Forum Clubic

Pensez-vous que la musique soit "morte" ?

Entre les Lady Gaga et autres Justin Biberon, des Jennifieres et autres Amel Benne, enfin bref les cochoneries qui sortent actuellement … pensez vous que la musique soit en péril ? Pensez-vous que la création artistique soit en danger ? La faute au téléchargement ou aux Majors ?

A qui profite ce business ?

http://www.businessattitude.fr/blog/wp-content/uploads/2010/10/capital-m6.jpg

Une enquete d’EAPC pour Clubic production !!
Edité le 28/12/2010 à 09:23

Quand on voit les programmes de M6… :smiley:

En danger non. Il suffit d’écouter ce qu’il y a, autre que ce qui passe à la TV. Bien sûr ça fait mal pour la population qui ne voit et n’entend que via le petit écran.

De toute façon la musique est en péril depuis l’apparition de la télévision. C’est à dire à partir du moment ou le physique est devenu plus important que la voix dans ce domaine.

C’est devenu du business, une industrie…

De la même façon qu’avant, tu avais des artisans qui faisaient certaines pièces qui étaient uniques, maintenant la musique est aussi faite (pour certains) à la chaine.

Pour la musique, le problème actuel est celui de l’offre (nouveau style musical ou repompage remixé des 80’s ?) et celui de la demande.

Dans le cas de la demande, je compare ça aux épices.

Il y a des siècles, certains épices coutaient une fortune, maintenant les gens ne mettraient jamais plus autant d’argent là-dedans.

Pour la musique c’est pareil, avant il y avait le business bien huilé du “single” sur 45 tours et de l’album sur 33 tours (puis CD), maintenant les gens ne consomment plus la musique de la même façon et ne sont plus disposés à payer autant…

Sinon je rejoins kev-47, maintenant comme c’est du business, on vend “un package” et le physique compte énormément.
Même une Susan Boyle a eu besoin de se faire relooker ! :ane:

Et puis il y a musique et musique :wink:
La musique est aussi vieille que l’homme et tout n’est qu’une histoire de goût finalement :oui:
C’est sûr que si tu attends que les majors te refilent de la “bonne” musique, tu as des soucis à te faire car leur critères sont tout sauf artistiques mais purement financiers… :icon_biggrin:
Moi ça va, car la musique que j’aime est bien représentée et je n’ai pas à attendre une quelconque évolution des majors car elle se fait naturellement par le TALENT des artistes et non par le marketing…:kaola:
Edité le 17/12/2010 à 22:47

J’suis d’accord …

De toute facon le topic à z’ecoutez quoi en temoigne … Y’a rien de “neuf” :confused:

C’est dramatique dans un sens …
Edité le 17/12/2010 à 22:46


[quote="Delvin"] Et puis il y a musique et musique ;) La musique est aussi vieille que l'homme et tout n'est qu'une histoire de goût finalement :oui: C'est sûr que si tu attends que les majors te refilent de la "bonne" musique, tu as des soucis à te faire car leur critères sont tout sauf artistiques mais purement financiers... :icon_biggrin: Moi ça va, car la musique que j'aime est bien représentée et je n'ai pas attendre une quelconque évolution des majors car elle se fait naturellement par le TALENT des artistes et non par le marketing....:kaola: [/quote]

Certes !!!

Mais un talent sans appui aujourd’hui il n’est rien !! C’est ca qu’est flippant je trouve :confused:

Y’a le syndrôme “pognon assuré” aussi…

On cherche un concept, un truc qui a de bonnes chances de fonctionner, pas de risques.

Autant je peux comprendre ça quand on est “ric-rac”, autant les grosses boites…

On retrouve ça en France avec les séries télés, les jeux, les émissions… tout ça pompé sur des concepts américains qui ont fait leur preuve.

Imagination zéro, pas de prise de risque… donc quelque chose d’assez uniforme à la télé.

Oui … c’est flippant en fait :confused:

Vive les MJC :o
Edité le 17/12/2010 à 22:52

Si globalement je suis d’accord avec certains de vos points, pour moi il y aura toujours des artistes qui auront un génie créateur, et qui sauront faire quelque chose d’innovant, de beau, de tout ce que vous voulez ! Industrialisation pour moi n’est pas forcément synonyme de déclin : certaines “grosses productions musicales” me semblent excellentes, d’autres plus artisanales ne me suggèrent qu’indifférence, voire même du rejet. Des Justin Bieber je vous parie qu’il en existait déjà au Moyen-Âge :smiley: , même si le phénomène de massification de la production n’était évidemment pas la même.

Tout dépend de ce qu’il y a derrière, de ce que l’on fait et comment on le créer. Si effectivement c’est dans une optique purement commerciale, avec un formatage marketing poussé (en gros telle chanson ne sera pas inspirée par une démarche “artistique”, mais avant tout pour faire vendre) c’est sûr qu’en règle général on obtient pas forcément l’excellence…

Comme pour la littérature : est ce que Gutenberg et la massification de la production des livres a tué la littérature ? Pour moi, bien au contraire ! Alors oui il y a un phénomène d’inflation de livres plus ou moins mauvais, mais il y a toujours des perles, et il y’en aura toujours, tant que l’humanité existe.

Par contre je suis d’accord avec l’analogie des épices de fbzn, il est clair que les modes de consommation ont réellement changés - mêmes les majors l’ont compris où alors se sont vraiment des débiles profonds. Mais un volume de musique plus important produit, ne signifie pas pour autant - à mon avis - un appauvrissement :neutre:

[quote=“Com[A]”]Si globalement je suis d’accord avec certains de vos points, pour moi il y aura toujours des artistes qui auront un génie créateur, et qui sauront faire quelque chose d’innovant, de beau, de tout ce que vous voulez ! Industrialisation pour moi n’est pas forcément synonyme de déclin : certaines “grosses productions musicales” me semblent excellentes, d’autres plus artisanales ne me suggèrent qu’indifférence, voire même du rejet. Des Justin Bieber je vous parie qu’il en existait déjà au Moyen-Âge :smiley: , même si le phénomène de massification de la production n’était évidemment pas la même.

Tout dépend de ce qu’il y a derrière, de ce que l’on fait et comment on le créer. Si effectivement c’est dans une optique purement commerciale, avec un formatage marketing poussé (en gros telle chanson ne sera pas inspirée par une démarche “artistique”, mais avant tout pour faire vendre) c’est sûr qu’en règle général on obtient pas forcément l’excellence…

Comme pour la littérature : est ce que Gutenberg et la massification de la production des livres a tué la littérature ? Pour moi, bien au contraire ! Alors oui il y a un phénomène d’inflation de livres plus ou moins mauvais, mais il y a toujours des perles, et il y’en aura toujours, tant que l’humanité existe.

[/quote]

Ca se défend !!

Mais (pour ce qu’est en gros) c’est lier l’art à la loi de l’offre et de la demande en fait :confused:

Ca j’suis moyen fan perso.
Edité le 17/12/2010 à 22:58

Ouaip’, c’est un débat intéressant ! :slight_smile:

Je vais y cogiter un peu en me couchant [:paysan] , si j’ai des arguments supplémentaires je repasse demain :smiley:

[quote=“Com[A]”]Ouaip’, c’est un débat intéressant ! :slight_smile:

Je vais y cogiter un peu en me couchant [:paysan] , si j’ai des arguments supplémentaires je repasse demain :smiley:
[/quote]

Il en faut bien un de temps en temps :wink:

Bonne nuit !

Je dirais qu’après une période particulièrement prolifique (le délire hippie des années 60/70, le LSD aidant :whistle: ), on assiste un peu à un long déclin de la musique commerciale. Est-ce à dire que le génie de la musique disparait? certainement pas!

On peut encore trouver de nos jours des artistes créatifs. En dehors des sentiers battus… ou pas.
Je prends l’exemple du groupe Muse : je n’aimais pas, mais alors pas du tout, leurs premiers albums, jusqu’au dernier (Resistance). J’ai fini par me laisser convaincre d’aller à leur concert au Stade de France en Juin; spectacle-opéra serait d’ailleurs plus approprié que concert ;). Ben franchement :ouch::ouch::ouch:

Je pense en réalité que c’est en bonne partie une question de goûts, de mode et de génération. Combien d’entre nous seraient capables de citer une quinzaine de maîtres de la musique baroque? Et pourtant il s’agit là d’une période particulièrement prolifique de l’histoire de la musique :slight_smile:

Amateur de musique (et spécialisé dans le son), je ne dirais pas que la musique soit morte : si tu te bases que sur ce qu’on te propose, alors oui, elle l’est.
Mais si tu te sors un peu les doigts, tu trouveras une multitude d’artistes qui n’ont que faire de la notoriété ou de l’extension de leur chalet Suisse.
C’est de la responsabilité de chacun de faire ses propres choix et c’est ce qui fait le marché : les majors ne proposent finalement que ce que les gens veulent entendre.
Edité le 18/12/2010 à 02:20

Personnellement, la musique de super marché (ce qui passe à la radio par exemple) sa fait un certain temps que j’ai arrêté d’écouter. Sérieusement, Ariane Moffat et Coeur de pirate y faut pas avoir de gout pour écouté ça :o.

Il y a des chansons qui ne mérite de ne pas exister tellement que c’est de la daube (voir des styles de musique comme le rap et le rock chrétien :o ), d’autre son inappropriée au chanteur (Justin Bieber qui chante pour crouser des filles quand il n’y a même pas un poil de cul poussé sur le menton).

En naviguant sur le net, j’ai découvert plusieurs groupes de musique, d’orchestre symphonique et de morceaux que je trouve plus intéressant que les chansons qui passe à la radio. Près de 90% de mon répertoire de musique que j’écoute en se moment ne se trouve pas chez le disquaire du coin, encore moins dans une boutique spécialisé comme HMV.

Bref:

mwoui, vu que la musique de super marché dominent et enterrent des trésors musicaux (si je n’aurais pas été voir ailleurs, je n’aurais jamais vu que Yasunori Mitsuda avait fait un album de musique, ni le papy qui reprend plusieurs compo de Yasunori Mitsuda faire une telle mélodie que je trouve vraiment bien)

À force d’ entendre ça, on a le droit de se posé la question (mais une chance que les nippons sont là :o )

http://nsa19.casimages.com/img/2010/12/18/10121801563571264.png

Personnellement, au major (de toute façon, la musique que j’écoute ne se vend pas ici, comme quoi ce que les majors vendent ne m’intéresse pas)
Edité le 18/12/2010 à 03:57

Je ne pense pas que la musique soit plus morte qu’avant, c’est juste que les styles ont changé :neutre:

Je pense que pour toi la musique c’est surtout le rock (au sens large) qui a connu son apogée il y a une trentaine d’années mais il n’y a pas moins de créativité aujourd’hui qu’il n’y avait à cette époque, c’est juste une affaire de goût :slight_smile:
Par exemple, j’adore Poker Face ou Paparazzi de Lady Gaga et sa mise en scène est tout autant commerciale que le maquillage de Kiss :neutre:

Et, pour écouter pas mal de musique de l’entre-deux ou de l’après-guerre, je peux t’assurer qu’à cette époque là tu avais des dizaines de reprises du même morceau et bien moins “d’innovation” et pourtant il n’était pas encore question de majors ou de industrialisation de la musique :wink:

Enfin, il y a plein d’excellents artistes qui produisent des pépites à travers le monde (chez les majors ou pas d’ailleurs), il faut juste savoir chercher. C’est comme quand t’achètes une télé ou un ordi, si tu vas chez Carrouf tu peux être sûr d’avoir de la merde alors que si tu prends le temps de te renseigner avant t’auras un super truc pour pas plus cher :ane:

Aujourd’hui le style de musique en France a vraiment changé, et j’écoute quasiment que des groupes des années 90 / début 2000, c’est pour dire.

Après ce qui passe à la radio c’est un effet de mode, le soucis c’est que c’est le même style de musique et beaucoup de sons que j’aime ne passe jamais. C’est juste qu’il y a plein d’artiste qui ne sont pas de ce courant qui font de la bonne musique enthousiasmante mais qui ne sont pas connu par tous…

“Quand la musique est morte…
morte, morte, morte…”

[:kylie]

[:skyos]

Cochonneries ça c’est juste ton avis, si des gens aiment pourquoi ça te dérange ?
Ca m’énerve des fois cette mentalité élitiste …
Personnellement j’ai plus tendance à écouter du Nick Cave, mais quand ma femme écoute du Luis Miguel, je respecte son choix :neutre:

C’est des phénomènes de modes et de pognon.
Dans les années 60’ c’était rock psyché, dans les 70’-80’ disco et rock synthétiseur, dans les 90’ dance et techno, 2000 rap hiphop groove.
Mais en fait a côté y’en a toujours eu pour les autres, faut chercher un peu :slight_smile:

Ce n’est pas parce que tu aimes pas que ce sont de la me…, dans la musique ils en faut pour tous les goûts, et la musique est loin d’être morte.

Edit : ah bah j’ai été grillé juste au dessus :smiley:
Edité le 18/12/2010 à 15:31


[quote="euchrid"] [quote="Vash_0"] Entre les Lady Gaga et autres Justin Biberon, des Jennifieres et autres Amel Benne, enfin bref les cochonneries qui sortent actuellement ... [/quote]

Cochonneries ça c’est juste ton avis, si des gens aiment pourquoi ça te dérange ?
Ca m’énerve des fois cette mentalité élitiste …
Personnellement j’ai plus tendance à écouter du Nick Cave, mais quand ma femme écoute du Luis Miguel, je respecte son choix :neutre:
[/quote]

+1
Ma femme écoute du Lady Gaga, ça reste de la musique, nous avons tous nos goûts et ce n’'est pas parce que je n’aime pas Gaga que c’est une cochonnerie comme musique.