Forum Clubic

Evacuation des 140 habitants de deux squats parisi - suite aux incendits de la semaine

http://fr.news.yahoo.com/050902/290/4kbxp.html

Question existentielle du vendredi : pourquoi ils ont virés les squateurs si tot ?
Les policiers voulaient etre en we la plus tot possible,
Le chef de la police à des insomnies
Ou ils se sont apperçu que c’était urgent,
Ou encore ils voulaient être sur d’avoir tout le monde et de pas etre obligé de poireauter pour attendre ceux qui seraient au boulot (sauf qu’a 7h30, il devait déjà y en avoir un paquet).
Deuxième question : vu qu’il ont été relogés dans de meilleurs locaux, ont-ils été prévenus à l’avance, pour faire leur bagage et éventuellement y aller de leur plein gré ?

+1 :o

Oui…
Je me doute bien que les policiers ne sont pas aller demander leur avis aux squaters, mais n’empèche que 7h30 c’est un peu tot dans la journée et je m’intéroge un peu sur ce qui à motivé cet horraire… :slight_smile:

On a du voir le même reportage hier soir je crois :smiley:

M’enfin les gens se plaignent de plus en plus pour tout et n’importe aussi, hier soir en mangeant j’ai regardé distraitement le début du Pensionnat de Sarlat, quand les parents ont vu les douches (un peu style “vestiaire de foot”, mais chaque douche séparée par un mr quand même), haann, les commentaires… :paf: Style “on se croirait revenu 200 ans en arrière”… parce qu’il y n’y a pas de porte et qu’il faut tirer sur une chaîne pour faire couler l’eau :paf:

Je suis certain que les squatteurs vus hier au JT auraient nettement appréciés, eux :smiley:

Je vois pas en quoi 7h30 c’est tôt :neutre:

Et puis plus tu t’y prend tot le matin, plus t’est sûr que le relogement est effectué avant le soir…

sauf pour la caution…

Non je paralis des personne garants en fait, des personnes qui se portent cautions, en général il y à des conditions de fou…

Pour l’horaire, ils auraient pu aussi intervenir légalement à 6h00 du matin. :smiley:

(Quand j’étais en gendarmerie, c’était à cette heure là qu’on faisait les perquisitions. :smiley: )

Je voudrais savoir combien a couté “Paris 2012” et combien de logements auraient pu être réhabilités avec cet argent: ça c’est pour Delanoë qui s’excite tout seul à chercher des responsables … :whistle:

à 7h30 ils ont peut-être plus de chance de trouver les squatteurs qu’à 10h :neutre:

Sinon, ce sont des immigrés clandestins qui ne paye pas ce qui est dû, donc pas de pitié, faut les virer de l’immeuble et du pays si ils ne sont pas régularisables. Dans la vie, rien n’est gratuit :neutre:

C’est un peu ca ouais :o

Tu vois tu comprends vite quand tu veux :paf:

Je crois bien qu’ils n’étaient pas tous de cladestins (d’autant plus que je voit pas trop le rapport…).
Pour l’histoire de les renvoyer chez eux, j’ai bien l’impression que vu le temps qu’ils sont là, si il ne servaient à rien en france ils seraient repartis depuis longtemps… :neutre:

tout simplement car dans la journée, il y a plus d’affaire urgentes du fait des commerces ouverts (vols…) donc il ne vont pas occuper des effectifs à déloger des gens la journée plutôt qu’à intercepter des voleurs ou autres troubles-fêtes :slight_smile:

Si ce sont bien des clandestins. Ce sont des maliens en situation irrégulière.

Et puis les enfants c’est le coup un peu facile, discussion type :
“Merde… en France ils sont sévères maintenant… ils vident les squats”
“T’inquiéte… t’as juste à venir avec des momes pour pas être expulser…”
“Oui mais j’vais les faire vivre comment ?”
“RAF… T’auras bien le temps d’y réfléchir là-bas”

Désolé mais enfant ou pas, ils n’ont rien à foutre en France sans papier :neutre:

peut-être qu’on peut pas sortir tous les clandestins ci facilement :neutre:

C’était un immeuble privé, donc il faut d’abord trouver le proprio pour pouvoir virer les gens, c’est pas toujours simple :confused:

t’es pas en train de confondre les familles victimes de l’incendie de début de semaine et les squatteurs de ce matin là ? :heink:

Ca rien n’est moins sur…

Entre “ne pas travailler et ne rien pouvoir faire dans leur pays d’origine” ou “ne pas travailler et ne rien pouvoir faire en France”, je pense que le choix est vite fait. On choisit la France, au moins c’est plus sur, mes enfants s’en sortiront, je finirai surement par trouver du boulot au black, et la France est un très bon pays d’accueil.

Enfin moi c’est ce que j’en pense quand je vois ca dans les médias. Ce n’est pas une opinion arretée.

Euh la par contre tu parles bien de l’incendie de début de semaine :paf:

Ben désolé mais ça ne me viendrait pas à l’idée de faire un gamin si j’avais pas de domicile fixe :neutre:

Et puis comme tu dis, oui les villes sont pour les riches maintenant, quand tu vois le prix des loyers à Paris… Et puis si, d’après toi, ils bossent et auraient assez pour se payer un logement décent, pourquoi ils ne vont pas plus loin en campagne (ça ne veut pas dire à 200 bornes non plus hein), où les prix sont moins chers et où il y a souvent plus de place ?

Bah les gosses sont là pour toucher les alloc’, c’est toujours ça de prit :sarcastic:

euh moi aussi j’ai vu des gens interviewés, mais c’était pas les gens de ce matin, mais des gens qui se sentaient concernés…
Enfin de toute facon, je me demande comment il est possible d’avoir des gens sans papiers en France, et surtout comment l’Etat peut tous les avoir répertoriés. Ca me fait bien rire ca :lol:
Genre s’ils les connaissent tous, pourquoi ils sont pas déja chez eux :heink:

Pour l’incendie c’était des français à qui on a promis monts et merveilles c’est quand même très différent :neutre:

Bah j’ai entendu des maliens moi au 13h :neutre:

Et ici : http://news.tf1.fr/news/0,00.html

Ces immeubles qui abritaient près de 150 Africains

Ils auraient dit “d’origine africaine” sinon :wink:

Y a-t-il de bons jours pour une expulsion ? :neutre:

Il faut le faire et c’est tout… en squattant ils savaient parfaitement ce qu’ils risquaient… le squat c’est ni plus ni moins que du vol et ça doit être puni :neutre: