Forum Clubic

Fini la clope dans les lieux publics ! (page 6)

Dans les restaurants il devrait y avoir une vraie séparation entre les zones, avec évidemment le sens de circulation de l’air “extérieur > non fumeur > fumeur > extérieur” et pas l’inverse comme j’ai pu le constater à certains endroits.

Sinon, comme dernièrement dans uen pizzeria, une salle fumeur et une salle non fumeur, sans accès direct entre les deux

Moi je vais boire un café tous les matins à 7h30 avant d’aller au boulot, les gens sont essentiellement au bar à boire un expresso en fumant une cigarette. :wink: ( c’est flagrant, je dirai 80/90% )
Ca vient, a mon avis, simplement du fait que les fumeurs sont des grands consommateurs “exitants”. :neutre:

Les questions que je me pose ( et que se posent les cafetiers ), sont:
Les fumeurs viendraient-ils encore boire leurs cafés sans fumer ?
Les non fumeurs viendront-ils boire + de cafés si ce n’est pas enfumé ?

Idem, le soir avec les “pilliers de comptoir”…
Un type va rester des heures à boire des biéres et à “refaire le monde”, mais si il est fumeur mais que c’est interdit, il rentra chez lui…

C’est pour cela que les cafétiers auront toujours tendances à privilégier les “fumeurs/cosommateurs” plutot que d’investir ou d’amménager les choses pour le bien de tous :neutre:

Pour les restos, par contre c’est différent. :wink:

Ce qu’il faut voir aussi, c’est que le but de cette loi n’est pas seulement de proteger les clients, mais aussi les employés (c’était un des arguments en Ireland il me semble). En effet, on peut avoir envie de travailler dans la restauration sans pour autant avoir envie de respirer la fumée des clients toute la journée.

J’ai voté “Il etait temps”

A la base, on va dire que je tolère, mais depuis que je connais plus de gens qui fument, c’est vraiment assez atroce de sentir la fumée en permanence dés qu’on sort de cours…

C’est aussi pour cela que je suis pour le 100% non fumeur dans tous les lieux publics intérieurs.

Le problème, c’est que l’industrie du tabac, c’est des milliers d’emplois et des dizaines de millions d’euro pour l’Etat.

Mais là n’est pas l’excuse, sous préstexte que l’Etat l’autorise, le client n’a pas à se sentir moins coupable.

Nuire à sa propre santé est un choix, mais nuire à celle des autres sans leur consentement n’en est pas un, ou alors il est injuste.

Et pas la peine de chercher une solution miracle, il n’y en a pas. Car même si vous trouvez le compromis fumeurs / non fumeurs, l’Etat aura aussi son mot à dire, ainsi que les salariés qui en dépendent… etc.

Et le même problème s’applique aux voitures.

dans ce cas de figure, c’est une question de bon sens, c’est facile d’identifier un bar de clopeurs invétérés, moi je suis fumeuse et jamais je n’irais prendre mon kawa le matin dans les 2 bars de mon quartier, on voit pas le comptoir et de dehors ça pue la clope déjà :neutre:

Je veux bien être là, le jour où la loi passe et qu’un pékin s’aventure dans un des ces bars et leur brandit la loi Evin :sol:

ça passera pas cette nouvelle loi, jamais l’Etat ne durcira plus la loi sur le tabac et l’alcool, pas si fou

je suis d’accord et c’est bien ce que je voulais dire : si ils avaient intégré la géne occasionnée pour les non-fumeurs et s’étaient appliqué à mieux respecter la loi Evin, on n’en serait pas là aujourd’hui :neutre:

Et puis, 1° je ne regretterai pas les pilliers de comptoir qui sont aussi chiant que les fumeurs et 2° ils n’auront plus qu’à trouver des idées pour attirer le chaland: faire des formules pet-déj sympa, faire découvrir différents thés, mettre plus de journaux à dispo, etc… :wink:

c’est trop tard pour l’interdire… regarde ce qu’à donner la prohibition aux US :confused:

Dans mon cas, meme si c’est égoiste, c’est violent de se manger de la fumée dans la tronche aprés 2h de compta dans la cours quand tu veux manger ton petit pain, boire ton café et te lamenter parce que tu captes rien a ce qui se passe en cours :ane:

IL faut dire que la plus part des fumeurs ne font rien pour être aimés et respectés, autour de la machine à café il trainent toujours une tonne de mégots, c’est insupportable :grrr: , c’est sale et cela ne fait que augmenter l’odeur super agréable de tabac froid.

c’est sûr… entre le bruit et l’odeur… :pfff:

Chiraquite inside :ane:

Je connaissais pas les cigarettes qui font du bruit :o

J’avais bien dit le “tolérance zéro” (et encore megadub excuse moi, tu es juste un quote parmi tant d’autres posts du même genre ça n’est pas une attaque personnelle)

J’étais fumeur. Quand des amis non fumeurs venaient chez moi je fumais devant ma fenêtre de cuisine tout en discutant tranquille (été comme hiver, je ne supporte pas de ne pas aérer, que je fume ou non). Quand j’allais chez eux, je ne fumais pas.

Il me semble que ça, ça s’appelle du respect. Alors dire “les fumeurs sont chiants” ça c’est un manque de respect. car on ne peut pas dire que “j’empoisonnais” mes amis.

Ensuite au resto ou dans un bar, si j’allumais une clope et qu’un mec me disait gentiment (j’insiste sur le gentiment car la plupart des gens ne savent rien demander sans être désagréable dans un lieu public) "excusez moi, mais je ne supporte pas la fumée alors soit j’allais ailleurs, soit j’étaignais immédiatement ma clope. Là il y a respect des 2 cotés.

Mais alors un mec qui viendrait me dire “Vous les fumeurs vous êtes chiant, vas-y éteint ta clope !” bah là, ça s’rait NON direct.

Maintenant je ne fume plus, la clope ne me fait plus envie bien au contraire, mais je ne comprend toujours pas qu’on veuille absolument agresser chaque fumeur. Si la fumée vous dérange, dites le gentiment, pas la peine d’agresser, les fumeurs ne sont pas des monstres.

Ceci était un communiqué du CCGAI le Comité Contre les Gens Aigri et Intolérants :ane:

Pour ma part je suis fumeur, et dans un bar devant mon expresso j’aime bien avoir ma clope. Je comprends tout à fait que l’odeur puisse paraître très pénible et je fais en sorte d’efnumer le moins possible les gens, j’aime pas fumer en mangeant, et quand je fume à la fuck je le fais exclusivement en extérieur, même si je me gèle ou s’il pleut :neutre:

Mais si il était interdit de façon drastique de fumer dans un bar, il est certain à 100% que j’irai plus prendre mon café posé péppère au centre de Versailles, mais que je resterai dans le local glauque de la fac sans me griller de clopes. :neutre:

je ne suis pas un “fumeur compulsif” et je peux m’arrêter de fumer 3 jours sans devenir un psychopathe en puissance, mais je trouve qu’interdire purement et simplement la clope au bar est infaisable, ou alors astreignant comme jamais. :neutre:

Par contre une zone fumeur comme dans les aéroports, très fermée et avec un circuit d’air juste pour les toxicos du coin, pourquoi pas. :neutre: Pour ma part qu’on me parque dans un coin de fumeurs avec mes amis et qu’on parque les non fumeurs ailleurs ca ne me dérange pas, chacun vit sa vie, de toute façon j’ai pas prévu d’aller partager mon café avec la table d’à côté. :slight_smile:

je parle des fumeurs :o

:heink: t’es pas bien toi… t’as pas pris ton café ou quoi ? On parle de la loi pour virer les fumeurs des bars, ça sous-entends que c’est parce qu’ils nuisent aux autres… donc ils sont chiants pour les non-fumeurs :neutre:

Moi aussi j’m’en fous tant qu’il fume dans son coin, mais le pillier de comptoir qu’est blindé avec sa gitane dans le bec et t’accoste dés que t’approche du bar, lui, il est franchement lourd :pfff:

Si le-dit fumeur est dans une zone non-fumeurs j’lui fais bouffer par les narines s’il me répond NON direct :paf:

Oui, vivement qu’il le fasses sans sa gitane… :ane:

En commençant par le côté allumé, comme ça ça cautérise la plaie en même temps :paf:

J’suis d’accord pour que les zones soient réellement séparées c’est certain.

Sinon là je prenais le cas du mec qui a totalement le droit de fumer. A l’époque ou je fumais j’me serais jamais permis de fumer là ou c’était interdit.