Forum Clubic

Commentaires : Que savez-vous des voitures électriques ? Pas grand-chose, d'après une étude britannique (page 3)

1/ Un VE est BEAUCOUP plus fiable qu’un véhicule thermique. La mécanique est plus simple, les pièces d’usures moins nombreuses, etc. Il n’y a aucune raison de penser que le VE aura une moindre durée de vie… AUCUNE.

Admettons que la pollution grace au FAP soit négligeable (ce qui est factuellement faux mais bon… ), la principale source de pollution viennent des plaquettes de frein. Plaquettes de frein qui s’usent beaucoup moins vie en électrique (10% d’usure après 60 000km pour ma part contre déjà 2 jeux de plaquettes sur ma voiture thermique).

Encore une fois : NON les batteries ne durent pas 5 ans. C’est tellement faux que ces mêmes batteries sont TRES largement utilisées depuis BEAUCOUP plus longtemps dans les onduleurs. On SAIT que ça ne s’use pas si vite.

2/ non, le bitume s’use mais ne crèe pas de particules fines volatiles, tout comme les pneus. Les particules fines viennent des gaz d’échappement et plaquettes de frein

3/ encore une fois, c’est polluant parce que les pays producteurs se foutent totalement de l’écologie. Mais on connait les process de fabrication qui permettent de limiter cette pollution. Et c’est nettement moins polluant qu’un incident nucléaire ou une centrale au charbon :slight_smile:

4/ tu veux qu’on parle de Fukushima, Cogema ou le démantèlement des centrales ? :stuck_out_tongue:

Quoi qu’on en dise, le véhicule électrique est une excellente chose, mais reste réservé aux personnes qui en ont les moyens.
L’avantage du véhicule électrique est de déporter le problème de la pollution loins des zones densément peuplées. en effet, sur un moteur thermique, il faut transporter le système de dépollution alors que pour l’électrique, le système de dépollution se situe au niveau de la génération de l’électricité ou de la fabrication des batteries. Ce système de dépollution est alors libéré des contrainte de volume et de pois (vu qu’on a plus besoin de le transporter).

Autre avantage de l’électrique, c’est qu’il permet de pousser la recherche sur les batteries, et dieu sait que c’est un enjeu majeur pour nos sociétés moderne. Non content de permettre de plus grandes autonomies à nos équipements mobiles (voitures, ordinateurs portables, smartphones, …) cela permettrait de lisser la production (avec des grilles de load balancing).

Du point de vue des états, c’est une aubaine car ça permet de lever des taxes sur les autres sources.

Cela dit, l’électrique a encore de gros handicapes à résoudre:

  • passer le parc automobile français au tout électrique demanderait de doubler le nombre de centrales nucléaires et de revoir complètement le réseau de distribution d’électricité (sous dimensionné). ça, c’est pas facile à changer rapidement…
  • voyager en électrique reste très limité. Le Parisien moyen ne pourra pas aller au sport d’hiver en partant le vendredi après midi pour arriver le soir près des pistes. Je ne parle meme pas du cas où il ira sur la Côte d’Azur fin juin.
  • la durée de vie des batterie est un problème majeur pour la revente du véhicule qui voudra d’un voiture de 4ans avec batterie d’origine sachet qu’un an après il va devoir dépenser plus de 10k€ pour changer ces dernières.

En dehors de ces considérations, le vrais problème actuel, c’est le sans plomb. Principal émetteur de cycles benzène hautement cancérogènes et qui à puissance égale au diesel émet plus de CO2 au Km tout en ayant une durée de vie bien moindre (donc plus de production et plus de pollution).
Aujourd’hui, un diesel de 2019 émet moins de CO2 qu’un moteur essence de puissance égale, n’émet pratiquement plus de NOx grace au déplacement de la vanne EGR, n’émet pas de cycles benzène et a une durée de vie plus longue. C’est pas la perfection, mais bien global pour la planète, c’est le moins pire. (et on exploite pas des gamins de 12 ans pour extraire du lithium).
Malheureusement, ce n’est pas l’intérêt de l’état et des grand raffineurs de pétrole car:
Pour un véhicule de 110ch, un véhicule essence c’est une consomation mixte moyenne de 7L/100Km contre 5L/100Km pour un diesel. Donc pour 100Km parcouru, l’utilisateur d’une voiture essence verse 7x la TIPP à l’état contre 5x s’il utilise un véhicule diesel. (et ça, l’état n’aime pas)
Côté pétrolier, le souci est au niveau de la raffinerie. distiller un baril de pétrole donne deux volumes de sans plomb contre un volume de gasoil. Or, le sans. plomb n’est utilisé que dans les véhicules de particuliers alors que le gasoil (également appelé fuel domestique) est utilisé dans les chauffages centraux et individuels, les engins agricoles, les bateaux, les transports (collectifs et marchandises), les engins de chantier, les flottes de véhicules professionnels, les véhicules particuliers, les locomotives de gares de triage, …
Bref, les raffineurs ont vendu tous les stock de diesel alors qu’il leurs restent des tonnes de sans plomb qu’il sont obligé de revendre à prix cassé à des pays comme les USA ou le japon. Forcer à migrer vers l’essence permet à des entreprise comme TOTAL (cac40) d’optimiser leur ventes de produits pétrolier en écoulant mieux localement. (et l’état étant actionnaire, la symbiose en valait la peine).
Preuve en est, c’est que depuis peu, le Japon prime (1000€) pour le changement d’un véhicule essence contre un véhicule diesel).

Nous on fait l’inverse. On a boosté le diesel quand il était polluant alors que l’essence ne produisait pas de particules fines (pas d’injection directe). Maintenant, on pousse l’essence à injection directe émettrice de particules fines en grande quantité et sans FAP l’heure ou le diesel est enfin presque complètement dépollué…

ça prouve bien que l’écologie politique n’est qu’un leurre qui cache derrière des objectifs uniquement financiers.

Sachant cela, nous, moutons, pleins de bonne volonté, sommes bien faibles pour faire de vrais gestes écologiques…

oui sauf qu’en fait il faut voir la batterie de la voiture électrique comme l’ensemble moteur thermique d’une voiture classique. vous changez pas le moteur tous les 50000km… Pour l’instant, le recul que l’on a avec les véhicules fortement kilomètrés fait état d’une perte de 5 à 10% d’autonomie après 200 000 km!! donc y encore de la marge XD sauf problème exceptionnel, les batteries tiennent la durée de vie de la voiture, au même titre que le moteur thermique des véhicules traditionnels.
Edit: oups le temps que j’écrive, y a déjà eu beaucoup de réactions mais il semble pas vouloir comprendre sur le fait qu’il faille pas changer les batteries sur un VE…

Non :wink: Si le VE ce démocratise, au contraire, il pourrait même service de tampon. Genre tu paramètres ta voiture pour utiliser 60% de la batterie et autoriser la maison à utiliser 40%. Tu chargeras la journée et le soir tu utiliseras le jus de la batterie pour alimenter la maison.

Après, là on parle de science fiction, on n’est encore très loin d’en être à avoir un quelconque impact du VE sur le réseau :wink:

Ca m’étonne énormément parce que c’est probablement l’Etat qui finance le plus le VE.

Je veux bien la lire si t’as un lien. Merci :slight_smile:

Non :wink: Si le VE ce démocratise, au contraire, il pourrait même service de tampon

Beaucoup lu ça, mais je ne l’ai jamais vu démontré. Les estimatifs que j’ai vu semble indiquer que non.

Pour la Californie ça semble être une connerie. Ça devait être une moyenne nationale sur les USA. Un VE pollue plus dans un pays produisant de l’électricité à partir de pétrole et charbon, et sera bien plus vert dans un pays à majorité nucléaire + hydroélectrique.
http://shrinkthatfootprint.com/electric-car-emissions
https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-10-16/the-dirt-on-clean-electric-cars

Bah il faut tout inventer en fait. On ne s’est surement jamais inquiété des ressources de pétrole quand on a imaginé la voiture, je suppose qu’on saura s’adapter au tout électrique. Les solutions alternatives sont aussi de plus en plus viables :wink:

OMG😱 ( une trotinette électrique sur l’A86)
Les cons osent tout. C’est à ça qu’on les reconnait…

Soit dit en passant, ce genre de fou, il faudrait les empêcher de nuire, car le jour ou il passe sous un voiture en se plantant, le conducteur s’en souviendra toute sa vie. (et j’ai pas envi d’être ce conducteur. J’ai déjà eu assez en recevant sur le coin de mon pare-brise un drogué qui a sauté en marche d’une camionnette pour échapper à son ravisseur (histoire de drogue parait il).Ca fait 10ans et je m’en souviens encore. dieu merci, j’ai pu éviter le choc de plein fouet et seul son bras a été cassé, mais sur le coup, j’ai cru l’avoir tué, et meme si je n’étais aucunement en tors, je m’en souvient comme si c’était hier!)

à 7 heures prêt tu était bon pour la Zoé ^^

5h… faut 19h pour charger une Zoe de 0 à 40kW sur une prise 10A :wink:

Tu as décidément un VRAI problème d’information toi… =/.

“donc max 41km de trajet maison-boulot.” Pour recharger la nuit entièrement sur une prise classique…

Même le lien que tu as donné en premier lieu, te contredit.

Il marque clairement en 9h30 sur prise classique la recharge d’un 20kWh. 20 kWh c’est l’autonomie d’environ 200km. En conclusion, tu recharges bel et bien environ 200km par 9h30 de charge sur prise classique… Bien loin de ce que t’avance :wink:

Je t’invite à utiliser une Zoé, pour te rendre compte déjà sur les deux premiers paramètres, à quel point tu te trompes au jour d’aujourd’hui.

Justement le “même le lien” disait bien : “Sur une Renault Zoé ZE 40, cela correspond à un temps de charge de 24 heures”.
Au lieu d’attaquer ad hominem et de partir en délire, tu aurais juste pu pointer que j’ai mélangé l’autonomie de la Zoé 40 et celle de la 20. Comme si je n’avais que ça à foutre d’étudier la gamme Zoé…

Quant à tester une Zoé, c’est clairement impossible : ça ne passera jamais en WAF :stuck_out_tongue:

EDIT - “C’est ce que j’ai fais à mon deuxième poste. Merci de relire.
Suffit de redarder l’historique d’édition de ton second message pour voir que tu l’as rajouté pendant que je tapais mon message. Et encore une attaque ad hominem…

C’est ce que j’ai fais à mon deuxième poste. Merci de relire.

Mais quand je vois que le mec s’entête, j’ai tendance à croire que c’est un troll. Méa culpa la dessus, tu n’avais peut être pas lu mon tout premier commentaire (juste après ton premier et ton lien)

Je m’en excuses donc.

En réalité c’est 150 max :wink:

Une 22 correspondant à 240, j’ai tenté d’arrondir. Puis oui, après tout dépend de ton trajet, j’imagine que les fiches techniques sont sur du plat :smiley:

Deuxième message (mon premier), dernière édition : 4 heures
Ton message, 4minutes.

Dommage… Tu t’enfonces bonhomme :wink:

(Edit : Petite confusion sur “deuxième post”, je voulais dire le deuxième commentaire de la news. Qui est en réalité mon premier ^^’ Donc non, je n’ai rien rajouté du tout, je t’avais déjà dis que ton 24h correspondait à du 50kWh.
Maintenant, désolé de la confusion, mais tu as vite sauté sur “attaque ad hominem” également sur ce coup.

240km NEDC… c’est sévèrement du bullshit :wink: C’est au mieux, moitié moins. La norme WLTP va changer un peu les choses de ce point de vue là :slight_smile:

#48 5 edit “message édité pour la dernière fois à 03 avr. 2019 16h49” :thinking:

Oui c’est ce que je lis dans la presse ici aussi :

Deux possibilités s’offrent à vous: soit une batterie de 22 kW avec une autonomie théorique de 240 km (de 115 à 170 km réels), soit une batterie Z.E. 40 permettant de rouler plus de 400 km théoriques, soit 300 km en situation réelle et condition estivale ou 200 en hiver.

Et un autre article sur la 40 :

Quant aux « 300 km réels » annoncés par Renault, ils seront sans doute atteignables pour certains mais la plupart des utilisateurs devraient osciller entre 230 et 280 kilomètres d’autonomie « réelle » sur un usage « moyen ».

300km je l’ai déjà fait sans trop de difficulté mais il faut des conditions météo idéale. Faut compter 250km , soit le double de la 22kw… logique :smiley:

La mienne indique entre 16h30 et 17h à chaque fois, mais elle charge à 3.7Kwh (16A) sur la Green-Up classique.