Forum Clubic

Paradoxe en physique... - je me pose une question là !

Si certains ce demandent ou je vais chercher tout ça, il y à un instant je lisais ça :

http://fr.rd.yahoo.com/my/headlines/news/*…oiles-de-l.html

Et du coup je me pose une question :

pour observer le big bang ou quelque chose d’assez proche, il faut regarder très loin (plus on regarde loin plus la lumière qui arrive a été émise il y à longtemps)
Mon problème, c’est que la matière “produite” lors du big bang et dans la période qui à suivi comprend la matière qqui nous compose ainsi que notre télescope…
Hors pour “voir” la période du big bang et ce qui suis directement, il faudrait que ce qui nous compose ait voyagé jusque ici plus vite que la lumière :pt1cable:

Si quelqu’un me comprends, faites moi signe, et si quelqu’un comprends monerreur dans le raisonnement, meric de l’expliquer ! :jap:
Des fois, le soir ça va pas bien dans ma tête… :fou:

justement quand on “observe” le bigbang on regarde non pas derriere mais devant. C’est à dire la lumière qui nous a dépassé.
Le big bang pour prendre une image serait le centre de la sphere mais pour l’oberver dans le passeé il faut regarder la circonférence

je suis pas clair non plus cela dit lol et je suis pas physicien donc je me trompe peut-être

je suis pas sur de te comprendre, ce serais une image qui nous aurais dépassé, qui aurais rickoché (sur quoi ?) et qui reviendrais vers nous ?

Lapin compris du tout ! :ane:

Ce qui est aujourd’hui en circonférence de notre univers est ce qui était au moment big bang proche de son centre.
C pour cela que l’on voit notre passé, car ce sont les premiers éléments créées qui se sont le plus éloignés (dans la théorie d’un univers en perpétuel expansion depuis le big bang).

non?
:smiley:

j’en sais trop rien en fait j’ai peut-être dit une grosse connerie.
Cela dit la lumiere peut ricocher sur pleins de choses. des nuages de gaz, des roches etc…

ca veut dire que notre passé va nous revenir en pleine face :ouch:

j’imagine que la lumière qu’on diffuse dans l’univers nous revient au moins en partie oui :neutre: et vu le temps que ça prend ben on peut en effet voir dans une part de la lumiere qu’on reçoit un signe du passé

:lol: moi qui étais concentré sur le sujet…!
c’est malin!

de toute manière ce sera jamais le big bang qu’on observera mais seulement les premiers instants après. Je crois qu’il existe une théorie dont je ne sais plus le nom (la limite de… je sais plus quoi) qui dit qu’on ne peut revenir au temps 0

Moi aussi, mais… lapin compris c’est tout ! :smiley:

Te prends pas la tête, si ça se trouve le big bang est une théorie complètement fausse.

la limite du temps de Planck voilà j’ai trouvé le nom de la limite dont je voulais parler :ane:

le big bang peut-être mais l’extension de l’univers est observable et donc la question posée reste valable :neutre:

Bon moi j’ai compris ta question…

C’est deja ca !

Par contre ben j’ai pas de reponse :slight_smile:

On regarde en direction du lieu du big bang, mais ce qui se trouve derrière ce lieu.

Comme la vitesse d’éloignement est extrêmement grande entre notre planète et les éléments situés de l’autre côté, la lumière émise par ces éléments met beaucoup de temps à nous parvenir, ce qui donne l’impression que le temps est ralenti par rapport à nous pour ces objets.

:oui:

la longueur de Planck qui correspond à la taille de l’univers “observable” au temps de Planck, soit 10^-43s après le big bang, et qui donne une longueur de 10^-35m si j’en crois mes bouquins de physique théorique :super:
(celui qui dit que l’univers a une ptite bite peut sortir tout de suite :o :paf: )
dans la théorie des cordes, la longueur de Planck est le plus petit diamêtre d’une corde, et rien ne peut-être plus petit que cette longueur :oui: …

Si l’univers est fermé toute la lumiére que l’on emet finira tot ou tard (plutot tres^(beaucoup) tard) par nous revenir dessus. D’ailleur j’avais lu je sais plus ou un theorie comme quoi l’univers serait beaucoup plus petit qu’on le pense et que l’illusion de grande taille s’apparenterait à un jeu de mirroir du fait d’un univers fermé. :pt1cable:

Et au-delà de l’univers il y aurait quoi ? :paf:

bas rien puisqu’il est fermé. Enfin si mais on risque pas de le savoir. Si il est effectivement fermé il faudrait dépasser la vitesse de la lumiére pour en sortir :nexath

edit: c’ets une condition nécessaire mais pas suffisante :pt1cable: enfin on en sais rien en fait :ane: