Forum Clubic

Réchauffement climatique : Impacte(s) psychologique ?

Salut tout le monde,

Voilà : je boss un travail de fin d’étude sur le réchauffement climatique. Et dans ce travail je dois étudier -entre autre- le domaine “psychologique” et l’impact que le changement climatique induit.

Certains d’entre vous auraient-ils des infos à me fournir ?

Merci

bonne soirée à vous

Avec le réchauffement climatique l’hiver il pleut au lieu de neiger, et moi quand il pleut j’ai pas le moral alors que quand il neige je suis comme un gamin :icon_biggrin:

Et l’été il fait trop chaud, canicule toussa, et j’aime pas les grosses chaleurs :o

Ok c’est une vision simpliste du probleme :sol:, ok je sors :oui:

:paf:
Edité le 09/03/2008 à 22:32

Et puis il y a cet article aussi…
skyfal.free.fr…

Personnellement je pense que le seul impact psychologique sur le sujet vient en fait des médias.

Pour la personne moyenne, il n’y a aucun changement visible dans son quotidien, quand bien même ça serait le cas, on se dit que ce n’est certainement pas à notre niveau que le problème peut se résoudre; peut-être est-ce aussi un moyen de fuir ses responsabilités.

La fonte des glaces se rajoute au flot d’informations journalières, comme pour les attentats, et on finit par ne plus y faire attention.

Pour le pekin de base, purement psychologique et même schizophrénique.
Grosso modo, les gens se plaignent qu’il fait froid, pleut et on a une jolie émigration vers le sud et d’un autre côté, les mêmes se disent inquiet du réchauffement climatique. P’tain, soyons cohérent, réchauffement climatique=chaleur=chouette= région nord super chouette etc etc…
Simpliste, nan??? :ane:

pas vraiment, normalement réchauffement climatique dit fort apport d’eau froide dans des courants chaud (fonte des glaces) et donc perturbation de ces dits courants donc le scénar catastrophe serait que le nord devienne encore plus froid (et le sud + chaud :paf:)

C’est pas faux. :smiley:

Pour le nord est de la France on a un climat qui se rapproche de plus en plus de celui du pays de Galles : pas froid en hiver, pas de neige, pas chaud en été et beaucoup de pluie.
Y a 10 ans on se tapait du -20 ° pendant des semaines en hiver et du 40° au mois d’aout… Maintenant c’est dur d’avoir des températures négatives sur plusieurs jours d’affilé et en été quand y a 3 jours de soleil d’affilé ça se suit par une semaine de pluie…
Psychologiquement parlant ça se ressent surtout au niveau des vacanciers qui font la gueule parce qu’il fait pourri.
Dans la vie de tous les jours aussi ça se ressent, quand il y a du soleil on a forcément plus la patate que quand il fait 5°, qu’il pleut du matin au soir avec un joli vent glacé.

Bah, perso, j’ai l’impression qu’il ne pleut plus beaucoup dans le nord…Pas mal de coins sont en sécheresse, de mémoire. Par contre, pour le froid, c’est vrai; dans les années 80, il fallait limite les raquettes certains hivers et on avait pour pas mal de gens des crampons pour la glace.
Maintenant, il y a que dalle, quand je retourne chez mes parents, il y a des jours en décembre je suis en tee-shirt. :etonne:

Dans le nord est les nappes fréatiques ont un niveau supérieur à la normale depuis 2 ans :neutre:

Impact psychologique ?
Pour ma part, je fais à peu près pareil qu’avant : limitation des trajets en voiture (en même temps, où je vis, c’est dur de faire sans, malheureusement), je chauffe peu (obligé un peu quand même, hein, on est pas au goulag^^), mes ampoules sont basse tension…
Mais finalement, ces “changements” sont autant le fait des hausses de prix du pétrole et de l’électricité et d’un choix de vie que d’une véritable prise en compte du problème climatique (pas forcément bien expliqué dans ces conséquences).

Après, il est sûr que l’avis des anciens compte : “avant, on avait 15 mètres de neige parfois…” (non, ils ne sont pas marseillais^^).

A la modeste échelle de ma vie, il me semble effectivement que le climat est plus doux.
Mais delà à dire que c’est un épiphénomène ou une généralité…

A l’échelle géologique, le climat a déjà été sujet à d’importantes variations. En dehors des concentrations (mesurables) de CO2, ne serait-il pas possible que cela soit un phénomène plus global et finalement naturel (mais amplifié par les soins de l’activité humaine).

Je pense que c’est très psychologique comme effet plus que réel. Je pense personnellement (et ça n’engage que moi) que le réchauffement climatique n’est ni plus ni moins qu’une légère accélération de variations naturelles mais rien de grave. En bref qu’on serait arrivé à ce stade quoi qu’il arrive mais légèrement plus tard.
Enfin c’est pas le débat ^^

Mes infos sont trop vieilles. :paf:

Cela dit, je suis retourné en Auvergne (une région qu’on ne peut suspecter d’être aride) lors de la canicule de 2003, et ça ressemblait à la pampa.
En Suisse, dans le Valais, j’ai l’impression (j’insiste sur le terme) qu’il neige moins et pleut plus (en fond de vallée). Que les températures sont moins extrêmes (l’hiver a été doux, mais l’été pas tellement chaud).

Encore une fois, c’est juste une impression, mais se peut-il que ces impressions soient conditionnées par ce que l’on entend sur le réchauffement climatique ?
Edité le 10/03/2008 à 11:19

Pas impossible…suivant notre âge, on est plus ou moins sensible au changement. :smiley:
Après, il est aussi possible que les années 80 étaient exceptionnelles par leur froid. :neutre:

J’aime bien comment les écolo nous annoncent tout ca, on nous dit “sauvez la planete”, mais le discours à avoir c’est pas sauvez la planete, c’est sauvons nous nous meme !
La planete, elle s’en sortira… nous c’est moins sur :smiley:

C’est vrais que la planète s 'en sortira , elle à déjà connu des climats bien pires.
Moi je trouve que depuis 2007 l’écologie c’est une sorte de mode pour faire consommer différement (pas forcement mieux des fois) alors que personne n’est vraiment sûr que la situation est alarmante. Bref mon point de vue c’est que c’est beaucoup de blabla et de psychose pour pas grand chose , on veut faire peur aux gens en leur bourrant le mou une fois de plus.

C’est clair que le Gulf Stream se déplace tout seul hein ?
Et puis le désert avance aussi parce que c’est l’heure de la désertification ?
Et puis avant, du temps de ce cher Néandertalien on pouvait balancer des CFC dans l’atmosphère sans que ça change quoi que ce soit au niveau de la météo et c’est d’ailleur pour ça que c’était stable à l’époque : parce que c’était tout de l’esbrouffe !

angmar67 tu as raison d’espérer mais je pense hélas que les technologies (le charbon et le pétrole surtout) nous ont conduit à une belle déchéance. :neutre:

Alors tout ça pour dire que si c’est un phénomène de mode, je suis “in” bicose j’ai pas envie de faire l’autruche et si je peux faire un minimum pour limiter la casse, je le fais !

Rien ne dit que tout ça ne s’est pas déjà produit avant. D’ailleurs le désert du sahara n’a pas toujours existé , bref la terre existe depuis des milliards d’années avec une diversité énorme de climats alors de dire que c’est de notre faute que tout change c’est faux. Comme je dis on accélère légèrement l’inévitable.

On peut peut-être encore s’accrocher aux racines qui dépassent avant de tomber dans le précipice non ?:peur: