Forum Clubic

Commentaires : Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine (page 2)

Effectivement, de même que l’art imite la nature, il est dit que ce virus est trop évolué et performant pour être une chimère, mais il y a également de vrais artistes et pas nécessairement besoin de crisp cas9, c est vrai que pour l’instant l’origine importe peu, il importe de s’en sortir, on verra le reste après

#JesapelleProot !

En réponse à @lapin-tfc
il y a 1 heure
En réponse à PierreKaiL
Et l’évolution naturelle non ? c’est forcément une création « humaine » ? la peste c’était quelle organisation à l’époque" +> Le SPLM ?Le syndicat des porcs libres de Mongolie .

là tu trouves rien à dire bien sur, juste le déni et l’insulte, tes arguments sont un tissu de mensonges, répéter X mensonges X fois ne fait pas une vérité

Dire « Virus chinois » est peut être « factuel », mais ce qui l’est également, c’est qu’il a un nom bien particulier, une dénomination scientifique et civil mondiale.

Celui qui continue d’utiliser le terme « Virus chinois » et d’un, stupide dans la dénomination (on serait tenté de dire « lequel » alors que la planète parle de COVID ou Coronavirus), mais en plus l’utiliser spécifiquement démontre une envie derrière les propos.

C’est de bien marquer la volonté de dire l’origine, non pas pour une question informative, mais pour une question de racisme.

Sinon, il n’y a strictement aucun intérêt de dire « Virus Chinois ». Alors on peut se cacher derrière le « oui mais c’est factuel regarde », le fait est que c’est l’utilisation même du terme qui démontre du racisme, non le terme en lui même , mais bien l’utilisation :slight_smile:

Ont peut dire aussi le Chinarovirus, péjoratif, pas raciste.

Il n’y a qu’à lire le dépôt à m… qu’est Twitter pour voir que t’es pas loin de la réalité !

Et l’évolution naturelle non ? c’est forcément une création « humaine » ? la peste c’était quelle organisation à l’époque" +> Le SPLM ?Le syndicat des porcs libres de Mongolie .

C’est de l’humour, par ailleurs la peste noir venait d une peste porcine amenée par les routes de la soie sécurisées par les mongols du grand Khan (1ere vague, la 2nde vague vient des marins Genois), il est où le problème ? Tu t’aveugles pour un rien et tu en perds ton humour, respire un coup ou mange une carotte ^^

1 J'aime

Force est de reconnaître qu’ils nous ont bien mis dans la mouise par manque d’hygiene alimentaire et à vouloir consommer à tout va tout ce qu’il ya sur terre, prochaine étape, retour au cannibalisme ?
Et menteurs en plus sur la réalité de l’épidémie, à donner de vrais chiffres on aurait pu peut-être mieux se préparer à cette épidémie, mais bon les vrais coupables chez nous c’est notre gouvernement plus menteur encore que le gouvernement chinois.
Et puis ça sert à quoi l’espionnage si ce n’est pas pour être au courant des vrais réalités.
A avoir mis et laissés mettre des bambins sans expérience et complètement immatures à la tete de l’état, le peuple le paye.

Donc vu qu’on parle pour le H1N1 de « grippe espagnole », c’est aussi du racisme, si je comprends bien cette logique ?

Voire même encore plus raciste, étant donné que c’était exclusivement une épidémie d’importation et pas espagnole du tout ?

1 J'aime

Vous laissez crever, c’était notre projet.

Tu as mal compris.

Simple exercice pour comprendre la différence entre ces deux cas, fais une recherche google de « Grippe Espagnole » et de « Virus Chinois ».

Tu trouveras notamment que : La Grippe Espagnole, est le nom attribué en 1918, c’est également le nom scientifique pendant des années, avant que la souche ne soit découverte bien pus tard. (Oui, H1N1 ne date pas de 1918 :)) Il y a donc une différence NOTABLE, laquelle ? C’est que « Grippe Espagnole » est notée dans les archives médicales et, est par extension le nom officiel pendant des dizaines d’années, et le « nom civil ». Aujourd’hui l’utiliser, c’est utiliser le nom officiel civil (mais non scientifique). Il n’y a aucune notion de racisme. Aujourd’hui, tu parle de H1N1, 1 personne sur 2 ne remet pas dans le contexte. Donc l’utilisation de « Grippe Espagnole » à tout un sens particulier, il est explicatif.

DE PLUS, le nom « Grippe Espagnole », n’a pas pour but de cibler l’origine : elle est apparue aux USA, puis en France, elle porte le nombre « Espagnole », car l’Espagne fut le seul pays à publier librement les informations relatives à cette pandémie. Par conséquent, il n’y a une nouvelle fois aucune notion de racisme la dedans.

Ici, la dénomination « Virus Chinois », n’a aucune durée dans le temps, et elle n’a probablement même pas duré quelques jours, avant qu’un autre nom soit donné. Personne n’utilise « Virus Chinois », tout le monde: scientifique, civil, médias, etc , et cela mondialement, utilise le terme COVID ou Coronavirus. Ce qui en fait donc, que l’utilisation de « virus chinois » a bien pour volonté de préciser l’origine, et non d’une manière instructive (car tout le monde le sait), mais bien d’une manière à vouloir à tout prix différencier l’origine. Et on se demande tous pourquoi ces personnes ont tellement envie de préciser l’origine :wink:

Comparer des époques différentes, n’est jamais un gage de bonne réflexion :). La grippe Espagnole à son histoire, le Corovanirus aussi. Aujourd’hui, pour n’importe qui, il n’y a strictement AUCUN intérêt de dire « Virus Chinois », si ce n’est : vouloir préciser à tout prix l’origine.

1 J'aime

La Peste Noire dans sa première vague a été causée par une bactérie gram moins, Yersinia pestis, dont réservoir et vecteur sont les rongeurs et les rats, la peste porcine est le fait d’un virus, non transmissible à l’être humain et dont les seuls réservoirs sont les porcins…après, le reste est plus compliqué et les dernières thèses situeraient plus son origine vers la partie méridionale de la Russie qu’en Asie centrale.

il n est pas certain que les chiffre chinois soient totalement faux, l article de de l agence Caixin est sensationnaliste ( à la base c est une agence de presse financiere, une sorte de Mediapart , dont on connait également certaines méthodes). Il faut bien comprendre plusieurs choses en Chine( de laquelle j ai des nouvelles directes 2 à 3 fois par jour).
1 - Wuhan centralise beaucoup de services en tant que chef lieu de 50 millions d habitants.
2 - Beaucoup de ces services ont été suspendus à cause du confinement, tracage et soins des malades
3 - Liés directement au 2eme point, du fait de suspension de services (comme la fourniture d’urnes) ou favoriser la lutte contre le covid, des services élémentaires, des relations sociales ont amenés une co morbidité sociale ( personne du 3eme age, accident domestique, de la route, etc…), 50 000 urnes à Wuhan pour 50 millions d’habitants, il n y a rien d exceptionnel. En France, on ne compte pas les confinés malades ( pas testés), ni les vieux qui meurent du covid dans les ehpad.

2 J'aime

autant pour moi, oui c’est les rats, donc en réponse à Lapin Tfc, je change le nom de mon organisation en SRLM ou syndicat des rats libre de mongolie. Merci pour la correction

Justement si, on peut connaitre l’identification et employer un autre terme générique lié à son apparition…la H2N2 a été appelée « grippe asiatique » et clairement identifiée comme grippe de type A, la H3N2 est toujours appelée « grippe de Hong Kong » alors qu’elle a dûment été étiquetée H3N2 (c’est même à ce moment là qu’on fait la distinction entre les deux hémagglutinines H2 et H3)…bref, il semblerait qu’on ne se pose pas la question d’un racisme :on décrit juste le lieu d’apparition…on parle aussi de la « grippe russe » pour une H1N1 sans qu’on évoque un anti-soviétisme…l’époque est bizarre, tout de même…

pas la Mongolie…entre le Don et la Volga…

Peut être des Hispaniques américains :stuck_out_tongue:

En tout cas je n’ai pas connaissance que nos voisins ibériques aient fait un fromage qu’on nomme cette grippe étatsuniennes « la grippe espagnole »…

Les chiffres chinois restent pour ma part suspect, avoir autant d’habitants et comparativement à l’Italie avoir si peu de morts, il y a forcément anguilles sous roche.
On verra les chiffres US et indien en comparaison si on serra encore de ce monde.