Commentaires : Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer (page 6)

Ho ça, chez nous aussi. ^^

Bien fait pour leur fraise. Je ne vois pas ce que ça apporte leur témoignage. Tout le monde se rend compte que c’est un génie doublé d’un ouf, excentrique, loufoque, d’un autiste asperger léger et lunatique.
Bref, si tu bosses au conseil d’administration alors dans ce cas tu peux ouvrir ta bouche sinon tu la fermes ou tu en parles dans l’intimité à tes proches mais tu fais pas une lettre ouverte. Ils sont guedin ou quoi … ils se sont cru au Wokismland ? Ben non c’est la réalité bande de gonzo

3 « J'aime »

J’aimerai bien avoir une ligne dans mon CV pour avoir bosser même en tant technicien de surface chez eux, ils se rendent pas compte de la chance qu’ils ont !

1 « J'aime »

Ah les wokes aux cheveux Bleus qui proselytent pour que le monde soit à leur image avec leur vision très personnelle de la tolérance !!
ELON est dans le vrai. Très bonne décision de Elon qui est un réel humaniste: 1) Que des équipes motivées et qui ont compris l’importance de la mission 2) Pour les rebelles aux cheveux bleus qui quittent Space X, retour chez DISNEY

1 « J'aime »

ce qu’il publie sur Twitter est complétement sa vie privée, il peut tout à fait dénigrer sa propre entreprise si ça lui chante et peu être même critiquer ses employés (ce qui est complètement con je le reconnais).

Si il a envie d’être con et de raconter n’importe quoi sur son entreprise c’est exclusivement sa vie et sa responsabilité…

Tu parle de légitimité?!
désolé mais les seuls qui ont peu être un devoir de silence en fonction de leurs contrats se sont les employés qui n’ont pas le droit de dire ce qu’ils veulent sur SpaceX

C’est aussi ça la différence entre un Patron et un Employé…
Le Patron est le seul maître à bord de SON entreprise si il veut la saborder et déposer le bilan c’est totalement son droit et aucun employé ne peut l’empêcher de le faire.
Et heureusement que c’est le cas sinon je n’ose pas imaginer les conséquences…

1 « J'aime »

Sans lui, la boite serait morte et n’aurait pas crée 100000 emplois: Je te recommande d’aller faire HEC et on discutera économie.

1 « J'aime »

Pas vraiment non.
Si les syndicats Français ont un nombre d’adhérents bien plus bas qu’en allemagne ou d’en d’autres pays c’est principalement parcequ’en Allemagne ils sont moins radicaux et acceptent des négociations raisonnables.
Le syndicalisme est certes vital pour protéger les salariés des grosses entreprises, mais le syndicalisme type CGT FO est systématiquement dans le jusqueboutisme ce qui a la plupart du temps pour conséquence de figer complètement les négociations et de créer un climat malsain entre patrons et salariés.
Ils feraient mieux de s’inspirer de la CFDT qui est plus modéré et qui arrive plus souvent a obtenir des résultats.

1 « J'aime »

En effet nous avons eu tout ça…
Et évidemment c’était une très bonne chose à cette époque.

Et 50 ans après après avoir délocalisé 50% de nos industries dans les pays à faible cout parceque nous pensions pouvoir vivre à la cool pendant que les ptits chinois et les bengladais travailleraient dans les usines à notre place. Nous nous retrouvons avec tous ces avantages sociaux ce qui est très bien si on reste micro centré et nombriliste encarté dans notre précarré.

Mais nous voyons aussi l’effet boomerang de ça. dette publique qui dépasse les 2000 milliards et qui se creuse tous les ans, désindustrialisation. Et pour la première fois depuis longtemps un taux exportateur négatif (nous achetons plus que nous vendons) de fait au lieu de créer de la richesse en France nous en perdons et vivons à crédit.
En général cette gestion de l’économie amène les nations à se retrouver en situation de faillite comme la Grèce et de voir des entreprises ou pays étrangers nous acheter notre pays et nous avec…
Ceci n’est pas un film c’est déjà le cas… combien d’entreprises racheté par des entreprises étrangères pour des besoins stratégiques. A la fin les syndicats Français malgré toute leur bonne volonté pourront sortir les fourches et aller manifester dans la rue pour bloquer le pays. Ils ne feront que se battre contre des moulins à vent…

Nous ne réalisons pas que ce pays est foutu :slight_smile:
Pourquoi pensez vous que nos politiques ne font rien, ormi le fait qu’ils sont de gros lâches…
Seuls les riches s’en sortiront parceque eux sont des citoyens du monde, pour nous c’est déjà trop tard, profitons simplement des vestiges de notre passé tant que nous le pouvons encore.

2 « J'aime »

@12345678910 Merci de rester calme et courtois dans tes réponses; L’ironie mal placée n’a pas sa place sur le Forum.

3 « J'aime »

Non, pas du tout. Du moment qu’il y a un conseil d’administration, le patron n’est justement pas le seul maître à bord.

Merci !
Ca fait plaisir de voir un petit rappel du grâce aux syndicats.

Absolument pas. Par définition, ce qu’il publie sort de sa vie privée et entre dans sa vie publique. C’est littéralement ça la définition de « publier » hein…
À la limite, on pourrait argumenter que ça relève toujours de la vie privée pour le pékin lambda qui a juste sa Tata Jacqueline qui le suit sur Twitter. Mais pas pour Elon Musk qui frise les 100M d’abonnés.

Et le patron est AUSSI un employé. À partir du moment où tu as un rôle opérationnel dans l’entreprise, tu en es un employé (pas forcément un salarié, mais un employé).

Légalement, les dirigeants de l’entreprise, qu’ils soient actionnaires ou non, majoritaires ou non, ont la même obligation de loyauté et de fidélité que le salarié le plus bas dans l’échelle.

À la limite, le cas un peu flou, c’est l’actionnaire qui n’est pas employé par la société. Vu que c’est le contrat liant l’employé à la société qui impose la loyauté et la fidélité, l’actionnaire, lui, n’est pas concerné. Mais Elon Musk est bien un employé de ses sociétés, pas un simple actionnaire.

Absolument pas. Légalement, l’entreprise et ses propriétaires sont des entités distinctes, et les seconds doivent agir dans le respect des intérêts de la première.
Le patron qui saborde l’entreprise et provoque ça chute, il peut être poursuivi et condamné pour ça par tous ceux qui subissent un préjudice dans l’affaire : les autres employés (qui perdent leur travail), les autres actionnaires éventuels (qui perdent une partie de leur patrimoine), les créanciers de l’entreprise s’il y en a, et même l’État.

Le ou les actionnaires ont bien sûr le droit de mettre un terme aux activités de l’entreprise, mais ils doivent le faire dans un cadre précis, toujours dans le respect des intérêts de tous les tiers impliqués.

D’ailleurs, il existe même des assurances spécifiques pour couvrir les dirigeants d’entreprise au cas où ils auraient fait une faute

1 « J'aime »

Je ne faisais cas d’aucun ironie: j’etais parfaitement serieux et lucide. Type de réaction que l’on peut faire lorsque l’on a fait, vécu, rencontré plus que beaucoup ne le feront jamais en 5 vies. PERIOD. Cela demande beaucoup d’humilité (Aucune ironie de ma part)

Tout rapporter au ”wokisme” sans même pouvoir définir le terme est incroyablement ridicule et fait preuve d’un manque de capacité de discussion.

2 « J'aime »

puis

:rofl:

2 « J'aime »

Pas besoin de definir le Wokisme, on est pas en CM2. Tu penses que la terre est plate, libre à toi on est en démocratie. Mais ELON a raison

Alors pourquoi en parler ? comme beaucoup tu n’en connais pas la définition mais prononcer ce mot ça fait ‹ IN › dans les soirées de l’ambassadeur …

Une chose de base, que ce soit entre un patron et ses employés ou ici : le respect de l’autre !

1 « J'aime »

C’est plus ou moins ce que je voulais dire, j’ai d’ailleurs toujours dit que pour négocier il fallait être deux. Si personne ne veut mettre de l’eau dans son vin et faire des concessions, rien ne bouge, rien ne se fait. ^^

Pour la petite histoire, j’ai travaillé toute ma carrière comme ouvrier salarié dans diverses industries et usines, et des conflits sociaux j’en ai connu un paquet…et pas du genre où on défile avec des pancartes. clin 1

Alors définissons-le.

Être woke, traduit de l’anglais, ça veut d’abord dire être réveillé.
Est-ce que c’est la définition que tu veux utiliser ? Si oui, en quoi est-ce mauvais ?

Avant et pendant les luttes pour les droits civils des minorités noires aux États-Unis, le terme était utilisé pour sensibiliser ces minorités aux dangers des comportements racistes.
Être woke pour les Noir.es américain.es, c’était être conscient du fait que, en particulier les forces de l’ordre, voyaient les membres de cette minorité comme dangereux par défaut, et que donc il fallait faire attention à ses paroles et son comportement en présence de membres de la communauté blanche.
Est-ce que c’est la définition que tu veux utiliser ? Si oui, en quoi est-ce mauvais ?

Par extension, et parce que la langue évolue, la définition s’est ensuite étendue à quiconque sensible au sort des minorités.
Être woke, c’est reconnaître que le racisme systémique et la pauvreté generationnelle telle qu’on l’observe aux États-Unis existent.
Est-ce que c’est la définition que tu veux utiliser ? Si oui, en quoi est-ce mauvais ?

Le terme a ensuite été utilisé pour s’appliquer à la reconnaissance des défis auxquels font face toutes minorité, qu’elles soient ethniques, religieuses ou sexuelles en raison de leur appartenance à cette minorité ainsi que ceux auxquels font face les femmes dans une société encore très sexiste.
Être woke, c’est être sensible au fait que les mots peuvent blesser, et qu’utiliser un langage sexiste, raciste, homophobe, capacitiste, transphobe peut provoquer un stress émotionnel indû envers quiconque en est la cible.
Est-ce que c’est la définition que tu veux utiliser ? Si oui, en quoi est-ce mauvais ?

Voilà. On notera qu’aucune de ces définition n’est liée de près ou de loin au sujet de ces employé.es qui suggèrent que Musk arrête de se comporter comme un cannard.

Donc, je réitère ma question, parce qu’on n’est en effet pas en CM2 et qu’utiliser les bons mots avec une définition adéquate est nécessaire pour se faire comprendre : qu’est-ce que tu appelles ”wokisme” ?

2 « J'aime »

Et si vous arrêtiez de parler de wokisme ? ce n’est PAS le sujet de l’article !
Merci :wink: