Forum Clubic

Metal Gear solid 3 (page 8)

En même temps sur le 1 (que j’ai pu refaire sur GC) ça blablate pas mal aussi.

Je pense que y en a beaucoup qui n’ont pas aimé à cause de Raiden, qui s’impose sur les 2 tiers du jeu. Mais bon, qui n’a jamais rêvé de combattre au côté de Snake??? :smiley:

Et en plus, si c’est pour mieux le retrouver dans ce Snake Eater absolument monstrueux, y a pas photo:

On retrouve les cinétiques d’action super stylées du premier opus (avec Gray fox par exemple).
C’est un plaisir de retrouver Ocelot en version jeune Soldat Russe limite boutonneux! :smiley:
Enfin bref, si on était pas encore fan du Snake, là on y échappe pas :smiley:

'fin là c’est pas snake qu’on retrouve :smiley: c’est Boss :smiley:

Big boss :d

ptain le seul truc qui m’empeche vraiment de le prendre c’est que je sais que je serais à fond dedans et j’ai un exament blanc dans une semaine :smiley:

Peut être après :d

finito en normal :d

C’est le meilleur jeu auquel je n’ai jamais joué :love:

hum par contre, c’est pas comme dans le 2 :confused: quand on l’a fini, on recommence mais sans choisir le mode de jeu, ca reprend automatiquement le mode précédent :confused: moche pour le cammo optique par exemple

T’es un rapide. Perso j’ai eu le malheur de ressortir FF7 et le pauvre snake a pas bougé de sa boite depuis 3 jours. :smiley:

Je viens juste de le finir (oui j’ai trainé)

Un seul mot: GRANDIOSE!

Réalisation, scénar tout il est bien! :smiley:

Mon test, pour les intéressés ;).

[b]Ces derniers temps, peu de jeu ont eu l’occasion de véritablement exciter le gamer que je suis. N’allez donc pas croire que je prends la grosse tête et dédaigne des jeux simplement pour faire le fier, ou bien que je n’apprécie pas l’évolution graphique que subissent les softs. Simplement, toute l’originalité, le charme, la richesse que je recherche ne sont plus présents désormais
ou presque !

Metal Gear Solid et moi, c’est une véritable histoire d’amour, ceux qui me connaissent le savent bien. Selon moi, cette série est la meilleure qui ait jamais existé sur console. Les deux premiers épisodes m’ont résolument marqué, tant par leurs graphismes (à leurs époques respectives j’entends), que par leur scénario très élaboré et leurs personnages ultra charismatiques ![/b]

C’est pourquoi l’arrivée de Metal Gear Solid 3 me remplissait d’impatience, mais pas autant que je l’aurais espéré. J’avais vraiment peur que le jeu suive la tendance actuel des jeux qui épatent par leurs graphismes mais blasent très rapidement, et dont on a bien vite fait le tour. Il m’aura suffit, pour me convaincre de mon achat, de tâter de la démo du jeu (disponible dans le très commercial Playstation 2 Magazine ) ! Les prémisses du soft y étaient présents, j’avais donc droit à l’introduction du scénario, et à un aperçu assez suggestif du potentiel du jeu !

Début de la partie
On reconnaît bien ce visage, c’est Snake ! Enfin je crois
Il passe pour un p’tit bizu dans cet avion, tout le monde le dénigre. Il s’apprête à « drop off », à sauter en chute libre. L’avion s’ouvre, la musique se fait plus présente tout d’un coup, premiers frissons. Feu vert. 5, 4, 3, 2, 1
Snake se laisse tomber ! Aaah, je vous assure, dès ce moment là, le ton du jeu est donné ! Snake continue à tomber, puis finir par ouvrir son parachute ! Il atterrit dans une jungle bien épaisse, tout ceci sans manquer de classe. Votre premier objectif : secourir un scientifique retenu par les Russes. Eh oui, les Russes sont à cette époque les ennemis des Américains, pour qui notre cher Snake travaille ! Nous sommes au beau milieu des années 1960, et vous êtes envoyé en mission en terrain ennemi
Mais pour cela, il va d’abord vous falloir jouer à frotti frotta avec la nature

Premières impressions, le potentiel graphique de la Playstation 2 est à mon avis exploité à son maximum ! La jungle est superbement modélisée, avec tous les effets et extras de rigueur, comme de superbes rayons lumineux traversant les feuillages, la flore qui bouge de manière très réaliste quand on la piétine
Les mauvaises langues diront que tout ceci est un peu aliasé (vous savez, c’est ce qu’on appelle aussi l’effet « escalier ») mais je doute que la team de Kojima, le réalisateur du jeu, en soit la cause, puisque la PS2 est très limitée niveau RAM, et que l’aliasing a été son problème dès la première heure
Tout ça pour dire que visuellement, le jeu est à la hauteur de mes attentes ! Et pour avoir achevé le soft, je peux vous dire que les attentes sont comblées de bout en bout ! Vous le remarquerez encore plus en admirant les superbes cinématiques, utilisant le même moteur que le jeu, comme d’habitude pour la saga MGS.

Parlant cinématiques, laissez moi vous parler de la partie gameplay et animation. Hideo Kojima a toujours été très attiré par le cinéma, on le sait depuis un bail, et c’est une des raisons qui ont fait qu’il a failli ne pas réaliser ce troisième opus MGS, puisqu’il voulait quitter sa carrière dans les jeux vidéo pour s’affirmer dans le huitième art. Peu importe, il est resté, et ça nous fait plaisir ! Les cinématiques sont, comme je l’ai déjà dit, digne de sortir des storyboards des plus grands films Hollywoodiens, les comportements des soldats, de Snake, des Boss, sont irréprochables. Tout s’approche scrupuleusement de la réalité
A l’exception de ce qui s’en éloignent ! Certains ennemis du jeu, que je vous laisse découvrir par vous-même, ont volontairement un côté fantastique, côté qu’on avait déjà entrevu dans MGS2 avec notamment ce cher Vamp. Il n’empêche que tout est superbement orchestré et se glisse à merveille dans le reste du jeu. Et puis je passe sur les camouflages, les vivres, etc. qui même s’ils peuvent paraître obsolètes et assez superficiels, rajoutent pas mal de réalisme et de fun au soft ! Et si vous n’êtes pas fichu de récupérer de quoi vous nourrir, n’espérez pas aller loin, en tout cas en niveau de difficulté élevé. Bon courage !

Pour ce qui est de la jouabilité, attention aux adeptes de la série, ça change complètement ! Il m’a moi-même fallu un p’tit moment pour m’adapter aux nouvelles commandes, mais passé un certain délais, on s’y habitue parfaitement, et c’est encore mieux pensé qu’avant ! Petits reproches : l’interface disponible en pressant sur START est un chouilla complexe, et les angles de caméras ne sont pas toujours évidents, mais bon, ça ne gène pas des masses

J’ai tout à l’heure très brièvement introduit le scénario, je m’en vais maintenant vous en parler un peu plus en détails. Metal Gear Solid 3 traite d’un conflit se déroulant en pleine guerre froide, et qui oppose, oh surprise, des Russes aux Américains. Le différend concerne une nouvelle arme classée top secrète, l’ancêtre du Metal Gear pour ceux qui ont joué aux épisodes précédents : le Shagohod. Le Shagohod est l’arme la plus puissante jamais créée à ce jour, et Snake est envoyé pour l’empêcher de la concevoir, ou le cas échéant, la détruire.

Impossible pour moi de faire un synopsis à la fois court, complet et sans spoiler, car l’histoire est tellement riche et remplie de coups de théâtres que je risquerai de gâcher votre plaisir de jeu en en dévoilant plus.

Sachez juste que Metal Gear Solid 3 va beaucoup plus loin que ses prédécesseurs en ce qui concerne la richesse et l’implication du joueur dans le scénario. Vous rirez, vous angoisserez, vous pleurerez peut être même. L’histoire de MGS3 est une expérience à elle toute seule, à ne manquer sous aucun prétexte.

Comme les deux précédents, il pèche toutefois par sa longueur relative, puisque deux dizaines d’heures environ vous seront nécessaires pour arriver à la fin. Toutefois, les nombreux niveaux de difficulté, et les petites quêtes (que très peu de gamers s’amusent à remplir jusqu’au bout) pourront agrandir la durée de vie convenablement

De toute façon, si vous accrochez, vous le recommencerez avec joie, découvrant à chaque fois de nouveaux passages, de nouveaux clins d’oeils, de nouveaux objets, etc.

Metal Gear Solid 3 est de ces jeux qui ne lassent pas une fois terminé. Hideo Kojima, croyant cela, a pensé bon de rajouter le petit mode « Snake VS Monkey » qui est l’équivalent des VR Missions des opus précédents mais
contre des singes ! Assez moyen et très vite lassant ma foi

Non, pas besoin de ce genre d’extras pour donner à ce soft la valeur qu’il mérite. Le scénario est plus que riche, le gameplay excellent, les personnages, pour ne pas dépayser les fans, charismatiques à souhait. Et la musique, ah la musique

Comme dans MGS2, c’est Harry-Gregson Williams (qui a réalisé les bandes son de Spy Game ou Ennemi d’état entre autre), véritable prodige de la musique, qui a composé la bande son. Un véritable régal, très différent de ce que l’on a connu dans les épisodes d’avant, mais vraiment agréable d’un bout à l’autre du jeu. Mention spéciale pour la bande sonore du jeu !

[i]Bref, je ne vais pas m’étaler beaucoup plus longtemps, j’ai l’impression d’avoir oublié des tas de choses tellement ce jeu est immense dans son intérêt, et qu’il me faudrait des heures pour en faire le tour.

Pour ma part, Metal Gear Solid 3 est le hit incontournable à ne pas rater en ce premier semestre 2005, si vous ne l’avez pas déjà, achetez-le, et si vous ne jouez pas sur PS2, volez celle du voisin ! C’est une expérience vidéoludique comme jamais vous en vivrez, il va encore plus loin que ses prédécesseurs, et comme à ce qu’il parait, Kojima ne sera pas du staff de MGS4, j’avoue qu’il a incroyablement bien terminé sa série.

Merci pour cette expérience unique, mister Kojima. Et j’espère que vous la vivrez vous aussi, mes chers petits (et grands) lecteurs. [/i]

http://mag.virtualcafe.fr/article.php?idt=79&rub=17&ms=0

Faudrait que je m’y remette moi quand mème. Y a bien 1 mois que j’ai pas touché la PS2.

PS: Attention, l’abus de Resident Evil 4 est mauvais pour MGS3 .

:smiley:

Raaah! Pourtant quel jeu magnifique!!! C’est un crime de ne pas être allé au bout!

Tu comprends beaucoup de choses sur le pourquoi du début de l’histoire des MG

Et c’est vrai qu’à la fin tu pleures! :whistle:

Ho mais je vais continuer,je l’ai pas jeté t’inquiète pas. C’est juste que RE4 m’a scotché sur le ptit cube. :jap:

http://www.konami.jp/gs/game/mgs3/english/index.html

Dans Secret Theater, repondez correctement aux 5 questions pour pouvoir acceder a des video du MGS3 “legerement” modifiées :whistle:.
En fait ce sont les developeurs qui ont réarangé des cinématiques en leur donnant des fin teès éloignées de la realité.

Attention, ces videos révelent quand même des indices sur l’histoire, a voir donc si vous avez fini le jeu :wink:

sympa le lien, je vais zieuter avec attention :smiley:

joli test en tout cas, ça reflète tout ce que je pense :wink:

huhu marrantes ces vidéos

i’m not interested in such things

[:melissa]

la derniere aussi est terrible :d

Elles sont toutes très bien :smiley:
Mais c’est vraiment sympa de faire ce genre de chose de la part des developpeurs.

Mais c’est vrai que la derniere est terrible, ça part dans une direction assez etrange pour un jeu d’infiltration [:beckett3]