Forum Clubic

Etes- vous pour ou contre sa libération ?

fr.news.yahoo.com…

Moi je trouve que sortir après 4 ans, c’est un peu léger pour un homicide [:paysan]

Alors que d’autres pour le même crime vont prendre 15 ans, voir plus, justice plus souple pour les personnalités :nexath

Etes- vous pour ou contre sa libération ? moi je suis contre :neutre:

Pour d’autres aussi il y a des réductions de peine :neutre:

Cela dit, je ne comprend pas trop pourquoi les gens ne font pas la totalité de la peine qui a été jugée :o

C’est plus une réduction là :paf: surtout pour un homicide :fou:

homicide involotaire non ?

c’est peut être pour cela :neutre:

Faisant figure de détenu modèle à Muret où il a été transféré six mois après sa condamnation le 29 mars 2004 pour “homicide volontaire”

Je trouve aussi

Parce que s’ils en font la totalité ils ont payés leur dette et on ne peut normalement plus rien leurs demander, avec des remises de peine ça permet de leur imposer un suivi judiciaire, social, psychologique, un programme de réinsertion …
Edité le 20/09/2007 à 17:38

personellement je suis contre, cantat commis un homicide, 4 ans c’est pas cher payer quand même.
mais si un juge en robe noir desire le liberer, on ne peut que se plier à sa volonté.

Qu’est ce qui te permet d’affirmer que c’est pas cher payé, 4 ans en prison ? Qu’est ce que ça apportera de plus qu’il y reste 4 ans de plus ? :neutre:

je n’affirme rien je donne juste mon avis. :neutre:

Mouais… Je trouve aussi que c’est une affaire assez étrange, tout de même…

D’un côté une Marie Trintignant Benchetrit qui semble plus Marie-couche-toi-là que Marie-Merdedieux, qui sème des gosses un peu partout (4 chiards, 4 pères différents) et n’attend même pas de retirer son alliance avant d’aller coucher avec Cantat au vu et au su de tout le monde… J’veux bien que “ces gens là” aient des moeurs plus libérées, mais là, quand même…

De l’autre, un Bertrand Cantat qui peut sembler assez instable psychologiquement… D’après “ce qu’on a dit”, avant même cette “chute accidentelle sur le radiateur”, il l’avait sacrément amochée… Ceci dit, à voir sa tronche le lendemain, il avait dessoûlé, c’est sûr, et réalisé qu’il verrait un criminel à chaque fois qu’il se regarderait dans la glace.
Ou alors, il bluffe vachement mieux que Patrick Bruel… :o

Et enfin, la mère… Celle qui vend des livres au plus offrant, avant même que le cadavre ne refroidisse. Faut dire que sur le coup, elle a été beaucoup moins digne que Cantat qui, même s’il est directement responsable de la mort de Marie, a eu au moins le bon goût de fermer sa gueule, et l’élémentaire décence de ne pas faire du business sur le cadavre de la Marie…
Nadine Trintignant pourrait tout de même remercier Cantat, pour le coup, parce que ça faisait une bonne décennie qu’on n’entendait plus parler de “la famille Trintignant”… J’vous met au défi de trouver une poignée d’articles sur les Trintignan, avant l’affaire Cantat… :whistle:

Bref, rien que la description des protagonistes fait penser à une affaire pourrie. :riva:

Après, on peut se poser la question du rôle de la justice: indemniser les victimes? Punir les coupables? Protéger la société?

Pour l’indemnisation des victimes, ça semble difficile. On n’entend que les cris hystériques de Nadine, qui hurle à la vengeance. Or, elle n’est pas la seule a avoir subi ce drame, accessoirement… C’est sûr, la vengeance ça défoule, mais le rôle de la justice n’est PAS de venger qui que ce soit…

Pour la sanction, je ne sais pas ce qui s’est passé dans la tête de Cantat pendant ces années. Mon avis est certainement biaisé parce que c’est une personne dont j’apprécie énormément les oeuvres, mais j’ai l’impression que la simple réalisation de l’horreur de ce qu’il venait d’accomplir (tuer la femme qu’il disait aimer…) l’a détruit bien plus que ces années de prison. Qu’il a réalisé qu’il était un meurtrier…

Protéger la société de Cantat? Euhh… Certes, certes… Mais je pense qu’aujourd’hui, Cantat en liberté serait plus un danger pour lui-même (suicide, toussah…) que pour le reste de la société. Qu’il est “vacciné” à vie en quelque sorte. Mais là encore, peut-être un point de vue biaisé…

Donc je ne vois pas trop pourquoi cette conditionnelle poserait problème, tant que ça se fait dans le respect de la loi républicaine… :neutre:
Edité le 20/09/2007 à 17:50

Si si, tu l’as bien affirmé :paf:

Je ne dis pas que tu as tort, mais je me demande ce qui pourrait justifier une détention plus longue ? Afin d’appaiser la souffrance des proches de la victime ? Est-ce qu’ils se sentiraient mieux de le savoir en prison ? A part ça, je ne vois pas trop.

Ouais mais bon, quand tu vois la Mère Trintignant, apparemment, elle ne sera apaisée que quand Cantat sera écartelé en place publique… :nexath

Ouais, je veux bien que ce soit une hystérique, mais quand même… si un type tue ton enfant, et ressort de prison au bout de 4 ans, c’est possible que t’aies un peu les boules, non ?

Si un type tue mon gosse, je vais pas commencer à faire toutes les télés pour faire la promotion d’un bouquin, alors que le cadavre n’est même pas encore refroidi… :o

Ce serait idiot de t’en priver si tu peux gagner beaucoup d’argent :neutre:

:ane:

Puisqu’on est dans l’humour noir, ça me fait penser à : fr.lyrics-copy.com… :nexath

Ca serait une liberté conditionnel deja avec un programme de reinsertion, pas une liberté totale :neutre:

Je suis pour, a priori il fait tout pour se ternir a carreau (suivi psychologique, travail en prison, etc…) et bon c’est pas un psychopate qui risque de recidiver,.


[quote=""] L'avocat a par ailleurs signalé que le parquet avait "demandé qu'il ne puisse pas - auprès des journalistes ou à travers la musique - s'exprimer sur l'affaire ou sur sa détention". "Là aussi, nous sommes d'accord", a-t-il affirmé avant d'ajouter que Bertrand Cantat n'avait pas écrit de musique ni de texte en prison. [/quote]

Pour repondre à l’humour noir :neutre:
Edité le 20/09/2007 à 18:50

Mais le parquet est favorable il parait

Je suis “pour” sa libération !!! (j’argumente pas c’est comme ça point barre :|)
Edité le 20/09/2007 à 19:17