Forum Clubic

Commentaires : Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine (page 3)

Si le virus était apparu aux USA, vu comment ce truc est contagieux, il y aurait eu obligatoirement un foyer d’infection la bas. Et il ne se serait pas résumé à quelques cas isolés. Donc ce n’est pas plausible.

Avec des coïncidences et des « peut être », on peut élaborer des milliers de théories du complot différentes qui partent dans tous les sens.

Et il faut réaliser que même des milliers de supputations sur des coïncidences ne feront jamais une seule preuve tangible.

On sait que des virus se créent tout seuls dans la nature sans aucune intervention. Et cela depuis la nuit des temps. Qu’il soit apparu en Chine n’implique pas pour autant que les chinois en soient responsable.

Enfin, même s’il n’est pas rigoureusement impossible que l’intervention de l’homme puisse être un jour à l’origine de la diffusion volontaire ou accidentelle d’un virus, cela change t’il la question qu’il faut se poser ?

Est ce que le problème le plus important concernant un virus est de savoir d’ou il vient ? Qu’il soit apparu en chine, aux USA, en Russie ou ailleurs, qu’est ce que ça change ?

Pour ma part, je pense que le vrai problème, c’est plutôt de savoir ou il va.

En d’autres termes, le véritable enjeu, c’est d’être prêt face à des pandémies et de se demander comment on peut les arrêter.

Et je pense que c’est à cela qu’on devrait consacrer notre énergie.

2 J'aime

Les chiffres chinois restent pour ma part suspect, avoir autant d’habitants et comparativement à l’Italie avoir si peu de morts, il y a forcément anguilles sous roche.
On verra les chiffres US et indien en comparaison si on serra encore de ce monde.

Bah, la Chine est un pays socialiste. Par définition, dans ce genre de système, la communication est un instrument de propagande. Et l’information dans ce genre de pays est parfaitement « sous contrôle » du pouvoir.
En d’autres termes, il ne faut pas prendre tout ce qu’ils disent pour argent comptant.

Si tu veux savoir ce qui se passe, il faut envoyer des experts… et prier pour qu’on ne les balade pas dans un hopital potemkine.

Après il ne faut pas croire pour autant que l’information « enjolivée » est l’apanage des pays socialistes. Cela arrive aussi en occident pour diverses raisons.

D’une manière générale, il faut apprendre à ne jamais considérer aucune source comme étant 100% sûre. Il faut apprendre à recouper les informations.

En France, une lycéenne bretonne d’origine vietnamienne a été agressée il y a quelques semaines. Son agresseur lui a reproché de « manger n’importe quoi » et de « ramener le virus corona ».

Celui la, je crois qu’il viens de battre le record mondial de bêtise humaine. Pour le coup, je crois qu’ils devraient lui confectionner un vraie trophée et l’inscrire au guiness book des records.

Parceque à l’époque, il n’y avait pas ce truc qui a rendu con l’humanité, les réseaux sociaux.

3 J'aime

Il serait bon que certains ici arrivent a débattre sans dénigrer ou insulter leur interlocuteur.
Cela commence à être récurrent sur les sujets liés à Covid-19.
Je peux comprendre que ce sujet cristallise les inquiétudes et les tensions, mais ce n’est pas une excuse pour déverser un torrent de haine.

4 J'aime

Bah c’était un nouvel utilisateur non ? me demande si c’était pas plutôt un banni qui revient avec un autre login…bref j’ai quand même tenu compte de sa remarque, car la forme n’y était pas mais il avait raison pour l’information, donc j’ai corrigé mon premier post et l’origine du H1N1. Mea Culpa

1 J'aime

La Chine avait déjà mauvaise presse quant à leur façon de traiter les animaux, ils ont pas besoin de cela en plus. J’ai vu ce matin un article parlant de la reprise des marchés là-bas, avec des cages remplis de chats et chien pour consommation, des animaux gisant sur un sol rouge, ben forcément les commentaires n’étaient pas plus bienveillants. Un journaliste a même dit « quand comprendrons-t’il? » de peur que les possibles failles sanitaires qui ont pu faire naître le virus se reproduisent.
Et concernant le nombre de décès en Chine, un reportage montrait comment le gouvernement avait réagit, on est très très loin de notre confinement à nous (policiers avec casques à vision thermique pour recenser les personnes avec de la fièvre, géolocalisation via smartphone vous autorisant ou non à prendre le métro en cas de doute sur votre parcours et les foyers infectieux, etc…).
Un truc impensable ici, un tel flicage n’est même pas envisageable (quand on voit déjà la polémique du SMS envoyé par le gouvernement…)

3 J'aime

Puisque c’est un débat sur l’appellation, j’aimerais souligner que COVID-19 n’est pas le nom du virus mais de la maladie qu’il véhicule : COVID-19 est l’acronyme officiellement retenu par l’OMS pour « COronaVIrus Disease 2019 », c’est à dire « maladie au coronavirus 2019 » (on devrait donc parler de « la » COVID-19, pas « du » ni « le »).

Le virus s’appelle SARS-CoV-2 (Severe Acute Respiratory Syndrome - CoronaVirus - 2), le SARS-CoV premier du nom ayant été à l’origine de l’épidémie de SRAS (en français cette fois, Syndrome Respiratoire Aigu Sévère) en 2003.

C’était la minute scientifique, merci de votre attention.

8 J'aime

Et maintenant ce sont les complotistes fachos et gauchos qui sont de sortie : complot juif,complot maconique, et j’en passe…

1 J'aime

Les virus ont des races eux aussi maintenant?
Triste espèce que l’humain.

De tout temps…les épidémies provoquent toujours ce genre de peurs…

Nous aurons toujours des problèmes épidémiques et pandémiques tant que nous n’autor-regulariseront notre nombre, la Chine à autorisé de nouveaux l’autorisation du deuxième enfant alors qu’ils sont déjà en surnombre et l’impact est colossal en besoin nutritionel pour nourrir tout ce monde, du coup tout les virus viendront forcément de Chine où de pays surpeuplés.
La politique de l’enfant unique ne devrait pas s’arrêter qu’à la Chine, il est primordial pour la survie des espèces dont la notre réguler le nombre à l’échelle mondiale, autrement nous mourrons tous par manque de ressources et pas besoin d’être prévisioniste pour le comprendre.

1 J'aime

Le qualificatif de raciste dans cet article est pour le moins exagéré. Le virus est chinois parce qu’il est apparu là-bas, c’est un fait. Quant aux adeptes des théories du complot sur ce forum, bon courage à eux ! Une transparence de la Chine sur l’origine du virus, comme cela avait été le cas pour le SRAS, permettrait de régler le problème (enfin pour les gens informés), mais je ne parierais pas dessus cette fois-ci, vu les conséquences mondiales de l’épidémie.

Non ils ont des origines. Comme les gens, les voitures, les produits manufacturés (made in …)

1 J'aime

Sauf que tu sous-entends donc que le virus est « made in China »

Les chiffres officiels chinois sur les contaminés et morts sont bidons…et on comprend maintenant pourquoi les autorités chinoises ont confiné et aussi drastiquement, tout simplement parce que les chiffres étaient certainement alarmants. Et ces chiffres ridicules ont fait beaucoup de mal car les autres pays n’ont pas pu prendre en considération la véritable ampleur de l’épidémie, et prendre rapidement des mesures.

2 J'aime

il Y a plein de rumeur ou de légende urbaine au sujet du coronavirus .

Ici c’est qu’un pays aurait décidé de changer de fournisseur pour des cochons qui viennent d’Afrique qui était contaminé par la peste porcine du aux chauve-souris qui vie avec les cochons.



Les autorités auraient découvert la maladie mais personne ne peut dire si oui ou non que c’est cochon on été consommé ou tout détruit de la bonne façon.
Certain cochons auraient plutôt été noyer dans une rivière qui contaminerait l’eau proche de la région Hubei .

Des légende
Il y a plein de légende mais quel est la vrai .

Je suis navré, tu peux tenter de justifier par d’autres grippes, d’autres époques.

Le fait est que tu ne trouveras aucun cas semblable à cette grippe, qui a été nommée autrement, scientifiquement(SARS-CoV-2 ) et civilement par un autre nom. Les noms que nous connaissons tous.

En 1968, on ne parlait pas de « H3N2 » dans les journaux et pour les civils. Ni de « H1N1 » pour la grippe russe en 1889. Il n’y avait aucune autre dénomination que « La Grippe X » (insérer l’origine). Dans ce contexte, il est parfaitement logique que la dénomination donnée par la population reste et soit employée, pour identifier de manière précise et qu’elle perdure dans le temps.

Ici, l’utilisation est mondial et il ne reste malheureusement plus que quelques personnes qui persistent à préciser « Chinois ».

Encore une fois, le terme en lui même n’est pas raciste, l’utilisation l’est. Et je ne vois pour l’instant encore aucun argument tenable de ta part qui montre le cas inverse. Tu ne fais que comparer avec d’autres époques, où il n’y avait pas de dénomination civile officielle, ni de moyen de communication aussi répandu et avancés qu’aujourd’hui.

Comme dit et expliqué, quand 99.9% d’un écosystème utilise deux dénominations, et que tu t’obstine (pas toi, mais la personne X) à en utiliser une autre (plus longue à dire, qui décrit moins, etc) alors que tu as connaissances de ces noms officiels et que tous les gens autours de toi utilisent d’autres mots, c’est forcement qu’il y a une raison.

Je te laisse me nommer cette raison :slight_smile: (et stp, n’ose pas me dire que « c’est à but purement explicatif d’où est l’origine » ^_^) . Moi, je mise sur l’envie de cibler l’origine, l’envie de dire d’où elle vient, l’envie de préciser quel peuple l’a (soit disant) apportée. Et cette envie, a pour racine du racisme.

Tu peux tenter une nouvelle fois cependant. Mais comme je te l’ai déjà dis : comparer des époques différentes, n’est jamais un gage de bon raisonnement.

J’ai un pitbull, en 2003 je laisse la porte ouverte, il sort et tue 774 personnes au hasard. Bon, à cette époque, comme c’était la première occurrence et que personne ne fermait la porte de son jardin, je fut jugé non-coupable. Le juge me dit quand même « tu pourrais p’tet fermer ta porte, ça pourrait éviter ce genre d’incident à l’avenir ». En 2019, n’ayant rien appris du passé et n’ayant pas toujours fermé ma porte, mon pitbull sort encore et tue quelques centaines de milliers de personnes. Je suis finalement jugé coupable des agissements de mon chien par un juge qui comprend que j’aurais quand même pu fermer la porte après ce qu’il s’est passé.

En 2003, le SARS apparaît sur les marchés d’animaux sauvages Chinois, et tue 774 personnes. En 2019, la Chine n’ayant toujours pas régulé les marchés d’animaux sauvages, le nouveau coronavirus se pointe et tue quelques centaines de milliers de personne. Grande sagesse des peuples autour du monde : les Chinois le sont pas coupables, mais absolument pas : c’est un discours haineux et raciste que de prétendre le contraire. C’est le virus qui est coupable. Tout comme si je te pousse du haut d’une falaise, c’est pas moi ni ma main qui sommes coupable mais les rochers en bas.

Moi j’aime plus les pangolins !