Forum Clubic

Commentaires : Que savez-vous des voitures électriques ? Pas grand-chose, d'après une étude britannique (page 2)

1/ si, si, des études très précises ont été mené pour connaitre ce qu’on appelle la pollution grise. On sait même exactement le seuil de rentabilité écologique :slight_smile:

Et si on accepte que rien ne le prouve alors rien ne prouve le contraire… donc un VE pollue moins parce que l’électricité pollue moins que les NRJ fossile… CQFD :smiley:

2/ manifestement tu ne sais pas de quoi tu parles. Je t’invite à faire une expérience simple : lève le pied de l’accèlérateur et rétrograde -> tu vas bel et bien ralentir la voiture… tu n’auras pourtant pas du tout utiliser le frein :slight_smile: Je t’invite maintenant à te renseigner plus avant sur le fonctionnement de la récupération d’énergie, tu comprendra vite pourquoi ça n’use pas les freins et donc pollue moins.

Note important : polluer moins ne veut pas dire ne pas polluer… les mots ont un sens :wink:

4/ ha ok… maintenant c’est la pollution atmosphèrique qui est remise en cause et son impact sur la planète… bon ben là… je peux pas plus te convaincre que les dizaines de milliers de scientifiques qui se sont penché sur le sujet.

Note importante : le déréglement climatique n’est pas QUE le réchauffement climatique… les mots ont un sens :smiley:

Oui, et le tabac ne tue pas non plus, ce sont juste des calculs de quelques médecins illuminés qui pense que le cancer serait causé par le tabac alors que ça pourrait aussi bien venir du parfum des fleurs au printemps.

C’est bien connu, on balance des chiffres pour le plaisir, encore un coup des lobbys écologistes pour qu’on respire mieux… quel bande de terroristes :scream:

la limite où l’électrique pollue moins que le thermique est plutôt estimée à 10000Km et pas 40000Km…

Dans les transports, es particules fines sont effectivement majoritairement issues du roulement (arrachement de la voie) et du freinage (plaquettes).
Preuve en est: le métro: 400 microgramme/m3 contre 80 sur le périphérique parisien…

Bon bah là il y a 2 bêtises :
1- la fiabilité des batteries n’est plus à démontrer. Ca fait plus de 20 ans que la Prius est sortie avec des batteries sensées avoir une durée de vie de 8 ans et qui ne montre toujours pas de signe de faiblesse et la Zoe ça fait 5 ans sans qu’aucun problème ne soit non plus relevé.

D’un autre coté, un moteur électrique est autrement plus fiable qu’un moteur thermique alors que ça ne pose de problème à personne d’acheter une thermique d’occasion.
2- il se trouve que la Zoe est LE mauvais exemple puisque Renault a choisi de loué ses batteries précisément pour rassurer les badauds sur les risques de fiabilité. Alors évidemment ça coute plus cher mais pour le coup, la batterie est totalement couverte par le contrat de location :slight_smile:

Evidemment qu’il n’est pas nécessaire de changer les batteries tous les 5 ans, ça fait plus de 8 ans que la Leaf est sorti et on change pas les batteries… tu racontes vraiment n’importe quoi :sweat: D’ailleurs, c’est Kia je crois qui garantie ses batteries 8 ans… tellement c’est pas fiable :rofl:

Ca c’était avant :wink: Les process de fabrication se sont améliorés et surtout les 100 000km inclus la fabrication de la batterie. Hors, les batteries ne sont pas liées à l’auto, elles ont 2-3 vies après celle de la voiture (pour remettre une couche sur la soit-disant fiabilité limitée des batteries au passage :sweat_smile: ) ce qui permet de dépolluer même quand la voiture est HS.

Vraiment, n’y voit rien de méchant, mais faudrait vraiment que tu te renseignes :wink:

L’article parle de prise classique donc 10A. Pas de chargeur rapide 32A. Si la Zoe peut reprendre 200km en une journée, une nuit de disons 10h ne lui donnera donc que 83km, donc max 41km de trajet maison-boulot.
Bref ça dépend des usages. Et aussi de la disponibilité d’une prise près de la voiture (dans mon cas c’est non direct : le syndicat des copros n’en veut pas).

Sachant que la voiture est garée en générale une bonne dizaine d’heures ça paraît quand même suffisant. On ne vide pas forcément la batterie en 1 jour pour un usage classique maison / taf.
Le problème est surtout que ce n’est pas accessible au plus grand monde en ville alors que la voiture électrique est justement penser au départ pour elle…

1/ On peut inventer tous les seuils qu’on veut et leur donner un nom pompeux ou faussement vertueux selon qu’on est pro ceci ou pro cela : tant que les termes ne sont pas spécifiquement définis, toute discussion sera une perte de temps. Revois aussi ta logique : les pétitions de principe n’en font pas partie.
2/ Manifestement tu ne sais pas de quoi tu parles : les véhicules thermiques ont l’équivalent sous forme de frein-moteur.
4/ Il est toujours appréciable de découvrir que la science est un processus de découverte et de remises en cause permanentes, et non un bréviaire de vérités officielles décrétées par consensus et inamovibles.

Note : les mots ont un sens, mais la valse des expressions pour maintenir l’illusion de l’hypothèse CACA (catastropho-anthropico-climato-alarmiste) chez les croyants réchauffistes laissent penser que leur cohérence et honnêteté intellectuelles ne sont pas mesurables.

1/ Durée de vie d’un VE? 5ans? durée de vie d’un diesel moderne? 15ans? émissions de particules fines très proches (ce qui sort du pot d’un diesel FAP de 2019 en particules fine est négligeable face à l’usuelle de la route et des plaquettes). Pour un véhicule diesel fabriqué, on a 3 véhicules électriques fabriqués (ou tout du moins au moins deux avec un changement complet des batteries. Comparons ce qui est comparable. 3 jeux de batteries, côté pollution (meme en ignorant la fabrication et transport du reste), c’est loin d’être glorieux pour la planète.
2/ Le freinage et l’accélération polluent quasiment à l’identique, car l’usure du bitume (accélération et freinage) sont une source majeure de pollution. (preuve en est du taux de particules fines présentes dans le métro)
3/ bonjour la pollution des panneaux solaires. Tellement polluant que la chine vends ses panneaux obsolète aux pays du golf pour s’affranchir de la pollution extreme (métaux lourds, terres rares, …)
4/ renseigne toi sur les méthodes d’extraction du lithium ou sur la fabrication et recyclage d’un panneau solaire.

Il ne peut pas s’y opposer en France depuis… 2-3 ans je crois.

Pour info : https://www.automobile-propre.com/dossiers/recharge-coproprietes/

Le futur c’est la trotinette électrique ,j’ai vu sur l’A86 :grin::grin::joy::joy::rofl::rofl:

Je suis pas près de lâcher mon Diesel , l’électrique c’est pour les familles aisées, et puis l’hydrogène ça peut être aussi le futur , je sais pas si l’électrique est une bonne chose pour le climat, je pense qui va vers la fin d’un monde , bienvenu dans un nouveau monde.

1/ Non mais c’est clair. On sait comment sont fabriqués les voitures et d’où viennent les pièces donc on sait comparer la pollution de telle fabrication sur telle autre… il n’y a pas de question de seuil, nom pompeux ou je ne sais quoi.

2/ Non, ça n’a rien à voir. Le frein moteur c’est uniquement une réaction mécanique par rapport à une vitesse engagée par rapport à la vitesse du véhicule… et on récupère aucune énergie, c’est du gaspillage pur et simple.

Pour info : https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_de_récupération_de_l'énergie_cinétique

4/ tu confonds réchauffement et déréglement climatique… c’est pas faute de t’avoir mis en garde.

Pour faire simple : on peux considérer que le réchauffement climatique vient du cycle habituel de la planète comme ça a pu être observer par le prélèvement de carottes de glace. On connait ce phénomène, on l’explique et il n’a rien d’anormal. En revanche, la vitesse du phénomène de réchauffement accompagner d’un bouversement de tous les paramètres qui concours aux déréglements climatiques, ne peut pas être expliqué autrement que par l’activité humaine notamment parce qu’il y a une relation très clair entre industrialisation, dégradation de la qualité de l’air et dérèglement climatique… et le réchauffement à l’échelle planètaire.

Après, on peut se fourrer la tête dans un trou mais la vérité c’est qu’on n’a aucune autre explication alors qu’on a des compétences scientifiques incomparables avec ce que tu appelles “le processus de découverte” qui fait d’avantage référence au 19e siècle.

Pour info : https://www.youtube.com/watch?time_continue=74&v=yKpPXGb1-w0

le syndicat des copros n’en veut pas).

Il ne peut pas s’y opposer en France depuis… 2-3 ans je crois.

Bon à savoir. Mais je n’habite pas en France.

L’hydrogène… c’est de l’électrique. Juste qu’au lieu de faire le plein de la batterie en électricité directement depuis la prise, tu génères l’électricité directement dans la voiture en utilisant l’hydrogène. C’est un peu comme si t’avais un groupe électrogène à l’hydrogène si tu veux.

Tout le monde ne peut pas être parfait :rofl: :sweat_smile:

Oui ça c’est un pb, faut avoir accès à un chargeur sur son parking privé, ou plus dur dans la rue.
Les mieux placés sont probablement les Teslas : celui qui peut s’en payé une possède/loue probablement un parking privé et peut se payer un chargeur rapide. Plus le réseau de chargeurs rapides pour les longs trajets.

s/pas en France/plus en France/
pognon++, emmerdes–, qualité_de_vie++ :stuck_out_tongue:

Vu que TOUTES les VE utilisent la récupération cinétique au freinage (ce qui, soit dit en passant, est un vrai plaisir de conduite et permet d’anticiper bien mieux), l’usure des freins “qui frottent” ou du “bitume” est une hérésie des propollueurs. C’est pourtant d’une simplicité flagrante, un moteur thermique doit “tourner” pour fonctionner, donc il pollue (même quand l’injection décide de ne plus injecter d’essence, le moteur use l’huile, il frotte ses cylindres, etc…). Ce n’est pas négligeable et c’est justement cette énergie que les hybrides récupères. Les moteurs thermique des hybrides ne sont pas, d’un coup, 30% plus efficace, c’est simplement ces 30% d’énergie de freinage qui était perdue sur un VT (en pollution principalement).

Donc tous ceux qui sortent cet argument ne réalisent même pas que cet argument est, au contraire, en faveur des VE.
Quand à la durée de vie des batteries, il y a à boire et à manger, mais en moyenne, on tient à peu près 300000km sur des batteries (certes, pas à 100%, mais proche des 70% quand même). J’aimerais bien voir combien de voitures thermiques roulent encore à ce kilométrage.

Enfin, pour l’argument du “tu pollues à la centrale”, il vaut mieux faire tourner une centrale nucléaire à plein régime 24/7 (ce qui est possible avec des VE en charges pour absorber l’excédent) qu’arrêter des réacteurs et allumer des centrales à charbon (cf. Allemagne).

Il ne faut pas oublier que chaque litre d’essence que vous mettez dans votre voiture a demandé 5 litres pour être extraite, transportée, raffinée, transportée, livrée. Avec un rendement de 30% pour votre moteur (et 10% jusqu’au train de roue), ça en fait un sacré gâchis d’énergie fossile et de CO2.

Les VEs usent aussi le bitumes à moins de voler :wink:
Oui pour les freins moins sollicités, et l’absence d’huile et co.
Le nucléaire pollue bien moins : oui, mais il en faudra 6 tranches supplémentaires si on veut passer la majorité des véhicules en VE.
+1 pour les batteries, ça dépend de leur qualité. Celles de Tesla ont l’air de tenir très bien.
Par contre aux USA (études récentes en Californie notamment), ils estiment qu’un VE pollura toujours plus qu’un VT :frowning:

Il ne faut pas oublier que chaque litre d’essence que vous mettez dans votre voiture a
demandé 5 litres pour être extraite, transportée, raffinée, transportée, livrée

Ça, j’en doute a priori.