Forum Clubic

Faut-il mettre des limites a l'art ? - ou aux artistes ? (page 6)

Parce que je n’ai que cette photo, je pourrai en faire d’autres. Mais ce ne sera pas nécessaire, il suffit de sortir et de faire 1500 mètres à pied pour trouver une merde “artistique” plantée au hasard au milieu d’un rond-point ou d’une place piétonne…

“L’art pour l’art, tout pour l’art, jfais ça pour l’art, pas pour les dollars…” qui disait

oué et on se demande même comment ça se fait que l’art moderne et l’art contemporain existent, on aurait dû en rester aux peintures religieuses ou mieux encore, aux tapisseries religieuses qui avaient des fonctions utiles au moins : éducquer le petit peuple qui ne savait pas lire, décorer et chauffer les murs…
:sarcastic:

Souder (comme un goret au passage) ces quelques plaques, n’importe qui est capable de la faire après 10mn d’entraînement au poste à souder. Il n’y a rien d’artistique là dedans.

Le truc du début, ça n’en est pas non plus. Sinon, on peut aussi dire que les 300 foetus stockés dans du formal dans un hôpital parisien c’est de l’art.

Personne ne m’a posé la question :neutre:. Personne dans le quartier ne l’était d’ailleurs.

J’ai découvert cette chose un soir en rentrant chez moi.

:MDR

déjà, je n’en suis pas persuadée techniquement parlant, et ensuite la technique pure n’est pas de l’art.

va voir un soudeur et demande lui de CREER une pièce artistique, ce sera autre chose que d’executer un travail précis.

:sarcastic:

Je ne la connais pas.

C’est simplissime. Faire une belle soudure c’est plus compliqué, mais pour souder comme c’est fait rien de plus simple.

Et pour faire ce genre de truc, pas besoin de réfléchir longtemps. si je veux je peux très bien souder un cube en tôle avec 7 barres en I dessus, ça me prendra un quart d’heure et ce sera aussi artistique que ce truc

Rien n’avait été affiché à la Mairie concernant ce truc.

Et une fois posé, on ne peut rien faire. L’argent a été dépensé, c’ets trop tard.

C’est facile de recopier un oeuvre d’art deja faite.
Mais en faire une ça devient plus dur.
Mais C’est vrai que les bouts de ferrailles roullés là c’est vraiment laid lol.

Dans les budgets des municipalités pour la partie aménagement, urbanisme etc… une partie doit être consacrée à ce type “d’embellissements” et ce budget jamais ne sera reversé sur un autre pour alléger celui des impots locaux ou autres, rien à voir - ça fonctionne un peu comme les trop-plein des comités d’entreprises - maintenant quand les élus ont des goûts horribles c’est un autre sujet, je suis sûre que pour la plupart c’est une vraie corvée et que le 1er “artiste” venu emporte les suffrages et basta! :lol:

faire n’importe quoi pour faire n’importe quoi, c’est possible.

fais effectivement ça. débrouille-toi ensuite pour que ce soit solide, et arrive à convaincre des personnes que cela vaut un investissement, explique pourquoi ton travail a cet aspect, et le pourquoi des moyens techniques mis en oeuvre pour sa réalisation, enfin explique ce que tu as voulu exprimer. tu verras que ce n’est pas si simple et qu’être artiste est un métier à part entière.

et surtout, ne te contente pas de reproduire une oeuvre déjà produite. CREE quelquechose. c’est comme écrire : beaucoup de personnes écrivent mais peu sont écrivains et encore moins parviennent à se faire éditer, et dans le lot ceux qui vivent de leur écriture sont encore plus rares…

http://www.africamaat.com/IMG/jpg/Obelisque_de_la_Concorde_6.jpg

Ca c’est de l’art (même si j’aime pas). Il y a du travail pour réaliser un objet pareil. La pierre, il faut la tailler, la scuplter, la graver. Ca n’a certainement pas été mis au hasard les dessins dessus vu l’alignement de ceux-ci.

Ca ce n’est pas le genre de personne qui prend 3 morceaux de tôle, une masse et un pavé autobloquant et qui fait son truc vite fait mal fait pour encaisser un max de blé en un minimum de temps.

Ca ca y étais… une fois l’achat voté par le conseil. Donc trop tard. Et ou tu crois que j’ai trouvé le tarif de la chose citée plus haut? :sarcastic:

Et je donne un exemple, qui est dans ma ville, mais je n’ai jamais dit que c’était la seule.

faut differencier l’artiste et l’artisan aussi.

Tu te méprend complètement sur la question de l’Art.
L’art est complètement libre de toute contingence technique, plastique et même esthétique.
C’est là justement où est le problème. S’improviser critique d’Art alors qu’on a aucune culture de l’histoire de l’art c’est comme si moi je jugeais de la qualité d’un code de programmeur, de la plomberie d’un artisant plombier
Aujourd’hui on a 60 millions de critiques de cinéma (chose que déplorait je ne sais plus quel grand réalisateur), 60 millions de graphistes

Avoir des avis sur tout c’est bien, mais il faudrait s’intéresser un peu en amont avant de lancer des exemples.

Pour la solidité pas de problème. Sur ces machins, si jamais ça tient mal, on rajoute un bout de ferraille supplémentaire et zou ça tient… de toute façon, ça ne fait que rajouter quelques kg à la chose.

Par contre pour convaicre les élus d’acheter le truc, je suis d’accord que ce n’est pas forcément à la portée de tout le monde. Le magouille c’est un monde bien particulier ou il faut apprendre à trimballer du blé sans se faire repérer (tiens, peut-être une forme d’art ça aussi?).

Et faire un truc qui n’existe pas, c’est pas bien dur. Avec deux pièces on a déjà une infinité de possibilités d’assemblage. Ce serait vraiment un hasard de retrouver la même chose.

:jap:

pendant un certain temps l’artiste était un artisan, qui ne faisait que répondre à des commandes précises (il n’avait pas vraiment la possibilité de s’exprimer, tout était codifié, normalisé).

à l’heure actuelle, l’artisan n’est qu’artisan, et dépend de l’artiste (le créateur).

si l’on supprimait les artistes (les créateurs), je pense que notre monde s’écroulerait. même le ‘petit peuple’ a besoin des artistes. pour se divertir, pour que d’autres expriment ce qu’ils ressentent.

:jap: je suis tout à fait d’accord avec ça.

Pour en revenir au sujet des “limites de l’Art”, je retrouve plus la vache (réelle) coupée en rondelles et prise dans du plexiglass tranche par tranche, ça aussi c’était douteux - je ne me rappelle plus non plus dans quel musée, elle avait été présentée (gros “peut être” au MOMA ?? )