Forum Clubic

Linux: avenir de l'informatique?

Qu’en pensez vous?

Pensez-vous que l’hégémonie de microsoft et des logiciels propriétaires touche à sa fin?

Pensez vous qu’aujourd’hui le code source d’un logiciel informatique doit être partagé au même sens que le mp3 l’est à la musique?

Pensez-vous qu’une nouvelle aire est en train de se créer? Que le logiciel libre est “la” solution à une évolution technologique, informatique? D’espace de partage et d’une nouvelle pensée sur la propriété intellectuelle?

Ce post est ouvert (et aux trolls…)
Edité le 17/07/2007 à 22:28

Non, on se passe volontier des trolls. Ceci dit, la super puissance qu’est microsoft n’est pas prête à flancher et pour cause, arrêtons de leur jeter la pierre. Ils ne proposent pas de logiciels parfaits mais les autres distributeurs non plus. Personnellement, je me suis laissé tenter par Kunbuntu Feisty et j’aime bien. Il y a des choses à améliorer mais ça va dans le bon sens. Pour répondre à ta question, je ne pense pas que linux ou Mac OSX pourront vraiment prendre le pas sur ses concurrents dans le domaine du secteur public. Mais le fait qu’ils avant à grands pas est très intéressant. Et n’oublions jamais que la conurrence est une bonne chose : ça permet d’avoir toujours de réels efforts de chaque partie pour prendre un avantage dans quelque domaine que ce soit. :wink:

MacOS est un logiciel propriétaire ! :smiley:
Je serais tenter de répondre non à toutes les questions ! :smiley:

Cela dis GNU/Linux, Firefox, OpenOffice, SunBird, et j’en passe, et dans une moindre mesure, les Freeware (donc, non libres) sont indispensables à l’avenir de l’informatique moderne.

pareil que les 2 autres…

je ne vois pas la fin de l’hégémonie de microsoft à court terme ni à moyen terme, et même si elle est souhaitable, sa fin “tout court” ne l’est pas car la concurrence fera toujours du bien.

Par contre, je pense que si ms doit perdre sa potion dominante un jour, la boite s’effondrera pas longtemps après (dans le “temps entreprise” hein, pas 5 jours plus tard :p)

Par contre pour ton histoire de partage de mp3, c’est pas interdit toussa ? parce que le partage du code c’est quelque chose de légal et de voulu par es auteur, ça n’a, à mon sens, rien à voir.

Par contre, pour la dernière question, je suis un peu plus ouvert que mes prédécesseurs (z’avez vu comme je parle bien :ane:), et je trouve qu’une société de partage “en général” (pas que sur le logiciel, mais même dans ce cas, je ne suis pas sur que ça marche pour tout) et souhaitable et conduirait à un écosystème bien plus sain et créatif.

moi +1:

  • le pendant du partage de code source sous licence ouverte dans la musique sont les oeuvres diffusées sous licences CC (Creative Comons).
  • Le partage de mp3 sous licence copyright restrictif s’apparente en informatique à l’utilisation abusive de logiciels sous licences.

Les deux sont notoirement différent puisque dans le premier cas, l’auteur autorise (voir encourage) la diffusion et/ou la modification de son oeuvre. Dans le second il l’interdit ou le restreint, mais les utilisateurs passent outre sa propriété intellectuelle.

Dans tous les cas la propriété intellectuelle reste attachée à l’auteur. Celui-ci décide (ou non) de partager ou de libérer ce contenu. D’ailleurs, même dans le cas d’un logiciel libre ou d’une licence CC, les autorisations sont réversibles (bien que compliqué suivant les situations, notamment dans le cadre de contributions multiples à un contenu sous licence inspiré de GPL)


Ceci dit, je pense qu'à long terme, les logiciels d'infrastructures et les logiciels génériques seront libres, et qu'au contraire de ce que l'on voit actuellement, les niches seront occupées par des solutions propriétaires.

je pense que c’est la meilleur alternative possible, mais elle n’est pas encore sur le point d’arriver.

Le libre a un gros avantage pour les entreprises qui l’utilise, celui de la pérennité de l’investissement.
Mais pour l’entreprise qui l’a développé ? :ane:

Que va t’elle vendre ? de la prestation de service ? Est-ce que se sera suffisant ?

En fait elle vend les développements, et espère conserver le support. La première partie est toujours garantie (les logiciels qui s’auto développent, ce serait bien … ), la seconde est éminemment plus problématique dans le contexte open source. Les prix baissent.

Ca c’est pour du logiciel spécifique, sur mesure, mais pour les “logiciels génériques”, que se soit OS ou bureautique ?

De ce que je vois aujourd’hui et qui marche (ie, avec des boites qui en vivent) , linux, OOo, il y a pas mal d’offre packagées avec le hardware (serveurs IBM), de support (Sun), de vente de logiciels proprio+logiciel libre (Sun OOo, IBM Eclipse, linux) ou d’offres mélangeant tous ces aspects (Apple) … Je pense que le logiciel générique est celui qui posera le moins de problème précisément du fait de sa très grande diffusion

Par contre les prix chutent, c’est clair.

Les prix de quoi ? Prix de vente ! Oui, c’est gratuit, ou presque… Mais les prix de l’assistance, de la maintenance, du développement. Je pense que eux, au contraire, vont augmenter.

L’avantage, je pense, qu’on va arrêter d’externaliser les services informatiques ! On va de nouveau avoir besoin d’informaticiens en interne dans les moyennes et grandes entreprises ! Justement parce que les prix des intervenants extérieurs vont augmenter. :smiley:
Edité le 18/07/2007 à 17:23

Moi, je suis d’accord avec tout le monde :ane:

Politicien ! :open_mouth:

:ane:

AoP: je suis tout à fait d’accord avec toi. mais je pense que globalement les prix baisseront. Non pas que le logiciel libre soit un miracle, mais qu’il ne se justifie économiquement que si il peut faire baisser les prix globalement, soit par un cout de revient intrinsèquement moindre, soit par le jeux de la concurrence. A mon sens les deux aspects sont simultanément à l’oeuvre, de manière plus ou moins importante suivant le domaine considéré.

Personnellement, je pense qu’à court terme, Microsoft conservera sa part de marché écrasante. Mais je pense que le levier pour un développement de Linux au grand public est le fait que les ordinateurs grand public soient enfin proposés avec le système d’exploitation que l’on veut et avoir le prix indiqué, en gros la fin de la vente liée (mais ça c’est un autre débat). À partir de ce moment là, Linux commencera à s’installer chez le grand public, et les développeurs/éditeurs commenceront à s’y interresser sérieusement. À ce moment là, on aura une vraie concurrence, mais en aucun cas la fin de Windows.

Le problème (ou l’alibi, pas forcement faux) de la vente liée de l’OS est le piratage. Le pire est que c’est peut être si Microsoft arrive à suffisamment limiter le piratage de Vista, qu’on pourra peut être avoir des machines vendues sans OS. [:yeoh]

Par contre, la seule raison de la vente liée des autres programmes est uniquement l’argent, et moi aussi je suis contre !
Tout comme je suis contre les “masters CDs” et autres “recovery CDs”, qui justifie souvent l’absence d’un vrai CD de Windows.

les logiciels libres se développent c’st sur comme le prouvent open office, firefox, gimp, vlc , qui marchent bien.

après meme si les logiciels libres marchent bien et que le code source doit etre ouvert linux ne va pas se démocratiser pour autant. déjà parceque beaucoup de gens ne sont pas encore suffisamment à l’aise pour changer d’os et que meme si linux a des équivalents libres à tous les logiciels propriétaires il y aura toujours de sgens pour regretter les logiciels propriétaires qui pour certaisn n’ont pas d’équivalent libre aussi complet ou pour lesquels il est difficile de changer ( un habitué de photoshop va mettre du temps à s’habituer à gimp et mettra du temps à changer).

pour créer le changement il faudrait agir au niveau de l’entreprise et l’école pour former les gens à autre chose que windows. je ne suis pas anti wndowsien pour défenseur de la diversité. les premiers pas qu’on fait sur un ordinateur c’est en général sur windows et après du coup on ne connait que ca parce qu’il ya 95% de chances de tomber sur windows après.

j’ai testé plusieurs versionj de linux et si linux a progressé et c’est amélioré et simplifié il n’est pas pas dur à utiliser mais pas imple pour autant (j’ai eu installé ubuntu et mandriva et pour installer flash et java c’est la galère).

tant que la vente forcée existera rien ne bougera.

En même temps si l’OS est piratable c’est que ça les arrange bien, et la vente liée de l’OS n’est QUE une question d’argent.

Ca les arrangeait bien, moins maintenant. Le piratage comme vecteur de diffusion, ça a fait son temps. :smiley:
Les entreprises privées, ça n’est que une question d’argent. :neutre:

windows est piratable avec une facilité deconcertante !

Si tu as un minimum de notion en système d’exploitation, tu devrais savoir qu’ils peuvent réellement le rendre impiratable, et ce sans trop de problème.
La seule solution serait alors la copie de CD. Mais le fait que tu ais une clé invalide devrait être suffisant pour te le désactiver à la première connexion au système de mise à jour.

Et pour l’instant, tu peux désactiver wpgxkya (ou un truc dans le genre) comme tu veux, je ne vois pas comment ils peuvent ne pas le faire exprès…
En plus leur super système hypocrite comme pas deux de désactiver les effets 3d quand tu as une version pirate :paf: faut arreter les conneries un peu… les entreprises en ont rien a foutre de ça, et le particulier moyen non plus…