Forum Clubic

Que choisir : EURL ou Entreprise Individuelle ?

Bonjour à tous,

Ca fait un moment que je mûri mon projet d’assistance informatique à domicile.
Quasiment tout est bouclé, msi à part le statut juridique sur lequel je m’interrogeais encore mais j’avais une préférence pour une EURL.
Je suis allé voir aujourd’hui un expert comptable / commissaire aux comptes et lui m’a plutôt conseillé de partir sur une Entreprise Individuelle en choisissant la franchise de TVA.
Plusieurs choses me font hésiter :
-> Pertinence de la société vis à vis des entreprises (pas de soucis vis à vis des particuliers je pense)
-> Je suis indemnisé par les assedics (43€/jour) et à ce titre, deux options s’offrent à moi :
-> Continuer à toucher mes assedics normalement (option la plus probable avec une EURL en choisissant de ne pas me verser de salaire) sur un temps maxi de 15 mois.
-> Choisir la premier assedic pour création d’entreprise. Il me reste 610jours de droits. J’ai droit à une prime de 50% du restant de mes droits (soit 305 jours) versée en deux fois (une fois de suite et la seconde 6 mois plus tard). Les droits restants (305 jours) peuvent me servir si j’arrête mon entreprise d’ici moins de 3 ans. Après 3 ans, tout est perdu. Si je choisi ça, j’ai donc une prime de 6557€ de suite et la même chose dans 6 mois.

Vu que certains sont déjà passé par là, est-ce qu’ils pourraient m’aiguiller ou tout au moins m’indiquer des pistes de recherche ?

Merci.

Bonjour,

J’ai été personnellement à mon compte dans un statut d’artisan commerçant dans un magasin de jeux video, j’voulais au départ ouvrir un mag d’info mais investissement trop important de plus le sav c’est une vraie m**de bref j’ai cessé mon activité au bout de 2 ans suite à la concurrence et donc un chiffre d’affaire en chute libre mais bon je suis retombé sur mes pieds même si les impôts me sont tombés dessus juste après pour en revenir a ton affaire, j’ai eu la même idée seulement je penses qu’actuellement si j’avais à me relancer dans un système de dépannage à domicile, je ferais ca au départ sans être déclaré histoire de tater le marché (une étude de marché en somme) c’est peut-être risqué mais après avoir subit un échec comme chef d’entreprise je prendrai le minimum de risque.Enfin c’est mon avis sur la chose!!! excellente idée sinon!!! de plus tu peux embarquer les pc des clients chez toi et travaillé tranquille à domicile lance toi, qui risque rien à rien!!!:wink:

Edit: un conseil surtout et je parle en connaissance de cause, prend un statut ou tu cotise au chomage, l’eurl est la meilleur solution je penses!!!
Edité le 01/09/2007 à 00:02

:hello:

1er temps il faut savoir que ton secteur d’activité est en expension

2 ème temps connait tu réellement l’étendu de tes connaissances dans le domaine (bilan professionnel)

3ème temps qu’elle ta clientèle actuel (qui peu t’assurer un revenu immédiat sur 6 mois)
( si ce sont des entreprises il est conseillé de commencer avant car les paiement à 30 ou 60 jours sont
à l’heure actuelle la strategie préfèré de celle ci, donc un encaissement différé)

4 ème temps ta région si tu es en campagne le marché progrèsse mais il y a des bornes à faires (frais important)
( calcule de ton taux horaire (frais + MO))

Exemple = ( voiture+assurance+entretien+essence+edf+loyer+matériel (outillage)+ ta paie avec charges : par 28 jours)

5 ème temps le status le plus simple au départ est l’artisanat charge légère et aide à la création d’entreprise
( 6557€ est le CA de 3 semaines mini pour un artisant voir quinze jour pour etre juste)

6 ème temps la gestion à tu fait un stage à la chambre des métiers pour exercer
(! la gestion c’est la perenité de ton entreprise rien d’autre)

Le plus dur est d’avoir une clientel fixe d’entreprise pour avoir un revenu stable les particuliers c’est juste pour
assurer les fin de mois difficile, beaucoup dans se domaine finisse par diffuser des cours particuliers car
c’est un revenu d’assurance garantie ( le muste c’est les écoles :wink: former les prof uniquement)

Le plus en merdant est que beaucoup de gens ce debrouille eux memes (via clubic :slight_smile: )

voili voilou

@+

Tentative de réponse pour vous deux.
wingames -> Dans mon cas, pas de local pro ni de stock à acheter, ce qui fait que l’investissement de départ est assez minime.
Je n’ai pas voulu non plus tenter le black. J’aime trop l’argent, et vu que le black, c’est de l’argent facile, je serai trop tenté de rester comme ça. Vu que je peux garder mes assedics pendant plus d’un an, ça me permet d’être couvert au moins au début.

torgnol ->
1 : pas de souci, secteur en pleine expansion et avec peu de concurrence dans mon secteur
2 : Plutôt bonnes connaissances, mais manque un peu au niveau réseau, manque qui va être comblé grâce à un collègue ayant suivi une formation de 4 mois sur les réseaux.
3 : clientèle plutôt de particuliers, du moins au début.
4: je suis en campagne effectivement et mes prix ont déjà été calculés en fonction des déplacements à faire
5 : qu’appelles-tu le régime de charge légère ???
6 : dispensé par la chambre des métiers du stage au vu de mes diplômes (DESS en Administration des Entreprises)

Je vais me renseigner pour avoir l’agrément formateur car je pense que la formation sera très porteuse. Dans ce cas, la clientèle visée sera dans une tranche d’âge 45-65 ans environ, peu de chance qu’ils viennent sur Clubic…

2: seul un formateur peu te faire un bilan professionnel ( pour les entreprises pas de chichi pour les ss traitant)
( le réseau est porteur c’est sur)

5 : le décalage des charges sur trois ans la troisième années ils te font un réajustement sur la première
ce qui te permet de bien gérer ton CA sur les autres années et ta TVA surtout au reél simplifié
n’hésiste pas à investir au bout de la troisième années

sinon pour les combines mail moi on aime tous l’argent

Mais tu me verrai plutôt dans un format juridique type EURL alors ?

Sas
Sa
Sarl
Eurl
Artisanat

Commence par le barreau de l’échelle que tu veu

sache que chaque statue à sa forme d’imposition et de gestion
à la vu de tes prétentions la Sas te conviendrais le mieux :ane::ane: (blague)

maintenant pour moi le mieux pour démarrer est la forme la plus simple afin d’exploiter (ou ce faire les dents) plus facilement
si faire de l’argent est ton objetif artisanat …

@+

Artisanat n’est pas un statut juridique d’entreprise :wink:
Un artisan est soit en entreprise individuelle, soit en eurl, soit en sarl,…

C’est bien pour ça qu’il se pose la question je crois :smiley:

ça me fait rire les gens qui vont voir un expert (c’est quand même leur boulot :jap:) et se retrouvent à poser la question sur un forum informatique :paf:
c’est vrai que les informaticiens et apprentis informaticiens sont mieux qualifiés pour répondre à ce genre de question qu’un expert comptabe :jap:

bref !

pour répondre à ta question (mais je pense que l’expert comptable te l’a dit :wink: ) l’EURL est censée protéger ton patrimoine personnel et étant une société peut te permettre d’être à l’IS (Impôt Société) alors qu’avec l’entreprise individuelle tu seras à l’IR (impôt sur le revenu)

  • IS : la société paie des impôts sur les bénéfices (au taux actuel de 15%) et toi sur ton salaire uniquement (taux d’imposition selon tes revenus qui peut donc être largement au delà de 15% si tu te prends un bon salaire)
  • IR : tu paie l’impôt (selon ta tranche d’imposition) sur les bénéfices de l’entreprise (quelque soit le salaire que tu te prends) donc si l’entreprise n’a pas suffisament de trésorerie pour que tu puisse te payer tu paiera qd même l’impôt si l’entreprise dégage de bons résulats

le choix pour la franchise de TVA (micro entreprise) est valable en fonction du CA (chiffre d’affaires), au delà d’un plafont (37500 € pour les sociétés de service, je n’ai plus le chiffre exact en tête mais je pourrais me renseigner si besoin) tu seras obligé d’en payer et sache que les sociétés de service en paient beaucoup car elles ont peu de frais (mis à part les salariés qui eux ne sont pas soumis à TVA) donc tu collecte beaucoup et déduit peu ! et à 19.6 % tu vas vite payer :confused: (en même temps tu rends juste à l’état ce que les gens te donnent vu que tu sers d’intermédiaire :wink: )

en micro entreprise tu n’as plus besoin d’avoir de comptable et du déclare un pourcentage de ton CA donc pas besoin de faire de bilan toussa (je connais pas trop ce sujet dsl car vu qu’ils n’ont pas besoin de comptable)

concrètement je ne vois pas trop l’utilité de l’EURL dans ton cas :neutre:
tu peux commencé en EI et selon l’évolution de ta boite, tu pourras par la suite passer en EURL voire SARL :jap:

voili voilou
Edité le 01/09/2007 à 10:15

Merci KaPriChieuZe.
En fait, c’(est bien ce que m’a dit le comptable, mais je voulais être certain. Donc, selon toi aussi, mieux vaut que je commence en EI qu’en EURL ?
Donc, dans ce cas, je prends la prime des Assedics et c’est tout.
Je me repose la question car je pensais à la base créer une EURL et ne pas me verser de salaire (simplement en continuant à toucher mes assedics).
La franchise de TVA, c’est pour moins de 27k€ de CA…j’espère y être très vite.

en cas de création d’entreprise tu as doit à de aides (ACCRE, prêts à 0%) et des exonérations (dégressives sur 5 ans pour les impôts) et des allégements (exo de charges sociales les 2 premières années régularisées la 3ème donc bien y penser à ça car au début ça va, mais quand arrive les régul t’as de sacrés suprises si ta boite tourne bien)

Oui, j’ai droit à l’ACCRE effectivement…mais je sais toujours pas vers quoi me tourner :arf:

le fonctionnement avec les ASSEDIC j’avoue que je ne connais pas trop dsl mais je pourrais éventuellement me renseigner

okii pour la franchise comme dis plus haut je n’ai pO les bases en tête :jap:
Edité le 01/09/2007 à 10:35


[quote="hyperion66"] Oui, j'ai droit à l'ACCRE effectivement...mais je sais toujours pas vers quoi me tourner :arf: [/quote]

as-tu un patrimoine privé ?? maison ou appart

Si cela te fait rire, pas la peine de répondre… :yeux2:

pardon ??

t’as rien de plus constructif ??

j’ai pourtant répondu (j’ai essayé tout du moins) à la question contrairement à toi avec ton ton sarcastique dont on se passe aisément :pfff:
Edité le 01/09/2007 à 11:34

Effectivement, merci KaPriChieuZe pour ta réponse constructive.
Concernant le patrimoine, aucun à part ma voiture :smiley:

donc dans l’immédiat aucun intérêt à l’EURL vuq eu tu n’as rien à protéger

par contre par la suite si tu décide d’acheter un bien immobilier, vois avec ton notaire pour faire un acte (arff le nom ne me revient pO la de suite :confused: mais il a été mis en place ya 1 an 1/2 par fillion) afin de protéger ton bien vis à vis de ton entreprise
Edité le 01/09/2007 à 12:41

Sa clientèle sera en majorité des particuliers mais s’il veut travailler pour des entreprises ça ne risque pas de faire moins sérieux l’entreprise individuelle que l’EURL ?

je ne pense pas :neutre:


le particulier ne regarde pas forcément la forme juridique il va plutôt s'attarder sur le nom de l'entreprise

donc rien ne l’empêche de donner un nom attrayant/vendeur à sa boite :jap:

un entrepreneur individuel n’est pas obligé de donner son nom (de façon commerciale) à sa boite
Edité le 01/09/2007 à 14:21

Ce qui m’embête le plus, c’est vis à vis des entreprises (PME).