Forum Clubic

BAC Général à 82,1% (page 3)

Le bac cay pour les noobs, le brevet par contre cay un diplome, un vrai :paf:

moué bon et comment ils font pour écrire leur nom sur la feuille ? :paf:

Vu au bac sur l’entête:

Académie Damien

(je suis en Picardie)

Il a eu le bac au rattrapage, vécu inside…

:wink:

:paf:
Il faut dire qu’en Picardie,on a une sacrée couche de nullos. :smiley:

Ca,c’est la théorie,la réalité,c’est qu’il y a toujours eu un 20 % d’illettrés en France et,honnètement,c’est un nombre limite incompressible. :confused:

Bon ben le résultat du sondage parle de lui-même …

Je crois que concernant ces 3 cursus c’est sur sélection et ils prennent les meilleurs. Par contre ce que tu dis est vrai pour la fac (n’importe quelle licence) à tel point que certains profs sont obligés de redonner des cours de grammaire tellement le niveau est faible :pfff:

:super: Si on commencait par foutre au boulot tous les profs qui sont en charge syndicale… on est le pays qui a le plus faible ratio prof/élèves d’Europe : 1 prof pour 13 élèves, alors qu’on vienne pas me parler d’augmentation d’effectifs :riva:

Oui li te garantissait à un âge donné tout ca, après si les gens n’écrivent plus ou ne lisent plus, et bien on désapprend :s

t es d’ou en Picardie?

J’ai fait 2 de ces 3 cursus (IUT et école d’ingé), et je t’assure que c’est également le cas.

Originaire de Saint Quentin,maintenant je suis à Saint Quentin…

en Yvelines. :ane:

Ce qui explique les taux d’échecs magnifiques en fac dans les sciences dures: maths, physique, chimie, mécanique… La “marche” entre lycée et fac ne cesse de s’accroître, ce qui explique en grande partie la désaffection des sciences (et n’oubliez pas: un niveau en baisse au lycée, c’est un niveau en baisse en fac, et un niveau en baisse au CAPES…), pour le plus grand bonheur des filières histoire de l’art précolombien, psychologie prénatale des coléoptères et autres filières d’avenir…
Et après, ça s’étonnera de pas trouver de boulot ailleurs que derrière la caisse d’un McDo… [:kramoc]

Le niveau désastreux du bac explique aussi que les écoles d’ingé font une double sélection des élèves: sur dossier avant de rentrer en prépa, et sur concours après la prépa…

Non, y’a pas à dire, 80% au bac, idée magnifique. Sauf que le dossier, bin un 14 à Henry IV, s’pas un 14 de ZEP de Bobigny. Et avec ton 14 en ZEP, tu peux faire une croix sur les écoles d’ingé, sur les prépas BCPST, et sur tout ce qui réclame un dossier en général. Dossier exigé quasiment partout puisque le bac n’a plus aucune valeur… Donc finalement, ce n’est qu’une vaste escroquerie, les 80%. Mais tant que tout le monde s’en contente… :neutre:

SQY rules. :o

ca n’empeche en rien que les ingés, avec leur sélection n’ont pas un meilleur niveau que les faqueux à la sortie de l’école, à Bac+5 seuls les gens ayant les compétences et ayant suivi un apprentissage un peu rigouruex peuevnt y arriver.

en ingé tu te fais sortir lors de l’examen de dossier, puis lors de la première année, puis lors des concours, en fac c’est au niveau DEUG (L2) que 70% des élèves sont partis :confused:

En licence on perd encore habituellement 30-40% des effectifs restants.

Après tous ceux qui sont restés finissent un cursus compliqué, mais dans un cas comme dnas l’autre le niveau final est le meme, et l’écrêmage aussi violent. :smiley:

en ingé c’est “avant” en fac c’est “pendant”, donc c’est plus glauque. :paf:

Bien fait de partir de ce trou de l’Aisne… :ane:

Je vais de trou en trou…
Avis perso,les femmes sont plus belles dans le nord. :love:

Houlà… :heink:

:whistle:

J’confirme, en Master, il reste plus grand monde… Dans ma promo, y’a tous les physiciens, chimistes et futurs agrégés de physique (ou de chimie) de la région Nord-Pas-de-Calais, et ça fait assez peur, les effectifs. :paf:

J’avoue que lors de mon court passage à Lille… [:shy]

Je remonte juste ce morceau.
Quand j’étais au collège-lycée,les sciences et les mathématiques étaient déjà très fortement boudés par les femmes.
Je dois avouer qu’une des principales raisons est l’EN et en particulier les femmes prof.
Grosso modo:
Si un garçon bon en math voulait faire une ES ou L,tous les profs se relayaient pour le faire passer en S limite de force.
Pour les filles,ben,rien à foutre.Franchement,quasiment toute la crème des filles de ma classe est partie en L et ES sans qu’une seule prof ne bronche alors que certaines étaient franchement des têtes en maths.

Et l’année suivante,les profs de sciences chialaient parce qu’il n’y avait plus l’ombre d’une fille et ,pour dire le niveau,le département offrait des bourses spécifiques pour les filles qui continuaient dans les sciences.Sans grand succès. :confused:

Bon 80 % au bac c’est 80 % des gens qui le tentent :neutre:

Moi j’aimerais bien avoir les stats par rapport au nombres qui rentrent en seconde :ane:

On doit pas etre loin des 70% je pense ( avis perso hein :o :o :o )

Et en 3 ans de lycée alors la on doit taper les 60 % :neutre:

Par contre ce qui est vrais c’est que le bac est devenu une norme et que ne pas l’avoir c’est naze aujourd’hui :confused: :confused: :confused:

Y’a pas que pour le Bac, ma formatrice de français/histoire-géo a tenté le CAPES il y a un mois et demi, rien que pour l’Académie de Rouen il y avait déjàs 3000 postulants pour à peine 300 places :paf:

(et elle n’a toujours pas eu les résultats en plus :riva:)

Hou, ça me rappelle qu’on en a eu un beau sur le forum une fois, un étudiant en médecine qui ne savait pas écrire mais qui prenait les autres de haut parce qu’il était “plus intelligent” que nous :o :ane: :lol:

En tous cas perso j’ai l’impression que le niveau général a bien baissé quand même… :confused:
Bon, je ne connais pas les filiaires générales, j’ai un Bac Pro obtenu il y a 10 ans et je suis en train d’en repasser un actuellement et… ben je me balade, dirais-je :paf: Même sans bosser le soir, je me tape plus de 16 de moyenne là où je n’avais que 12/13 il y a 10 ans…