Forum Clubic

Problème d'installation XP (page 2)

> Windows ne fait rien automatique. Windows ne touche jamais à ce qui est à toi et à ce que tu as fait !!! Il faut quand même des mécanismes spécifiques pour convertir. L’installateur de Windows fait le stricte minimum (et c’est déjà beaucoup plus que les Windows 95/98/Me), il peut supprimer et créer des partitions.
D’ailleur la première partition qu’il créé est primaire, les suivantes sont des partitions logiques dans une partition étendue (je préferais qu’il ne fasse que des primaires).

Relis calmement ce que tu viens d’écrire. La première et la dernière phrase.
Ne ressens tu pas une légère contradiction ? :ane:

Windows ne fait rien automatiquement…mais la première partition crée est primaire et pas les autres :pt1cable: Moi, j’appelle ça un automatisme.

Sur un disque vierge, l’installeur est capable de me créer une partition primaire. Il est également capable de supprimer des partitons. mais pourquoi diable ne peut-il pas créer une partition primaire à la place d’une partition logique (inutile de répondre :wink: la partition logique est dans une partition étendue).
Ce qui m’énèrve le plus dans cette histoire, c’est le message d’erreur totalement inutile, puisqu’il ne te permet pas de connaître la source du problème. S’il y avait eu un code d’erreur en Hexa, j’aurais eu plus de chance de trouver la réponse. :grrr:

Pour revenir à MacOS (pas pour troller mais bien pour essayer de comprendre les différences), je me demande ce que le système fait quand on lui demande de créer une partition. Peut-être n’y a-t-il que des partitions primaires. Le fait est que cette notion de primaire et étendue n’existe pas sur Mac. Tu peux avoir plusieurs partitions sur un même disque et chaque partition est bootable sans qu’il y ait besoin de faire quoi que ce soit. Le Mac conserve simplement en mémoire non volatile sur quelle partition il a précédemment démarré. C’est ainsi depuis au moins 15 ans, et à l’époque d’avant MacOS X, il était même possible de mettre plusieurs systèmes bootables sur une partition, ce qui en soit est assez sympathique. :super:

Et je ne parles pas du boot sur RAM (à l’époque ou cette fonctionnalité existait encore sur Mac, elle a maintenant été abandonnée.): tu crées un RAM-disk, tu copies ton système dessus (et oui, un copier-coller d’un dossier système vers un autre emplacement tel que disque externe, CD ou autre suffit à le rendre bootable :clap: pas besoin de réinstaller) tu rebootes ton ordi, le RAM-disk n’est pas effacé et le Mac boote dessus et 10 secondes; c’était le bon vieux temps.

Alors quand on vient me dire que les live-CD c’est révolutionnaire alors que ça fait 15 ans que je peux booter sur presque n’importe quel support, qu’il soit protégé en écriture ou pas, ça me laisse de marbre.

Je regrette de perdre des fonctionnalités au fur et à mesure que MacOS se complexifie. Avant on avait des trucs vraiment sympas pour pas se prendre la tête et si ça se trouve dans un an, il va falloir choisir entre une partition primaire et une partition logique pour installer MacOS.
J’ai l’impression de me retrouver sous DOS avec Fdisk. Non merci, c’est pas comme ça que je conçoit l’informatique.

PS: désolé pour mes divagations, mais ça me rappelle le temps où MacOS avait encore beaucoup d’avance sur Windows.

Tu as raison… :neutre:

Mac est et à toujours été en avance… C’est pour ça qu’on le copie ! :ane:

Quand je dis automatisme, c’est d’un vrai automatisme dont je parle ! Tu as une pseudo FDISK allégé au démarrage du CD de XP. Mais l’utilisateur choisi de créer ou supprimer des partitions, il en choisi aussi la taille. C’est vrai qu’il y a un automatisme… débile d’ailleurs… L’installateur d’XP ne te laisse pas choisir le type de partition… :frowning:

La grosse différence entre Mac et les OS de PC (tous, pas uniquement Windows) est qu’ils respectent la compatibilité ascendante et parfois descendante… Tu peux installer Windows XP sur un PC qui a 5 ans, et installer DOS 5.0+Windows 3.1 sur un super PC actuel… Avec Mac, ce n’est pas possible…

Cette table de partitions et son fonctionnement ont été inventé par MS et IBM il y a 25 ans, et on l’utilise encore. D’ailleurs, pour le BIOS de PC, nos disques durs sont encore de ST506 (c’est le BIOS des disques durs qui se chargent de l’émulation), on peut encore se servir de l’INT 0x13 !

Le mode sans echec et le mode VGA des NT4, 2000, XP utilise la norme VGA, la dernière norme édicté par IBM. Elle qui date de 1992 (pour les IBM PS/2). C’est le plus petit dénominateur commun des cartes graphiques PC…

La force ou la faiblesse des Mac est de savoir faire table rase du passé.
La force ou la faiblesse des PC est de conserver son héritage comme un bien précieux.

Personnellement, j’adore “maîtriser” mon ordinateur ; mais je comprends parfaitement qu’on puisse vouloir qu’un ordinateur fonctionne, tout simplement, sans avoir à mettre les mains dans le moteur tous les 2 jours.

Je pense que Windows XP arrive presque à combiner les deux idées, avec des plus en plus d’assistants, de plus en plus de reconnaissances automatiques, mais l’accouchement est long… Et les détracteurs de Windows taxe Microsoft de vouloir écrouler le marché chaque fois qu’il ajoute une fonctionnalité à son OS…

Salut,
Je suis continuellement confronté à ce problème et c’est pas si simple. Je vends une application qui tourne encore sous DOS mais avec une gestion avancée de la mémoire haute. Et bien je peux te dire que tous les PC actuels ne fonctionnent pas si bien que ça sous DOS :wink:
Amitiés
Janus

Pris le DOS 7.1, extrait de Windows 98SE (ce qui t’oblige à vendre aussi la license OEM de w98SE), exellente gestion de la mémoire haute. N’utilise que HIMEM.SYS, et surtout pas EMM386.EXE, ça te permet d’utiliser le mode protégé, sauf si ton programme utilise la mémoire paginée EMS.

C’est ce que le FreeDOS de l’UBCD appelle “défensif”.

Salut,
Faudra que je teste ça, actuellement je tourne sous Dos 6.22
Amitiés
Janus

La différence entre les PC et Mac, c’est que comme tu en as C…r pour les différents pbs rencontre sur Pc et avec Windows, tu es en 6 mois devenu “utilisateur expérimenté” :confused: :confused:
Si tu as un Pb sur Mac, tu sors ton portefeuille, et tu l’emmènes chez le spécialiste. :slight_smile: :slight_smile:

Déjà, il faudrait savoir par quelle méthode tu veux installer un nouveau windows?
Si t’as mis ton CD windows, et qu’il te présente son invite, a travers le windows actif, tu auras sûrement des Pbs.
La seule solution pour installer un système propre, c’est de modifier le bios en faisant le premier boot sur le CD, et ensuite suivre la procédure normale. Même si tu as des disques non formates, (cas d’une première installation) l’installe détecte le disque, te donnes la place disponible, et te demandes la place que tu veux allouer pour ton installe.
Entre nous, 8GO pour un système XP c’est un peu court.

Tu es en retard d’une guerre ! :paf:

Il n’a plus de problème… Et le problème était simplement qu’il avait une partition étendue de la taille du disque et que des partitions logiques.

Avec l’intallation sur Boot du CD ce problème n’existe pas, car c’est l’installe qui fait toute la manip. :slight_smile: :slight_smile:

J’avais bien sûr booté sur le CD pour installer Windows. Ce qui ne m’a pas empèché d’avoir des soucis vu que l’installeur ne trouvait pas de partition primaire.

> Si tu as un Pb sur Mac, tu sors ton portefeuille, et tu l’emmènes chez le spécialiste.

Foutaises ! Tu fais comme sur PC, tu lis les sites spécialisé et tu trouves une solution.

PS: 8 Go suffisent largement si tu installes tes applis ailleurs que sur C:

8 Go suffisent même si tu installes les applications sur C ! 1 à 2 Go pour Windows et 2 Go pour Office 2003 en entier ! :smiley:

L’installe te demandes si tu veux supprimer la partition sur laquelle tu vas installer le nouveau XP et ensuite la reformater. Il faut le faire, c’est tout.
Excuse pour les 8 GO, mais le mien en fait 23. :slight_smile: :slight_smile: