Forum Clubic

Commentaires : Automobile et émissions polluantes : la France veut négocier un assouplissement des normes Euro 7 (page 3)

C’est ce qui me surprend avec l’écologie en général. Plus on parle d’écologie, moins on parle de chômage. De là à dire que la gauche française fait du bruit sur l’écologie car elle n’a plus rien à proposer au niveau sociale, il n’y a qu’un pas.

Toutes les contraintes écologiques que l’on s’impose vont accélérer la délocalisation de l’industrie en Chine notamment concernant l’automobile où la production de batterie est en majorité là-bas.

Soit nos dirigeants sont incompétents, soit l’écologie comme elle est aujourd’hui n’est qu’une grande fumisterie qui sert la morale des bobos autant que les profits de quelques industriels.

1 J'aime

Je suis en euro 4 avec une 206 essence qui a 15 ans et qui est passé au contrôle anti pollution.

Les milliers de semis 38 tonnes polonais et roumains que je vois passer dans le sud ouest pour aller au portugal ils ont quelle norme euro dans le moteur du camion?

Ce n’est pas parce que ta voiture passe le CT et donc le contrôle anti pollution qu’elle ne pollue pas, c’est juste qu’elle respecte les normes de pollution de l’époque soit l’Euro 4 pour ta voiture.

Pour les camions Polonais et Roumains, tout dépends de l’âge du camion.
En France les flottes des transporteurs routiers sont renouvelée fréquemment et sont donc probablement avec une norme supérieur à ta 206.

1 J'aime

il manque environ un million de logement en France, c’est le chiffre couramment évoqué.
que le curseur soit plus ou moins élevé , en tout cas, on est en déficit de logement

Ce n’est pas tout à fait juste de dire ca. D’ailleurs si vous regardez le chômage de masse commence dans les années 70. A l’époque on nous avait dit dans nos cours que c’était dû au choc pétrolier. En fait pas tout à fait. Certes il y a eu le choc pétrolier mais surtout une désindustrialisation qui a entrainé le chômage de masse. En effet, difficile de transformer un mineur de 45 ans en ingénieur…
Ceci étant, les chômeurs de cette période ont pris goût aux produits pas cher et c’est toute la société qui s’est mise à consommer des produits pas cher peu importe leur mode de fabrication (enfants, conditions etc.).
Il est donc difficile de dire aujourd’hui vous allez consommer plus cher mais moins. Pourtant je pense que c’est la seule solution. Il faut revenir au moment où on fabriquait du durable. Ma grand-mère par exemple a gardé son frigo plus de 40 ans et il marchait encore lorsqu’elle est décédée. Cela implique plus de volonté qu’autre chose.
Quand au chômage et bien il faut trouver une autre voie que celle qui consiste systématiquement évaluer une société sur son PIB. Le Costa Rica est le pays le plus écolo au monde. Certes ils ne sont pas riches comme on l’entend mais eux ils ont réussi.

C’est donc une vraie question de volonté politique. Aller vers un monde vert ce n’est pas spécialement du chômage. Je vais prendre un autre exemple. Combien les français dans leur ensemble dépensent annuellement dans leur voiture? Si on mettait tout cet argent des tes transports en commun dignes de ce nom qu’est ce que cela donne? Ca créera aussi de l’emploi vous êtes d’accord?

Il ne faut pas voir tout blanc ou tout noir mais force est de constater que nous avons un sacré boulot devant nous et qu’aujourd’hui il y a une doxa dominante qui me parait de plus en plus toxique

Où j’ai dit que je polluait pas ?je voulais juste dire que 15 ans après ma voiture essence bien entretenue a une pollution correcte.

Pour la production de batterie ca commence à changer. Pour les produits chinois on peut faire très simple (sans changer grand chose au fonctionnement du monde): On met une taxe sur le carbone produit pas le transport… Si vous payez votre produit chinois aussi cher que l’europééen, c’est gagné !

Une carte graphique ,un smartphone,un processeur sont fabriqués a 10000 km ,il y a pas d’équivalent européen.

Oui et non. Nous concevons des smartphones en Europe mais les fabriquons en Chine. Idem pour les processeurs, CG et autres. Fin 90 début 2000 on trouvait encore sur le marché des puces x86 Thomson ! On a volontairement laissé partir cette industrie dans des pays moins chers. Ca ne veut pas dire qu’on ne sait plus faire. On sait mais c’est plus cher. En fait on tourne toujours autour du même problème. Etes vous prêts à payer un téléphone d’entrée de gamme à 300€ ou 400€? Dis comme ca non ! Mais si on vous dit qu’il est garantit 5 ou 10 ans? Ca change peut être la donne non?

Je vous trouve optimiste, quand on arrête de produire quelque chose pendant 20 ou 30 ans, la compétence est perdu. Regarder ce qui se passe avec le nucléaire aujourd’hui, reconstruire des compétences, ça prend du temps, c’est cher et laborieux. Je ne dis pas que c’est impossible mais les dirigeants actuels n’ont pas cette ambition il me semble, ni les compétences pour le faire. Nos chers dirigeants travaillent pour optimiser la rentabilité du capital, pas pour le bonheur de la nation sinon ils n’auraient jamais laissé partir l’industrie depuis 40 ans.

Pas d’optimisme particulier. Je n’ai pas dit que ca se faisait du jour au lendemain simplement que c’était une question de volonté. Il y a 50 ans tout le monde n’avait pas forcément de télé à la maison, aujourd’hui, en grossissant le trait, on en met une par pièce. Il y a peut être un juste milieu à trouver.

Oui, mais c’est une notion qui m’a toujours échappé dans la mesure où si on est solvable, on trouve toujours en logement.

Et si l’état avait le courage de doubler la taxe foncière des logements non occupés au bout de 2 ans (puis quadrupler 2 ans après), vous verrez très vite qu’il en manquera moins…

D’après SeLoger, il y aurait aujourd’hui 3 millions de logements inoccupés (en progression de 1,9 à 3 millions entre 2006 et 2019) soit 8,4% du parc total. Suis-je le seul choqué par cette hérésie ?

1 J'aime

Faut, elle ne fait que respecter la norme euro 4, rien à voir avec une « pollution correcte »

D’ailleurs tu n’auras probablement plus le droit de rentrer dans les grandes villes d’ici peu de temps.

Et en essence c’est beaucoup plus facile qu’avec un diesel qui a tendance à s’encrasser avec le temps même bien entretenu surtout dès que tu as un FAP sur ta ligne d’échappement.

tu as mal lu, la division par 10 c’est bien le co2, en france.

[ 1.3kg de co2 /100 (hors raffinage) pour l’essence, contre 0.9 kg de co2 aux cent en EV ]
on est même plutôt sur un bon 14, mais avec les pertes réseau toussa, bon, un facteur 10 est raisonnable.
Et je parle bien de la france.

il y a énormément de raisons d’avoir du logement inoccupé : divorces / héritages à problèmes, insalubres, promis à la destruction, résidences secondaires, en attente de refit entre deux locs, attentes causée indirectement par la loi ALLUR, etc etc

le « inoccupé injustifiable par pure spéculation » existe probablement mais c’est très certainement archi minoritaire

Ce n’était pas du tout une critique mais une constatation.
Il commence à y avoir un fossé entre les normes euro de plus en plus imbuvables et la réalité du parc automobile.
Moi même je roule avec des vieux véhicules afin de préserver une tranquillité d’esprit sur la mécanique et la fiabilité en général.
Et même si je pourrais m’acheter un véhicule dernier cri, mon futur van sera une occasion des alentours de 2010-2015 max, car après cela deviens n’importe quoi sur le downsising, les soucis d’électronique, d’adblue etc

C’est bien mon propos et attention à ne pas faire de contre-sens, une résidence secondaire est considérée comme occupée (on paye notamment une taxe d’habitation).

Les divorces / héritages à problèmes seraient vite réglés pour le volet immobilier s’il était économiquement insupportable de conserver des biens vides.

Idem pour les logements insalubres, il seraient revendus pour être réhabilités au lieu d’être conservés en l’état si cela devenait trop cher de conserver des biens ‹ morts ›.

Idem pour les gens qui conservent des biens inoccupés préfèrant avoir de la pierre que des liquidités…

La Région Parisienne (ce n’est pas la France mais c’est là où la pression immobilière est la plus forte et les prix sont les plus élevés) est une carricature sur ce point.

Je ne relie pas les logements inocupés à de la spéculation (les prix ne peuvent plus monter de toutes les façons compte-tenu des salaires) mais plus à de la connerie individuelle.

C’est loin d’être aussi simpliste…
Il y a plein de raisons à cela.

Les logements vides dans des endroits où personne ne veut aller généralement pour de mauvaises raisons.
Les contraintes qui s’accumulent lorsqu’un propriétaire veut louer, notamment la surprotection des locataires : faut pas rêver, à trop protéger les mauvais payeurs cela bloque le marché.

Ensuite « yaka faire payer et obliger à louer/vendre » : très bonne idée court-termiste qui fera s’effondrer le marché de la construction. Ce n’est pas en spoliant les propriétaires que tu les inciteras à investir.

S’il y a un marché de la location c’est qu’il y a un besoin : tout le monde n’a pas envie d’acheter, tout le monde n’a pas les moyens d’acheter…

1 J'aime

Il ne s’agit pas de tuer le marché de la location mais d’améliorer l’état du parc immobilier qui est une honte en France (et en particulier en région Parisienne) et éviter que du foncier soit bêtement ‹ perdu › pour des raisons stupides.

Un propriétaire qui a un bien inutilisé (ce que n’est pas une résidence secondaire) au bout d’un certain temps devrait économiquement être incité à la vendre par une augmentation de la taxe foncière. Evidemment, en zone dense et pas dans des campagnes.

La tendance actuelle pose un grave problème dans les centres urbains car cela contribue à étaler de plus en plus les villes et crée une pénurie factice, tout en contribuant à maintenir les prix immobiliers à des niveaux indécents.

Je précise pour éviter une volée de bois vert : je suis propriétaire et j’ai un bien mis en location. Je n’ai sur le papier aucun intérêt à voir baisser le prix de l’immobilier mais il faut rester cohérent et penser un peu collectif.

Tout ceci ayant un impact direct sur l’emprunte carbone pour revenir au sujet.

1 J'aime