Forum Clubic

Conseils pour l'achat d'une cuisinière vitrocéramique

Voilà, je vais changer pour une nouvelle cuisinière, une vitrocéramique. J’aimerais savoir les points importants à prendre en compte (genre la classe de consommation, pourquoi des radiants plutôt que d’autres etc) et ceux à ignorer. J’ai mis un lien pour celle que je serais susceptible de prendre.

Ne faites pas gaffe au magasin et au prix du lien, c’était juste pour le descriptif. :wink: Pour info, je l’ai trouvé en magasin à seulement 30 euros plus cher que sur le net. :bounce: Ce qui m’étonne c’est qu’elle est classé en B mais sa conso équivaut à d’autres que j’ai vu classées A. :heink:

Mon seul critère pour le moment, le prix max que je compte mettre est de 450 euros (donc pas d’induction). Je n’attend pas forcément des modèles précis hein. :slight_smile:

Cuisinière vitrocéramique BRANDT KV950X

Comme d’habitude, une participation financière vous sera gentiment demandé. Et comme d’habitude, bande de ceci-cela, vous vous empresserez de l’ignorer. :grrr:

non mais :nexath :MDR

vu ton talent pour tout mettre par terre autant à la préparation qu’à la dégustation achète donc ça, tu fera des économies :o

pi ça aussi

http://www.bebenuage.com/Files/28856/Img/23/cadeau-bebe-original-bavoir-cravate.jpg
Edité le 30/05/2011 à 21:45

salut,
juste un truc, quant tu vois un four “Catalyse” c’est de la m*rde; catalyse=caca; très dur à nettoyer et les parois du four doivent être changer de temps en temps (je crois tous les 5 ans)
:hello:


Cuisinière vitrocéramique BRANDT KV950X

pas de porte froide (une securité pour les enfants) et class B en consommation, y’a mieux! :arf:

Un foyer halogène est plus efficace comparé au radiant.

Tu utilises souvent le four sinon ?

Pour cuisiner un peu :paf: je n’ai jamais été convaincu par le vitroceramique. Je trouve qu’on a les inconvénients des plaques électriques question montée en température (plus ou moins lent) et consommation. Les halogènes sont plus efficaces, mais à pleine puissance faut mettre les Rayban quand on enlève la casseroles :peur:

autre inconvénient, la zone de cuisson est très chaude, les projections et débordement carbonisent et ne sont pas faciles à nettoyer.

Partie four, je ne prendrais plus jamais de catalyse ni de four sans porte froide :jap: question entretien et sécurité

Pour utiliser beaucoup ces petites choses, la cuisson par induction est incomparable. C’est cher, c’est vrai. Mais pouvoir laisser un chili mijoter 6 heures sans bruler, ca n’a pas de prix :super:
Edité le 30/05/2011 à 22:50

Tout pareil qu’au-dessus. :slight_smile:

si tu aime cuisiner à la maison, le gaz reste le meilleur, la gestion de la température est plus aisée! :jap:

  • rapport qualité prix :wink:

En fait, tout dépend de la qualité des bruleurs : certains sont capables de bien répartir la chaleur, d’autres concentrent tout sur une très petite zone et ont tendance à cramer même à faible allure. L’avantage indéniable étant les montées et baisse de température très rapides, mais l’induction fait encore mieux de ce point de vue.

Depuis quelques années on a inventé un diner presque parfait avant l’heure avec quelques potes, certains sont des intégristes du gaz et ils ont été stupéfaits de la souplesse et de la rapidité de l’induction.

Pour rester totalement honnête, il faut quand même rappeler que c’est le procédé le plus couteux et qu’il exige des récipients d’excellente qualité (fond épais et magnétique) pour fonctionner :jap:

Il y a bien des plaques de cuisson gaz avec une vitre facon vitrocéramique qui sont assez pratiques à nettoyer et esthétiques, mais je n’en trouve pas en gazinière.

Pour finir, les fours / cuisinières sont un des très rares domaines ou on en a presque toujours pour son argent. Avec un Rosières, Sauter, Sholtes… la montée en température est bien plus rapide, la cuisson plus uniforme, etc… Après avoir pas mal étudié ce qui se faisait, j’ai pris une plaque induction Sauter sur les conseils d’un dépanneur (leader du procédé, très peu de SAV), Scholtes pour le nettoyage et… Samsung pour le four :paf: car il a un truc génial, la possibilité de le séparer physiquement en 2 avec 2 températures différentes ou ne chauffer qu’un demi four. La différence avec l’electro ménager précédent (tout en Ariston, à peine moins cher) est flagrante, notamment en finition, qualité de cuisson, vitesse de chauffe, entretien et surtout silence pour le lavage :oui:
Edité le 31/05/2011 à 09:01

tout ça pour un grog :pfff:

Le seul soucis de l’induction c’est le poids des casseroles et autres poeles.


Et leur prix et le fait que tout n'estpas adapté a induction

Yep, le poids et le prix sont en corrélation directe avec les fonds épais (qui garantissent aussi une cuisson plus homogène). Quand je dois aller chercher une poele ou une casserole, je prend toujours un aimant pour vérifier si il colle :oui: a plus que ca tient, à mieux que ca chauffe

ca doit être marrant les casseroles qui te suivent ds les rayons à cause de l’aimant [:mpay]

nan, Yoshi, c’est Georges T. ? :ouch:

* Venez à moi, batteries de cuisine !!!

http://www.cinecomics.fr/images/stories/photos/X-Men_Origins_Magneto/x-Men_Origins_magneto_pont.jpg

Le fond doit aussi être épais pour éviter que la différence de température entre lui et les bords du récipient ne le déforme.
Moi je suis passé du gaz à l’induction (une plaque Continuum de De Dietrich), et je regrette, mais alors pas du tout.

Et dans ton budget, tu peux trouver de l’induction:super:

Je vais pas faire pleurer mais si je veux que madame cuisine l’induction j’oublie car trop lourd pour elle…

Oki. Bah absence de porte froide= moins cher aussi. :wink: Quoi de mieux alors pour le nettoyage, faut que ce soit fait manuellement, comme le reste? :whistle: Classe B ouep mais en comparant avec d’autres classes A, elle faisait aussi bien. :neutre:

J’ai vu que les halogènes était remplacé par je sais plus quoi.

En ce moment, non. :ane: Plus sérieusement, jamais avant vu que seules les plaques marchaient. :neutre: Je le fais pour vous :paf:

Mais là, pour les pizzas et autres, ça me servira. Je vois ce que tu suggèrais, acheter simplement des plaques à induction nan?

Ah j’oubliais, bitocirage pour Schumi. :o Hein? Nan un coton-tige suffira amplement vu la surface réduite. :icon_biggrin:

@ Yoshi Malheureusement, mon budget me fait obligatoirement aller vers des vitro. :neutre: Comme je disais à Jorge, l’absence de certaines choses font diminuer la facture. :neutre: Merci pour la suite. :wink:

Sauf que le gaz est interdit depuis le début des années 2000 pour les locataires. :neutre:

Dru, je t’ai vu hein. :o

@ BZValoche c’est tentant, c’est sûr. JohnnyG, ça peut être une forme de musculation at home. :stuck_out_tongue:

Déjà, merci à tous pour vos retours, sauf les deux au fond près du chauffage. :stuck_out_tongue: Une question encore, en cas de choix de plaques à induction seulement, existe t’il des “supports”? Je schématise mais, n’ayant pas de cuisine encastrée, une sorte de “table” pour poser la plaque?

Si tu as une utilisation du four proche du néant je te conseillerai de prendre qu’une table de cuisson en effet.

D’où ma question :smiley:

Pour la table de cuisson (à induction ou vitro), faut regarder la taille de celle-ci et faire une découpe du support aux dimensions de la table.
Edité le 31/05/2011 à 19:44

Pyrolise! :o

Vu que ma science du bricolage vaut ma science de la cuisine… :icon_biggrin: Pour ça que je demandais un support genre une table découpée sur laquelle t’encastres ta table. :wink:

Faut pas m’crier dessus, j’demande. :sweet:

[:shy]