Forum Clubic

Commentaires : Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé (page 6)

OK mais dans ce cas le problème c’est Enedis pas Linky. Même sans Linky, Enedis stocke les données de conso.

Bah oui mais alors là, faut aller vivre dans une grotte parce qu’en se mettant devant chez toi aussi on peut déduire des choses de ta vie.

Va falloir que tu me donnes des exemples parce que vraiment j’vois pas comment un relevé même horaire de la conso apporte quoi que ce soit de plus que d’autres infos. Suffit de se connecter sur ta box wifi pour tout savoir de toi déjà, et c’est très simple à faire.

Je vois mal le gouvernement prendre le risque d’une rebellion en requerant la fermeture d’un site ou le retrait d’un article AUPRES D’UN JUGE (c’est pas le gouvernement qui décide) pour un article légitime. En revanche, supprimer un blog qui raconte n’importe quoi à coup de théorie du complot, là non, ça ne me dérange pas du tout.

Raison de plus pour mener les bons combats : fuir les réseaux sociaux ou jeter sa carte de fidélité Carrefour, c’est nettement plus efficace que d’essayer de faire peur à propos de Linky.

Tu peux mettre tous les firewall et VPN que tu veux, un haker qui va pirater ton réseau en moins de 15 minutes en passant soit directement par une faille sur le routeur soit un des objets connectés.

Moi aussi je me protège au mieux… mais ça fait longtemps que j’ai changé de stratégie en mettant en place des solutions de sauvegardes plutôt parce qu’un jour ou l’autre je peux tomber sur un ado qui se sent à suivre un tuto du dark net pour pêter ma bécane.

La plus grosse faille c’est de se croire protégé :wink:

Pareil pour Enedis et EDF :wink:

OK… remplace la vue satellite par StreetView si tu veux :wink: Qu’ils soient propriétaire des satellites ou qu’ils rachètent les images ne change rien à l’affaire.

Le rafraichissement des images est de plus en plus fréquent :slight_smile:

Je ne suis pas résigné, je fais juste un peu attention à ce que je fais. Exemple : mon profil facebook est totalement fermé, on ne peut même pas m’inviter si on n’est pas ami d’un ami. Je n’ai pas non plus d’ami que je ne connais pas in real life et enfin, j’ai très peu d’amis, la plupart sont de la famille proche. Je ne partage pas de photos avec des visages, etc.

Je ne partage pas ma vie privée, mais je suis conscient que tout un tas de détail de ma vie sont déjà partagé de manière consentie ou pas. Mais ça, ça date pas d’hier, ni même d’internet hein. J’ai une amie de la famille ça fait plus de 30 ans qu’elle bosse dans la revente des fichiers. Juste que maintenant, on est un peu mieux informé et protégé.

Oui mais parce que tu le prends au pied de la lettre. Quand les gens disent ça, ça veut pas dire qu’ils accepteraient de voir leur cul sur internet. Ca veut dire que les données collectées par les différents organismes n’est pas, à leur yeux, suffisamment critiques pour ne pas les partager. Perso, je me fous royalement que Carrefour sache la quantité d’alcool que je bois, si je mange sain ou pas, si j’ai un bébé ou pas, si j’ai un animal, etc. Par contre, j’ai pas de téléphone sur Android parce que le marketplace est beaucoup trop permissif à mon goût et qu’évidemment j’ai une confiance toute relative en une entreprise dont la revente de données est le métier.

Ca dépend de quoi on parle le hacking et donc le vol de données ou le partage de données plus ou moins consenti. Pour le hacking je suis totalement résigné (j’ai vu le collègue de la sécu me ressortir la liste de tous les identifiants et mots de passe utilisés depuis le démarrage d’une machine en 5 minutes) pour le reste, je suis juste prudent et j’estime que certains combats ne méritent pas d’être menés : défendre la confidentialité des fichiers d’Etat comme les cartes grises ou les impôts me parait nettement plus important que la consommation électrique tout simplement parce que dans le premier cas le fichier part dans la nature et peut être exploité par n’importe qui alors que dans le deuxième il y a un vrai intérêt technique et ça reste à Enedis (et ses partenaires si tu le souhaites).

sauf qu’edf, j’ai choisi. Je ne suis pas client enedis, je n’ai donné aucun accord, je n’ai aucun contrat avec eux…
Je crois pas leur avoir jamais parlé …

oui, totalement vrai pour street view.
d’ailleurs, mantenant que j’y pense a ses termes, c’est une honte …
Et d’ailleurs, c’est illegal…

Oui, en effet je le prends au pieds de la lettre … pour une raison simple. Cette phrase denotte a quel point les gens manquent d’informations a ce sujet la, ou a quel point il s’en cognent.
Remplace “j’ai pas de probleme de protection de vie privée par ce que j’ai rien a cacher” par “j’ai pas de probleme avec la protection de liberté d’expression par ce que j’ai rien a dire”.
J’espere que ca t’eclairera sur le pourquoi je suis si tatillon a ce sujet.

C’est ton choix. Libre a toi.

le coeur du probleme pour moi est la … consenti.
Le partage de ses données personnelles ne devrai exister que suite on a un accord …
Il ne devrais etre imposé dans aucun cas.
Comme la sensure ne devrais exister dans aucun cas.

pour te citer un seul exmple : https://www.sudouest.fr/2014/07/11/un-restaurant-du-cap-ferret-fait-condamner-une-blogueuse-effet-streisand-garanti-1612754-3246.php
alors oui, c’est pas l’etat … mais c’est de la sensure injustifiée

t’a une liste d’exemples ici,plus ou moins en rapport avec le sujet … car le media d’origine est plus ou moins legal / pertinant :

1986-2005 : l’affaire McLibel opposant McDonald’s à David Morris et Helen Steel, deux militants écologistes anglais
2010 : Nestlé fait retirer une vidéo de Greenpeace dénonçant la déforestation en Indonésie
2013 : la DCRI fait supprimer l’article « Station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute » sur le Wikipédia en français, en faisant pression sur un contributeur bénévole
Septembre 2013 : l’Agence France-Presse fait retirer une photographie peu avantageuse de François Hollande
En février 2019, l’humoriste Gad Elmaleh tente de faire supprimer par les avocats de sa société de production des tweets du compte Twitter du vidéaste CopyComic,

Le contrat EDF est un contrat unique qui inclut les dispositions pour Enedis… donc si, tu as signé… juste tu n’as pas lu :stuck_out_tongue:

Je crois me rappeler que certains ont été de porter plainte et que ça s’est fini par un truc du genre : si c’est visible de la rue alors c’est public.

Remplace : “j’ai pas de probleme avec la protection de liberté d’expression par ce que j’ai rien a dire” par "“je vote pas parce que c’est tous les mêmes”.

Après, chacun fait ce qu’il veut de ses droits. Moi ça me choque pas de défendre son droit d’expression sans aller à toutes les manifestations pour l’utiliser.

Faut savoir ce que ça implique de prendre une carte de fidélité :slight_smile: Après il y a une différence entre faire des statistiques sur chaque client et garder un historique d’achat de Mme Michu pour adapter l’offre et encore une autre avec le fait de garder un historique d’achat de Mme Michu pour le revendre à un partenaire.

La RGPD régle pas mal le problème puisque désormais on sait qui fait quoi.

Après, si personne ne lit les petites lignes, faut pas se plaindre.

T’as lu les attendus du tribunal ? Moi pas, donc je ne commenterais pas si ce n’est que ça n’a aucun rapport ni avec l’Etat ni avec de la censure. Si le juge décide que ce blog contrefait à la loi, c’est sa décision. Je pense que c’est la conclusion qui pose problème avec les attaques sur les compétences du personnel.

Je connais l’effet Streisand, pas besoin d’un cours :wink: juste ça n’a aucun rapport avec le débat :stuck_out_tongue:

ca n’a aucun rapport avec l’etat … mais avec la sensure, si.

Fail … de ma part. c’etais pas l’effet streisant qu’il fallais voir, mais la sensure tentée par certains pour divers interet … l’etat y compris. J’aurais du mieux choisir mes mots .
En fait j’ai orienté ma recherche sur l’effet streisand par ce que j’ai la que je pensait trouver le plus de sources exploitables.

du coup, ces deux exemples en particuliers sont pertinents :

Ils concernent l’etat, et la sensure.

d’autres exemples piochés deci dela :

La chanson Hexagone de Renaud a été, lors de sa sortie en 1975 sur l’album Amoureux de Paname, censurée sur les ondes de Radio France.

L’article L.630 de la loi du 31 décembre 1970 instaure une censure sur les publications et objets de propagande « présentant l’usage de stupéfiants sous un jour favorable »
Cette loi est régulièrement invoquée pour confisquer les publications réclamant la dépénalisation ou la légalisation du cannabis

Le 16 mars 2015, le ministère de l’Intérieur a ordonné, sans recours à l’autorité judiciaire, le blocage par les fournisseurs d’accès Internet français de cinq sites accusés d’être pro-djihad
(ce qui me choque dans cet exemple, c’est le “sans recours a l’authorité judiciaire”)

le cas d’Henri Alleg, directeur d’Alger républicain, « seul quotidien ouvrant ses colonnes à toutes les tendances de l’opinion démocratique et nationale algérienne », interdit de parution en septembre 1955.
(pas recent, c’est vrai)

c’etais juste pour demontrer que la liberté d’expression se retrouve attaquée, meme en france … et meme par l’etat lui meme …
si on a joute a ca toutes les tentatives de sensure affectuée par des societée, groupement de societée, ou particuliers… ben on est pas sorti de l’auberge

tout a fais d’accord … ca regle pas tout, mais c’est un pas dans le bon sens.

Ben du coup, tu savais quand tu l’a prise … t’a bien fais le choix de la prendre XD
Et d’en accepter toutes les clauses.

Ca aussi, je suis d’accord …

pas franchement d’accord … perso, j’ai beaucoup de mal a aller voter a cause de ca … pour moi y’a personne qui sort du lot.
apres, quand y’a un pourri de plus qui prends du galon, ben je fais pas mon etonné, et je geule pas … je savais a quoi je m’exposais en n’allant pas voter.
Personellement, j’aimerais que les votes blanc et nuls soient compabilités serieusement … Si c’etais le cas, j’irais voter, rien que pour faire grossir le nombre des “ni pour un pourri ni pour l’autre pourri”.
Apres, je crois pas que ca soit la ou tu voulais en venir, du coup, j’ai pas compris ton idée.
Par contre, avec ma phrase Remplace “j’ai pas de probleme de protection de vie privée par ce que j’ai rien a cacher” par “j’ai pas de probleme avec la protection de liberté d’expression par ce que j’ai rien a dire”, c’est pas la que je voulais aller.
Ce que je voulais dire, c’est que quand tu parle de protection de la liberté d’expression, tout le monde connais, tout le monde veut la proteger … quand tu parle de protection de la vie privée, ca n’a pas du tout le meme poids. Et pourtant l’importance est la meme. Du moins de mon point de vue.

Je trouve ca etonnant …

faudra que je le relise par curiosité … Il est effectivement possible que je sois passé a coté d’une info :wink:

D’abord c’est Censure… avec un C :wink:

Et non, supprimer des propos illicites ce n’est pas de la censure, juste le respect du droit pour protéger les personnes injustement attaquer.

C’est le contributeur qui a supprimé son contenu… c’est donc pas de la censure :slight_smile: Après, bah la liberté d’expression ne permet pas n’importe quoi non plus.

Encore une fois, ce n’est pas de la censure mais un choix éditorial :slight_smile: Et personne ne dit que c’est une demande de l’Etat.

Boycotter… on peut pas utiliser le mot censurer à tord et à travers. Que je sache la chanson n’a pas été interdite sur le territoire par un pouvoir supérieur. Et puis quand même… tu peux pas comparer 75 avec 2019 faut arrêter.

Oui… c’est donc pas de la censure mais bien une limite du droit d’expression. Comme il est interdit de tenir des propos racistes, insultant, homophobe, etc. et c’est tant mieux.

Les fournisseurs auraient pu légitimement attendre une décision de justice, s’ils ne l’ont pas fait, c’est leur choix.

On n’a jamais eu autant de liberté notamment dans la presse. Ressortir les trucs de plus de 50 ans n’a aucun sens, évidemment que le temps de l’ORTF, les fonds secrets, etc. n’est plus d’actualité.

Encore une fois, le terme de censure est trop fort dans ce dont tu parles.

C’est ce que j’ai dit : je me fous totalement qu’ils pistent mes habitudes, au moins ça me rapporte un peu avec des avantages cibées.

Et donc laisser le choix aux autres de décider à ta place c’est un risque que tu es prêt à courir plutôt que voter pour celui ou celle qui répond à au moins quelques unes de tes idées ?

On trouvera jamais un candidat à aucune élection qui fait exactement ce qu’on veut, le vivre ensemble c’est d’abord une histoire de concensus.

C’est le rôle de l’abstention… si tu veux compter les votes blancs, tu vas au bureau de vote pour participer au dépouillement et tu tiens tes comptes :slight_smile:

Bah tu vois, moi je ferais une synthèse des 2 en attaquant la vie privée. Selon moi, la liberté d’expression est plus importante que tout le reste et j’aimerais beaucoup qu’on puisse mettre fin à l’anonymat sur internet pour protéger la liberté d’expression. Parce qu’aujourd’hui, certains s’autocensurent pour éviter les attaques des internautes qui bien installés dans leur fauteuil et drappés dans leur anonymat s’autorisent à balancer les pires horreurs.

Bah si tu ne te caches pas de l’extérieur, tu peux pas te plaindre qu’on te regarde. C’est comme si tu faisais du nudisme et que tu ralais parce que les gens te regarde à poil :stuck_out_tongue:

C’est quand meme la DCRI qui a fais pression … on peut pas vraiment dire que l’auteur a retiré son article de plein gré…
Et l’article (revenu en ligne depuis) ne donnais aucune information classée secret defence …que des infos publiques .
Il n’y avais aucune justification legale a la pression qu’ils ont mis.

La encore… quand l’etat fais pression pour faire retirer de elements qui n’ont rien d’illegaux, moi ca me choque …
Effectivement, rien n’affirme que c’est bien l’etat qui a fais pression… mais c’est la these la plus probable, et la plus communément admise.

Oui, bon, la peut etre que le mot censure est un peu fort …

Oui… mais non
pour ce qui est de propos racistes (encore faut il determiner une limite, car on a l’habitude de taxer de racisme un peu tout et n’importe quoi), insultes et homophobes, je suis d’accord.
Par contre, quand l’etat vote une loi t’interdisant d’informer les gens sur des faits scientifiques, sous pretexte qu’ils correspondent pas aux bonnes moeurs, c’est de la censure.
A une epoque, l’homosexualité etais illegalle. Et si on applique la meme logique a l’homosexualité, ca rendrais les faits scientifiques lié ca impubliables …
On pourrais pas dire que l’homosexialité est naturelle puis ce qu’on la retrouve dans le domaine animalier … Ca serait “presenter l’homosexualité sous un jour favorable”.
Pour moi c’est de la censure. On a le droit de combatre le mensonge et la violence, mais la, on combats la verité.

Oui… ils auraient du attendre une decision de justice. Mais le ministere de l’interieur n’avais pas a ordoner quoi que ca soit.
C’est de la censure aussi. Effectivement, la cause est louable … mais ca n’authorise pas a faire n’importe quoi .

oui, je suis d’accord avec ca … il est vrai qu’en france, la liberté d’expression est un droit, globalement bien respecté et defendu.
Mais il ne faut pas oublier que regulierement, certains se torchent avec, ou au moins essayent… et donc il faut continuer de veiller, et continuer d’en parler … pour ne pas oublier.

je pense pas.
La censure est la limitation de la liberté d’expression de chacun
Si quelqu’un veut publier quelque chose, en admetant qu’il ai le droit legal ou moral(car parfois c’est la loi qui censure), et qu’une tierce personne essaye de l’en empecher, peu importe le moyen c’est une tentative de censure …
Quand france presse veut publier une image peu flateuse du president, et que l’elysée fait pression, c’est de la censure.
Quand la loi t"interdit de difuser des faits scientifiques, c’est de la censure.
Quand le ministere de l’interieur ordonne l’interdiction d’acces a des sites web, c’est de la censure. (alors que si il y avais eut jugement, j’aurais rien trouvé dire.)

Le truc ici, (excuse moi du terme) c’est qu’en fait, ton choix on s’en cogne. (priere de lire la suite avant de repondre).
Ce que je veux dire par la … on t’a donné un choix, t’a choisi en connaissance de cause … ben c’est cool. C’est ton choix.
Le probleme avec le sujet de linky, c’est que le choix, on l’a pas.
Si on venais me voir en me proposant linky, en m’expliquant le fonctionnement precis, et me laissant le choix, je dirais rien. (ou au pire, je dirais non, mais en tout cas, je n’en debatrais pas ici)
le probleme, c’est que le gars se pointe sans rien dire, et reponds que de toute facon, on a pas notre mot a dire, et fais son truc.
si on remprends la RGPD, on est tres loin du consentement eclairé la …

oui, je sais … faudrais que j’aille voter quand meme … mais honettement, j’y arrive pas.

Ben je suis pas sur que ca soit la solution … alors oui, y’aurais pas mal de troll en moins …
mais je suis pas sur que la conversation serait plus saine.
Il y a des point de vus qui sont difficiles a tenir sans etre tout de suite classé dans des cases ou on est pas vraiment …
je vais mettre les pieds dans le plat, du coup, je te demanderais d’etre tres attentif, et de me lire sans prejugés.
Si je te dis que mis a part devant la loi, nous ne sommes pas tous egaux.
Entre les blancs et les noirs (pour ne citer qu’eux, mais c’est valable entre toutes les ethnies), il existe des differences significatives.
Ben si je dis ca, je vais tres vite me retrouver dans la cathegorie raciste … alors que je ne le suis pas du tout.
Quand je parle d’inegalitée, je ne parle pas de valeur. Je ne dis pas que les blancs on plus de valeur que les noirs… ou vice verca
On retrouve pourtant des differences mophologiques tres prononcées …
Il existe aussi un part significative de noirs dans certains sports de haut niveau.
Je sais pas si c’est de la genetique, ou un probleme social, mais s’arretter a “on est tous egaux” en tout point, c’est reducteur. Et ca ne fais pas avancer la reflexion.
Surtout que je suis du genre a penser qu’en terme d’espece, c’est les differences entres les individus qui font notre force…
Bref, je pense que l’annonymat aussi a ses bon cotés … c’est juste que beaucoup de gens font n’importe quoi avec.

Le probleme, c’est pas qu’on me regarde … le probleme c’est qu’on prenne des photos, et qu’on les publie …

Autre temps, autres moeurs…

Je t’invite à relire l’article, c’est loin de ce que tu dis : https://www.liberation.fr/evenement/1998/02/28/l-article-l630_228514

Pas du tout

Seront punis d’un emprisonnement de un an à cinq ans et d’une amende de 5000F à 500000F ceux qui, par un moyen quelconque, auront provoqué à l’un des délits prévus et réprimés par les articles L. 627 et L. 628 [c’est-à-dire la production, le commerce ou la consommation de "substances ou plantes vénéneuses classées comme stupéfiants, ndlr]

En plus, ça me semble obsolète… on va vraiment débattre de ce qui se faisait il y a 50 ans ?

Non, c’est de la pression… et en l’occurence, j’imagine que les fournisseurs ont eux-mêmes reconnu le caractère illicite des sites en question… donc au final, c’est une bonne chose.

J’ai pas d’exemple récent d’abus de pouvoir des autorités en la matière.

Non, c’est une intimidation… la censure c’est un pouvoir qui empêche de s’exprimer. Demander expressément à quelqu’un de se taire n’est pas de la censure, le bayonner si.

1- il n’y a probablement pas eu de pression
2- l’AFP c’est pas closer, c’est fait pour informer
3- l’AFP a probablement pris conscience de son erreur, très probablement suite à un appel du dir com de l’Elysée, et c’est tout.

T’as un exemple ? Parce que si c’est l’article que tu as cité, c’est très loin d’être ce que tu dis.

Non, parce que permettre au fournisseur de mesurer ta consommation est une obligation LEGALE que tu as envers eux. Tu peux refuser… comme ils peuvent ne pas distribuer le courant. Là il ne s’agit pas de ta vie privée mais d’une valeur relevée par un compteur pour te facturer le service.

Tu pars du principe que cette information peut être détourner pour tout connaitre de ta vie… très bien… mais faut prouver que c’est bien le cas pour attaquer Enedis, dans le cas contraire, c’est juste des valeurs pour un PDL donné qui leur permettent d’adapter leur service technique.

C’est ce qui a été fait, on a tous reçu une plaquette nous expliquant le but de la manoeuvre… le problème c’est surtout que tu n’y crois pas.

Avoir un relevé quotidien ne relève pas d’une donnée personnelle. La loi impose à Enedis d’avoir le consentement du client pour un relevé horaire.

Ca c’est parce que tu parles avec des crétins, IRL c’est pareil, y’en a qui supporte pas certains trucs… ben faut les sortir de l’équation et basta.

Sur ce point je partage ton point de vue, on peut pas dire que le bleu et le rouge sont pareils sous prétexte que des abrutis estiment que le rouge c’est plus joli et que le bleu devrait disparaitre.

Je pense qu’en dehors de cas particuliers (lanceurs d’alerte, témoins, etc.) ça n’apporte rien de bon. Et pouvoir retrouver les mecs pour les condamner, ça ferait valeur d’exemple et ça calmerait tout le monde.

Honnêtement… je ne vois pas de différence. Que tout le monde défile devant chez toi ou que la photo soit sur le net, dans le fond ça change quoi ?

Tu peux pas prendre que ce qui t’arrange … faut lire TOUT le texte, morceau par morceau :

[c’est-à-dire la production, le commerce ou la consommation de "substances ou plantes vénéneuses classées comme stupéfiants, ndlr], alors même que cette provocation n’aurait pas été suivie d’effet,ou qui les auront présentés sous un jour favorable.

Et c’est un OU … pas un ET.
Du coup, presenter une substance illicite sous un jour favorable (ne serais ce que parler de ses qualitées medicales), ca te met pleinement sous le coup de la loi.
Et tout les articles scientifiques qui parles des bienfaits du canabis, sont pas consequents illegaux. C’est pas appliqués dans tout les domaines, mais pour ce qui est de le communication concernant la depenalisation du canabis, c’est courement utilisé.

Non … c’est pas y’a 50 ans… la depenalisation du canabis, c’est un sujet d’actualité, et l’etat se sert de cette loi.

Si je suis d’accord avec la finalité, c’est les methodes employées qui me repugnent.
Et puis, c’est pas a l’etat de decider si un site est jihadiste ou pas… La separation des pouvoirs, c’est un pre-requis a la democratie…
Donc non seulement sur ce cas, le ministere de l’interieur se toche avec la liberté d’expression, mais il se torche avec la democratie.
Oui, c’est de la pression …

passons par une definition

La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun

Il n’y a la aucun moyen defini. Peu importe le moyen. Si tu limite la liberté d’expression de quelqu’un, tu fais de la censure. Que ca soit par des pressions exercées, des menaces ou des moyens legaux.
Ou de l’intimidation …

Non, c’est une intimidation… la censure c’est un pouvoir qui empêche de s’exprimer. Demander expressément à quelqu’un de se taire n’est pas de la censure, le bayonner si.

Et il n’y a pas non plus de censeur defini. Ca peut etre l’etat, mais egalement un groupe ou un particulier…

1- il n’y a probablement pas eu de pression
2- l’AFP c’est pas closer, c’est fait pour informer
3- l’AFP a probablement pris conscience de son erreur, très probablement suite à un appel du dir com de l’Elysée, et c’est tout.

1-on n’en sait rien, mais c’est la these la plus communement admise
2-effectivement … ils n’ont pas non plus pour vocation a servir de propagande presidentielle.
3-C’est une hypothese … pas celle retenu par le millieu du journalisme.
Et puis c’est vrai que recevoir un appel furax de la dircom de l’elysée, c’est pas du tout un coup de pression …

Dans la theorie, toutes les publications scientifiques presentant les bienfaits therapeutiques du canabis sont illegaux … la loi n’est pas appliquée dans ce cadre la, mais elle le pourrais.

Non … on est pas venu en me proposant linky.
On m’a dit : “on vas t’installer ca, ferme ta geule et obeis”.

Le “pas de mesure” (c’est-à-dire la fréquence de relève) est par défaut de 30 minutes.

Il peut descendre a 10 minutes sur demande de l’utilisateur.
mais entre 1 fois toutes les 24h et 48 fois toutes les 24 h, y’a une difference.

Dès 2012, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) s’est montrée inquiète quant au recueil de données personnelles via des compteurs communicants et à leur utilisation. Elle émettait notamment des réserves sur la courbe de charge en arguant qu’une analyse approfondie de ces données permet de déduire des informations sur la vie privée de l’abonné : heures de lever ou de coucher, nombre de personnes dans le foyer, périodes d’absences … Elle émet un certain nombre de recommandations (délibération du 15 novembre 2012) à ce sujet.

Le client est le seul propriétaire de ses données de consommation. Enedis demande son consentement au consommateur pour faire remonter la courbe de charge dans son système d’information

A retenir
Vos données personnelles vous appartiennent.
Elles ne peuvent être transmises ou utilisées qu’avec votre consentement.
C’est vous qui choisissez à qui vous les transmettez.
Vous pouvez à tout moment désactiver le stockage de vos données ou même les supprimer.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCnil.do?oldAction=rechExpCnil&id=CNILTEXT000026958542&fastReqId=287627783&fastPos=1

Cette courbe de charge est constituée d’un relevé, à intervalles réguliers (le pas de mesure), de la consommation électrique de l’abonné. Plus le pas de mesure est faible, plus les mesures sur une journée sont nombreuses et permettent d’avoir des informations précises sur les habitudes de vie des personnes concernées. Une courbe de charge avec un pas de 10 minutes permet notamment d’identifier les heures de lever et de coucher, les heures ou périodes d’absence, ou encore, sous certaines conditions, le volume d’eau chaude consommée par jour, le nombre de personnes présentes dans le logement, etc.

La courbe de charge peut ainsi permettre de déduire de très nombreuses informations relatives à la vie privée des personnes concernées.

la, c’est pas moi qui le dit … c’est legifrance.gouv …

Dans ces conditions, il est de la responsabilité de la CNIL, c de préciser les modalités selon lesquelles les principes de protection des données à caractère personnel doivent s’appliquer aux traitements liés à la mise en œuvre des compteurs communicants, afin de garantir pleinement le respect des droits et libertés des personnes.

Bref, je vais pas te faire tout le texte, on y passera la journée …
La CNIL et l’INC conciderent que le compteur linky receuille des données personnelles et qu’elles doivent etre protegées comme telles.

Bon, j’ai aussi appris qu’en fait, il y a un consentement a donner sur le site pour activer ca …
Et que la CNIL a donné son accord … chose que j’ignorais.
Si j’ai bien compris :

  • sans l’accord, le compteur enregistre bien une valeur toute les 30 minutes mais garde ces donnés.
    Il envoie juste une fois par jour la conso totale sur la journée.
    -Avec accord, il peut faire une mesure toutes les 10 minutes, et envoie tout les relevés une fois pas jour, permettant de faire une courbe de charge.

Donc en fait, tu avais plutot raison …
Deja , il y a un consentement a donner, mais en l’absence de celui ci, le pas de mesure envoyé a enedis est de 24h …
Et une conso sur 24h, ca n’est pas des données personelles …

C’est rare que je tombe sur des gens comme toi … XD

Je suis partagé sur ce sujet … autant tu as raison…
Mais comment on fais le tri entre les gens legitimes a l’annonymat et ceux qui le sont pas?
Pour moi, l’annonymat reste la “moins pire” des solutions.
Jusqu’a ce qu’on me propose mieux …

Le net n’oublie jamais …
Et puis la diffusion n’est pas la meme …
Entre les 3 pelé qui passent devant chez moi, et les millions de personnes qui y auront acces sur le net, c’est pas la meme chose…

Tu n’as pas compris le texte. Ca veut dire que tu es condamné si tes propos on provoqués un délit notamment en laissant croire que la drogue n’est pas si mauvaise.

C’est innexacte, ça l’est même tellement que ce sont justement les bienfaits du cannabis qui ont permis la mise en oeuvre de l’expérimentation du cannabis à des fins thérapeutiques.

Bah non… c’est cette loi qui interdit le cannabis : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006915699&dateTexte=&categorieLien=cid

Et d’ailleurs :

Ne sont pas interdites les opérations de fabrication, de transport, d’importation, d’exportation, de détention, d’offre, de cession, d’acquisition ou d’emploi, lorsqu’elles portent sur des spécialités pharmaceutiques

Ca fait bien longtemps qu’on peut parler des vertus du cannabis sans finir en taule.

Encore une fois, la DCRI ou la police ce n’est pas l’Etat, la séparation des pouvoirs n’est pas remise en cause. Le ministre de l’intérieur est choisi par le 1er ministre qui rend des comptes aux députés pas au président.

Son rôle c’est de protéger les français, et ordonner la fermeture d’un site qui prone ouvertement les attaques terroristes, c’est évidemment son rôle. Qui comprendrait qu’un attentat soit perpétré avec un ministre parfaitement au courant que des sites de propagandes appellent à attaquer la France ?

1- voila… on n’en sait rien.
2- absolument d’accord… l’AFP a donc envoyé que des photos qui mettent Hollande bien ? Non, évidemment.
3- c’est son métier ne t’en déplaise.

C’est totalement faux, les études démontrant les bénégices en terme de santé sont très nombreuses. Et encore une fois, cet article est obsolète, on ne laisse pas des textes avec des amendes en Francs dans le code pénal.

Le compteur appartient à Enedis, t’as pas ton avis à donner sur le matériel qu’ils utilisent pour te facturer ta consommation et gérer leur réseau.

C’est pas tellement la fréquence qui fait le caractère personnelle ou pas mais le fait qu’aucune information autre que technique n’est envoyée à Enedis. De leur coté, ils peuvent évidement faire le rapprochement entre le compteur et toi mais en réalité ce rapprochement n’est nécessaire que si tu crées ton espace perso.

Après, tu as pu constater que tu as lu tellement d’anerie sur le sujet que tu es passé à coté de l’essentiel. Comme beaucoup de gens, tu as perdu la confiance et tu n’entends plus les faits. Dans mon village ce samedi un groupe s’est formé pour contester contre le Linky (j’ai immédiatement pensé à ce topic :stuck_out_tongue: ), l’un des arguments c’était le CPL… j’ai même pas perdu mon temps à discuter avec eux, je sais d’avance qu’ils ne comprennent rien.

C’est gentil :wink:

A un tiers de confiance de demander l’identité au média concerné, idéalement un policier qui devra motivé et enregistrer sa demande, comme pour une écoute en fait.

Donc on vas fichier les gens authorisés a etre annonymes ? bon je schematise tres largement ton idée …
Ca presente plein de problemes …

Oui, ca c’est un argument a la con … hypersensibilité quand tu nous tiens ^^

Ben justement si … le pas de mesure change tout. Faut vraiment que tu t’interesse aux meta données et aux recoupements …
Alors, c’est pas la frequence d’envoi qui change … C’est bien le pas de mesure.
Sans consentement, il est de 24h (meme si le compteur prends bien tout les 30 minutes, il envoie que la valeur cumulée sur 24h). Donc point de vue enedis, le pas de mesure est de 1/24h
Avec consentement, il est de 30 minutes …
Et meme si l’info est la meme, le pas de mesure permet d’en extraire des info …

lis les deux liens que je t’ai envoyé, ils resument bien l’avis de la CNIL et de l’INC (organismes officiels … c’est pas de vlog complotistes)

Ben justement, c’est un peu le probleme …
Alors effectivement, il leur est necessaire de comptabiliser le courrant que je consomme.
Par contre, il ne leur est pas necessaire de savoir ce que je consomme heure par heure.
Bon, il s’avere que si je le veux pas, ils ne le savent pas…
mais c’est pas ce que la CNIL a geulée … a l’originie, il etais pas question de consentement.

« Art. L. 630. – Sans préjudice des dispositions de l’article 60 du code pénal, seront punis d’un emprisonnement de un an à cinq ans et d’une amende de 5.000 F à 500.000 F, ou de l’une de ces deux peines seulement, ceux qui, par un moyen quelconque, auront provoqué à l’un des délits prévus et réprimés par les articles L. 627 et L. 628, alors même que cette provocation n’aurait pas été suivie d’effet, ou qui les auront présentés sous un jour favorable.
« Seront punis des mêmes peines ceux qui, par un moyen quelconque, auront provoqué, alors même que cette provocation n’aurait pas été suivie d’effet, à l’usage de substances présentées comme ayant les effets de substances ou plantes stupéfiantes.
« En cas de provocation au moyen de l’écrit, même introduit de l’étranger, de la parole ou de l’image, même si celles-ci ont été émises de l’étranger, pourvu qu’elles aient été perçues en France, les poursuites prévues aux alinéas précédents seront exercées contre les personnes énumérées à l’article 285 du code pénal, dans les conditions fixées par cet article, si le délit a été commis par la voie de la presse, et contre les personnes reconnues responsables de rémission, ou, à leur défaut, les chefs d’établissements, directeurs ou gérants des entreprises ayant procédé à la diffusion ou en ayant tiré profit, si le délit a été commis par toute autre voie.

La loi est tournée de telle facon que n’importe quel media presentant une substance illicite sous un “jour favorable” peut etre declarée illegale :

alors même que cette provocation n’aurait pas été suivie d’effet

Dans la mesure ou l’article 628 parle de “ceux qui auront, de manière illicite, fait usage de l’une des substances”

En fait, toute publication presentant les bienfait d’un stupefiant hors cadre legal est illegale.

Ca exclue en effet la medecine, mais ca inclut toutes les publications demandant la depenalisation du canabis recreatif.
Meme quand il s’agit de fait, et pas de propagande.

Donc, il est impossible de communiquer sur la depenalisation du canabis recreatif.

Non, le problème aujourd’hui c’est que mmemichudu9-3 qui dit de la m*rde sur FB, on peut pas savoir qui c’est. Ce qu’il faudrait donc c’est que si ses propos sont illicites, on puisse obtenir son identité plus facilement. Mais ON ça ne doit pas être toi ou moi mais un tiers de confiance. Aujourd’hui ça se fait déjà mais par décision de justice ce qui est très très long, il faut une voie plus directe. Un simple policier ça pourrait suffir mais, pour garantir qu’il ne le fait pas pour lui, il faut que la requête soit tracée et motivée.

Non. Même un pas d’une seconde ne te dira pas si le changement de 1500W de conso c’est une plaque électrique, un chauffe-eau ou un radiateur qui s’est mis en route, tu sais pas faire la différence entre 3 pièces qui s’allument ou un plafonnier de 3 ampoules, etc.

Et quand bien même, seul Enedis pourrait exploiter ces infos et ils s’en foutent éperdument… donc c’est vraiment 100% de fantasme.

De toute façon, il n’y a pas de débat, le relevé c’est toute les 10 minutes au niveau du compteur et toutes les 24h, ou heure si tu le veux, à Enedis.

Ca a été ma source depuis le début de cette conversation et c’est de là que j’ai lu que ce ne sont pas des données personnelles parce que seule la consommation est envoyé et pas tes coordonnées. C’est répété au moins 3 fois :wink:

Oui parce qu’il y a eu du fantasme autour de ça. C’est pas pour Enedis que le relevé à une heure est proposé… c’est pour le client ! Enedis s’en tape complètement, ils ne vont pas réguler la production à l’heure près. L’espace client était sensé est mis à dispo par défaut, finalement si le client n’en veut pas, alors Enedis se contente du relevé quotidien dont il a besoin.

Je ne le comprends pas comme ça et il se trouve que les faits me donnent raison : aucune étude favorable au cannabis n’a été censurée.

Non, ce serait illégale si il avait “provoqué à l’un des délits prévus et réprimés par les articles L. 627 et L. 628”. Donc faut déjà faire la preuve que c’est à cause de l’article que le dealer a vendu son shit.

Pas du tout, demander la dépénalisation de provoque pas un des délits “prévus et réprimés par les articles L. 627 et L. 628”

Bref… cette article n’existe plus dans le code pénal et dans les dernières modifications je ne vois rien qui ressemble à ça : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006055600&dateTexte=20190812#LEGIARTI000006494151

Mais ce sont tes source qui parlent de données personelles, et de leur protection …

Le compteur n’enregistre et ne transmet aucune donnée personnelle telle que le nom, l’adresse ou les coordonnées bancaires

ok, ca c’est vrai, mais :

Dès 2012, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) s’est montrée inquiète quant au recueil de données personnelles via des compteurs communicants

Elle émettait notamment des réserves sur la courbe de charge en arguant qu’une analyse approfondie de ces données permet de déduire des informations sur la vie privée de l’abonné

Ainsi, la CNIL considère que ce processus, totalement à la main du consommateur qui donne son consentement express, est suffisant pour garantir la confidentialité des données sur la vie privée.

Ce cryptage a pour objectif de préserver le système des attaques malveillantes notamment sur le respect de la vie privée

ca c’etais pour l’INC

et maintenant pour la cnil :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCnil.do?oldAction=rechExpCnil&id=CNILTEXT000026958542&fastReqId=287627783&fastPos=1

Le futur déploiement de ces compteurs fait naître une crainte importante en matière de vie privée,

Plus le pas de mesure est faible, plus les mesures sur une journée sont nombreuses et permettent d’avoir des informations précises sur les habitudes de vie des personnes concernées

La courbe de charge peut ainsi permettre de déduire de très nombreuses informations relatives à la vie privée des personnes concernées.

Conformément à l’article 2 de cette loi, la seule collecte ou conservation de données à caractère personnel

quant aux risques pour la vie privée que présente la mise en place des compteurs communicants.

compte tenu des risques que pourraient présenter les compteurs communicants au regard de la vie privée des personnes

dans la mesure où l’augmentation du niveau de détail des données engendre nécessairement une augmentation des risques pour les personnes concernées.

Par ailleurs, la Commission recommande aux responsables de traitement de réaliser systématiquement des études d’impact sur la vie privé

Elle souhaite par ailleurs que les violations de données à caractère personnel soient notifiées aux personnes concernées

du coup, si c’est 100% du fantasme, c’est egalement du fantasme pour la CNIL et l’INC …
ils parlent tout deux des problemes liés au respect de la vie privée soulevés par la mise en place des compteurs linky.

Ils parlent aussi du probleme de pas de mesure, qui en s’affinant permet de deduire des données personelles.

Et si la CNIL a demandé la mise en place d’un consentement ecrit et eclairé, c’est bien qu’ils ont estimé qu’il y avais un risque pour la vie privée.


pour le reste :

oui, t’a pas tord … d’un autre coté, dans un etat totalitaire, l’anonymat est salutaire …
Pour moi c’est un probleme difficile a resoudre …
mais t’a pas tord …

Ben la, tu m’en demande trop …
Je sais pas faire une recherche efficasse la dedans.
mais je peux te citer quelques sources :

-https://www.ehess.fr/fr/journées-détude/«-parler-drogues-sous-jour-favorable-»

L’article L3421-4 du Code de la santé publique dispose que la présentation sous un jour favorable de l’usage illicite de stupéfiants est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende

-http://www.drogues-info-service.fr/Tout-savoir-sur-les-drogues/La-loi-et-les-drogues/La-publicite-faite-aux-drogues

Par ailleurs, il est interdit de présenter sous un jour favorable l’usage ou le trafic de stupéfiants. Cela concerne aussi bien les articles de presse que les discours ou les représentations (images) idéalisées de la drogue

-https://www.drogues.gouv.fr/ce-que-dit-la-loi/en-matiere-stupefiant/provocation-lusage

Le fait de présenter les stupéfiants sous un jour favorable, y compris par voie de presse, est également punissable d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

-https://www.norml.fr/droit-legislation/liberte-de-sexprimer-drogues/

NORML France, qui a déjà proposé un amendement à l’article 3421-4 en 2015 dans le cadre de la loi santé rappelle le caractère anticonstitutionnel de cette loi. […] En effet, cette disposition bafoue gravement la liberté d’expression […] L’interdiction concerne aujourd’hui, par voie de conséquence aussi bien les articles de presse que les discours ou les représentations (images) positives de l’usage de drogue.

-https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000007604991

" que s’il est exact que le tract annonçant la fête du collectif d’information et de recherche cannabique de Lyon,

les enquêteurs ont saisi des disques lasers intitulés " petite musique de chanvre " et une affiche faisant l’apologie du cannabis

(bon, elle a eté arretée pour detention de stupefiant, et condamnée pour ca, et pour la detention de tracts, et autres media concernant l’usage recreatif du canabis … )
Et j’avoue que cette derniere source n’est pas la plus pertinante.

-https://www.20minutes.fr/strasbourg/1762147-20160108-strasbourg-valises-arborant-image-feuille-cannabis-vont-etre-detruites-police

Deux valises en vente dans une maroquinerie […] avaient pour imprimé décoratif une grande feuille de cannabis […] La police a finalement ouvert une procédure pour présentation sous un jour favorable de produit stupéfiant

-https://www.streetpress.com/sujet/11482-cannabis-et-presse-au-pire-qu-est-ce-qu-on-risque

On pense à la condamnation à 15.000 euros d’amende de ton groupe de rock français préféré au collège, Matmatah pour sa chanson l’Apologie.

J’ai réglé mon problème… je fume mon compteur Linky.

1 J'aime

Tu confonds données personnelles et respect de la vie privée. La CNIL a clairement tranchée sur le fait que ces données ne constituent pas des données personnelles, en revanche, elle alerte sur l’atteinte à la vie privée que pourrait constituer l’exploitation des données techniques D’où la demande faite d’avoir l’accord du client pour collecter une relevé horaire plutôt que quotidien.

Non : de déduire les habitudes de vie. La nuance est importante parce que c’est toute la différence entre connaitre le matériel que tu as chez toi et comprendre comment tu vies.

Absolument, comme je dis au dessus :wink:

Pour moi, on ne peut pas faire des lois pour les cas extrêmes. Si tu ne fais pas de loi restrictive au cas où on est dans un état totalitaire ni de lois trop libertaires au cas où ça deviendrait l’anarchie, tu ne fais plus de loi.

Tu peux supprimer l’anonymat si tu donnes les moyens au pays d’éviter de devenir totalitaire.

Sauf que c’est totalement faux : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006688176&dateTexte=&categorieLien=cid

Cet article ne parle même pas de parler du cannabis mais de provoquer un délit ou présenter les infractions de manière favorable.
Pour être clair : t’as le droit de dire que le cannabis détend, t’as pas le droit de dire que fumer de la weed c’est génial. Parler du produit est autorisé, dire que contrefaire à la loi est une bonne chose est interdit.

C’est simple :

  • l’argent c’est génial, ça permet d’acheter plein de truc => autorisé
  • si tu voles du blé, t’auras de l’argent, ça règle tout tes problèmes => interdit
  • le cannabis ça peut aider quand t’as le cancer ou une SEP => autorisé
  • faut acheter du shit quand on est malade parce que ça aide => interdit

Bref… tu peux dire que le cannabis est bien mais tant que ce sera interdit, tu ne peux pas parler de sa consommation.

Non mais tu as lu le truc ? :scream:

" que Laurence X… a admis avoir acquis 500 grammes de graines de cannabis dans le but de les faire goûter au public lors des journées des 14 et 15 mars 1997 organisées dans le but de vanter les vertus du cannabis ;

Rien que ça, c’est clair. Production, promotion et incitation à violer la loi, c’est clairement suffisant pour la justice… là il n’est pas du tout question de censurer un article :crazy_face:

Il me semble aussi oui :stuck_out_tongue_winking_eye:

Deja, la cnil a effectivement tranché :

Ces données sont personelles. Mot pour mot.
deplus, il esicte un lien stricte entre données personnelles et vie privée
si mes données personelles deviennent accessible a un tiers, c’est qu’il y a un non respect de la vie privée …
ton nom, ton prenom, ta date de naissance, ton numero de compte bancaire ou de secu, ce sont de données personelles … elles font partie de ta vie privée.

Et les deux termes sont employé dans les deux sources … et toutes les deux sont d’accord pour dire que ca presente un probleme.
Bon, elle sont aussi d’accord pour dire que les choses ont eté bien faite, et que ca respecte la vie privée …

Les habitudes de vie, c’est de l’ordre le la vie privée …
Et on peut connaitre certaines choses des appareils qui tu as chez toi.
Ben oui … un frigo, en fonction de la taille ca consomme pas pareil. Alors oui, ca te donnera pas le modele et la marque. Mais tu peux en deduire si c’est un petit ou un gros.
pareil pour les telé…
En fonctione de sa consomation tu peux deduire des choses sur les appareils.
Un 50 pouce et un 22 pouce, ca consomme pas pareil.

comment tu peux admetre que la cnil voit un probleme de risque pour la vie privée et me sortir juste avant :

Si il y a diffustion de données personelles, il y a atteinte a la vie privée …

-https://fr.wikipedia.org/wiki/Données_personnelles#Vie_privée,_données_publiques

Parce que les données à caractère personnel renseignent, notamment, sur l’identité, le comportement, les habitudes ou les préférences des personnes concernées, leur exploitation entre en conflit avec le [droit au respect de la vie privée et familiale](https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_à_la_vie_privée),


concernant le reste :

En fait, c’est exactement de ca que je parle : presenter les infractions de maniere favorable.
La consomation recreative de canabis est une infraction. Donc, presenter la consomation recreative de canabis sous un jour favorable est un delit.

donc non… t’a le droit de dire que l’usage medical du canabis detend.
Si tu dis que fumer un petard a la maison,hors controle medical, ca detends, tu est hors la loi.

Le fait de parler sous un jour favorable de l’usage illegal du canabis, c’est un delit. (exemple, la chanson “l’apologie” de mathmatah

Ben en meme temps, j’ai prevenu … elle a eté arretée pour plein de choses .
mais entre autre, la detention de tracts et de CD audio … c’etais ca la partie pertinante au milieu du reste.
Alors, ils on peut etre sauté sur la moindre charge qu’il ont pu trouver … mais il n’empeche que ces tracts etaient illegaux pour le simple fait qu’il parlaient sous un jour favorable de l’usage recreatif du canabis.

parler sous un jour favorable de l’usage recreatif du canabis, c’est un delit … tout medias confondus.

Et c’est tres exactement le texte de la loi que tu m’a cité :

le fait de présenter ces infractions sous un jour favorable est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende.

Les infractions en question, c’est l’usage recreatif du canabis …
Donc on a pas le droit de dire que fumer un pétard de temps en temps, c’est vachement simpa … dailleurs, je le dis pas.

Mais des exemples, je t’en ai donné plein d’autres … tu ne semble avoir repondu qu’a ceux qui allaient dans ton sens

Les données dont ils parlent c’est : nom, prénom, adresse, etc.

Oui MAIS stocker des données personnelles et stocker des données techniques qui dévoilent des habitudes de la vie privée, c’est différent.

Oui… mais ça ne concerne pas Linky mais Enedis avec ou sans compteur :wink:

Oui parce que la CNIL s’est intéressée au 2 sujets :

  • la gestion de compte avec l’identité du client => donnée perso
  • la transmission des relevés et le pas de relevé => vie privée par extension de leur usage

Oui mais les données privées c’est pas une habitude déduite de données techniques.

Non… c’est impossible. Personne ne peut rien déduire de la consommation si ce n’est que s’il y a un pic et que ça dure c’est probablement qu’il y a quelqu’un… mais c’est même pas garantie.

T’as la TV en veille, frigo, congélateur, radiateur, etc. comment tu peux sur une conso moyenne même horaire en déduire ce qui était allumé avec les centaines de combinaisons possible ? C’est du fantasme ça.

Bah si… un 50 pouces et un petit frigo ça consomme peut-être autant qu’un 22 pouces et un frigo américain… comme Enedis saurait faire la différence ?

Mais il n’y a pas de diffusion de données personnelles

une donnée personnelle est une "information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres. Pour déterminer si une personne est identifiable, il convient de considérer l’ensemble des moyens en vue de permettre son identification dont dispose ou auxquels peut avoir accès le responsable du traitement ou toute autre personne."

En aucune manière la consommation électrique ne peut permettre d’identifier une personne. Je le redis : tu mélanges 2 problèmes.
1- le relevé de consommation qui n’est pas une donnée personnelle mais peut donner une indication sur tes habiitudes
2- Enedis qui détient les informations personnelles des clients livrés en électricité.

Absolument… l’INFRACTION… pas le produit :wink:

On est d’accord :slight_smile: Et c’est quand même normal d’interdit de faire de la pub pour un truc illégal non ?

Tu comprends bien la différence entre : “le cannabis c’est vraiment une plante qui a des propriétés intéressantes” et “Fumer un bédot c’est super, les politiques devraient s’y mettre ça les détendrait” :wink:

Tu me disais qu’on ne pouvait pas parler favorablement du cannabis… hors, c’est bien l’incitation qui est interdite. Là où je peux te rejoindre c’est que certaines choses sont considérés comme une incitation alors que ça ne me parait pas justifié genre un T-shirt avec une feuille de canabis.

peu importe comment ils obtiennent l’info … un donnée perso, c’est perso.

Donc mes habitudes, l’heure a laquelle je me leve, celle ou je me couche, l’heure ou je part au travail et l’heure a laquelle je rentre, c’est une donnée perso. Peu importe qu’on l’obtienne en piratant mon compte facebook, ou que ca soit par deduction de l’analyse de ma conso electrique.

Et le probleme, c’est que endis possede les deux. Il savent qui je suis, et ils connaissent mes habitudes.
Le relevé en lui meme n’est pas une donné perso. Mais si il permet d’en deduire des données perso, il presente une atteinte a ma vie privée.
Et si il est fait sufisament frequament, il deviens une données perso

ils precisent bien que la courbe de charge presente un risque concernant la vie privée

faudrais lire un peu les articles … la courbe de charge permet de deduire de tres nombreuses informaation relative a la vie privée … par definition, information personelles…
oui, par ce que les info relatives a ma vie privée sont par definition personelles … pas publiques.

et je ne confonds pas données perso et vie privéé … le respect de ta vie privée, c’est ce qui te donne la possession exclusive de tes données personelles. entres autres, car il y a plein d’autre notions dans le “respect de la vie privée” … mais pour ce qui nous concerne, il y a celle la.

J’aimerais que tu me cite a quel endroit ils disent que le relevé de la consomation des compteurs linky ne constitue pas une donnée personelle

Ben non … enfin oui mais non.
Ca depends ce qu’on entends par faire de la pub. Et c’est la que la loi est mal tournée.
Par exemple, si je fais le tour des publication scientifiques, et que je recense tout les point positifs concernant la canabis:
Si j’en fais une etude scienctifique, c’est legal.
Si je me sert des meme arguments pour parler de depenalisation, c’est illegal.

pourtant, y’a pas de mensonges … c’est les meme arguments des deux cotés.
Et puis meme sans faire d’incitation … parler des bienfait du canabis pour demander la legalisation, c’est illegal … meme quand l’objectif n’est pas que plus de gens se mette a fumer, mais simplement pour pouvoir soi meme fumer …

Je pense qu’on devrais avoir le droit de dire la verité sur n’importe quel sujet …
Je suis d’accord pour qu’on combatte la haine, et le mensonge. Mais la, c’est la verité meme qu’on condamne… Simplement par ce qu’elle ne vas pas dans le sens de l’etat ou de la morale.

heu … pour l’anecdote, je fume pas… meme pas la cigarette .
Juste pour dire que mon combat, c’est bien la liberté d’expression … pas la legalisation.
Je perdure sur cet exemple, car il me semble etre extremement pertinent.

Bah écoute… je ne peux rien te dire de plus que : ce n’est pas l’avis de la CNIL :sweat_smile: Visiblement tu ne comprends pas la différence entre la donnée et l’analyse de la donnée.

Oui bien sûr, avec le relevé horaire on sait à quelle heure tu sors de chez toi par exemple… ce que tu ne sais pas avec un relevé quotidien qui par contre peut permettre de détecter que tu es parti en congès. D’où l’accord du client pour un relevé horaire :slight_smile:

Je vais essayer une autre approche : tu postes ton CV sur le net avec ton nom, ton métier, etc. Ce sont tes données personnelles que tu partages. Maintenant, la boite de recrutement anonymise le CV, moi je suis recruteur et je vois que tu changes de boites tous les 6 mois, que tu as changé 10 fois de métier, que tes employeurs sont réparties dans la France… je peux en déduire des choses sur ta vie privée du coup.

Tu vois, ce sont bien 2 choses différentes.

Je t’es cité leur définition de la donnée personnelle : elle identifie une personne. Dans le relevé du compteur, il n’y a pas ton nom ni ton adresse ni aucune autre donnée personelle…

Je ne crois pas… critiquer une loi n’est pas interdit et débattre de la prorogation d’une loi est absolument autorisé.

Bah oui mais c’est interdit de fumer… donc effectivement, dire qu’il faut légaliser le cannabis parce que tu veux fumer en toute légaliter est interdit. C’est pas interdit parce que tu veux légaliser… c’est interdit parce que tu fumes et qu’en le disant tu fais la promotion de l’infraction consistant à fumer.

Bah je ne crois pas… simplement parce que tu ne peux pas réclamer la légalisation juste parce que ce serait bon pour le fumeur. En effet, faut aussi dire qu’à l’excès ça développe des troubles du comportement, ça annihile la motivations, etc. et là c’est plus de la promotion d’une infraction mais un argumentaire objectif.

Donc… l’usage récréatif du Linky… c’est pas bon.

A un moment, va falloir vous coordonnez… les gars :stuck_out_tongue:

Allez… zou… je m’en vais fumer de l’herbe devant mon compteur… au moins lui, me fera pas de reproche… et si c’est mauvais pour la santé… je dirais que c’est de sa faute :rofl:

reprends leur definition en entier :

"information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres.

Dans le mesure ou le numero de compteur est unique est qu’il associé a mon nom dans leur base de données, ils peuvent m’identifier de manière indirecte par référence a un numero d’identification.

Donc ils ont bien des details de ma vie privée, et ils peuvent l’associer a ma personne.

Oui, effectivement, ce sont de données personelles que je partage. De ma propre volonté. En toute conaissance de cause …
C’est ce qu’on pourrais appeler un consentement…

La vie privée est composée de données personelles … en tout cas du point de vue de l’information et de l’informatique. Elle regroupe egalement d’autres concepts…
je dis pas que c’est la meme chose. Ce que je dis, c’est qu’il existe un lien fort entre les deux notions, et que l’obtention sans mon accord de mes données personelles est une atteinte a ma vie privée.
C’est d’ailleur exactement ce que dit la CNIL :

La courbe de charge peut ainsi permettre de déduire de très nombreuses informations relatives à la vie privée des personnes concernées.

Le informations cité dans cette exemples sont :

Les heures de lever et de coucher, les heures ou périodes d’absence, ou encore, sous certaines conditions, le volume d’eau chaude consommée par jour, le nombre de personnes présentes dans le logement, etc.

qui sont des données personelles …

les principes de protection des données à caractère personnel doivent s’appliquer aux traitements liés à la mise en œuvre des compteurs communicants, afin de garantir pleinement le respect des droits et libertés des personnes.

dans cette citation, les droits et libertés des personnes evoqués, c’est bien le respect de la vie privée …

ils disent textuellement qu’ils doivent s’assurer que la collecte de données personelles effectuées par le compteur linky doit respecter les precepte de la protection de la vie privée …

L’obtention sans ton accord ecrit et eclairé de données personelles est un ateinte au respect de la vie privée.

Et c’est bien pour ca qu’ils ont demandé a enedis de demander un consentement sur l’espace perso.

Apres, je le ferais sans doute … je suis tres interessé de suivre ma conso … comprendre comment faire des economies de jus.
Mais c’est mon choix.


Alors oui… dire que tu fume, je comprends . Mais la, c’est pas le sujet.
Le simple fait de dire qu’il existe des effets benefiques du canabis dans le cadre de la consomation recreative est un delit …
Peu importe que ce que tu dise soit vrai ou pas.
Meme si tu fume pas.
Les faits scientifiques ne peuvent pas etre utilisés comme arguments dans le cadre du debat sur la depenalisation.

C’est bien mon probleme : Si tu fais un argumentaire concernant la depenalisation du canabis recreatif, tu ne peux pas utiliser tout les faits a ta disposition. Tu ne peux utiliser que les effets nefastes.

Pour ma part, sur ce genres de sujets, je ne peux pas avoir une conversation saine en occultant la moitié des faits connus.
Comment peut on parler d’un sujet en interdisant tout les arguments qui ne vont pas dans le sens souhaité .
En gros, ce que l’etat nous dit :
Vous pouvez parler de depenalisation, mais vous n’aborderez le sujet en utilisant uniquement les etudes qui prouvent que le canabis est nefaste. Interdiction de dire que ca as des bon cotés.
On pourrais dire extrapoler en appliquant la meme chose a l’alcohol.
Y’a des effets nefastes, et d’autres benefiques. Comment tu veux aborder le sujet dans sa globalité sans pouvoir etudier tout les arguments a ta disposition ?

Oui, la consomation recreative du canabis est illegale. Mais c’est pas en muselant l’oposition qu’on a debat sain.
en empechant l’oposition d’argumenter en son sens, on fait de la censure.

Et c’est pas par ce que c’est dans la loi que c’est “bien” ou juste …
suffit de voir l’evolution des lois et des moeurs pour s’appercevoir que le “bien” est une notion tres fluctuante.