Forum Clubic

Problème d'installation XP

Je suis en train d’installer un nouveau PC pour ma copine.

Auparavant, j’avais 2 disques sur le PC
Le disque A contenant la partition Windows et 1 autre contenat des données.
Le disque B contenant 2 partitions NTFS (respectivement 8 et 110Go) contenant des données.

J’ai l’intention d’installer Windows pour le nouveau PC sur la partition de 8Go du disque B, mais celui-ci refuse obstinément de s’installer dessus, prétextant que le disque ne contient pas de partition compatible avec XP.

J’ai une vague idée pourquoi (il me semble qu’à l’époque où j’ai installé le disque B, je n’ai pas crée de partition primaire, mais seulement une partition étendue)

1 - Pourquoi XP n’est-t-il pas capable de me donner un message d’erreur un peu plus explicite ??
(Je sais c’est pas très constructif, mais ça ne fait qu’une limitation supplémentaire à rajouter à ma liste des trucs que je trouve chiants dans Windows :sarcastic: )

2 - Comment puis-je m’en sortir sans tout reformater ? La seconde partition est composée de films DV en cours de montage, j’ai pas envie de graver 15 DVD pour ça)

Commence par débrancher le 2eme disque dur. :wink:

Télécharge et grave l’UltimateBootCD et regarde ce que penses les différents logiciels de manipulation de partitions.

J’ai trouvé de quoi transformer ma partition en une partition primaire de façon à pouvoir installer Windows, mais j’avoue avoir eu l’impression de me retrouver 15 ans en arrière.

Pourquoi existe t’il dont des partitions de type différent ? Ce sont des réminicences du DOS qui ne devraient plus exister depuis longtemps.

Qu’on ne vienne pas me dire que c’est user-friendly.

Salut,
Un système d’exploitation s’installe toujours sur une partition principale. Une partition étendue est plus particulièrement réservée à des données. En revanche, XP peut s’installer dans une partition étendue en temps que second système d’exploitation (en cas de multi-boot).
Amitiés
Janus

Cela n’a rien à voir avec du DOS. N’importe quel Windows, 95/98/ME compris, peut être installé sur une partition logique, sous réserve d’avoir une partition de boot (donc primaire) compatible.

C’est ce qu’on appelle la “compatibilité ascendante” !

Ces différentes types de partitions existaient, et avaient une raison d’exister, donc il existent toujours. :neutre:
Et si ce système de table de partition fonctionne, pourquoi tout casser ? Et qui va se permettre de le réformer ? Microsoft ? C’est déjà fait avec les “disques dynamiques”, mais personne ne le suis… :neutre:

Qu’est ce que tu avait comme partition, pour que tu es été obligé de la convertir en partition primaire ?

> Cela n’a rien à voir avec du DOS. N’importe quel Windows, 95/98/ME compris, peut être installé sur une partition logique, sous réserve d’avoir une partition de boot (donc primaire) compatible.

Je sais, mais je n’avais pas de partition de boot existante sur ce DD.

> Qu’est ce que tu avait comme partition, pour que tu es été obligé de la convertir en partition primaire ?

j’avais une partition étendue comprenant 2 partitions logiques.

> Et si ce système de table de partition fonctionne, pourquoi tout casser ?

Parce qu’il y a moyen de faire plus simple sans emmerder le monde. Est-ce que l’utilisateur moyen sait qu’il existe plusieurs sortes de partitions ? je ne crois pas, or c’est indispensable pour arriver à installer Windows dessus.

Sur Mac, cette notion de partition primaire n’existe pas (où si elle existe, elle est totalement cachée aux yeux de l’utilisateur). N’importe quelle partition est bootable, que ce soit sur une disquette, un CD ou un disque dur.
Je regrette de Microsoft ne ce soit pas donné la peine de simplifier ça.

C’est ce que je t’ai dis, depuis Windows 2000, il existe les disques dynamiques, ça permet de simplifier tout ça !

Bon, même Windows s’en sert mal et n’est pas foutu de convertir un disque “de base” en disque dynamique à l’installation ! :paf:
Ce qui est idiot aussi, c’est que le OS de Microsoft ont tendance à créer une partition étendu et une partition logique dès qu’on crée une deuxieme partition, alors qu’on pourrait se contenter des 4 partitions primaires ! :ane:

Mais pense que tous les autres Windows et tous les Linux utilisent la table de partition ! Pense aussi que Apple va abandonner la HFS+ lors de son passage sur Intel, peut être va t’il lui aussi utiliser la table de partition ! [:yeoh]

Et pour finir, si tu avais choisi de tout supprimer sur ton disque pour réinstaller Windows, tu n’aurais pas eu ce problème, c’est parce que TU n’as pas voulu faire simple ! [:superguipom] [:superguipom]

:clap: tu as tout résumé ! :super:

+1
ça me rapelle un gars qui chiait sur Bilou parcequ’il pouvait pas formater en conservant ses pilotes et logiciels d’installes
Quand un veut faire une manip pas tres catho comme dans ton cas fo pas s’etonner de rencontrer qqes difficultes

N’en rajoutez pas ! :wink:

> ça me rapelle un gars qui chiait sur Bilou parcequ’il pouvait pas formater en conservant ses pilotes et logiciels d’installes
Quand un veut faire une manip pas tres catho comme dans ton cas fo pas s’etonner de rencontrer qqes difficultes

Parce qu’installer Windows sur une partition vièrge de 8Go c’est pas très catholoque, on aura tout vu :sarcastic:

> Mais pense que tous les autres Windows et tous les Linux utilisent la table de partition ! Pense aussi que Apple va abandonner la HFS+ lors de son passage sur Intel, peut être va t’il lui aussi utiliser la table de partition !

Quelquesoit le système de fichier, il doit bien exister un table de partitions quelquepart sur le disque. Ce qui m’embête, c’est qu’il faille un type de partition spécifique pour installer Windows. Je trouve ça lourd et inutile.

Il ne lui faut pas une partition spécifique, il faut qu’il y ai au moins une partition primaire, pour l’activer et la rendre bootable.

Ce que je ne comprends, c’est qu’il n’y en avait pas sur ton disque… Sauf si c’était volontaire, puisque le point fort et le point faible des OS de MS est de laisser faire l’utilisateur ! :smiley:

Ce ne sont pas tes manipulations qui ne “sont pas très catholiques”, c’est l’ancien partitionnage de ton disque ! :wink:

sache que windows xp et 2000 sont capable de s’installer sur des partition logique sans soucis tu choisit la partition et il s’installe par dessus

Oui, mais il faut au moins une partition primaire, mais si Windows n’est pas dessus ! Celle qui contient la table de partition et le MBR ! :neutre:

Son disque dur n’en avait pas…

Je pense même que ce n’est pas l’OS qui joue mais directement le Bios a ce niveau la…

> Il ne lui faut pas une partition spécifique, il faut qu’il y ai au moins une partition primaire, pour l’activer et la rendre bootable.

C’est cette notion qui m’est totalement étrangère et qui me parait incongrue en 2005.

Quand tu installes Windows sur un disque vierge, il crée tout seul une partition primaire et s’installe dessus. Là, le disque était déjà partitionné et je n’ai pas compris pourquoi l’installeur de Windows n’a pas pu automatiquement convertir une partition logique en une partition primaire.

Comme j’avais encore l’ancien PC, ça ne m’a pas posé de soucis particulier ( à part me faire perdre du temps pour remettre le disque dans l’ancienne bécane et trouver les softs appropriés ) mais si je n’avais plus eu de système bootable sous la main, ça m’aurait fait chier.
Maintenant je sais qu’il faut toujours créer une partition primaire sur un nouveau DD, au cas où.

Je me demande bien si MacOS x86 aura le même genre de limitations.

Là j’ai dis une grosse betise ! Et personne ne m’a repris ???

Ce n’est certainement pas une partition primaire qui contient la table de partition et le MBR ! C’est au début de chaque disque dur…

N’empeche qu’il faut au moins une partition primaire pour pouvoir l’activer. Seul les partitions primaires peuvent être bootable. Le PC boot sur la partition primaire activée du premier disque.

Windows ne fait rien automatique. Windows ne touche jamais à ce qui est à toi et à ce que tu as fait !!! Il faut quand même des mécanismes spécifiques pour convertir. L’installateur de Windows fait le stricte minimum (et c’est déjà beaucoup plus que les Windows 95/98/Me), il peut supprimer et créer des partitions.
D’ailleur la première partition qu’il créé est primaire, les suivantes sont des partitions logiques dans une partition étendue (je préferais qu’il ne fasse que des primaires).

Je pense que c’est déjà le cas… Mais comme il n’y a aucun interêt à faire des partitions avec un Mac, l’OS ne vous en laisse pas la possibilité, donc vous ne savez pas ce qui ce passe. Mais j’interpole là ! [:yeoh]

Je pense que si ce n’est pas le cas, ce le sera ; surtout avec la base Unix !

Salut,
Un disque dur ne peut contenir que 4 partitions principales mais une partition étendue peut contenir autant de lecteur logique que l’on veut. Si tu veux avoir plus de 4 partitions sur un disque, t’es bien content qu’il n’existe pas que des partitions principales.
Amitiés
Janus

Je connais le principe…

Mais ce que se demande Franck, est pourquoi ne pas avoir inventer une nouvelle table de partitions sans cette feinte et donc plus simple !

C’est là que je lui est répondu, qu’il y a la compatibilité ascendante, et que plusieurs OS non Microsoft s’en servent et ne suivraient pas MS (et réciproquement). Et puis, ce n’est pas une si grosse contrainte.

Franchement, Windows XP pourrait attendre la 4eme partition pour créer la partition étendue. Mais il se tient à cette très vieille regle à la cxx qui dit qu’il ne peut pas y avoir plus d’une partition primaire “microsoftienne” par disque.