Forum Clubic

Commentaires : Nickel, cuivre, lithium... Tesla s'inquiète des ressources nécessaires pour fabriquer les batteries (page 4)

Tu devrais p-e apprendre à lire alors…

Ou toi à te relire…

Pareil pour l’hydrogène : On saurait en produire avec des sources d’énergie nucléaire (electrolyse à haute temperature).

Un tiens vaut mieux que 2 tu l’auras. Pour l’instant on n’a pas beaucoup progresser pour réussir à faire de l’hydrogène sans polluer à outrance et à moindre coût, on sait fait l’un ou l’autre. En revanche, on a énormément progresser sur la capacité des batteries et la vitesse de recherche d’un coté, et la consommation, filtration des gaz et meilleurs rendements des thermiques de l’autre.

Je ne vois vraiment pas comment justifier des dépenses dans la recherche de la production d’hydrogène alors que son interêt serait totalement nul si un constructeur proposait le remplacement du pack batterie en quelques minutes en station. Un problème d’ingénierie est sans doute bien plus simple à régler que la production d’hydrogène.

Donc on navigue à vue, comme d’habitude, au lieu de miser sur un fort potentiel. Je ne trouve pas que l’on ait progressé sur les batteries (en mettre plus pour améliorer l’autonomie n’est pas ce que j’appelle une amélioration). Le seul truc que je vois pouvoir faire progresser significativement l’intérêt des batteries, c’est le graphène et la dessus, on est encore assez loin du compte (et on se retrouvera surement confronté au même problème pour le produire à un moment, s’il s’avère aussi prométeur qu’il en a l’air…

Là où tu vois du potentiel, je vois une soution de contournement à une technologie existante qui pourrait pallier à ses carences par ses propres moyens. Ajouté au fait que le VE n’est pas une solution unique et qu’il faudra donc toujours travailler sur le thermique pour le rendre plus propre et durable.

La densité est doublé en moins de 5 ans, à ce rythme avec les technos actuelles une Zoe fera 500km ce qui permettra de faire bien plus avec du graphène.

5 ans pour l’industrie auto c’est très très court.

Je crois qu’on est plus près de la batterie au graphène que de l’hydrogène propre et bon marché :slight_smile:

Haha qu’est-ce qu’on se marre ici, on trouve toujours les arguments qui manquent d’exactitude, les discours foireux de BetaFullGammaMetal…
Les terres rares qu’il n’y a pas plus dans un VE que dans un VT…
Ceux qui n’arrivent pas à comprendre qu’on charge chez soi quand on dort et que 400km d’autonomie sont largement suffisants.
Ceux qui ne pigent pas qu’aujourd’hui l’hydrogène est plus polluant ou un gaspillage énergétique, que l’électricité qui servirait à l’électrolyse serait plus efficace mise directement dans une batterie.
Ceux qui parlent de l’impossible recyclage des batteries alors qu’ils n’en savent rien.
Ceux qui ne pigent pas qu’avec un véhicule plus lourd à cause des batteries, mais dont le poids des moteurs est plus faible et avec d’autres pièces en moins, on arrive à être bien plus efficient énergétiquement parlant qu’un VT nettement moins puissant.
Bref un florilège de n’importe quoi de personnes qui font style de savoir de quoi elles parlent parce qu’elles sont simplement réfractaires à certains progrès mais qui en vrai n’y comprennent rien.

Pas si sur, j’en entends pas bcp parler, et je ne crois pas qu’il été une seule fois abordé ici pour abonder dans le sens du tout électrique avec batteries, y compris par ses plus fervents défenseurs… Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est révélateur, mais pas loin.

OK… donc on est d’accord, le 100% VE ça n’existera pas… raison de plus pour ne pas investir dans l’hydrogène qui ne sert que de béquille au VE.

Ben un 100% VE avec la techno batterie (donc, autonomie bof, et recharge qui prend des plombes, et ou il faut un pavillon avec garage pour limiter les contraintes que je viens de citer), non (car ça n’adressera qu’une partie du scope actuel couvert par le véhicule pétrole). Avec la techno hydrogène, je pense que ça pourrait. Retour à la case départ :smiley:

Encore une fois, on aura d’autre solution pour régler les limitations des batteries bien avant de s’en sortir avec l’hydrogène, tout simplement parce que quoi qu’on fasse (qu’on croit en l’H2 ou pas) il faudra continuer à investir sur les batteries et la voiture électrique en général. Et les avancées sur le graphène sont bien plus prometteuses que celles sur l’H2, tant est si bien que quand l’H2 sera près, ce sera trop tard pour la voiture.

Bref… la voiture hydrogène est d’abord un VE donc même si on pense que l’H2 est l’avenir, je ne comprends pas cette propension à vouloir à tout prix s’opposer au VE.

Oui, mais sans en être sur. S’il fallait ramener mon sentiment sur l’électrique à batterie à un phénomène mathématique, ça serait l’asymptote : On arrivera sans doute à faire un tout petit peu mieux, mais au prix de moyens faramineux à mettre en œuvre, là ou avec aussi peu de recherche côté hydrogène, on arrive déjà à faire aussi bien qu’avec le pétrole. Avec tout ce qu’on sait de l’électrique à ce jour, ne pas arriver à proposer mieux que ce qu’on nous propose ne me parait pas de bonne augure pour l’avenir(de tout temps le stockage de l’électricité à été un problème que l’on n’a jamais réussi à résoudre).

Si ce que tu dis est vrai ce sera avec les moyens de tous les constructeurs auto vs quelques industrielles de la pétrochimie qui n’ont pas spécialement d’intérêt à investir de leur ressource ailleurs que dans le pétrole. Soit un potentiel bien plus grand en faveur de la batterie d’autant que la batterie solide est, au pire, aussi avancé que l’hydrogène mais avec des contraintes méchaniques autrement plus facile à résoudre.

Le problème étant justement qu’on arrive pas à grand chose sans pétrole.

On est au balbutiement de l’électrique. Si vraiment l’autonomie et la recharge sont le frein pour l’électrique, ça couterait beaucoup moins cher de faire une alimentation physique type tramway. L’H2 est une perte de temps pour la voiture, à mon avis, ce sera autrement plus utile en mer par exemple où la recharge est impossible.

Je pense qu’à terme on améliorera un peu l’autonomie, pour qu’elle devienne vraiment acceptable par rapport a la techno thermique (en augmentant la taille, ou en diminuant la taille des cellules, ou les 2, ou que sais-je…). Mais j’ai le sentiment que la recharge va coincer, et même si on l’améliore, restera très lente comparée à un plein de carburant… On arrivera p’tet à 3h, 2h pour une charge complète (et on nous expliquera que c’est génial et une révolution)… Ca reste bcp trop.

Pas vraiment d’accord. Ce qui se passe avec les smartphone me parait être l’illustration parfaite de ce qui va se passer avec les bagnoles car ce sont des techno similaires (lithium-ion): On n’avance pas depuis plus d’une décennie (le smartphone tient péniblement une journée en autonomie comme il y a 10 ans, allé 1,5 jours quand la batterie est plus grosse) et si recharger pendant 3 ou 4h je m’en accommode pour mon tel même si une telle régression me fait tjs râler, ça sera rédhibitoire pour une voiture. Et qui dit recharge plus rapide, dit aussi dégradation accélérée de la batterie et sa corolaire : autonomie raccourci alors que c’est déjà pas brillant… Non, pour l’instant, j’y crois pas, au regard de ce que nous a montré l’industrie depuis 10 ans à ce sujet.

Dans le cas de rexxi, cela va bien au delà de la théorie du complot. Car s’il y a bien quelqu’un qui correspond précisément à ce que rexxi dénonce, c’est bien lui-même… En clair, il accuse les autres de ses propres vices (quand il ne les insulte pas directement).

écarté une pollution pour en crée une autre bah sa fait marché le commerce
sortons une nouvelle invention ont étudieras après les conséquences

C’est bizarre, ça…parce que je t’ai vu dire exactement le contraire il y a quelques mois : que le VE n’était pas l’avenir et que ce serait plutôt le véhicule à hydrogène heink

Sauf qu’il n’y a pas qu’eux, il suffit de bien suivre l’actualité automobile sans se limiter aux sujets sur les VE…le Japon s’y met aussi et je ne pense pas qu’on peut les accuser de manquer de réalisme neutre

Encore une fois, c’est un faux problème, en moyenne on fait moins de 50km/jour en France et dans le monde je doute que ça passe les 100 kilomètres. Faut juste qu’on se fasse à l’idée que pour les trajets longs on devra utiliser un autre moyen que son véhicule perso. Pour l’instant, ça peut passer pas une voiture thermique louée le temps des vacances.

Sauf qu’une voiture n’est pas un smartphone et en moins de 5 ans l’autonomie de la Zoe a doublé sans RIEN changer à la voiture.

Et l’hydrogène chargera la batterie en continue ce qui n’est pas non plus très bon pour la batterie.

Ta mémoire doit te faire défaut, je n’y ai jamais cru… pour la voiture (notamment parce qu’un collègue bossant dans l’industrie pétrochimique m’expliquait que Total et Esso je crois se battait pour la fourniture de l’hydrogène à Fos sur Mer ce qui m’a interrogé sur la soit-disant production facile de l’hydrogène). Je crois beaucoup plus, au moins à court terme, à une solution E85 hybride pour les longs trajets (je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi Toyota n’a pas plus communiqué là-dessus alors qu’ils ont des véhicules déjà adaptés) et le VE pour le quotidien mais pas pour tout le monde vu les infrastructures que ça impose (au moins un parking perso par exemple).

Bah il n’y a pas de raison de ne pas douter de leur choix. A l’heure où on écrit ces lignes, l’hydrogène bon marché est très polluant (je pense que tout le monde est d’accord là-dessus) donc dans l’immédiat c’est tout sauf une solution écologique en tout cas. Après, à part le Miraï, je ne connais pas beaucoup de modèle hydrogène.

Et encore une fois, ce sera peut-être la solution en mer où on ne peut pas recharger les batteries mais pour la voiture personnelle, il me semble qu’il y a des solutions bien moins coûteuse et hasardeuse techniquement avant d’en être réduit à la PAC hydrogène.

Note que je ne lis pas le marc de café et que ce n’est que mon avis, j’exclus pas non plus que l’avenir me donne tord :stuck_out_tongue: je me fie à ce qu’on connais aujourd’hui. Si demain, on a une solution miracle pour produire de l’H2, évidemment ça changera mon point de vue :wink: (genre ça : https://www.jupiter1000.eu/ même si j’ai du mal à croire que transformer de l’électricité en gaz pour le retransformer en électricité soit d’un rendement fou)

Donc tu acceptes la régression comme tu as accepté celle de devoir recharger ton tel tous les jours la ou tu le chargeais une fois tous les 15 jours.

En grossissant la batterie. Pas d’évolution majeure et spectaculaire sur la techno.

C’est bcp moins problématique puisque comme tu le fais remarquer, l’alimentation est continue et qu’il n’y pas le même besoin en stockage et tenue de la charge, la batterie sert de tampon tel un gros condensateur, elle peut donc etre plus petite, moins chere, plus facile et abordable a remplacer contrairement au gros truc de la zoe et la tesla, et les autres.