Forum Clubic

Commentaires : Automobile et émissions polluantes : la France veut négocier un assouplissement des normes Euro 7 (page 2)

Le climat n’est que la pointe de l’iceberg malheureusement, l’extinction de masse est en cours, le ravage des océans, le ravage des forêts…

Regarde Cowspiracy et Seaspiracy sur Netflix (oui je sais, le streaming c’est une saloperie aussi…), mais tu va devoir ensuite aller chez ton médecin te faire prescrire des anti-dépresseurs…

1 J'aime

La plus part oui, il y a des usine de production et de sous-traitants un peu partout en Europe.

1 J'aime

Qu’est ce qui empêche les fabricants français de voitures (en fait à part Renault, quels sont les autres) de développer la filière électrique. Volkswagen ne se pose pas de questions, il me semble et vont de l’avant plein pot. Le mouvement vers l’électrqiue semble inéluctable, alors pourquoi traîner des pieds et repousser ça de 5 ans, ça ne résoud rien. A se demander si l’industrie y croit vraiment ou, si tout simplement elle veut juste faire durer tant qu’elle peut, sucer des subventions et finalement mettre la clé sous la porte.

2 J'aime

La question n’est pas de savoir si l’industrie y croit ou non, mais surtout de savoir si les populations vont prête à un changement aussi drastique ? Est-ce que les produits proposés répondent à un besoin utilisateur, ou bien est-ce juste pour satisfaire des normes basées sur du vent (un taux de CO2 déterminé arbitrairement) dictées par des elites très loin de la vie réelle ? (pouvoir d’achat, impossibilité de recharger à domicile pour 50% de la population, …)

Pendant ce temps la, le « francais moyen » roule en véhicule euro0 à euro3

Peut-être parce qu’il n’a pas les moyens de changer ?

La précarisation des emplois au profit de la sécurisation des dividendes, cela n’aide pas vraiment à remplacer la vieille 206 diesel.

1 J'aime

Oui, on arrive à la limite de l’exercice : le full électrique est hors de prix et pas évident pour les longs trajets et la norme Euro 7 va augmenter de manière importante le prix des voitures… qui sont déjà hors de prix pour bon nombre de français.

Et au même moment, on ne contraint pas les propriétaires de logements à la location de les isoler de manière correcte…

Ca fais 50 ans (au moins) qu’on a annoncé le réchauffement climatique et puis surtout la fin du pétrole rentable, alors vous pouvez chouiner tant que vous voulez, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous même.

3 J'aime

C’est dommage de ne pas élever ce débat, fort intéressant, de la pollution automobile. Car avant de discuter de norme, de part de pollution française ou de notre cher ministre de l’économie (qui n’a pas l’air de comprendre les enjeux climatiques), réfléchissons plutôt à comment sortir du modèle solide de déplacement en voiture. Car en retournant le problème dans tous les sens, les solutions présentées s’apparentant à « transiter » le fossile vers l’électrique, ce qui n’est qu’un déplacement du problème.

Alors que nous devons déjà comprendre qu’une question philosophique se présente : ne devons nous pas refuser le déplacement en voiture et ainsi se priver de la liberté de se déplacer ou et quand on veut ? Doit on réfléchir à un basculement vers un transport public de masse, énergivore lui aussi mais plus efficient ? Vers quel chemin doit on guider l’industrie automobile, qui possède beaucoup de compétence, de main d’œuvre, mais plus d’avenir à moyen terme ?
Rejeter la faute sur les écolos, un coup ayatollah, un coup bobos, c’est refuser de comprendre tout cela. Ceci dit, je ne te jette pas la pierre, rien n’est simple dans cette histoire.

2 J'aime

Le « problème de l’égoïsme » est aussi dans ceux qui tiennent des discours du genre « j’ai une fille » et de l’argument de la culpabilité du leg. On y a du mal à voir autre chose dans ce discours que le patos et sophisme transmis par les plus extrémistes. « Moi je réfléchis au futur, moi je fais ci pour la planète, moi je fais ça pour l’humanité etc. » « Les autres ne sont que des affreux égoïstes ».
Devant tout ce bordel, je regrette le stoïcisme (au sens philosophique du terme).

Qu’est ce que euro 7 va changer ? Qu’elle soit plus au moins stricte ne changera pas grand chose, car les constructeurs n’investissent plus sur le thermique mais à fond sur l’électrique.
Cela va sûrement se jouer sur l’hybride et son efficience. Ça ne ferait pas de mal.

« La France est un très très gros pollueur puisqu’elle pèse… 0,92% de la pollution produite dans le monde… »
j’appelle ce sophisme le « reductio ad atomium » vous savez quoi ? le Lichtenstein dans le monde ça pèse encore moins, en dessous y’a probablement l’archipel des Tuvalu.

histoire de bien se déculpabiliser, nous ne pesons tous " qu’ environ" 1/7 milliardième de la pollution globale.
Du coup autant ne rien faire, puisque ça représente que dalle.

Le problème, c’est si les 7 autres milliards se disent exactement la même chose.

4 J'aime

« Et au même moment, on ne contraint pas les propriétaires de logements à la location de les isoler de manière correcte… »
faut penser aux conséquences de cette politique dans un pays en pénurie de logements, qui est totalement dépendant du secteur privé pour loger les 4/5ème de sa population.

Autre chose : isoler des murs dans des pièces de moins de 9m2 (et épaissir les murs) c’est empêcher toute loc à la chambre légalement, ce n’est qu’un soucis parmi d’autres.

Si tu effondres le rendement locatif, tu n’as plus de proprio pour s’endetter sur 15/20 ans et investir, du coup t’as moins de logement alors que déjà tu en manques. Mais quoi qu’il en soit si, des normes sont en train d’apparaitre et on va peut être bloquer les reventes ou les reloc en l’absence de travaux d’isolation.

Bref, derrière des idées simple, des diables dans les détails.

« Car en retournant le problème dans tous les sens, les solutions présentées s’apparentant à « transiter » le fossile vers l’électrique, ce qui n’est qu’un déplacement du problème. »

non !
Quand tu divises par 10 les émissions et par 3 les besoins en énergie primaire, qui plus en les rendants éligibles aux ENR et au stockage du jus perdu, tu n’as pas « juste » transité, tu as divisé.

Il faut rapidement quitter les postures idéologiques :

  • diviser par deux les transports individuels (et c’est littéralement énorme au niveau d’un pays), ça divisera toujours que par deux tes émissions. Diviser par trois implique une infrastructure de TEC presqu’ inimaginable dans le suburbain.

  • changer un parc pétrole par un parc élec dans un pays à 0.06 kg de co2/kWh, ça divise par 10.
    Tu fais donc 5 fois mieux. et on a pas parlé pollution locale, circuit des SAV, huiles/fluides, réutilisation des batteries, recyclage etc… Et ça commence maintenant, pas besoin de péter les routes pour mettre des tramway, d’investir dans des parcs de bus pléthoriques etc etc

Alors oui l’idéal c’est à la fois de diviser l’usage du service en amont ET de diviser les besoins énergétiques et carbonés du services. Mais les maths plaident pour le remplacement avant ou simultanément à pour l’abandon.

2 J'aime

La création de logements se fait principalement par le neuf, donc non concerné par la rénovation thermique.

Oui rien n’est simple mais laisser supporter aux locataires un défaut d’entretien est juste anormal et quitte à parler d’écologie, au moins être cohérent avec des solutions modernes (isolation par l’extérieur, systèmes de chauffage performants, …).

Et pour info, la France ne manque pas de logement, vu le nombre de logement vides car insalubres avec des propriétaires qui ne font rien ou pour des questions d’héritages ‘compliqués’. S’il y avait une fiscalité désavantageuse, on ne verrait pas ceci. Exemple perso : autour de mon pavillon en RP, 3 maisons vides depuis 5 ans…

la division par 10: archi faux et propagandiste .

améliorer le rendement du puit à la roue de 10% , c’est loin du compte pour diviser par 10 les émissions au global.

http://acti-ve.org/le-rendement-energetique-du-puits-a-la-roue/mobilite-electrique/2017/05/

Tu pourrais mettre des études de 1987 pendant que tu y es.

Il faut faire la différence entre les khmers verts qui sévissent un peu partout et ici sur ce forum à culpabiliser tout le monde et le simple bon sens : après tout je pourrai te dire que tu utilises un ordinateur et que tu es un pollueur, c’est très facile !

Mais les problèmes sont effectivement beaucoup plus complexes et ne se résout pas à un simple et impossible changement du parc automobile français en électrique d’ici 4 ans. Si on veut arrêter la société de consommation et revenir en arrière, vous pouvez toujours le faire : vous mettrez 30 millions de français au chômage direct, pas grave hein ?

Après, vous irez voir les Chinois et les Américains, gigantesques pollueurs et vous leur expliquerez puisqu’on est tous sur la même planète non ?!

J’aimerai bien d’ailleurs que nos courageux écologistes aillent voir le régime chinois et leur donner des ordres…

2 J'aime

Parce que les rendements ont beaucoup évolué depuis ?
Un moteur électrique ( sauf moteur universel, cela fait au moins 50 ans que son rendement est d’environ 90%)

La première source de production de co2 sur la planète, c’est la production d’electricite, devant les transports terrestres …

Passer au ve, cela consiste juste à déplacer la production de co2 des transports vers la production d’energie, avec un gain de 10% au mieux.

Chine, US, Inde. Vous divisez par 10 leur émission de CO2 et pollution en tout genre, vous sauvez la planète.

1 J'aime