Forum Clubic

Quitter la Sécurité Social, c'est possible! - Toutes les explications (page 8)

= la revanche de FRAG66

:riva:

et hop 999 jours de repos :o

Soit 2ans 17heures 41min et 15s
:’(

pleur pas si tu veux partir avec lui, ce n’est pas un soucis :whistle:

:ane: :paf:

Ca fait 2 ans et 269 jours de vacances ! :o

Schumi est en forme ! :bounce:

depuis quelque temps , je me penche sur le probleme de la SS, comment la quitter. je suis en zone frontaliere, donc pas mal sont a des sécu privée (les frontaliers)et les francais expatriés sont dans le meme cas

en calcul de chiffres purs, en partant du principe que je quitte la sécu, je recupere 387€ (SS,CSG,CRDS,charges patronales)sur mon salaire( environ 1450 brut actuellement), une sécu privé ( amariz) m assure pour prestations identiques a 110€, tiers payant inclus. pour une couverture complete maximale proposé, ca me coute au total 280€ avec remboursements max en dents, optiques et couvertures hospitalieres.plus le salaire est elevé plus la gains est important, une personne au smic y gagne quand meme mais peu.
ca ce sont les chiffres pour quelquun de 30ans, les cotisations augmentant avec l age, d autres assurances , n augmentent pas car partant du principe que plus tu cotise tot, tu cotise donc pour quand tu sera plus agé, la jeunesse et le peu de fais medicaux compenseront les frais quand tu sera plus agé.en cas de chomage, il y a une couverture type CMU le tps de retrouver un boulot.

ca c etait l aspect financier.

l aspect legislatif: la SS etl etat ne veulent pas que vous quittiez la sécu ( car qui comblerai le trou), donc la plupart du temps ils vous trainent en justice au trib de la sécu meme si la loi est claire et est avec vous, c est un systeme de pression classique ( un peu comme quand FT avait perdu le monopole et avait freiné l arrivée d autres opérateurs)

l aspect politique: si ca se vient à se savoir, vous imaginez la bombe nucléaire?on touche a la chose la plus sacrée en france la loi est claire pourtant mais on se tait( et ca m enerve :slight_smile: ).les journaux ont ecrit des petits articles sans trop se mouiller mais c est tout et je comprends que ca pourrai destabiliser mechamment le pays, ca serai comme dire que l etat payerai plus les retraites demain…( ca arrive deja pour certains professions: boucher)

la seule chose qui me freine actuellement est le systeme de pression de la sécu/urssaf qui va surement faire trainer les choses, me trainer au TASS, et avoir les arguments juridiques qui vont avec car dans tous ca, c est plus une joute juridique qu autre chose. meme si la loi est claire, ils se font un plaisir de decourager et au vu des forums , ca marche bien, donc je me fait mon petit dossier doucement…

je ne me fait pas d illusions, j ai 30 ans, la retraite a laquelle je cotise , je compte meme pas dessus , je me la fait moi meme car d ici la , elle sera morte et enterrée et je compte pas sur l etat et ses deficits pour supporter le systeme de retraite( et si je pouvais, je mettrai cet argent n importe ou pour me faire ma retraite)
la sécu c est la meme chose, au vu ou ca part, c comme rester sur le Titanic, c est une belle chose, qui coute chere, mais qui coule et je veut pas couler avec elle…

les assurances privees sont des mutuelles donc elle font partie du principe de solidarité.

je suis pas un militant lol, je suis pragmatique, je suis dans le secteur privé, je suis taxé de partout et j en ai marre :).j ai été RMIste, je connais les avantages de la sécu car je beneficiais de la CMU, donc j ai vu les deux coté.mais en y repensant, avec un sécu privée, je me serai degoter un boulot plus tot pour la payer et pas etre assisté comme je l ai été.

maintenant l avantage de la sécu est que ca couvre les enfants sans frais suplémentaires mais bon, je peut tres bien etre a une sécu privé et ma femme a la SS pour les enfants.

j ai appris que les regimes de la secu devaient adherer avant 2002 aux registres des mutuelles,ce qui n a pas été fait donc juridiquement, au pénal, elles n ont pas d existences legales, faut que je me ressorte cet aspect juridiques aussi, on en revient toujours a cet ù$$ù d aspects juridiques

ste up du pseudo du jour :smiley:

sinon totalement d’accord avec isterix

Tain j’ai exploser de rire en voyant Frag66 :MDR :MDR :MDR

hum il est obligatoire d etre couvert en maladie comme il est obligatoire d etre assuré quand on a une voiture, une maison.
une sécu privé ne differe en rien par rapport a la SS.

une mutuelle est par definition solidaire sinon ca ne serai pas une mutuelle, les assurances privées sont des mutuelles , la difference n’est plus une solidarité francaise mais europeenne et quoiqu’on dise la SS est une entreprise privée et non puplique si ce n est qu elle a l etat comme caution.

je ne fait pas partie de la generation de mon pere ( celel des 50-60) qui est parti en retraite l an dernier mais ce que je sais, c est qu il me plaint car ma génération et celle qui suit va tout se prendre dans la tete…il voit tres bien venir le probleme de retraite et la disparition de la sécu d ici moins de 10ans.
j ai arreter de vivre dans l utopie ou de me faire des illusions, je sais que c est le propre des francais de regarder en arriere avec nostalgie mais ce n est pas ca qui va sauver ma generation et mes enfants…

there’s no future! [:themika][:themika][:themika]

Archi faux.
En France pour qu’un médicament obtienne une Autorisation de Mise sur le Marché, seule possibilité pour qu’il puisse être vendu, il faut prouver dans le dossier que le médicament en question agit bel et bien et au moins aussi bien que ses concurrents s’ils existent (au niveau des principes actifs, pas des marques).
Des études cliniques sont obligatoires.
Un médicament à AMM en France, c’est IMPOSSIBLE qu’il n’ait aucune efficacité puisque c’est la condition pour qu’il obtienne l’AMM.
Et seuls les médicaments à AMM sont remboursés.

edit : et + 10 000 à isterix

Malheureusement je pense que cassin a raison.
Dans l’histoire de l’humanité ça a toujours été comme ça, c’est un cycle.

  • Tout va bien, tout le monde est gentil, bomm économique, social culturel etc,
  • puis ça devient de pire en pire,
  • une "bonne" guerre,
  • Tout va bien, tout le monde est gentil, bomm économique, social culturel etc.

Et ce qui toujours été aussi, c’est de renouveller les mêmes erreurs commises par le passé.

Je sias pas si j’ai compris ton frase de fransais moyen :paf:
… mais dans ce que tu dit, soit il y à une amélioration car ça fait quand même longtemps qu’on à pas eut de “bonne” guerre (pour reprndre tes mots) chez nous, ou alors ça va vraiment pas bien car on est en guerre (Irak terrorisme and co) et pourtant pas de bomm économique… :neutre:

:paf: aussi :wink:

Quand je dis bonne guerre, je veux dire une guerre dans laquelle tout le monde est concerné.
L’idée c’est qu’il y a effectivement de plus en plus d’individualistes et certaines personnes ne se sentent pas concernées par le malheur d’autrui ni d’ailleurs par la solidarité.

C’est dans le cas d’une guerre qui ravage un pays… 14 18 qui a laissé la france exangue, 40 45 où on a quand même été bien envahi et pillé, etc…
L’irak, à part plomber les cours du pétrole, tendre les relations internationales et faire un sujet tout les soirs pour le 20 heures, ça n’a pas eu grande incidence sur notre vie de tout les jours…

Comme le dit l’adage, “la gravité d’un évenement est inversement proportionnelle à son éloignement de Paris” :ane:

c’est ça :oui:

Marrant, on a plus parlé des émeutes en banlieu que des gens qui continuent à mourir en tchétchénie, pourtant la tchétchénie c’est plus long, plus de mort, plus loin de paris, et en plus ç’est pas fini [:alala]