Forum Clubic

Qu'est ce qui a marqué votre vie? - quel évènement a changé votre vie (page 3)

C’est beau :’(

Il est deja tout excité :smiley:

non non… mon impédance :ane:

75 Ohms pour le câble vidéo coaxial :paf:

Je parlais de “changement radical”, sinon c’est sûr que ça change pas mal de trucs quand même :wink:

Mais final, ben tu restes toujours toi-même :D, l’évolution est bien là mais plus discrête que si tu te retrouves du jour au lendemain très très riche ou très très pauvre ou si tu es confronté à une maladie brutale ou un accident, etc…

si je rate mon bac, je vais me prendre des cou dans la face, ca va changer ma vie :paf:

c’est quoi le mot correct

clous/ couilles ou quoi? :paf: :lol: :lol: :lol:

des coups… :o

ah lalalala… [:eveden]

:whistle:

Sini très intéressant ton analyse sur les communautés.
Pour ma part je m’aperçois qu’en jétais plus jeune j’avais une multitude de copains et 4 amis ou on était soudés.
En grandissant tout ce petit monde à fait peu à peu sa vie et 3 de mes amis ont déserté , 2 se sont mis dans la religion l’un dans les témoins de jéhova, l’autre dans l’islam, petit à petit leur propos devenaient péremptoires et sectaires du genre, c’est mal de fumer, c’est mal de trainer dans les bars, etc, etc et finalement nos routes se sont dispersés. Le 3eme à bien gagné sa vie et m’a laissé tombé toujours petit à petit, car ses discussions n’étaient qu’a 99 % sujet de sa réussite et de ses projets. Ces 3 amis, du moins que je considéraient comme amis mon énormément fais mal car je les croyais unis pour la vie, pour moi l’amitié sans rien attendre derrière, la vraie est très importante. Il m’en reste plus qu’un.
De plus en grandissant je m’aperçois que je suis de plus en plus seul, je rencontre du monde tous les jours mais finalement aucun de vrais contacts, ça me fais peur.
J’ai eu une histoire d’amour de 6 ans avec une fille, un jour j’ai eu un lumbago, j’ai été bloqué dans mon lit pendant 1 semaine, et pendant cette semaine, ma copine m’a dit qu’elle partait et qu’elle ne reviendrais plus sans me donner aucune explication.
Ce jour la je croyais que c’était une blague, car on s’était un peu disputé et bien que je l’ai vu prendre ses affaires je pensais qu’elle allait revenir.
Plus aucune nouvelle, au bout de quelques temps, j’ai su qu’elle ne reviendrais pas, j’ai eu la pire douleur de toute ma vie, je suis allé au fond du trou, je voulais me suicider, à quoi bon vivre après tout si les personnes que vous aimez finissent par vous lacher ? Ma survie je la dois à un militaire que j’ai rencontré par un pur hasard que je connaissais pas, ou i la vu que j’étais triste et après lui avoir dis ma rupture mas dis des mots pendant environ 1 h, je n’ai jamais oublié son analyse et sa dévotion qu’il a eu en mon égard ce jour la, surtout qu’on se connaissait pas, il m’a fais comprendre à tas de choses et m’a donné confiance en moi, à partir de ce moment j’ai remonté la pente ça à duré 1 an.
Mais pour le truc positif, j’ai fais d’énormes choses dont je suis très fier maintenant que je n’aurais jamais faites en restant avec cette fille.
De plus la post-rupture m’a fait m’intéresser à la psychologie, spiritualité, phylosophie, sociologie, ou maintenant ma vision de la vie est débridé et je me sens bien plus fort dans ma tête et bien plus lucide qu’auparavant, bref que du bon.
Le hic c’est que je n’ai pas rencontré d’autres filles pour le moment, il y en a 2 qui se sont intéressé à moi (j’ai de la chance) mais je les ai repoussé gentilment, car j’ai peur toujours maintenant d’avoir une nouvelle relation, et je ne suis pas quelqu’un de relation d’un soir. Il faut que je travaille sur ce point qui me bride :neutre:

:MDR :MDR :MDR

>fbzn

euh c’est le seul mot qui ne m’étais pas venu à la tête :smiley:

Désolé :ane:

>Massimo
c’est vrai que les sectes… je sais de quoi je parle, j’ai eu un proche qui s’est enrolé dans l’église de la scientologie…

si on pouvait juste prendre les points positifs pour oublier le reste, ça serait bien.

Dans notre société il ne faut pas grand chose pour se retrouver seul, c’est la triste réalité :frowning:
T’as plus de boulot, t’es malade, t’as plus ta femme, t’as plus de fric, bref dès que tu n’es plus à la norme, tu n’es plus intéressant… Les handicapés en sont un bon exemple, ils ont souvent ces différentes tares à leur compte :confused:

:ouch: déconne ? T’es un pote à Tom Cruise ? :ane:

nan nan juste Michael Jackon :paf: :MDR :MDR :MDR

On n’a pas couché ensemble tu sais :lol:

clair, ça je connais bien :pfff:

Moi aussi je connais… et je continue à connaitre… :ane:

C’est marrant comme les gens se souviennent de toi quand ils ont un truc à te demander. :smiley:

Ben fondamentalement, avoir un appart, ça n’apporte pas énormément, si ce n’est s’isoler et ne rendre de comptes qu’à l’état au lieu de les rendre à ses parents…

Souvent, les peurs d’adolescent, (les leitmotiv même !) sont la routine et les objectifs à la con (avoir un gamin avant telle date, etc.). Il faut oublier ça et se laisser vivre. Tu prends les choses comme elles arrivent et tu t’épanouis dans les LOISIRS !

Oui, autre leitmotiv de jeune adulte, penser qu’on va pouvoir s’épanouir dans son travail. C’est une déception dans 99% des cas. Essaye déjà de t’épanouir avec tes collègues, ça sera énorme, mais le travail, laisse le tel qu’il est. Ni forcément chiant, ni interessant. Garde tes forces et tes envies pour tes amis le soir, pour ta femme…

Ouais, faut que tu y travailles à fond même :ane: J’ai recontré ma copine sur une relation d’un soir, ça fait 8 mois qu’on est ensemble là. Ça ne présage pas de l’avenir, mais bon, le coup de foudre, ça vient sans prévenir et puis t’as aussi le droit de discuter avec une relation d’un soir au lieu de lui dire -> Dégage de chez moi, faut que j’aille bosser :non: :lol: :jap:

Et puis bon, t’as même le droit de retourner voir ces deux copines dont tu parles, ne laisse pas passer les chances qu’on t’offre ! De plus, une relation d’un soir, si ça en reste là, ça ne doiGt pas être vécu comme du mépris ou du “peu”. Il faut donner de l’amour à tout le monde, même si ça ne dure pas longtemps. :slight_smile:

Bien vu gnagnagna :jap:

Je re-souligne ton leitmotiv pour le boulot, par expérience j’ai compris depuis déjà quelques années, que on a beau tout essayé pour croire qu’on va s’épanouir dans un boulot (tel qu’il soit) c’est archi-faux, le boulot est la que pour gagner de l’argent, l’épanouissement se situe dans le reste.
C’est simple il n’y a qu’a demander aux gens si on leur donnait exactement le même salaire mais sans aller bosser, 99 % de ceux la choissiront de pas aller bosser, et après quand on a une famille des gamins, le travail devient de moins en moins épanouissant.
Mais la société, les politiques, les médias, la société de consommation nous fais croire tout le contraire pour se morfondre dans le moule :wink:

Pour les filles je me suis bloqué, j’ai trop idéalisé les femmes après ma rupture, c’est mon tort, et tu as raison que il ne faut pas que je laisse passer mes chances :super:

C’est fou pourtant le nombre de retraités dépressifs… oui, il y en a que ça gonfle de n’avoir plus rien à faire :slight_smile:

Et je vous trouve bien présompteux pour affirmer qu’aucun travail n’est enrichissant :sarcastic:

Je ne doute pas une seconde qu’un médecin peut trouver un grand plaisir à pratiquer, qu’un chercheur prenne grand plaisir à se lever le matin même pour une paie de misère et je ne doute pas une seconde qu’un emploi peut être enrichissant ne serait que pour connaitre du monde :slight_smile:

Encore une fois, la caricature à la dent dur :pfff:

grilled par megazizi, mais ça m’evite d’ecrire un pavé :smiley:

bref, tout pareil, sans mon taf je serais malheureux, je suis trop content de me lever le matin pour y aller, et en plus c’est vachement enrichissant : a titre d’exemple, en ce moment je bosse sur un logiciel pour l’Onu qui permet de gerer et analyser les données sur les chiffres du sida dans le monde :slight_smile:

ben choui tout content, je viens de boucler la version 2.2 et lundi matin elle part au Botswana pour aider les chercheurs là bas :slight_smile:

La 2.2 inclus le changement d’unité ? Passage de personne à kilo-personne :paf:

nan, elle inclu le fait que l’appli soit multilangue (fr, anglais, chinois, russe et espagnole) :o

comment j’en ai chier pour rendre compatible les caractères chinois, russe et europen avec la base de donnée :paf:

tiens ça m’intéresse :ane:

c’est quoi comme SGBD ? Oracle ?