Forum Clubic

BAC Général à 82,1% (page 2)

Bien dit :super:

Dans l’absolu c’est bien.

Mais en fait non.

Car si on y pense, les facs débordent. Si y’avait moins de bac, y’aurait moins e gens à la fac, certains devraient se tourner des filières “professionelles”.

Et bon, ce n’est que mon point de vue, mais je préfère 1000 fois avoir des gamins plombiers, électriciens ou maçon, plutôt que paumé à la fac, où il sait pas réellement pouruqoi il est là :neutre:

Mais bon, c’est super, y’a 1000 postulants enf ac de médecine pour 200 pris :sol:
Ca fait que 800 perosnnes qui paument une année :super:

d’où l’intéret de remettre en place des tests pour entrer en fac, et pas laisser de faux espoirs à bien trop de monde …

tout à fait, mais comme d’hab les syndicats vont gueuler cause “discriminitaion”…

Car bon, en première année de médecine, j’en ai vu des gens qui n’avaient rien à faire là…
Comme ceux qui redoublen en ayant eu une moyenne de moins de 10, ou arrivés à plus de 100 places du dernier pris…

C’est un peu normal, vu que qu’il y a un concours y a toujours des paumés.

Facon a part ca ils savent pas faire grand chose :neutre:

Et puis pourquoi ca serai une mauvaise chose que d’accorder le bac a 80% des jeunes ? Le niveau est largement suffisant pour entrer en fac, prépa, bts, dut, écoles d’ingé et plein d’autres.

J’ai pourtant une copine qui y est parvenu en sortant de L :neutre:

Mon père, primant, 57eme sur 1300 avec un Bac pas du tout scientifique :neutre:

Mais bon, un bac de l’époque que tu n’avais que si tu avais 12 de moyenne :paf:

Ouep, y a qu’à voir le taux d’échec au DEUG :oui:

iut, prépas, écoles d’ingé… en général c’est pas en ayant un niveau bac au ratrapage ou de justesse que tu les as

Deug ? L2 non ?

Tout le monde sait que si le taux d’échec est important c’est parce qu’ils correspond comme par hasard aux taux d’étudiant qui ne viennent pas en cours.

De toute le bac lui meme n’est pas tres utile pour la fac : par exemple en maths c’est démonstration-land alors qu’aux lycée, bac superdur ou non, c’est que du calcul.

Limite faux problèmes,dans un IUT,tu es choisi sur dossier donc dossier pourri,tu dégages,Bac bradé ou non. :neutre:

Le problème c’est que le fossé entre la terminale et la première année de prépa/prépa intégrée/DUT est de plus en plus important, donc le taux d’échec en 1ère année n’arrête pas de grimper :neutre:

oui mais non, dans ces trois trucs la ils sélectionnent les meilleurs et en général les taux de réussite sont très bon. ( sauf la prépa intégré peut-etre, mais les résultats sont aussi tres bon les écoles d’ingé ).

Dans mon école d’ingé, le nombre de virés en fin de 1ère année de prépa intégrée atteint les 50% (ça n’a fait que monter ces 6 dernières années, pour ma promo c’était à 33%)
Et dans l’IUT d’info que j’ai faite, le taux de redoublement et d’échec en 1ère année grimpe chaque année également.

Non, non, c’est bien ceux de cette année, avant même que les élèves passent le bac, ils savent déjà à qui ils vont le donner ou pas. :whistle: :ane:

+1 En BTS c’est la même (au niveau de l’augmentation, pas du taux brut :stuck_out_tongue: )

Oui mais y en a qui réussissent. Et ils ne seraient peut être pas la si le niveau du bac n’avait pas baissé :neutre:

Bonne remarque, ça manque un peu d’harmonisation entre lycée et Fac/prépa (en prépa aussi c’est démonstration-land)

Par contre, il ne faut pas dire que le bac ne sert à rien, ça permet au moins d’évaluer le niveau de façon équitable, même si ce niveau semble en baisse.

rien a voir, le certificat d’étude te garantissait le faire de savoir lire, écrire, compter.
On donne le bac a des jeunes qui aujourd’hui ne savent pas écrire. Il suffit pour s’en convaincre d’avoir connu les commissions de bac de l’intérieur.

Non le budget de l’EN est déjà le 1er de l’Etat, de l’argent il y en a plein et il est déjà assez mal utilisé pour ne pas en mettre plus, il faut le répartir autrement c’est tout.

la réussite des élèves n’est pas toujours une question d’argent.