Forum Clubic

Vous et l'obésité ? Ca vous défrise, ça vous laisse indifférent ?

:hello:

Ca faisait un petit moment que je voulais créer ce sujet, mais j’ai toujours eu peur que ça vire à l’insulte facile, aux jugements à l’emporte-pièce, aussi j’aimerais que les gens réfléchissent à 2 fois avant de poster…

Par obèse, j’entends parler des gens qui sont objectivement “gros” au regard de leur taille: si vous êtes une fille de 70kg pour 1.60m, je n’appelle pas ça être obèse… ce serait plutôt dans la zone des 90kg que ça commencerait (si tant est qu’on puisse définir avec un ratio le début de l’obésité).

Comme le titre le laisse entendre: quel est votre rapport à l’obésité ?
Vous voyez vous sortir avec quelqu’un d’obèse ou est-ce que pour vous c’est un problème ?
Etes-vous vous même obèse ? Est-ce un souci de tous les jours ou pas du tout ?

Pensez vous que l’obésité est une “maladie”, au sens de “sociétale” (mode de vie/ consommation) ? Faut-il la combattre ?
Faut-il culpabiliser les gens à outrance ou au contraire les considérer comme une “catégorie” comme une autre ?

Bref, venez parler de l’obésité.

Note: Merci de rester correct, d’éviter les “gros porcs” (tolérance à “grosse cochonne” toutefois si on parle de libido… :o ), en cas de moquerie ou d’insultes récurrentes, je demanderai aux modos de fermer le topic. :jap:

Etant petit, j’étais “enrobé”, pas obèse, mais quand même enrobé, depuis tout a disparu… et assez bizarrement personne ne me faisait trop ch*er avec ça à l’école, donc je ne suis spécialement traumatisé par cet embonpoint maintenant disparu… :smiley:

Comme quoi, peut-être était-il plus facile d’être enrobé avant ? :confused:
Pas sûr… :confused:

je pense qu’il faut de “tout” pour faire une société, les gens “obèses” sont donc absolument indispensable :neutre:

La question qui est sous-jacente, c’est “est-ce que l’obésité est … ou devient un état normal ?”

Je dirais même en étant réaliste (cynique ?) un état “acceptable”… ?

Et comme on sait que cet état mène à pas mal de complication de santé, faut-il quand même le tolérer ? :confused:

Étant moi même en sur-poids, je ne suis trouve pas que l’obésité soit qqch de risible. Les causes, je pense sont multiples à la fois sociétales par notre mode de consommation, notre mode de vie, notamment les transports et qui font diminuer l’activité physique mais aussi médicales. Je connais des personnes obèses qui pourtant ne mange que des crudités. Il doit y avoir sans doute des prédispositions à l’obésité ou des facteurs à risques.

Là où j’ai eu peur, c’est quand j’ai vu la balance afficher 3 chiffres. Je me suis dit stop, il faut inverser la tendance. Depuis je refait du sport et même si j’ai encore de l’embonpoint, je me sens bien mieux. J’ai encore une dizaine de kilos à perdre pour me sentir bien ( et séduisant :yeux4: ) comme il y a qq années. Même si je sais que je ne pourrais jamais descendre en dessous des 80kg, ma carrure et ma taille l’en empêche.

Cependant, je n’ai jamais été obèse et je pense que çà ne doit pas être facile de subir le regard des autres, car c’est bien le cas. J’entends souvent des réflexions sur eux : "Ils ne doivent pas se sentir à l’aise, ils doivent être malheureux, comment font-ils pour s’habiller, etc … " par forcément méchant çà suffit pour les mettre à l’écart.
Edité le 21/04/2010 à 21:53

pour moi c’est un adjectif qui varie selon le point de vue de chacun :neutre:

on est toujours plus gros qu’un autre et moins qu’un autre, tout est relatif

sinon, pour le coté santé de la chose, je n’ai pas d’avis particulier, mais comme pour tout, l’excès n’est jamais bon

C’est une maladie handicapante qu’il vaut mieux combattre, ce doit être pénible à vivre physiquement et psychiquement ( surtout les jeunes ). Certaines sociétés n’encouragent pas assez la bonne-bouffe, l’obésité est un gène, et les remèdes encore insuffisants.

Si on ne tolère pas les obèses, il ne faut pas tolérer non plus les anorexiques …

Pour répondre a la question de base: Non, les gens obèses ne me gênent pas le moins du monde.
J’irais même plus loin, ils me rassurent généralement.

Après a savoir si c’est une maladie ou un problème de société (mal-bouffe, stress, etc…), il y a bien entendu les deux. Tous les gens obèses ne le sont pas pour la même raison.
Je ne pense pas que “combattre” soit le mot le plus approprié. Une personne qui se sent bien dans sa peau n’a pas plus de raison de faire d’efforts considérables (surtout si c’est une maladie) que le fumeur d’à coté, bien proportionné lui, qui met également sa santé en danger et de manière un rien plus volontaire pour le coup.

Bref, nul n’est “parfait”, les obèses n’ont pour la plupart pas choisi de l’être et je ne vois absolument aucune raison de les mettre dans une catégories particulière.
J’ai pour ma part le problème opposé, j’aimerais prendre du poids, mais… c’est dur. Pourtant je mange bien et je fais de l’exercice, mais j’ai une morphologie longiligne. Ainsi soit-il…

Je suis d’ailleurs pour des cours de cuisine/gastronomie ( de la vrai, saine et équilibrée ) à l’école.
Bien manger, ca s’apprend et pour un pays comme le nôtre qui se veut être le pays de la culture culinaire, ca devrait être obligatoire.
Edité le 21/04/2010 à 21:58

Stymphales: mais est-ce que tu te sens “bien” (dans tous les sens du terme) ?

Au niveau de toi-même ?
Au niveau du regard (éventuel) des autres ?

La question que je me pose c’est le fait (comme toujours) si on estime que l’obésité est un problème alors doit-on aller “contre” les gens et “les sauver d’eux-mêmes” ?

Ou au contraire, doit-on dire aux “sauveurs”, “allez vous faire f*utre, je vis comme je l’entends”, mais dans ce cas là il ne faudrait pas non plus se plaindre des problèmes de santé que l’obésité peut poser.

Il n’y aucun jugement moral de ma part ni prise de position. :jap:


[quote="Stymphales"] Si on ne tolère pas les obèses, il ne faut pas tolérer non plus les anorexiques ... [/quote]

Justement, c’est la problématique inverse, et a priori elle est combattue (reste à voir si c’est suffisant).


[quote="Smoky_toon"] C'est une maladie [b]handicapante [/b]qu'il vaut mieux combattre, ce doit être pénible à vivre physiquement et psychiquement ( surtout les jeunes ). Certaines sociétés n'encouragent pas assez la bonne-bouffe, l'obésité est un gène, et les remèdes encore insuffisants. [/quote]

Comme toujours, c’est la limite qui va faire passer quelqu’un de “fort, enrobé” à “obèse”, et donc au handicap.

Je n’ai pas osé en fixer une… parce que je ne suis pas sûr que ça aurait un sens. :smiley:

L’obésité est handicapante à cause de la perte de mobilité et d’endurance.

Si la personne n’a pas envie de ce faire soigner, c’est pas très utile, la volonté y est pour pas mal pour sortir de cette maladie ( l’anorexie aussi ).

Je me sens bien dans ma peau, je ne ressens pas trop cet embonpoint car je n’ai pas de problème physique qui en découle et çà ne m’empêche pas de faire ce que j’ai envie de faire.

Maintenant, faut-il combatte l’obésité, c’est une bonne question.

Si on estime que c’est sociétal par notre mode de vie, alors je pense que c’est un problème de santé public et qu’il faut éduquer ( le terme n’est peut être pas bien choisit ) ces personnes à changer leurs habitudes mais on ne peut les forcer ( d’où l’idée de cours de cuisine équilibrée à l’école en autre )

Si c’est de l’obésité médical, il faut trouver des remèdes comme une autre maladie et donc soigner ces gens.

Par contre, pour moi, quelle que soit la raison, l’effort doit venir de la personne, on ne peut forcer qqn à faire qqch qu’il n’a pas envie de faire, surtout que la seule personne qu’il met en danger, c’est lui-même ( au contraire de la cigarette qui em*erde aussi les autres mais c’est un autre débat ). Mais s’il décide de faire ce choix, il doit avoir besoin d’accompagnement que ce soit dans son entourage et médical.

ëtre obèse c’est une plus maladie héréditaire :neutre:
Bah la combattre, il y a toujours eu des gens un peu plus forts que d’autres…

J’vais pas me dire obèse, mais j’ai pas mal de poids, mon adolescence a été très dure a cause de ça, toutes les moqueries et tout… maintenant moins, car quand on voit au US ou même ici :confused:

Il y en a qui sont obèse de naissance, soit un des parents l’est donc il le devient (ça marche pas à tous les coups), c’est souvent héréditaire comme problème…

la société d’aujourd’hui est trop encore bloquée sur :

  • J’suis une femme, donc je fais souvent des régimes, machins 0% toussa…
  • un mec, c’est surtout l’homme de la maison qui a besoin de ses côtes de porc en rentrant à la maison,
    puis l’arrivée des fast-food, tous les gâteaux ou encore snacks, empirent les choses :neutre:

On se retrouve dans un monde plus sédentaire, nous avons la télé, l’ordinateur… consoles et etc, cela dépend de la mentalité, quand tu vois un garçon qui est devant counter-strike et qui se goinfre de smarties a longueur de journée… :confused:
A l’époque, on avait rien de tout ça, on bougeait plus… maintenant pour un ado, faire une marche c’est devenu has been

Enfin voilà, c’est ce que j’en pense pour ma part :jap:


L'être humain cherche désespérément la perfection, mais hélas, elle n'existe pas :neutre:

Je ne suis ni trop gros, ni trop maigre. Je ne fume pas et je ne bois pas. Je ne suis ni trop pauvre, ni trop riche. Je travaille, je paye mes impôts et mes cotisations. J’habite en centre ville, je nuis ni trop jeune, ni trop vieux. Je suis français, mais pas trop. Je suis athée et je prend les transports en commun. Je trie mes ordures et je ne télécharge pas de Divx ni de MP3. Sur les forums, je respecte toujours la nétiquette et j’évite le langage SMS. D’ailleurs j’ai pas de portable et j’ai pas de TV pour ne pas risquer de regarder TF1.
Mais qu’est ce que je m’emmerde!

Chacun est comme il est. Il faut apprendre à vivre avec.

Les moqueries pour tel handicap qu’il soit, c’est faire preuve d’une piètre intelligence.

ce que je sais de l’obésité c’est qu’à côté chez les anglais, y’en a bien plus que chez nous… et c’est pas étonnant quand on voit tous les snacks à disposition dans les supermarchés. :o

sinon ben on est comme on est :neutre:

Le problème est la définition de l’obésité.

Il y a le calcul de masse corporelle (IMC) avec calcul
<18 trop maigre
18<x<24 normal
24<x<30 sur poids
30<x<40 gros
40+ obèse

Par contre cette table est une base, mais elle ne prend pas en compte certain paramètre.

pour mon medecin, avec mon IMC de 29, je ne suis qu’en léger sur poids, car la corpulence générale épaule + hanche, sont large niveau os.

Pour ma corpulence, l’IMc devrait être de 25-26 à 20 je serais maigre et en dessous anorexique.

donc tout dépend donc du developement de la personne.

Ensuite il y a le déreglement de la glande tyroide en positif ou en négatif. En négatif, c’est t’es trop maigre et si tu mange pas t’es out. exemple mon Ex (1m72-48kg). En positif, c’est de base t’es gros voir obèse. Et là on parle avec une prise de calorie normal par jor sans excès.

maintenant pour répondre à la question, les gros ou obèse ne me gène pas, ce qui me dérange c’est que souvent, ils refusent toutes aides qu’elles soient physique ou mentale. C’est un peu comme un suicide lent.

Par contre, il y a des gros, voir très gros qui n’ont pas de soucis physique ou mental, c’est juste leur corps qui est comme cela. Et toutes les analyses disent pas de soucis.

nan :o

Ma fiancée est anorexique. Elle n’a plus de problème depuis quelques années mais bon…
Lorsqu’elle perdait énormément de poids, les médecins l’ont enfermée pendant 6 mois dans un hôpital psy, sans droit de visite, ni téléphone etc… Donc je pense que non les anorexiques ne sont pas tolérées :smiley: Par contre je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas la même fonctionnement avec les obèses, à priori le principe est le même : un problème avec la bouffe :neutre:

tu peut être “gros” et n’avoir aucun soucis de nourriture …