Forum Clubic

Recrutement : vos motivations ?

Que vous cherchiez ou pas un nouveau poste, quels seraient les points-clés d’une offre d’emploi qui retiendrait le plus votre attention ? Mission, salaire, évolution, réputation de l’entreprise
?

Moi qui cherchait à m’occuper pendant les longues apm de l’été :slight_smile:
je pense que c’est qd même le poste qui prime et l’ambiance que l’on ressent pendant les entretiens. Après, si ya pas le salaire, c’est toujours bloquant sauf si il y a vraiment un pb ou une saturation dans sa boite actuelle

Je suis à la recherche d’un emploi, je suis administrateur réseau et pour répondre à votre question, je pense qu’il faut placer un contexte avant toute chose. Le marché de l’emploi, à l’heure actuelle favorise énormément les personnes voulant embaucher aux dépens de ceux qui recherchent un emploi.
Dans ce contexte, je ne fais pas la fine bouche sur telle ou telle considération. Le peu d’offres susceptibles de me convenir sont celles présentes dans la situation géographique définit par mes convenances.
Peu importe le salaire, la “mission” (je n’aime pas ce terme), les évolutions. Par contre effectivement, je me renseigne toujours sur la réputation de l’entreprise, sur la façon dont elle considère ses salariés et sur la façon dont elle voit le marché de son secteur d’activité.
Gobalement et pour finir, j’ai toujours le dernier mot sur une éventuelle embauche. Je suis devenu ultra méfiant.

Je suis un peu partagée avec votre réponse, effectivement le marché de l’emploi est très instable, mais dans certains secteurs comme l’IT, les offres régulent le marché, il y a tellement besoin de ressources qu’on peut finalement arriver à trouver son bonheur et même si l’on se débrouille bien, à pouvoir négocier :sol:

Par contre, filtrer les annonces selon la situation géographique, ne me semble pas une bonne solution quand on cherche un emploi surtout dans les métiers d’admin sys.
Après tout dépend où tu vis, plus facile à Paris qu’à babelweb :lol:

De mon avis, concernant les offres d’emploi, tout dépend de ses objectifs de carrière, mais je privilégierai la réputation de l’entreprise ainsi que les opportunités d’évolution. Le salaire évoluant ainsi logiquement. Pour moi l’ambiance c’est quitte ou double, on le sent pas tout de suite au recrutement, et ce n’est pas un facteur pertinent, je ne veux pas faire ma fine bouche. :miam:

Effectivement, je suis un peu tranché. En fait je ne m’intéresse que très peu aux marchés que tu cites. Cela peut parraîre paradoxal mais les secteurs régulés et informatiquements interressants ne m’attirent pas. Trop de contraintes, pas assez de sûreté, rythme beaucoup trop soutenus, concurence acharnée, etc. Je n’ai plus les dents aussi longues que lorsque j’ai débuté (et je n’ai pas un CV long comme le bras).
En ce qui concerne la situation géographique, dans l’absolue, tu as réelement raison.

C’est peut-être une erreur que de se limiter, mais j’estime avoir eu ma part de “délocalisation”. Je recherche la stabilité et par conséquent, une entreprise se trouvant dans mes limites géographique (et non, je n’habite ni Paris, ni Grenoble).
Le plus dur à notre époque au nivau du travail, est de concilier, l’argent, le lieu, le temps, et la pérenité.
Trouver une entreprise parfaite qui peut subvenir à ces quelques préceptes est une chose rare.
C’est aussi pour cela que je ne me formalise pas sur les évolutions de carrières. On peut me promettre monts et merveilles, si le dépot de billan est proche, cela ne sert pas à grand chose au final.

Bref, je pense que tu as compris que ma vision du marché du travail est très négative. Mais je fais des efforts pour renouer des liens, ceci étant ce n’est pas l’endroit pour en discuter. ^^

En ce qui concerne l’ambiance, c’est la seule chose qui, effectivement, peut faire basculer un choix. Le hic est que, ce n’est uniquement lorsque l’on a commencé que l’on peut se faire une idée.

T’as l’air de concilier davantage ta vie perso que pro.

Il fo toujours des compromis mais pour avoir une bonne vie perso, il fo avoir une bonne vie pro qui soit pas chiante et qui rapporte un minimum.

Après, c’est tjs histoire de compromis en effet

Je pense qu’arriver à un certain moment de la vie, il me parait normal que des personnes pensent plus à la vie personnelle qu’a l’ambition personelle, plus dans une optique “meilleur qualité de vie” que “meilleur carrière possible”, je pense qu’il doit être dans ce cas :wink:

Disons que je fais déjà des compromis avant même d’avoir un travail. Comme je l’ai déjà dis, je ne cherche pas le job de rêve qui concillie tout, non, je ne suis ni regardant sur le salaire, ni sur le poste, ni sur l’évolution, ni sur le secteur d’activité, etc.
Je cherche juste un travail qui ne soit pas trop loin de chez moi (même si il y a des déplas de prévu, je peux faire quelques concessions), et une société qui comprenne que je n’ai pas l’ambition de tout casser pour arriver à d’hypothétiques fins.
Je suis une personne respectueuse et qui aime être respecter, j’aime le travail bien fait et par dessus tout je suis rigoureusement le principe qui veut que le client soit roi.

Qui y a t il d’extraordinnaire dans tout cela. J’ai fais dans ma vie des petits jobs où on ne me demandait pas mon avis, où je devais assembler des éléments dans d’autres sur la chaine de montage, ou je devais tremper (dans le sens acier trempé) des filetages de pompe à diesel, j’ai voyagé partout en France pour mon travail, je n’ai jamais hésité pour suivre ma femme à l’endroit ou elle a été muté.

Bref, je pense que j’ai le droit, même si je suis au chômage, d’avoir “quelques” (pour de pas dire deux) critères de selection.
^^
Sincèrement, je ne pense pas demander la lune, j’irai même jusqu’à dire que je suis une proie facile. Héhé.
@ KarLKoX Oui, tu penses bien. :stuck_out_tongue:

Salut @ll,

je suis architecte système ds un gd groupe d’assurance, mais ma femme va être délocalisée ds la capitale…pour diverses raisons, prioritairement pour la paie, je vais la suivre à Paris. Vu la rapidité des événements, je vais devoir quitter mon job sans avoir de backup. J’appréhende la situation de chômage. Cependant je voulais avoir votre avis sur l’emploi IT dans Paris. J’ai quelques prétentions salariale qd meme mais ce n’est pas la priorité, par contre la localisation de l’entreprise m’intéresse fortement. On me dit qu’à Paris, je trouverai facilement un poste, dc je ne m’en fais pas.

bye

yo

si tu es un king, viens en tong à la capitale :jap:
Le truc, comme dans tous les métiers, tu as des périodes de recrutement +/- chaudes.
A la rentrée, je ne sais pas trop ce que ça donne dans les grosses boites.

Tu avais été recruté à quelle période dans ton groupe d’assurance ?

/.

c’est vraiment le parcours du combattant de passer par tous les cabinets; parfois tu peux passer jusque 10 entretiens.
Un conseil: avant de commencer à démarcher, attend d’être sur Paris, ca t’évitera plein d’aller / retours qui ne sont pas forcément remboursés.

Perso, c’est vraiment un point bloquant. Vous savez quelle est la règle sur les process de recrutement qui impliquent des déplacements??

Qui paye???

Il faut négocier à chaque fois. ou bien j’ai jamais eu de bol :pt1cable:

C’est plus facile avec ton (futur) employeur en direct. Les cabinets, c’est souvent à prendre ou à laisser et il faut que tu sois hyper loin et qu’il ait super envie de te voir pour qu’il pense te payer le déplacement.

/.

J’ai été recruté janvier 2001, je suis passé par plusieurs postes. En commençant par Admin systeme puis pour devenir architecte réseau. Par contre, je ne cherche pas forcément un meme poste, avec mon expérience je peux m’adapter facilement. Je pense que dans une grande entreprise ca peut etre tentant, et facile d’évolution surtout à Paris.

pas mal comme evolution ! :clap:

Dans l’assurance, ça doit pas être le même niveau que dans une boite de service classique où tu geres juste le fonctionnement quotidien.

tu jouais avec quelles types d’appli ?

/.

Sans te faire une liste exhaustive :riva: , je suis plutôt à l’aise avec les protocoles Ethernet, Token-Ring, Commutation LAN (XYLAN, CISCO, AVAYA, HP, 3Com), VLANs, routage IP (HP, CISCO, NORTEL, AVAYA, Linux) , WiFi (802.11a/b/g). Outils de trace et d’analyse (SNIFFER PRO, Ethereal, MRTG, Grapheurs SNMP…). TCP/IP, OSPF, BGP4, RIP, VRRP/HSRP/XRRP, PPP, SNA, ISDN, NETBIOS/NETBEUI, …

je bosse surtout sur les platerformes UNIX(AIX,HP-UX,Solaris,True64,Linux)

et pour le fun :MDR Mikro$oft Project et Visio

depuis 2 ans je suis chef d’equipe et j’aimerai continuer à manager.

:sleep:

cété ta compagnie d’assurance qui était autant au taquet ou cété toi qui lisait les manuels d’appli dans ton TER en rentrant chez toi le soir ? :slight_smile:

schuss grand chef

/.

en fait, je crois qu’on s’est trompé de topic :bounce:
Les cabinets, c’est à coté :slight_smile:

Si tu parles d’une offre d’emploi au sens strict du terme, je pense que le plus important, c’est la mission et le salaire.
Pour la réputation et l’évolution dans la société, c’est au futur-embauché de faire ses recherches par lui-même.

Suis toujours dans mon premier emploi, mais pour un autre job ce qui m’intéresse c’est:

  1. un salaire qui permet de faire vivre la petite famille
  2. un travail qui concilie bien la vie professionnelle et personnelle (facilité et nombre de congés, horaire flexible, avantages sociaux, proximité géographique)
  3. un travail intéressant (et si c’est pas le cas dans une boîte intéressante en espérant un jour pouvoir faire autre chose)
  4. une bonne ambiance de travail
  5. sécurité d’emploi

au final tout est aussi important les uns que les autres mais en général on ne peut pas tout voir dans une offre donc je regarde juste la localisation, ce que fait l’entreprise (donc si ce qu’on va me demander risque ou non de m’intéresser) et la sécurité d’emploi (cdi, salaire)

en tant que comtable d’en un cabinet d’expertise, le plus important est la rémunération, apres le type de mission ne varie pas vraiment, hormis la partie conseil.

plus on est performant, plus on a de dossiers, plus la rémunération augmente cqfd :slight_smile: