Forum Clubic

Votre lecture du moment (page 45)

Celui-là, je l’ai lu.

Pas encore commencé, mais sur mon étagère Anna Gavalda, la consolante et Romain Gary La vie devant soi. Quelqu’un les a lus ?

Je viens de terminer “Dracula l’Immortel” de Dacre Stoker (arrière petit neveu de Bram Stoker), et… ben c’est tout pourri… Il aurait dû appeler son bouquin “comment saccager un grand mythe classique” tellement c’est du grand n’importe quoi.

De l’écriture fine et bien tournée de l’aïeul on passe à du roman de gare sans âme à l’odeur résolument moderne : vampires lesbiennes SM surpuissantes, humains dotés de superpouvoirs presque dignes de Heroes, affrontements à la X-Men, personnages creux qui retournent leur mode de pensées profondes en 30s, amourettes vampiro-humaines sans saveur à la Twilight… on sent bien qu’un peu plus d’un siècle s’est écoulé entre les deux.

De plus, non content de saloper tous les personnages sans exception il saccage également l’œuvre originale et se permet de la réécrire ; justifiant cela par l’introduction au sein même du bouquin du personnage de Bram Stoker lui-même : ainsi il peut argumenter que l’histoire qui lui a été contée et sur laquelle il s’est basé pour écrire Dracula n’est pas exacte, et lui permet de réécrire des pans entiers de l’histoire. Mais à la sauce moderne : meurtres violents, hémoglobine à tout va, décapitations, démembrements et autres étripages en règle, on est loin des descriptions presque cliniques du livre d’origine (deux des personnages sont médecins, donc forcément… ^^ )
Ca aurait pu être une bonne idée. Si si. Si ça avait été bien tourné, mais au final c’est juste mal foutu, comme le reste.

Le pire des sacrilèges étant non seulement de faire passer Dracula pour un gentil philanthrope méchamment incompris (depuis le début hein, pas seulement dans son livre à lui), mais aussi pour “un soldat de Dieu”, comble de aberration.

La promo de ce truc se base sur le fait que c’est la seule œuvre depuis le film de 1931 (avec Bella Lugosi dans le rôle de Dracula) 100% approuvée par les 70 et quelques descendants de Stoker. Et ben ils ne sont pas difficiles… Pour avoir vu le film de 31 en question, il prend quand même de sacrés raccourcis et fond les personnages les uns dans les autres (ce qui est excusable vu qu’il est adapté de la pièce de théâtre, mais bref), il reste quand même moins fidèle que la version de Coppola de 92 (avec Gary Oldman), bien que ce dernier se soit permis aussi quelques libertés (d’ailleurs le bouquin de Dacre semble plus être la suite de ce dernier film que du bouquin lui-même puisqu’il reprend lesdites libertés).

Bref, c’est à ce demander ce qui a pu leur passer par la tête tellement l’histoire sabote tout ce qui faisait le charme du roman d’origine (ou alors ils ont signés avant de l’avoir lul ^^’ )

En gros, c’est mauvais, c’est à éviter, et la fin appelle a une (des ?) suite(s), comme de bien entendu. Berk.

Ah bah ouais, un zombi ça peut être très très attachant, ça ne veut que des câlins :ane:

Pour ma part je continue dans mon trip vampirique, avec La Communauté du Sud de Charlaine Harris, apparemment une série de 10 bouquins (pour l’instant en tous cas) de laquelle est tirée la série True Blood.

Pour une fois le background est assez original dans une histoire de vampires, puisque ces derniers vivent au grand jour (enfin… façon de parler hein :ane: ) parmi la population “normale”, avec même des lois leur étant destinés, etc… Certains essaient donc de se ré-adapter à une vie presque normale, depuis qu’une firme japonaise à réussi à mettre au point du sang synthétique qui couvre leurs besoins nutritionnels… tout en étant fade au possible, poussant certains à se nourrir de façon “habituelle”, soit en tuant (ou non, s’ils s’arrêtent avant), soit en trouvant des humains volontaires, les “mordus”.

Alors comme d’hab’, ce sont des vampires, donc ils sont dotés d’une force surhumaine, d’un pouvoir hypnotique, voire même de certains pouvoirs moins courants (le vol est évoqué mais pas encore exploité dans ce tome). Ils ont aussi des faiblesses (contrairement à ceux de Twilight :o ), ils sont vulnérables aux armes courantes, le pieu dans le coeur ou la décapitation sont toujours fatals, ainsi que la lumière du jour, où ils tombent également en catalepsie. Le côté religieux par contre est évacué, les croix ou l’eau bénite ne leur font rien du tout.
En contrepartie, le sang de vampire est devenu une drogue très courue parmi les humains puisqu’il soigne, apaise les douleurs et décuple les prouesses sexuelles (un super mix viagra-aspirine quoi :o ), du coup certains humains se spécialisent dans la chasse aux vampires pour les saigner à mort et se faire des cou*lles en or en revendant tout ça.

Côté histoire, c’est plus classique, on tombe sur la désormais classique amourette vampiro-humaine, moins nian-nian que Tiwlight heureusement, doublée d’une affaire criminelle pour ce premier tome. Le rythme est assez lent et le style quand même assez glauque, avec des vampires très portés sur le cul quand même et des personnages aux mœurs sexuelles peu recommandables.

Bref, ça se lit assez bien malgré le rythme, à voir ce que ça va donner sur la longueur, avant de m’attaquer à la série :smiley:
Edité le 01/03/2011 à 21:47

http://ecx.images-amazon.com/images/I/411HnaZATUL.SL500_AA300.jpg

Tome 2 donc ^^

Je commence à bien accrocher, l’univers s’étoffe petit à petit (on en apprend plus sur l’organisation de la société vampirique -et anti-vampirique- ainsi que sur d’autres créatures surnaturelles), avec toujours en trame de fond une affaire de crime qui, elle, n’a rien de surnaturelle :smiley:

Bref, j’aime bien :slight_smile:

Et hop, terminé le 10ème tome de La Communauté du Sud :stuck_out_tongue: Normalement le 11ème a dû sortir le moi dernier aux YouHaisses, et il devrait y en avoir 13 ou 14 ^^

Au final, ben j’ai vraiment bien accroché, l’univers est profond et complexe et se construit au fil des tomes, les intrigues sont pas mal construites mais les bouquins sont inégaux (ça va du “très bon” au “juste moyen”), avec certains qui se terminent plutôt classiquement et d’autres où ça finit relativement mal ; et les personnages sont nettement moins antipathiques que dans Twilight :o Entre les vampires, les loups-garous et autres métamorphes, les fées et les sorciers, il y a de quoi faire :stuck_out_tongue:

En tous cas Charlaine Harris est vraiment prolifique, avec des courtes nouvelles entre la plupart des tomes, etc…, au final on comprend que les plus fans parlent de “Sookiverse” (du nom de l’héroïne, Sookie ^^).

Effectivement, j’ai fini de le lire ce week, il est sympa :super:

très fort :clap:

avec imageshack bloqué par le proxy , c’est à-propos :jap:

Faut que je commence le dernier de Patricia Cornwell

http://images-booknode.com/book_cover_l_appel_de_l_ange_151944_250_400

Hop, je viens de terminer “L’appel de l’Ange” de Guillaume Musso :slight_smile: J’ai bien aimé, ça change un peu de ces derniers bouquins qui étaient moins bons, on se laisse conduire par l’histoire, ça se lit très vite :wink: Je n’ai juste pas compris où était la pelle de l’ange, ça doit être pour déblayer la neige à la fin :stuck_out_tongue:

le symbole perdu de dan brown où comment introduire la noétique auprès du plus grand nombre d’entre nous.

1583, Ault, ville engloutie

Je ne suis généralement pas adepte des “romans historiques”, et celui-ci est qui plus est assez mauvais côté roman :ane: , mais ça se déroule dans la ville où j’ai grandis et vécu 20 ans, alors même si c’est une ville que je n’aime pas, je ne pouvais pas passer à côté :o

Bref, hormis le côté local, ça n’a que peu d’intérêt, comme je le disais l’histoire est navrante, les personnages sont insipides en plus d’avoir des réactions aberrantes, c’est mal écrit (avec un abus de triple point d’exclamation qui me sort par les yeux, on dirait du kikoolol :o En plus elle confond “ouragan” avec “tornade”, ça n’a rien à voir :paf: ) et le mélange entre le romancé et l’historique est pratiquement tout le temps mal foutu :confused:
On commence un “chapitre” (2 pages :o ) sur un personnage avant d’enchaîner avec 3 chapitres (3 pages :o ) sur la vie de l’époque, et quand on revient sur les personnages on a oublié de quoi ça parlait :ane: En plus de mélanges hasardeux, genre il pleut à torrents, l’ouragan approche, les personnages reviennent en ville en passant par la falaise et à côté du gibet, hop, ils se remémorent des pendaisons “amusantes” ( :ane: ), genre c’est le le moment :paf: Même chose, l’auteure n’est pas très au fait de la physique :o Quand un bout de falaise tombe dans la mer et qu’en plus il flotte comme jamais, ça ne provoque généralement pas un nuage de craie qui va réussir à atteindre le sommet de ladite falaise :ane: Sans compter qu’un coup la mer est haute parce que la falaise s’écroule dedans et ça provoque un “raz de marée” (dans 2m d’eau ? :ane: ), et 3 lignes plus bas la mer “remonte à la vitesse d’un cheval au galop” (en plus c’est piqué au Mont Saint Michel comme réplique ça :o )

Donc bon… ^^ Il me reste à lire les notes historiques, mais j’aurais très bien pu m’en passer :stuck_out_tongue:

Terminé à l’instant :stuck_out_tongue:

Rien à redire, c’est du très bon, du POC dans toute sa splendeur :p, avec un retour aux saines activités donjonesques :o Et la fin laisse deviner que le prochain bouquin va déboîter du pâté façon guerre totale :stuck_out_tongue:

cay mort ici, ils lisent plus les clubiciens, bientot ils vont faires meumeutes.
terminé un ou deux René Fallet (le braconier de Dieu qui est l’histoire d’un moine qui décide que pour adorer Dieu faut baiser et boire et les Pas Perdus qui sont en gros le premier essai d’histoire d’amour ratée que Fallet a eu tout au long de sa vie, il a pas encore la douleur a fleur de peau c’est naif), tenté la veine “rigolote” de l’auteur c’est pas son fort, c’est rigolo mais pas crédible. Je préfère sa veine déprime (whisky) qui fait montre de tout autant d’esprit mais qui en plus te retourne le coeur.

Sinon George R. R. Martin A dance with dragons en cours…ké pavé mais c’est du tout bon comme d’hab

Je viens de finir, de Christian Jacq “Le Juge d’Égypte”, l’intégrale: La pyramide assasiné-La loi du désert-La justice du vizir?

http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0006/01/9782877063470FS.gif

L’ennemi de Dieu - La saga d’Arthur Tome 2 - Bernard Cornwell

Terminé cet après-midi :slight_smile:

Après la terrible bataille de Lugg Vale Arthur est parvenu à unifier la Bretagne, il peut donc maintenant faire front uni contre les envahisseurs Saxons à l’est. Le petit Mordred grandit et d’ici 10 ans il pourra être couronné roi et Arthur lui rendre enfin les rennes du pays et se retirer à la campagne comme il l’a toujours souhaité. Mais les chrétiens ont le vent en poupe et commencent à s’agiter (le retour du Christ est prévu pour dans 4 ans -l’an 500) et voient d’un mauvais œil ce païen mener le pays.

Vraiment pas mal, comme le premier en fait ^^ L’histoire d’Arthur comme elle aurait dû l’être s’il avait été réel (enfin, d’après les recherches de l’auteur il y aurait peut-être eu un grand seigneur de guerre renommé appelé Arthur à cette époque-là), sans la magie de Merlin (bien qu’il leur ait sauvé la mise plus d’une fois) ni d’épée dans la roche :stuck_out_tongue:

J’ai hâte de connaître la fin :smiley:

J’aime bien ça, tiens :stuck_out_tongue:

J’ai fini le tome 1 de la Roue du temps en anglais et je dois avouer que j’avais les yeux qui saignaient à la fin devant le niveau de certaines phrases (faisant la taille d’un paragraphe. :ane: ). Bon, je crois que je passe mon tour pour le deuxième tôme, pour l’instant (d’autant plus que je ne l’ai pas. :paf: )mais j’ai embrayé sur le trone de fer en english ou force est de constater que le niveau linguistique est trèèèèsss nettement inférieur. Bref, ça se lit super vite et bien sauf 2-3 mots que j’oublie en permanence.

Il est assez marrant de voir les différences entre la série et les bouquins et, aussi de constater que certains dialogues ont été copié-collé.
Edité le 19/08/2011 à 15:52

énormément en fait, c’est assez sympa meme si parfois ça fait un peu forcé de la part des acteurs (je pense à lf)

Surtout des détails ou des enrichissement pour l’instant ou des scènes modifiées amenant au même résultat. Pour dire, la plus grosse modification est le fait que ce soit Cathelyn qui pousse Eddard à accepter le poste et non l’inverse dans la série.