Forum Clubic

Magic : the gathering - "nan mais, ta gueule c'est magique"

:hello:

Bienvenu sur le topic de

Qu’est-ce que Magic : The Gathering ?

Magic, c’est à la base un jeu de cartes sorti en 1993, représentant un duel (ou plus) entre sorciers avec moults sorts et créatures fantastiques, le but du jeu étant d’amener le total de points de vie du(des) adversaire(s) à 0, voire moins :smiley:
Pour cela, chaque joueur dispose d’un “deck”, son jeu de cartes perso, dans lequel il va piocher des cartes au fur et à mesure. Les cartes sont divisées en plusieurs catégories :

  • les terrains, qui font office de mana servant à utiliser les autres cartes
  • les créatures, qui servent à attaquer ou à défendre
  • les sorts, qui peuvent être très variés (enchantement de créatures -bonus ou malus-, dégâts, défausse, etc…)

Il existe plusieurs “couleurs” de cartes, chaque couleur demandant du mana de son propre type pour être lancé. Il est donc possible de créer son deck à partir d’une seule couleur (pas de soucis de différents types de mana), ou de deux ou trois couleurs (ou plus… mais au-dessus ça devient vite injouable). Il y a donc :

  • le blanc : ils font office de “gentils”. Leurs créatures comptent beaucoup de soldats ou d’anges, et disposent de pas mal de sorts de protection ou de regain de vie. Leurs terrains sont des plaines.
  • le noir : à l’opposé du blanc. Issus des marais, les créatures noires comptent nombre de vampires, morts-vivants, revenants, etc… Leurs sorts sont puissants, mais demandent souvent un sacrifice de ses propres créatures, ou infligent leurs effets aussi bien à l’adversaire qu’au joueur.
  • le rouge : tiré des montagnes, il s’agit d’un jeu généralement rapide, disposant de beaucoup de sorts de dégâts.
  • le bleu : venu des océans, les bleus disposent d’un grand nombre de contresorts, de cartes de pioche ou de défausse, et d’anti-magie en général.
  • le vert : utilisant les forêts comme terrains, les verts comptent sur pas mal de créatures puissantes pour submerger l’adversaire sous le nombre.
    A ces cinq couleurs de base s’ajoutent les cartes multicolores (demandant 2 ou plus types de mana différents) et les artefacts, dits “incolores”, qui peuvent être lancé avec n’importe quel mana.

Chaque joueur joue à son tour, en suivant des phases bien précises (dégagement, phase principale, attaque, etc…). Il existe des tournois, des ligues, etc…, et (en principe) à chaque partie un joueur met une de ses cartes en jeu, qu’il perd s’il est vaincu.

Et sur PC ?

Sur PC, la première adaptation de Magic date de 97, et se nomme sobrement “Magic : The Gathering”. Elle disposera de deux extensions et d’une suite dès 98, appelée “Duels des Arpenteurs”.

En 2002 sort “Magic The Gathering Online” (MtGO pour les intimes), un MMO donc, reprenant la base de données des cartes réelles afin que les joueurs puissent acheter des cartes et composer leurs decks sans limite, comme avec le jeu physique quoi. Il est même possible d’échanger un deck virtuel contre un deck réel (auquel cas le deck virtuel est bien sûr détruit).
Le jeu est sans abonnement, mais tout est fait pour pousser le joueur à acheter de nouvelles cartes.

En 2003 suit un “Magic : The Gathering - Battlegrounds”, sorte de bâtard étrange entre le jeu de cartes et un beat’em all / jeu tactique. A oublier rapidement quoi :smiley:

En 2009 sort la première mouture de “Duels of the Planeswalkers”, sorti uniquement sur consoles (360 et PS3) (EDIT : dans un premier temps, puis sur PC un an plus tard), qui pose les bases des Duels of the Planeswalkers actuels : le plateau, les cartes “comme en vrai”, etc…, tout y est déjà.

Il faudra attendre la version 2012 pour le voir enfin débarquer sur nos PC (sur Steam). Il consiste en une série de decks pré-construits, que l’on peut légèrement modifier en débloquant des cartes (soit en payant, soit en jouant tout simplement). Pas possible donc de créer son jeu de A à Z avec toutes les cartes dispo (il ne faut pas fait d’ombre à MtGO :smiley: ).
Le jeu propose une campagne où il faudra battre plusieurs adversaires (et ainsi gagner leurs decks), entrecoupés de “défis” où vous vous retrouvez dans une situation donnée (en général, très mal barré :ane: ) dont vous devez vous sortir en un tour, afin d’apprendre les spécificités de telle ou telle capacité. Ces défis vont du ridiculement facile au ridiculement complexe (où un seul et unique cheminement de cartes / compétences vous permettra de réussir).
Vous débloquerez ensuite deux autres campagnes, “Archenemy” qui vous mettra à 3 vs 1, puis un mode “Vengeance” qui sera lui aussi en 3 vs 1 mais cette fois en votre faveur… contre une IA au deck surpuissant.
A cela s’ajoutent des modes de jeu contre l’IA ou en multi, à 1 vs 1, 2 vs 1, 2 vs 2, ou 3 vs 1.

Les avantages de la version PC par rapport à la version “papier” sont que c’est le jeu qui gère tous les aspects chiants du jeu, le dégagement des cartes, les capacités spéciales, les jetons, bref, il y a parfois tellement d’éléments en jeu qu’IRL on risquerait d’en oublier la moitié, là, pas de risque :stuck_out_tongue: En contrepartie, on est évidemment restreint aux decks du jeu avec juste un poil de personnalisation.

Evidemment le jeu a son cortège de DLC. Il est possible de débloquer l’intégralité des cartes d’un deck en payant, pour les plus impatients (et les plus idiots, vu que ça se fait gratuitement en gagnant des parties avec le deck :p), une mini-extension rajoutant 4 decks et une mini-campagne, et 3 jeux de 2 decks chacun. Bref, il y a de quoi faire.

Techniquement, bon, ce n’est clairement pas le jeu qui va mettre votre PC à genoux :o Le jeu est joli, mais il ne faut pas s’attendre à des effets troadés de partout. Les cartes sont fidèlement représentées, et c’est ça qui compte. Il y a 2-3 effets qui ont le bon goût de ne pas prendre 3 plombes (on aurait pu avoir des animations de combat poussées qu’on aurait zappé au bout de la 3ème fois). Les effets sonores sont très cheap, avec en prime un vilain effet d’écho, mais on passe rapidement outre.
Côté IA, c’est correct. Au niveau le plus facile elle est un peu limitée (elle n’utilise pas ses boosts de créatures ou de contresorts par exemple), mais les niveaux supérieurs offrent un challenge convenable. Reste la désagréable impression de cheat (comme souvent), donnée par le fait que l’IA semble toujours avoir en main la bonne carte au bon moment et ne manque jamais de mana ; ou bien le fait que côté joueur on ne pioche QUE des terrains alors qu’on en a déjà à revendre dans notre main (ou au contraire, n’en piocher aucun alors qu’on en a cruellement besoin :paf: ). Rien de bien grave cependant, et au pire, il reste le multi :wink:

http://cdn-static.gamekult.com/gamekult-com/images/photos/00/01/41/24/ME0001412493_2.jpg

Et depuis quelques jours (le 20 juin 2012 donc) est sorti Duels of the Planeswalkers 2013. Ouais je sais, ils ont 6 mois d’avance :o Le jeu semble être plutôt un gros patch pour 2012 tant les différences sont minimes. L’interface est quasiment identiques, même chose des effets sonores et de l’interface, bref, c’est juste une sélection de nouveaux decks. Mais bon, vu son prix modique (9 €), on ne va pas se plaindre :stuck_out_tongue:
Selon les premiers retours, les nouveaux decks sont sympa, bien équilibrés pour la plupart, mais tous unicolores (on peut supputer que les decks multicolores seront pour les DLC qui ne manqueront pas de débouler). Les Défis cèdent la place à une nouvelle variante, où il est possible d’utiliser le deck de son choix contre un adversaire qui sort ad vitam aeternam toujours la même combinaison de cartes. Il y a également de nouveaux modes de jeu de proposés.

http://image.jeuxvideo.com/images/pc/m/a/magic-the-gathering-duels-of-the-planeswalkers-2013-pc-1339407548-019.jpg

UFC Que Choisir ?

Je crois que l’on peut raisonnablement barrer de la liste les anciens jeux :smiley:

Restent Magic Online et les deux Duels of the Planeswalkers.

Si c’est recréer l’ambiance du jeu de carte réel, acheter vos cartes et créer vos decks de A à Z, alors il vous faudra opter pour Magic Online. Mais attention, ce n’est évidemment que du multi, donc pour débuter, ce n’est peut-être pas le top.

Si c’est pour avoir un jeu de cartes tranquille, retrouver les parties de sa jeunesse ( :smiley: ), jouer une fois de temps en temps, et pouvoir se contenter de l’IA (ou d’un petit multi en bonne compagnie de temps à autre), les Duels of the Planeswalkers sont plus indiqués.
Sauf que les deux ne sont pas compatibles (ce qui est très con, vu comment ils sont proches, ça n’aurait pas été bien dur de faire s’affronter des joueurs en multi de l’un sur l’autre -sans compter la pub que peut apporter le fait de se faire poutrer par un deck qu’on n’a pas :o ), donc choisir l’un OU l’autre, c’est se fermer la porte à ceux qui ont l’autre version.
Cependant, vu les prix pratiqués, il y a des chances pour que la majorité de la communauté migre rapidement sur le 2013. Pour rappel (aujourd’hui) le 2013 coûte 9 €, contre 20 € pour le 2012 (certes en Gold, soit avec tous les DLC de decks supplémentaires). Alors oui il y a (pour l’instant) plus de contenu sur le 2012. Mais le 2013 devrait s’enrichir rapidement (en payant :o ).

Bref, c’est vous qui voyez :o :ane:

Les Clubiciens disposant de jeux Magic :

  • Cassin (DotP 2012)
  • v1rus 2.2 (DotP 2013)
  • draugtor (DotP 2013)
  • the blue sky (DotP 2013)
  • Smoky_toon (DotP 2012)
  • rXp (DotP 2012)
  • Duels of the Planeswalkers 2012

Présentation des decks
(je complèterais au fur et à mesure que j’y jouerais :smiley: )

Feu inextinguible (Deck de Chandra Nalaàr, déblocable en la battant durant la campagne)
Un deck rouge axé sur les sorts de dégâts. Beaucoup de sorts de ce type donc, la plupart pouvant cibler des créatures ou des joueurs. Il y a donc moyen d’abaisser la vie d’un adversaire très rapidement. En contrepartie, peu de créatures, et pas très résistantes. Difficile de tenir le choc face à une grosse armée (enfin, perso je ne suis pas fan :smiley: )

Prédateur du Zenith (Deck de Garruk Languebestion, dispo de base)
Un deck vert orienté grosses créatures. Beaucoup de très grosses bestioles donc, un deck qui peut devenir inarrêtable si on le laisse se constituer son armée. Sauf que. Ces créatures coûtent cher (même si en fin de partie on peut en poser 2 ou 3 par tour :paf: -si on arrive jusque-là :smiley: ), et il n’y a aucune volante (et seulement 2 créatures pouvant arrêter les volants, dont un mur, rien d’insurmontable quoi). Pas non plus de contre-sort ou de sort offensif (juste des boost de créatures -qui peuvent faire très mal si bien utilisés, certes- et 2-3 cartes de pioche).
Peut-être le plus mauvais deck du jeu en fait :ane:

Armé d’acier (Deck de Gideon Jura, dispo de base)
Un deck blanc composé de soldats (et leur capitaine), d’équipementiers (et d’équipements :smiley: -dont un particulièrement surpuissant) et d’anges. Peu de créatures réellement puissantes de base (à part les anges, mais qui coûtent assez cher), mais qui peuvent devenir redoutables une fois équipés. En prime, quelques sorts qui immobilisent totalement une créature et ses effets, particulièrement pratique. Un très bon deck.

Royaume de l’Illusion (Deck de Jace Beleren, déblocable en le battant durant la campagne)
Un deck bleu, basé sur les illusions (d’où le nom :o ). Assez rapide et pouvant devenir gentiment puissant (avec quelques bestioles imblocables), les créatures d’illusion ont cependant le défaut de disparaître purement et simplement si elles sont ciblées par un sort ou une capacité (même les vôtres !). Et comme tout jeu bleu qui se respecte, quelques contre-sorts et contrôles de créatures adverses toujours bienvenus. Un bon deck, mais qui demande un peu de maîtrise.

Force de la pierre (Deck de Koth, déblocable en le battant durant la campagne)
Un deck rouge que l’on débloque assez rapidement (premier adversaire de la campagne). Des créatures pas très robustes mais dont la plupart peuvent gagner rapidement en puissance si vous jouez bien, quelques sorts de dégâts (rouge oblige), quelques bons boost, et des grosses bestioles à la fin. Sympa, mais il y a mieux.

Gardian des Bois (Deck de Nissa Revane, déblocable en la battant durant la campagne)
Un deck vert/noir, ou presque, étant donné qu’il est quand même majoritairement vert :smiley: Sur le thème de elfes, il dispose d’un grand nombre de créatures (elfiques donc), pas trop chères mais pas trop puissantes, mais dont pas mal disposent de capacités intéressantes (boost ou régénération). Pas mal de possibilité aussi de rajouter des jetons de créatures, faiblardes certes, mais en grand nombre. Bref, un jeu qui noie l’adversaire sous le nombre plutôt que sous la puissance. Les cartes noires sont majoritairement des sorts (destruction, dégâts… noires quoi :stuck_out_tongue: ), et on peut aisément s’en passer si on veut le transformer en deck 100% vert.
Il a par contre le même genre de défaut que le deck “Prédateurs du Zenith” de Garruk, à savoir, pas de créatures volantes et peu de possibilités de bloquer ces dernières. Les sorts de destruction peuvent combler le manque pendant un temps (à condition d’avoir les cartes en main), mais sur la longueur contre un adversaire majoritairement volant, dur dur…

Anciennes profondeurs (Deck de Kiora Atua, déblocable en la battant durant la campagne)
Un deck vert/bleu composé d’un bon paquet de créatures absolument monstrueuses niveau puissance :nexath Des bestioles qui coûtent cependant très cher… heureusement le jeu dispose aussi d’un certain nombre de cartes destinées à rameuter un max de terrains en un minimum de temps :smiley: (on se retrouve vite avec 15 terrains en moins de 10 tours, avec les bonnes cartes). Le seul problème sera de survivre jusqu’à pouvoir poser les monstres en question :ane: (sachant qu’il n’y a pas bézef de regain de vie, pas de contresorts, et un petit contrôle de créature adverse)

Rugissement du dragon (Deck de Sarkhan Vol, déblocable en le battant durant la campagne)
Un deck rouge/noir sur le thème Donjons & Dragons. Heu, Gobelins & Dragons :stuck_out_tongue: Donc des gobelins servant de chair à pâtée pour contenir l’adversaire, le temps que les dragons arrivent. Un jeu qui peut devenir puissant, mais qui dépend énormément des cartes tirées. Piochez les mauvaises et c’est la cata.
A part ça, les noires sont anecdotiques, il y en a trop peu donc le jeu alloue peu de marais donc elles sont difficiles à jouer, au final j’ai fini par les enlever toutes pour ne garder qu’un jeu 100% rouge.

Faim Sanguinaire (Deck de Sorin Markov, déblocable en le battant durant la campagne)
Un deck noir axé sur les vampires. Un peu lent à démarrer, mais une fois lancé (si l’adversaire vous en laisse le temps :smiley: ), il devient redoutable. Beaucoup de créatures volantes, quelques liens du sang (vous redonne autant de PV que la créature inflige de dégâts), de créatures “kickables” (plus puissantes si on paie un surcoût au lancement) ou avec la soif de sang (plus puissantes si on inflige des dégâts à l’adversaire avant de les poser). Bref, un jeu très offensif, avec quelques sorts de défausse ou de sacrifice.

Machinations (Deck de Tezzeret, déblocable en le battant durant la campagne)
Le seul deck tricolore (blanc/bleu/noir) du jeu de base, ou du moins, faussement tricolore :smiley: En effet, il est composé majoritairement d’artefacts (voire exclusivement, une fois toutes les cartes débloquées on peut retirer toutes les cartes non-artefacts pour ne garder que ceux-ci). Avantage : pas besoin de se prendre la tête pour lancer tel sort avec tel mana, ça se lance avec n’importe quoi. Inconvénient : avec 3 types de terrains, on est vulnérable à 3 types de créatures avec traversée (heureusement elles sont assez rare).
Machinations est un deck surpuissant, capable de redresser la barre même en cas de mauvais départ si on a la chance de tomber sur les bonnes cartes. Certains des artefacts sont très puissants (l’image miroir qui permet de dédouler n’importe quel artefact posé, les créatures qui réduisent le coût de lancement des autres -redoutable avec le précédent, ceux qui permettent de regagner de la vie -beaucoup !), des bestioles allant du faiblard au bourrin, et un GrosBill qui doit être celui que j’ai vu sortir (et pu poser) le plus souvent.

Les decks dispo dans les DLC

DLC Expansion (5 €)
Auramancien (Deck d’Ajani Crinièredor, déblocable en le battant durant la nouvelle campagne)
Un deck blanc avec quelques créatures de base et des dizaines d’enchantements (d’aura, d’où le nom :stuck_out_tongue: ) pour les booster. De quoi se créer rapidement un vrai monstre sur-booster qui va tout exploser sur son passage, ou au contraire plusieurs moins costauds pour la défense.

Chuchotements de la Tombe (Deck de Liliana Vess, déblocable en la battant durant la nouvelle campagne)
Un deck noir, orienté défausse et perte de PV. Des cartes faisant perdre des PV quand l’adversaire pioche une carte, des cartes pour lui faire perdre des PV quand il se défausse, des cartes pour qu’il se défausse…
Ca pèche un peu côté créatures par contre, principalement de la chair à canon peu résistante (mais des squelettes 1/1 qu’on peut repêcher indéfiniment du cimetière pour bloquer des plus gros (tant qu’ils n’ont pas le piétinement, sinon ça ne sert pas à grand-chose). Y’a bien 2-3 GrosBills, mais, qui coûtent cher.

Averse (Deck de Ral Zarek, déblocable en le battant durant la nouvelle campagne)
Un deck rouge/bleu assez proche de Trinité d’Éléments, à savoir un deck basé sur des créatures rapides mais peu résistantes. Je n’ai pas encore débloqué les cartes, mais je sens que je ne vais pas l’aimer non plus :o

Deck Pack 1 (3 €)
Marche vers la Guerre
Un jeu blanc/rouge (ou plutôt, blanc / blanc-rouge), mais comme beaucoup d’autres decks bicolores, trop peu de cartes multicolores pour avoir suffisamment de montagnes pour les exploiter :confused: Là aussi j’ai fini par toutes les virer pour en faire un mono blanc ^^
Sinon, jeu orienté soldats, donc des petites créatures pas costaudes mais en grand nombre, et beaucoup de regain de vie aussi. Il faut résister le temps de tomber les bonnes combinaisons de cartes bourrines, après y’a plus qu’à… bourriner ^^ Ca manque un peu de volants / anti-volants aussi, à mon goût. Ca dépend contre qui on joue quoi.

Gardien de Goule
Un deck noir à la thématique zombie :smiley: Donc des zomblards partout, des petits, des gros, quelques sorts noirs (donc destruction de créature & Co), et surtout, énormément de cartes qui permettent de récupérer ses minions depuis le cimetière (voire même d’aller piquer les créatures dans le cimetière de l’adversaire :o ), ou de créer des zombies à partir des morts (aussi bien les nôtres que ceux d’en face :smiley: )
En gros, difficile de se retrouver à court de créatures, ça permet un jeu très offensif, et tant pis si on perd quelques bras au passage :ane:

Deck Pack 2 (3 €)
Cieux Obscurs
Un deck blanc/noir qui joue sur l’opposition de ses couleurs : des anges d’un côté, des démons de l’autre (donc pas mal de volants), du regain de vie pour l’un, du renvoie de dégât pour l’autre, etc… Pas mal de créatures chair-à-canon mais qui pourront quand même faire un peu de dégâts dans les rangs adverses (surtout avec l’équipement qui donne Contact Mortel :smiley: ) ou servir de mur, quelques machins assez balaises mais qui coûtent cher (et, pour une fois, on manque de mana alors que pour d’autres decks on en a tellement qu’on ne sait plus quoi en foutre :paf: ), et quelques bestioles chair-à-canon . Attention à bien équilibrer les blancs et les noirs pour avoir un nombre de mana à peu près équivalent, sinon certaines cartes risquent d’être difficiles à poser.
Bref, un jeu assez sympa, mais très technique.

Furie de la Forêt
Deck vert orienté créatures, dans le même genre que celui de Garruck mais mieux construit. Des bonnes bestioles pas trop chères pouvant devenir très puissantes, des gros bœufs, quelques boosts, mais toujours pas de volantes et peu d’anti-volantes égalements (comme pour Garruck). Un bon deck quand même :wink:

Deck Pack 3 (3 €)
Sacré Chevalier
Deck blanc… over-cheaté :paf: :ane: Un jeu composé majoritairement de chevaliers (perso j’en ai fait un 100% créatures :smiley: ), des machins déjà pas trop mauvais (2/2 en général, mais la plupart ont des capacités, pas mal d’Initiative, protection contre une couleur, boost, vol, etc…) MAIS qui possède en plus une certaine Madame qui… rend TOUS les autres chevaliers… INDESTRUCTIBLES. Oui oui :o (et leur file un +1/+1 en passant, ça mange pas de pain :o ) Et en prime elle est en trois exemplaire dans le jeu, donc si on ne l’a pas dans la première main, on la choppe rapidement (donc en plus, si on pose deux, elles s’indestructibilisent mutuellement :smiley: ).
Donc on a 9x/10 un jeu de créatures immortelles. Sachant qu’en plus avec 4 mana on peut poser la quasi-intégralité de chevaliers… Voilà quoi, au bout de quelques tours, on pose une créatures à chaque tour, voir deux si le mana s’accumule. Ah oui, il y a aussi deux exemplaires d’une créature qui donne la double-initiative à tous les chevaliers, si ça ne suffisait pas :o

Trinité d’Eléments
Un deck rouge/vert/bleu donc, rapide et agressif, une majorité de créatures disposant de la Célérité pour attaquer au tour de pose, des gros boost sur le tour d’arrivée en jeu (d’où l’intérêt de la Célérité donc :stuck_out_tongue: ), sur le papier, très bien. En pratique… il repose uniquement sur quelques cartes clefs, si on ne les as pas dans la main de départ ou dans les premiers tours, c’est pas la peine le match est perdu d’office.
De plus, de part leur caractère agressif, les monstres sont costauds mais résistent très mal (voire certains qui sont détruits ou remélangés à la bibliothèque à la fin du tour). En gros, si le gars en face arrive à aligner des créatures en nombre suffisant pour les bloquer, c’est mort, même s’il en perdra, il pourra toujours en remettre plus vite que nous.
Qui plus est, le fait de jouer en trois couleurs pose problème, même si c’est principalement un jeu vert/rouge, les bleues étant des cartes “utilitaires”, on pourrait d’ailleurs être tenté de les virer purement et simplement pour éviter les problèmes de mana, mais la majorité ne demandent qu’une seule île donc on peut les garder quand même (le problème venant du fait que si on a besoin que d’une seule île, on peut en piocher au lieu d’autres terrains plus utiles)
Bref, un jeu qui demande énormément de bol pour tomber sur les bonnes cartes quand il faut. J’ai pas aimé du tout :paf: :ane:

  • Duels of the Planeswalkers 2013

Présentation des decks

(deck de Chandra)
Pas mal de créature vol ou célérité avec boost +1/+0 avec mana rouge.
des sorts de dégats direct classique ephemère ou rituel.

Défaut, pas de regain de vie donc chaud (rouge normal)…

une fois en place il est inarretable…

Tactic de base : Détruire les créatures qui sortent en face pour pouvoir mettre les siennes sans soucis
Edité le 01/07/2012 à 12:48

Il est sorti aussi sur pc mais 1 an plus tard

Merci, je rajoute :wink:

MàJ du premier post, avec quelques commentaires perso sur les decks que j’ai essayé :slight_smile:

Je l’avais déjà essayé, c’était très mauvais (d’ailleurs je n’ai jamais compris le gameplay) :paf:

Je viens d’acheté l’édition spécial de 2013

MàJ + commentaire sur le deck de Nissa :wink:

J’adore Magic, mais trop pompe à fric pour moi. Je me contente donc juste du jeu de cartes (en carton - qui me coute déjà pas mal), car leur équivalent en jeu vidéo est, à mon sens, trop cher.
Le jour où il débrideront Duels of the Planeswalkers pour rendre le jeu aussi permissif comme peut l’être le jeu de carte ordinaire, je m’y interesserait. En l’état, trop bridé dans la conception des decks et dans l’évolutivité des parties.
Edité le 25/06/2012 à 12:10

DotP 2013 pour moi.

Je fais la campagne avec le deck rouge de base. il est pas mal.
Pas mal de créature vol ou célérité avec boost +1/+0 avec mana rouge.
des sorts de dégats direct classique ephemère ou rituel.

Défaut, pas de regain de vie donc chaud (rouge normal)…

une fois en place il est inarretable…

Tactic de base : Détruire les créatures qui sortent en face pour pouvoir mettre les siennes sans soucis

Celui de Chandra ?

Je trouve au contraire que le jeu de cartes papier est plus cher :smiley: A l’époque où je jouais, avec mes maigres moyens je ne pouvais pas rivaliser avec les copains qui s’achetaient deux paquets par semaine :confused: Vu l’aléatoire du truc, difficile de se faire un bon deck sans y claquer une fortune :confused:

Alors ouais, dans les Duels of the Planeswalkers on n’est pas libres, mais pour 9 € (pour le 2013) tu as quand une bonne demi-dpuzaine de decks complets, jouables et variés, combien de paquets ça représente IRL ? :stuck_out_tongue:

En fait, pour la DoP 2013, c’est vrai que c’est pas si cher. Pour la DoP 2012, je trouvais que l’ensemble du package (jeu + ensemble des DLC) était un peu trop onéreux.

Mais ce que je reproche le plus, c’est pas tant son prix, mais sa limitation technique : pas de construction de deck, pas d’échange/de revente, pas/peu de multi, cartes limitées à 1 seule année de sorties. Paradoxalement à mon message sur le fait que le jeu est cher, je suis pret à payer 50€ si toutes ces barrières sautent pour retrouver le confort du jeu de cartes papier.

J’ai presque trouvé mon bonheur sur le jeu concurrent : Might and Magic - il manque seulement le coté échange/revente et un peu plus d’ancienneté (il y a actuellement quelques centaines de cartes différentes seulement).

Bof, si ubi aurait gardé acromage ça aurait été mieux qu’une pale imitation de magic: the gathering, yu-gi-ho et autre truc similaire :o

Oui, 20 € pour la totale, ça fait un poil cher pour un jeu de cartes… (perso je l’avais pris en promo à Noël :ane:)

Je suppose que c’est voulu, pour éviter la concurrence avec leur propre Magic Online :wink:

MàJ pour le deck “Anciennes Profondeurs” :wink:

Je crois que j’ai juste joué au 1er Magic à sa sortie, je crois qu’il a été vite revendu :smiley:

Le deck ancienne profondeUr est vraiment mon préfèré il permet de déborder l adversaire avec des créatures monstrueuses tout en contrôlant celle de l adversaire ,par contre comme tu le précise il est très dépendant de l ordre de sortie des cartes de terrains et enormenent de la première main(avec je sais déjà si je vais perdre ou gagner,3 terrains en main ,partie gagné)

Yep, j’ai pu voir ça :smiley:

Surtout quand tu tombes rapidement sur la flutiste elfe et PAN! tu poses le Kozilek au 4ème tour :o :ane:

J’ai pu tester DoP2013 et ai réussi à battre les premières parties afin de débloquer le mode à 4 joueurs (me souviens plus de son nom - planechase ?). Et ce mode est sympa, mais très aléatoire. La grosse carte au milieu (le plan ?) peut tout bouleverser, ça limite un peu la stratégie.

J’ai lu un peu partout que c’était un peu chiant comme mode, ça donnait des parties très longues et pas super intéressantes :confused:

Oui c’est celui de chandra, car je l’ai battu facilement hier soir… faut dire que je connais par coeur le Deck…

Par contre, je suis tombé sur un noir bien chiant avec des vampires qui une fois mort reviennent si on pose un terrain et des destruction all creature. Et bizarrement, lui manque jamais de terrain…:o

Non, l’IA manque rarement de terrains :smiley:

MàJ donc :wink: