Forum Clubic

Commentaires : La nouvelle carte nationale d'identité électronique : avec quelles innovations? (page 3)

pendant qu’on y est, ne serait-il pas judicieux de fusionner la CNI, la carte vitale, carte bancaire, de transport etc. etc…mais si tu la perds, t’es pas dans la merde!

Bonjour,
Vous avez raison sur le fond. Mais je persiste à trouver étrange que l’anglais garde un tel droit de cité dans l’UE… Car à part l’Irlande, personne ne l’a comme langue principale :slight_smile:

Je ne remets pas cela en question, bien entendu (même si je trouve étrange de prendre comme référence un échantillon de policiers :laughing:)
Je dis juste qu’à un niveau purement UE, le choix de l’anglais reste politiquement indéfendable (mais pragmatiquement compréhensible).

Bah les contrôles d’identités, c’est essentiellement la police, non ? D’où mon choix d’échantillon.

On parle d’un document administratif là. Pas d’une campagne électorale. Donc la politique n’a strictement RIEN à faire là dedans, c’est le pragmatisme qui doit compter. D’autant que ce n’est pas un document purement UE, la CNI française est acceptée comme pièce d’identité dans certains pays extérieurs à l’UE (Islande, Suisse, Égypte…).

Et puis bon, politiquement, bannir l’anglais de l’UE parce qu’ils ont quitté l’UE, c’est juste puéril, et les anglais ça leur en touche une sans faire bouger l’autre hein…

j’irais même jusqu’à dire que l’anglais a encore plus sa place avec le départ du R-U car ça devient du coup une langue qui n’avantage aucun grand pays

2 J'aime

De toute façon c’est une directive européenne, (donc une obligation) d’ajouter l’anglais et de respecter un layout normalisé. Il n’y a donc pas matière à débat

Et quand tu vas faire ta carte de train, pas besoin de fournir une nouvelle photo, ils peuvent la prendre sur la carte d’identité/résident. Bien pratique (sauf pour les actionnaires des photomatons :smiley: )

1 J'aime

Il a plus que sa place. L’anglais reste la langue UNIVERSELLE, donc quand tu voyages en dehors de France et que tu ne parles pas la langue du pays où tu vas c’est pratique de pouvoir s’exprimer en anglais. Ne pas avoir le Français pouvait poser problème dans certains pays de l’espace Schengen.

EDIT: je me rends compte qu’en fait il n’y a rien d’officiel… quelqu’un en sait-il plus? L’Anglais est-il juste mondialement utilisé car c’est la langue des affaires? Il y a-t-il une sorte de loi qui met cette langue comme langue préférée pour la communication ou c’est juste une habitude bien ancrée?

1 J'aime

Ça dépend des organismes internationaux. Par exemple, à l’UPU, la langue officielle est le français (et quand tu envoie une lettre à l’étranger, quelque soit le pays où tu te trouves, tu dois normalement indiquer le pays de destination en français par exemple), même si les travaux peuvent être effectués en anglais. À l’UIT, il y a six langues officielles (anglais, arabe, espagnol, français, mandarin, russe). Idem à l’ONU (les même 6).
Au niveau de l’UE, quasiment toutes les langues qui sont langue officielle d’un pays membre sont langue officielle (il y en a aujourd’hui 24, et 3 alphabets). Mais seuls l’allemand, l’anglais et le français sont langue de travail. Et par contre au Conseil de l’Europe (qui contrairement à ce qu’on pourrait penser, n’est pas une entité de l’UE), il n’y a que deux langues officielles, l’anglais et le français.
À la FIA, il y en a 3 (anglais, français et italien). Au CIO, c’est le français et l’anglais. À l’UCI, c’est uniquement le français (ce qui ne l’empêche pas de faire plein de trucs en anglais…).
À l’IEEE et l’IETF, c’est l’anglais.

Bref, c’est un joyeux bordel, chaque organisation internationale choisissant les langues officielles qu’elle veut. Idem au sein des entreprises internationales, chacune choisit les langues qu’elle va utiliser pour les documents et communication internes valables dans plusieurs pays.

Mais du fait que les relations internationales se sont fortement développée pendant une période où les USA étaient largement en position de force, aussi bien sur le plan politique que sur le plan économique, de fait dans la plupart des organisations internationales, l’anglais fait partie des langues officielles, ou à défaut est au moins une langue de travail courante (et c’est pour la même raison que le $ est un peu devenu la monnaie de référence). Et cette position s’auto-entretient maintenant, puisque du coup l’anglais a été beaucoup enseigné et est devenu la langue la plus parlée dans le monde (même le mandarin est derrière, malgré la population chinoise), ce qui en fait un choix logique quand il faut choisir une langue pour un nouvel organisme international.

2 J'aime

Enfin à la taille d’une CB !
Et sinon, elle est déjà en vente a Khaosan Road ? :crazy_face: