Forum Clubic

Commentaires : Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic (page 3)

Non, vu qu’il ne transportera que 88 passagers au max, 50 passagers en commercial

Euh … non, rien :rofl:

1 J'aime

Le client typique de ce genre de vol, ce sera le cadre supérieur en voyage d’affaires. C’est-à-dire le businessman qui n’a pas vraiment besoin de se déplacer physiquement.

Quand une entreprise devra envoyer quelque part un employé qui doit réaliser une intervention physique (exemple : un informaticien qui va devoir installer des équipements dans un datacenter), ce ne sera clairement jamais sur ce genre de vol.

Le businessman qui va faire un Paris / New York pour discuter de la nouvelle stratégie commerciale décidée au siège parisien qu’il va falloir appliquer aux USA, il doit :

  • se rendre à l’aéroport de départ, en arrivant un peu en avance pour les contrôles de sécurité
  • se taper le vol (environ 7h30)
  • aller de l’aéroport d’arrivée aux locaux de l’entreprise à destination
  • faire sa réunion
  • se rendre dans son hôtel et y passer la nuit
  • faire tout le trajet inverse jusqu’à Paris le lendemain

Tout ça, ça coûte une blinde, et ça prend 2 jours grand minimum. En faisant la même chose sur Skype, ça coûte que dalle, ni hôtel, ni restaurant, ni taxi, ni billet d’avion. Et ça prend pile le temps de la réunion, pas une minute de plus.

C’est ça, le gain de temps et d’argent. C’est pas juste 6 heures de moins sur le vol et zéro gain sur tout le reste.

Et on voit maintenant des entreprises qui ont compris ça depuis la pandémie, et qui ont réduit volontairement leurs voyages d’affaires de manière drastique alors même que ce type de voyage est parfaitement autorisé.

4 J'aime

« Concrètement ça gagne quoi que tu postes sur les forums, générant de la pollution ? =/ »

Là c’est toi qui veut me faire passer pour un militant.

Je travaille principalement sur PC, je passe donc un peu de temps sur Clubic en même temps donc non même pas de pollution supplémentaire, juste une optimisation de temps de PC allumé. :stuck_out_tongue_winking_eye:

1 J'aime

Et tu fais quoi toi ? ^^

Inutile de me rétorquer la question, moi je ne fous rien, et je me fiche pas mal de la pollution (oui oui allez y lynchez moi, je vous signale que quand l’homme disparaitra à cause de ses conneries, la Terre pourra enfin respirer ! et ça c’est réjouissant, mais je sais, la plupart sont incapable de se défaire de leur instinct de survie).

Pour un Paris-NYC (simple), c’est entre 2100€ et 3500€ en Business et entre 200 et 1600€ en Eco
Voyage fait avec un Boing 777, d’une capacité de 42 places Business et 385 places Eco

(2100 * 42)+(200 * 385)=165 200€

165 200/50=3 304€

Et encore ça pourrait être encore plus cher, étant donné qu’on gagne du temps et que le confort sera meilleur (et que j’ai pris les valeurs les plus basses).

Dans la mesure où ce n’est pas M. tout le monde qui pourra se payer un tel billet… je comprends pas trop tous ces commentaire qui essaient de faire croire qu’on est des écolos militants à penser que c’est un mode de transport déconnecté de la réalité.

Consommer autant à 50 qu’à 427…donc presque 10x plus, est-ce que c’est vraiment dans l’air du temps et nécessaire …?

Et pour celui qui disait que c’est une goute d’eau, l’aviation représente quasiment 3% de nos émissions globales. Sachant que tout le monde n’est pas en mesure de se payer un vol, ça fait une sacré goutte venue des pays riches, contrairement aux pets qui sont accessibles à tous.

3 J'aime

Concorde fut une formidable réussite technique et un formidable échec commercial.

Pas autant qu’on pourrait le croire.

Concorde fut d’abord une formidable vitrine commerciale pour la France et surtout son industrie dans son ensemble. Les retombés de ce genre de chose sont immenses.

Ensuite, on peut voir Concorde comme un prototype de R&D. De nombreuses technologies qui furent mise au point pour cet avion furent réutilisées… et bien mieux vendues par la suite.

On pourrait comparer cela un peu à la Formule 1.

Sinon, c’est amusant de voir que l’avion dont on parle n’atteindra pas les performances de Concorde. Et à voir la voilure, je n’ai pas le sentiment qu’on atteigne le même degré de complexité.

1 J'aime

Et?

effectivement, concorde est un étendard inégalé dans l’industrie avec des retombées pour l’industrie française et un tout petit peu anglaise.

Mais les coûts d’exploitation étaient pour Air France.

C’est pour cela que j’ai évoqué la forme de ton message et de sa perception par les autres et donc des réactions.
Ton message pouvait être pris comme une forme d’agressivité et donc engendrer une réponse adaptée.

Généraliser n’est jamais bon. Surtout quand c’est la faute des autres.
Si tu trouves que les réactions « écolos » à tes commentaires sont agressives, prends le temps de te poser pour lister objectivement les raisons potentielles de cette agressivité et ton éventuelle responsabilité à tout ou partie de cette dernière.

1 J'aime

AH oui, pour polluer encore plus… juste pour sauver quelques heures… Non merci!

je comprends pas trop tous ces commentaire qui essaient de faire croire qu’on est des écolos militants à penser que c’est un mode de transport déconnecté de la réalité.

Sans tomber dans des considérations écologiques intégristes, je pense que c’est effectivement quelque chose qui est dépassé.

L’homme d’affaire moderne d’aujourd’hui, il peut voyager avec son avatar à la vitesse de la lumière grâce à internet… et pour beaucoup moins cher.

Rappelons qu’a l’époque ou le Concorde a été conçu, il n’y avait ni internet, ni vidéoconférence. Le téléphone était cher.

1 J'aime

@JeXxx
« S’ils y arrivent ça aidera la recherche et pourquoi pas plus tard équiper les futurs avions de ce genre de système. »

Pas besoin de faire un avion supersonique aberrant pour faire de la recherche.

L’avion électrique qui pourrait transporter plusieurs centaines de passagers sur des milliers de kilomètres est et restera une utopie. En fin de compte, la majorité de l’énergie contenue dans les batteries sert à faire « voler » ces dernières. Tout comme dans une fusée, la majorité du carburant sert a envoyer celui ci dans l’espace.Pour le moment, nous ne savons pas faire autrement mais rien ne dit que dans le futur, le transport de cette masse ne sera plus nécessaire. On pourrait imaginer un transfert d’énergie, peu importe le vecteur utilisé a grand « débit » d’un site vers une fusée ou un avion ou pourquoi pas de tout objet en déplacement.Si il n’était plus obligatoire que l’objet emporte son propre carburant…

c’est pas faux :wink:

C’est dingue qu’un sujet sur un avion amène systématiquement les débats à dériver immédiatement sur la pollution, souvent dans un climat agressif des pro écolo. Je vois que ça confirme ce que je disais les débats avec les écolo ne sont pas possibles.
C’est dommage car derrière ce projet il y avait un progrès intéressant. Difficile à dire si ça aboutira (probablement pas) mais ca a le mérite d’etre tenté meme si d’autres projets de ce type ont échoués depuis Concorde.
Bref un article qui mérite mieux que ces commentaires haineux sur l’aviation et sa pollution (pas pire que tous les autres transports pourtant).

Oui "Le secteur aérien s’est fixé pour objectif de réduire d’ici 2050" alors que Boom Supersonic c’est pour 2029 dans leur roadmap.
Même s’ils n’atteignent pas forcement cette objectif de 2029 ça montre encore une fois que les Airbus et Boeings sont à la traine parce que eux ils ont les moyens.

Aujourd’hui les acteurs déjà sur le marché depuis des décennies n’innovent que très peu et se font régulièrement dépasser par les nouveaux acteurs quel que soit le marcher. SpaceX vs Nasa, Tesla vs les reste des constructeurs automobiles, Blockchains pour la sécurité, même au niveau des vaccins (voir avec le covid comme la France est à la traine à vouloir rester sur ses acquis), Ocean Cleanup, la Chine avec son ISS made in China, HarmoniOS etc …

Donc mois quand je vois des sociétés voulant innover comme ça, que le projet foire ou non ou bien qu’il soit retardé j’ai tellement plus d’espoir en elles que les gros mastodontes qui sont là à compter leurs milliards et sortir des objectifs d’évolutions sur 20, 30 même 50 ans.

Travaillant en mission parfois dans certaines banques et assurance tu ne peux même pas t’imaginer le nombre d’argent mis et la perte de temps que ces sociétés font, il m’arrive parfois pendant certaines missions d’être payé sans avoir rien à faire pendant plusieurs semaines et même des personnes en interne, persos sa m’arrange et je peux travailler sur d’autres projets mais cet argent perdu sait l’argent du contribuable.
Et ça montre que plus la société est grosse plus elle est prête à jeter de l’argent en l’air et ça montre encore une fois que c’est du temps/argent perdu.

Le problème c’est que tu prend des exemples qui ne sont pas comparables ou des exemples de succès en omettant les échecs.
PAr exmeple, en comaprant SpaceX avec la NASA , c’est comparer une société privé à une administration publique, l’une est libre de ses choix l’autres est sous la contraintes du président et des sénateurs. Et tu oublies que bon nombres de programmes de SpaceX ont été financé par … la NASA.
Ensuite tu parles de start up qui ont eu du succès mais pour 1 qui réussi de façon spectaculaire il y en a 100 qui échouent. Tu prend l’exemple de Tesla qui a réussi mais combien ont coulé ? la liste est longue … très longue.
Concernan tl’aviation puisque tu fait référence à Airbus et boeing qui sont su rleur acquis, sachent que leur marché c’est l’aviation de masse, pas les marchés isolés qui coutent cher en developpement mais rapportent peu. Cela dit Boeing avait commencé le Sonic Cruiser, quelle a abandonné car le projet n’était pas viable techniquement et commercialement. Airbus a pris le risque avec son mega jumbo à deux ponts, l’A380, ça a été un échec. L’aviation supersonic ne représente pas un gros marché d’autant qu’il sera surement réservé au marché deniche du Business class. C’est donc plutot un marché pour les avionneurs d’affaire comme Dassault, Gulfstream, Cessna, Bombardier ou Embraer. Mais cette clientèle recherche souvent un transport plus confortable et reposant qu’un transport rapide.

Tu dois pas connaitre de vrai écolo car j’en ai pas vu un seul ici.

Sinon t’es très rigolo dans tes com, non parce que défenseur du projet au début des coms et maintenant presque à dire que le projet est mort né dans ton dernier post.^^

1 J'aime

A mais moi je critique toute les formes de pollution et notamment celles qui sont sur-représentées dans leur branche respective. Tu cites avec justesse le charbon et les autres énergies fossiles dans la production électrique.

Mais vois-tu les transports (tous) c’est 30% environ des émission contre 10% environ pour la production d’énergie. Au sein des transports, l’aviation c’est 12%. Et ces 12% c’est pour contenter une frange infime de la population mondiale. Et au sein de cette frange infime, les supersonique, c’est encore un pouillème. Donc oui, les vols supersonique sont totalement à côté de la réalité du moment concernant les émissions.

1 J'aime