Forum Clubic

Les Maths, philos, sience bon ou mauvais souvenir - A vous de voir

Salut a tous j’ai fait du rangement dans mon greunier devinez ce que je retrouve
mes anciens cahiers du collège et lycée et je suis revenu quelque années en arrière et je me suis souvenu ce qui nous imposer les profs en maths et philos
que je ne comprennez rien en philos et je m’endormez en classe en sience :ane:
alors j’ouvre ce sujet pour savoir quel sont les matières que vous avez le plus aimer et ce qui vous on fait souffrire

c’est surtout le gaspillage de papier qui m’a fait halluciner lorsque j’ai dû jeter mes cours de lycée / DUT :paf:

les cours de français.

Les cours que j’aimais : maths (sauf en 1ère année de prépa), philo (après le bac, pas avant), anglais/allemand/chinois (pareil, après le bac uniquement :ane: ), physique/chimie/bio (avant le bac, pas après :paf: ), art et société.

Les cours qui m’ont fait souffrir : maths/physique/chimie en première année de prépa, sport.

Tout ce qui était technique c’était bien, tout ce qui était gratte papier c’était nul.

Le pire de tous c’était le français à partir du collège, la matière la plus débile et inutile de l’Education Nationale, dont le programme est ridicule et totalement inadapté aux besoins actuels.
Suit juste derrière l’histoire et la géographie, dont le programme est lui aussi mal conçu (j’ai eu droit pendant 5 ans d’affilée le même programme : la seconde guerre mondiale) et inadapté.

J’ai toujours été une quiche monumentale en maths !
En philo je faisais partie des meilleurs avec des notes comme 8/20 et parfois des 9/20 :smiley:
Ce qui m’a marqué en philo : Quand mon prof après un speach sur la guerre, nous sort au final que “de toute façon la guerre était plus juste, plus morale et plus humaine quand elle se faisait à coup d’épée et de catapulte”
:paf:
Et sinon dernier de la classe en physique en 2nd :smiley:

+1 :paf:

La philo :miam: J’ai rien glandé dans cette matière et j’ai terminé à 15 de moyenne sur l’année et 17 au bac :o

Moi, c’était le français et les langues [:faim]

La philo, pas trop… alternance de pures notes et de petites gamelles… au bac blanc, j’avais eu 14, arrivé au “vrai” bac… 9 :sweet:

Quant aux matières scientifiques… les maths en particulier, à partir de la 4ème… je m’abstiendrai de faire des commentaires [:eveden]

Je n’ai pas eu droit à la philo moi :kaola:

Mon frère lui par contre a dû subir cela, il recopiait les textes trouvés sur le Net :paf:
Et il a eu 16 ou 17 au bac, sans le Net bien sûr, je sais pas comment il a fait :paf:

J’ai toujours été nul en sport. :o

La philo j’ai apprécié… mais APRES le bac, pas durant l’année où j’en ai fait. :smiley:

J’ai souffert des maths en prépa… avant de me les réapproprier à la fac.

Pour la physique, j’ai toujours aimé, mais j’ai subi un désenchantement, l’impression que beaucoup de chose reposaient sur du vent et que, bien que ça fonctionne (calculs), les gens ne se posaient pas les bonnes questions “fondamentales”.

(D’ailleurs, j’ai vu cette attitude chez pas mal de “vieux” enseignants, qui à force d’enseigner certaines matières pendant des années, en sont venus à se demander si l’édifice n’était pas instable quelque part…)

Concernant les arts (peinture/ musique)… bah… autant je me débrouille en 3D (dessin industriel ou 3D sur papier), autant le reste je n’ai pas d’inspirations “suffisantes” ( :ane: ), et puis la musique… :paf:

Pour le français, disons que je n’ai pas trop aimé les années lycées, non pas pour la partie grammaire ou orthographe (pas un gros souci pour moi), mais plutôt pour les thèmes traités… trop orientés politiquement à mon goût. :smiley:

Exactement pareil pour moi, 1ère année de prépa ça m’a fait mal en maths, mais après en IUT et en école d’ingé j’adorais :miam:

Ah, matière qui m’a fait souffrir à l’IUT : économie :paf: (le prof était un vrai khon [:eveden])

Le français cay pour les noob :o En gros l’écrivain, quant il a fait son texte/roman/nouvelle/etc… il voulait dénoncer le fait que clubic serait une menace pour le monde contemporain :o En tout cas, chui sur que le gars quant il a pondu son truc, il pensait pas à toussa :paf:

J’ai du passer de 2.5 de moyenne en Spé M à 19 de moyenne à la fac… :ane:

(Ouais seulement 19, parce que je n’ai pas répondu à une question à la c*n, donc 18-20 pour les partiels en maths à la fac… :o)

L’allemand pour moi et au lycée :paf: 9 ans d’allemand pour dire "Moritz fotografiert das UFO " :paf:

Je suis d’accord, “on” lui en fait dire des choses à l’auteur… :smiley:

Et je suis sûr que les interprétations varient avec les époques. :ane:

J’ai toujours eu du mal en maths / physique.
Sinon le français s’est dégradé à partir de la 3ème (profs nuls et programmes inintéressants).
J’avais aussi beaucoup de difficultés en sport (surpoids, manque d’activités physiques en dehors), surtout dans les sports de ballons.

L’allemand ça allait (faut dire, mère et grand-père profs d’allemand… :ane: )

Par contre la prof que j’avais en 6e et 3e… Devoir écrire la date au format “Heute haben wir Montag, den vierten November neunzehnhundertsechsundneunzig” sur les contrôles, et s’il y a une faute ça fait -2 au contrôle :paf:
Alors que les Allemands écrivent “Montag, 4. November 1996” :ane:

Le français à partir du lycée mais quellehorreur :paf: :paf:

L’histoire-géo j’ai jamais supporté,
le sport j’ai jamais du dépasser 9 de moyenne :paf:

Par contre les sciences :miam:

Les maths qu’est-ce que j’adorais ça :sol: j’avais tjrs la meilleure note, au bac pareil (c’était impossible de me dépasser au bac S :paf:)

Enfin maintenant je serais incapable de refaire du calcul différentiel :paf: