Forum Clubic

Êtes vous émotif ?

Suite au topic sur la fin émouvante de films, je me suis aperçu que certains avaient du mal à être émus sur un film allant jusqu’à pleurer.

Moi je suis hyperémotif. Je chiale sur n’importe quoi.

Dès que je vois quelqu’un heureux ou malheureux, une larme s’écoule sur ma joue :neutre:

J’arrive à pleurer sur un dessin animé ou même quand quelqu’un gagne à un jeu TV :sarcastic:

Décès, mariage…

Mais j’arrive à me contenir quand même (ce n’est pas un torrent de larmes :slight_smile: )

Et vous ?

Tout comme toi :jap:
Et pareil dans les 2 sens … aussi bien pour un truc positif, que pour un truc négatif …

(hum par contre pleurer sur un jeu TV heu pas encore :D)

Trés emotif pour les moments intense en général. Mais ce n’est le cas que depuis le décès de mon père, j’ai les nerfs a fleur de peau depuis.

émotif: suffit qu’il y ait la bonne musique sur une scène triste ou pseudo triste et j’ai les larmes aux yeux alors que je suis insensible aux faits dives d’enfant tués… :paf: allez comprendre :o

Ce n’est pas le fait que Ginette gagne le micro-ondes, mais le seul fait de la voir hyper heureuse :slight_smile:

Je sais c’est c…, mais je n’y peux rien :neutre:

Souvent je suis obligé de détourner le regard des autres pour ne pas me payer la honte :smiley:

un peu pareil, enfin presque !
Généralement j’ai remarqué pour moi que c’est les films de guerres qui finissent pas bien qui me monte les larmes au yeux.

Par contre des films du genre l’homme qui murmurait à l’oreille des steaks de cheval ( :paf: ) > Nada, 0, niet

relativement peu je dirais :neutre: …
je n’ai jamais pleurer à enterrement, même pour une personne proche :neutre:
dans un film, il faut que ce soit bien emmené, et pas juste violon et hop quoi …
par contre, je pleure beaucoup plus “facilement” quand je suis seul qu’avec des gens … peut-être pour respecter la tradition “les hommes ne pleurent jamais” :oui: …

émotif :frowning:

Très peu émotif bien que depuis que j’ai une fille tout ce qui touche à des enfants (faits divers, peurs,…) me touche directement et apporte la larmichette au coin de l’oeil.

Par contre j’ai un point où je craque et je pleure d’un coup dû au trop plein ou quand la situation est très intense.

Pas du tout émotive jusqu’à il y’a un an à peu près. Depuis, je le suis un peu plus.

C’est vrai qu’avant j’étais moins émotif. Plus on vieillit, plus on le devient ? :??:

Très peu émotif, je ne pleure presque jamais… Parfois sur moi même, mais jamais pour les autres (enterrement, toussa)… Oui je sais c’est égoïste, d’ailleurs ça me fait chier et je ne m’en vante pas… :confused:

Edit: par contre ça arrive exceptionnelement que je pleure pour des oeuvres de fictions, mais c’est rare…

Bah, le fait de ne pas pleurer ne veut pas forcément dire que tu es égoiste. (mais bon en même temps un abr n’est par définition pas quelqu’un de fréquentable [:shy])

Je ne sais pas. J’ai déjà eu l’exemple de l’effet inverse chez certains amis.

Non je pense juste que l’émotivité vient (ou s’en va) avec le mix de certains événements qui pris séparément n’auraient peut être pas eu autant d’incidence. Enfin, là c’est mon cas personnel, après ça ne marche peut être pas pareil pour tout le monde. :slight_smile:

Nan mais c’est surtout que je ne ressent rien pour les autres quoi…

C’est mesquin ça [:eveden] [:kramoc]

émotif comme tout le monde… mais moins sur des faits hyper privé plutot raid a encaisser.

:confused:
Déjà eu une amoureuse sérieuse avec les papillons dans le ventre etc? C’est souvent un déclencheur, ça ouvre les vannes chez beaucoup. :oui:

Allez, il n’y a pas de mal à faire partie de la sous espèce que sont les abr. [:yeoh]

Ben apparemment non :neutre:

On va te l’faire bouffer ton chapeau :grrr:

Laisse faire le temps :wink:

pas emotifs :o