Forum Clubic

Le sexisme dans le jeu vidéo (ou dans la société en général), c'est par ici (page 3)

Non au contraire, c’est bien d’avoir des convictions :oui:

Moi j’ai baissé les bras il y a longtemps :paf: Rien que dans ma famille, essayer de s’élever contre le racisme ambiant lors des réunions de famille, c’est peine perdue… :riva:

A plus grande échelle, c’est le fric qui dirige, s’il y a du fric en jeu, peu importe les convictions, ça passe en priorité. Y’a qu’à voir les pressions des lobby divers et variés sur les politiques pour garder / améliorer leurs avantages :confused:

Perso je serais content de moi si j’arrive à élever mes filles en dehors de toutes ces foules moutonnantes. J’essaie déjà de casser les clichés, l’autre jour la plus grande (7 ans et demi) me dit qu’il y a des dessins animés pour les garçons et des dessins animés pour les filles (parce que je disais que Candy c’était nul :o :ane: ), bah en attendant en ce moment on regarde un ou deux épisodes de Dragon Ball tous les midis, pourtant c’est “pour les garçons” :ane:


[quote="Gwenichou"] Oui dans la vie de tous les jours, tu te prends les regards des autres en plein dans la gueule. Après une discussion en amphi, je me souviens m'être fait traiter de "sale PD" alors que j'avais justement une réputation de mec à nana. Jalousie ? Homophobie ? Je ne sais pas. [/quote]

Comme je disais tout à l’heure, c’est devenu des insultes tellement courantes maintenant que ça ne veut plus dire grand chose surtout :confused:

Justement, si on peut utiliser quelques-uns de ses avantages, c’est une bonne revanche, non ? :smiley:

Pour ça que je quitterais Paris quand on aura des enfants. Ma copine est d’accord avec moi et pourtant elle a grandi à 15 mn à pied de là où on vit actuellement (même si elle a beaucoup bougé). Je ne fais pas un antiparisianisme primaire mais je crains quand même qu’en IDF beaucoup de jeunes soient des moutons qui suivent le courant. Et j’aimerais vraiment que mes enfants connaissent la joie de la nature et aiment la montagne comme je peux l’aimer.

Je n’ai pas dit ça. Chaque personne qui se sent concerné par ce problème, je pense, essaye de faire au mieux à son échelle. :wink:

Commencer petit pour faire changer les mentalités plutôt que d’y aller frontal en faisant un peu n’importe comment, comme elle l’a fait a plutôt eu tendance à cristaliser certaines positions.

Vu le nombre de forums qui en parlent comme ici, je pense au contraire qu’elle a très bien réussi son objectif.

Le sexisme a été vaincu ? Je ne pense pas. On en parle maintenant, dans 3 - 4 semaines, ça sera oublié.

Les campagnes ça peut être spécial aussi, les mentalités mettent plus de temps à évoluer. Mais y’a moins d’effet de mode, d’effet de foule, ouais.

C’est pas pire ni mieux, mais c’est différent.

C’est partout ça (certes surement de manière plus marquée en région parisienne). :neutre:

Non mais l’objectif de base c’est justement d’en parler :wink: de faire réfléchir les gens.

Je n’ai jamais dit que le sexisme était vaincu et je ne pense pas que c’est son objectif premier (c’est par contre sans doute un lointain objectif pou elle).

Ca va faire parler, oui. Mais, et après ? Déjà, il y en auront beaucoup qui n’auront pas le courage de tout lire. Après, les gros cons qu’elle décrit ne changeront pas de comportement parce que “ah ben oui, ce que je fais c’est pas bien, je me remet en cause”. Et ceux qui ne le faisaient pas ne vont pas se mettre à le faire du jour au lendemain non plus :wink:

Tout ce que ça risque de provoquer, c’est attirer encore un coup de projecteur sur le jeu vidéo de la part des grands média qui vont encore pouvoir s’en donner à c?ur joie. “Vous voyez, déjà que ça rend nos enfants violents, mais en plus ça les rend sexistes !” :paf:

+1

A Paris, il y a une déconnexion totale dans toutes les classes de la vie, du cout de l’argent et de beaucoup de “basiques”. Les activités sont essentiellement virtuelles ou alors il s’agit de se mettre une mine. J’exagère mais c’est plus vrai qu’en province. D’où ma claque lorsque je suis arrivé Paris il y a presque 6 ans.

Quand elle répondra à Gameblog (et je crains qu’elle ne le fasse pour avoir une exposition médiatique), tu verras que sa lutte, c’est un peu plus pour faire parler d’elle plutôt que du débat de fond. :wink:

Si c’est le cas, elle me décevra au plus haut point.

Y’a jamais rien de gratuit quand tu t’engages à lutter contre quelque chose et le risque c’est que tu deviennes l’outil qui permettra de lutter contre tes convictions.

C’est le cas des féministes qui à la base luttent pour l’égalité hommes/femmes et qui aujourd’hui passent pour des intégristes à la cause des femmes par exemple.

Mais y’a plein d’autres exemples hein :wink:
Edité le 19/03/2013 à 21:39

Si certains s’engagent gratuitement. Sans arrière pensée. C’est mon cas.

Je ne cherche pas à me mettre en avant. Je suis un requin au boulot (juste mais assez dur), clairement. Je ne me fais plus avoir comme au début et j’arrive assez bien à prendre l’ascendant sur pas mal de clients/collègues.
Mais pour l’investissement personnel que ce soit associatif ou caritatif, je n’en attend aucune gloriole ou retour.

Mais tu espères quand même un peu pouvoir faire bouger les mentalités (inconsciemment ou non). Donc ce n’est pas gratuit, c’est juste que tu ne tombes pas dans les extrêmes qui veulent tout changer à tout prix :wink:

un sage a dit : “Y a des bons et des mauvais partout” :jap:

Tu vas être déçu alors parce qu’elle s’est déjà fendu d’un article trollesque du même genre.

Son torchon c’est du TF1… c’est bien gras pour faire parler et voilà :wink:

Je ne sais pas si les mecs dans l’automobile sont aussi trash que sur le net. Ca envoie quand même du paté sur le net. Ma copine s’est déjà pris de ces remarques, des trucs :ouch: quand on jouait à Wow. Des fois je me demandais si c’était pas un mec qui faisait exprès.

Si en plus elle a besoin des avis des autres…

CQFD, merci d’avoir joué :ane:

EDIT: Pour faire moins troll (mais un peu quand même parce que bon), ça donne ça

Vous venez de cracher sur toute une communauté, raccourcis, amalgames faciles et trolls à la clé pour traiter d’un sujet sérieux et grave. Vous venez de faire le buzz (bon ou mauvais, tout dépend). Actuellement, il y a une grosse levée de bouclier parce que votre article est trop orienté et pas traité de la bonne manière.

Un “représentant” de cette communauté vous propose une participation dans leur podcast pour vous donner le droit à la parole.

  • Vous refusez fermement et poliment parce que vous êtes accrochés à vos convictions et que vous estimez que votre pavé dans la mare a assez éclaboussé et eu l’effet escompté.

  • Vous acceptez avec le risque de vous faire pourrir de napalm par tout le monde et surtout par ce podcast qui ne ferait que profiter de votre buzz actuel pour ses propres intérêts. Au passage, vous seriez accusés de profiter de l’occasion pour vous mettre en avant médiatiquement.

  • Vous demandez conseil aux “gentils” (amis journalistes, entre autres) de cette communauté (que vous avez quand même un peu éclaboussés aussi du coup, même s’ils ne se sentent pas visés quelque part…), qui en connaissance de cause vous orienteront. Mais cette demande prouvera une certaine méconnaissance dont vous faites preuve sur ce milieu que vous avez ciblé, ce qui rend caduque votre “magnifique” démonstration et décrédibilise votre bonne foi.

  • Vous adoptez une position f?tale en vous demandant “pourquoi j’ai fait ça ?”
    Edité le 20/03/2013 à 00:10