Forum Clubic

Starcraft 2 - heart of the swarm (page 12)

Ils ont simplement dit qu’ils en étaient au début du projet (il y a un an maintenant), c’est à dire création de l’univers et du concept. La seule chose qu’on sait vraiment c’est que ça ne viendra pas concurrencer WoW, difficile à croire, en tout cas ce ne sera sans doute pas un MMORPG.

MMOFPS peut-être

Le seul moyen de ne pas concurrencer WoW, c’est de le sortir sur consoles…

Tu oublies de dire que la Beta de SC2 est repoussée à 2010 aussi…

Ouais aussi, m’enfin, je ne l’attends mêmes plus. Elle arrivera quand elle arrivera, surtout que l’Europe risque d’être servie en dernier.

Après l’Hydralisk, le Mutalisk et l’Ultralisk, Blizzard nous présente le Brutalisk. :paf:
Une grosse saloperie de Zerg puant qu’on verra uniquement dans le solo et qui ne sera pas jouable en multi.
Edité le 14/11/2009 à 15:08

Dieu que c’est moche (c’est moi où les textures bavent par rapport aux premiers screens du jeu ?)

C’est vrai, on dirait de l’Unreal Engine 3. Ça a un aspect luisant un peu bizarre.
Edité le 14/11/2009 à 15:16

Tsss tout de suite à critiquer … moi je trouve ca doit etre terrible …

même ça je trouve encore beau

Tout n’est pas dans les graphismes, tout ce qu’il y a derriere … C’est monumental … C’est vrai que blizzard prend tjrs son temps avant de sortir quelque chose, mais d’un autre coté, je n’ai jamais été déçu par leur jeux …

Ouais mais là ça pourrait changer…

StarCraft 1 n’a pas vraiment vieilli…

Et pour StarCraft 2, tout ce qu’on en a vu, c’est pas monumental, c’est actuellement un copié collé upgradé du premier…donc Wait & See…

En même temps penser qu’on juge un jeu uniquement sur ses graphismes, c’est mal nous connaître.
Et contrairement à Mad, je le trouve excellent ce StarCraft II pour le moment. :smiley:

Bah le premier étant quand même une sacré référence, je dis pas qu’il sera mauvais SC 2…je dis juste que là, c’est pas sur le gameplay que je vais le juger étant donné que c’est un gros copié collé (et que malgré tout ce qu’on peut penser, les STR Blizzard sont quand même sacrément équilibrés), mais sur les petits détails (l’histoire donc, et les graphismes :stuck_out_tongue: )javascript:void(0);

Les graphismes de blizzard ont tjrs été particuliers, on aime on aime pas … perso j’aime :slight_smile:

Et le changement a été le même entre WC 2 et WC 3 pourtant c’était une réussite total sur tout les plans :slight_smile:

Blizzard a publié le 55éme Q&R dédié à StarCraft II, accessible ici. Celui-ci revient sur le scénario, la collecte d’infos via Battle.net, la compatibilité avec DirectX 11 ou encore sur la présence d’un convertisseur de cartes StarCraft 1 - StarCraft 2.

Comme prévu, grosse mise à jour du site officiel du jeu également avec tout un tas de nouvelles captures d’écran[/url] et [url=http://starcraft2.com/artwork.xml]d’illustrations.

On découvre aussi, [un aperçu du mode solo[/url], un aperçu du mode multijoueur[/url] avec la conception des cartes 1 contre 1 du jeu. Et dans la partie univers, [url=http://starcraft2.com/features/changeling.xml]Une histoire écrite par James M. Vaugh et [url=http://starcraft2.com/features/heroes/tychus.xml]la biographie de Tychus Findlay](http://starcraft2.com/features/gameplay/singleplayer.xml).

Hum…Huuuuuuummmmmmm…

Mouais…scepticisme scepticisme…

:o

On parle d’Activision-Blizzard en même temps… :o

Tu pourrais au moins saluer l’initiative de Blizzard de proposer quelques articles sur l’univers et le jeu. :o

Je saluerai…s’ils me prouvent que le jeu n’est pas qu’une simple version commerciale pour faire des thunes sur le dos des fans.

Parce que là, je retrouve rien de ce qui m’a fait vibrer dans SC 1er du nom :confused:
Edité le 19/11/2009 à 15:38

Je ne pense pas que plus de 4 ans de développement soient juste destinés à nous sortir une simple version commerciale, sinon autant la sortir tout de suite au lieu de tout repousser.

Pour le moment je trouve le background du jeu beaucoup plus riche rien qu’à travers les articles qu’ils proposent, même dans la description des unités, il y a toujours une référence à l’histoire et à son passé.