Forum Clubic

Commentaires : Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière (page 5)

détrompe toi, elle fait par pas de 1, c’est juste moi qui préfère mettre 134. D’ailleurs, si je reste appuyé sur le bouton, ça va de 5 en 5. Renault oui, c’est par pas de 2 (j’ai une clio qui dort au fond du garage depuis quelques années). En plus, les boutons sont mal positionnés pour enclencher le regul et le limiteur.

Plusieurs remarques : 14% concédant à la vitesse la cause première de l’accident, perso je trouve ça déjà énorme.
Ensuite parmi les autres causes, la perte de contrôle est probablement pour partie une cause secondaire de la vitesse non reconnue par le conducteur, et pour une autre partie une cause aggravante.
On ne parle que des morts, mais les blessés grave c’est environ 10 fois les morts, pour 24 types ad patres, 240 enfants et chargés de familles finissent en siège roulette ou légumes, à minima trauma à vie, invalidité.

Alors je ne dis pas que les autres causes ne sont pas à traiter loin de là, mais que je ne vois pas pourquoi on ne traiterait pas celle qui est là plus logique à gérer car un maintien en vitesse élevée EST une démarche consciente, volontaire et permanente (en gros tu choisis d’appuyer… et de maintenir, contre la logique et la sécurité).

Ensuite pour les très hautes vitesses, que tu balayais plus haut « la très haute vitesse n’est pas vraiment le problème » suivi du sophisme « je préfère un gars concentré à 200 » …

Ayant du traverser l’allemagne dans les deux sens de nuit de la frontière danoise à la France, avec petite famille à bord j’ai subi les « gars concentrés » , ça m’a fait m’interroger sur cette folie du différentiel de vitesse dingue entre les deux voies, annihilant toute possibilité d’issue positive en cas d’écart , de pneu qui éclate, de traversée d’animal etc etc… un dépassement considéré rapide c’est + 20, là, c’est + 100 à 150, barjot.

en creusant un peu les chiffres rejoignent la logique : les tronçons no-limit génèrent trois fois plus d’accidents que les autres, et ils font tout pour brouiller ces chiffres, ne pas les remonter, ou partiellement :

Les tronçons no-limit le sont pour la plupart de nuit, avec deux, trois, quatre fois moins de trafic.

ça implique que par kilomètre parcouru / véhicule, la dangerosité relative est d’un facteur 10 / 12 peut être, c’est inconcevable.

Je ne laisserai plus dire « qu’il y a moins de mortalité en Allemagne alors nous aussi etc… » c’est faux : l’Allemagne est deux fois plus lente que nous sur son réseau, avec la tonne de voies à 60/70, d’autoroutes à 110, il est deux fois plus sûr du coup, mais ses tronçons no limit, eux, explosent les compteurs niveau mortalité malgré leur très faible trafic moyen.

Faudra les mêmes stats pour les blessés, là on ne peut rien conclure, juste supputer. Les autres causes génères probablement autant de blessés. Tu parle en chiffre mais moi je parle en proportion sur la totalité. Ce que je voulais souligner, c’est que l’on met quasiment tous les moyens (et ça chiffre) sur 14% des causes, par facillité. C’est disproportionné et du coup relativement improductif.
Le coup de rouler à 200 concentré, ce n’est pas moi qui ai dit ça, c’est FullMetal il me semble.

A priori non :

https://www.ch.ch/fr/depassement-vitesse/

Je dis biens à priori, parce que les lignes en « dénonciation », il n’est pas indiqué de somme, donc là, je ne sais pas comment ça fonctionne.
Mais je confirme que la part est fixe pour les petits dépassements. sifflote delphes

En réponse à Bombing Basta

Ce qui est la norme actuellement, c’est le downsizing+overboosting.

Plus tout à fait vrai aujourd’hui. Le down-sizing, c’est la réduction de la taille moteur obtenue par la réduction de la taille des cylindres. On a vu les limites, notamment au niveau de la durabilité et d’un certain manque de couple (surtout en essence). Maintenant, on est revenu à des tailles de cylindres plus raisonnables mais il y en a moins (6 --> 4 ; 4 --> 3).

Okay. :wink:

Enfin, ceci dit, même pour de « petits » excès de vitesse, la part fixe grimpe vite. 19022607171932975

(Je le dis, avant que certains ne me tombent dessus, ce n’est PAS une critique du système Suisse, juste un constat)

Qu’est-ce qu’ils appellent au juste « dénonciation » ?

Ca je l’ignore. ^^

J’ai trouvé, et ça semble s’appliquer à tous les domaines, pas seulement aux infractions routières…et au fond ça ressemble tout simplement à la plainte que l’on peut déposer en France ou en Belgique :

Ce qu’il faut savoir sur la dénonciation pénale

  • toute personne ayant connaissance d’une infraction peut procéder à une dénonciation pénale ; que vous soyez concerné ou non par cette infraction ne joue aucun rôle ;
  • vous pouvez procéder à une dénonciation contre une personne connue ou inconnue ;
  • une dénonciation peut être déposée par oral ou par écrit auprès d’un poste de police ou du ministère public.

Déroulement de la procédure pénale

Depuis 2011, les procédures pénales se déroulent de la même façon dans tous les cantons :

  • la police enquête sur les faits ; au terme de l’enquête, le ministère public chargé de l’instruction pénale décide si les preuves et moyens de preuves sont suffisants pour poursuivre la procédure pénale ;
  • si le cas est porté devant le tribunal, le ministère public soutient l’accusation ; le prévenu peut se défendre en tout temps ;
  • le juge entend les parties, fait établir au besoin d’autres expertises et prononce finalement un jugement;
  • vous pouvez contester le jugement en faisant appel ou en faisant recours ; il est judicieux de se faire conseiller par un professionnel ;
  • l’auteur de la dénonciation pénale peut s’enquérir auprès des autorités pour savoir si une procédure a été engagée ou non.

3 cyclindres de 400 cm3 qui te sortent 110 cv à 5500 t/min avec un couple de 205 NM à 1500 t/min, je crois que c’est pas si mal pour un essence.
Tu peux t’en servir comme un diesel le machin tellement il a du couple à bas régime…

Évidement, c’est aussi de la com. Mais de la bonne, qui joint l’utile à l’agréable, et qui montre le chemin.
Le jour où les voitures seront toutes limitées à la même vitesse (en fonction de la route utilisée, évidement), il y aura beaucoup moins de morts, mais aussi beaucoup moins d’embouteillages et donc de pollution.

Car au delà de la vitesse max, ce qui compte tout autant (voir plus pour les autoroutes) c’est la régularité du trafic. Eviter d’avoir des c##s qui slaloment entre les voitures, qui génère du stresse et des bouchons.

Le plus pénibles ce sont les gens qui changent d’allure constamment et qui manquent d’anticipation(genre qui regarde seulement au dernier moment pour déboîter pour doubler un camion, et donc freinent brusquement ce qui génère du stress car ça te fout le doute, ou change de file devant ton nez à plus faible allure, car en plus, ils estiment mal ta vitesse. C’est perso (faisant beaucoup d’autoroute) le type d’accident que j’ai eu le plus à éviter, et qui me mets hors de moi.
Je ne suis pas parfait (en 30 ans, 2 accidents aux tords de l’autre et 2 excès de vitesse de moins de 10 km/h), mais je ne pense pas avoir une seule fois mis la vie d’autrui en danger.
Pour la comm, quand tu dis utile à l’agréable, je ne trouve rien d’utile à limiter une voiture à 180km/h, ça ne changera rien. Si l’on prends tous les morts sur la route et que l’on cherche pour combien le fait de rouler à plus de 180 à été fatal et ne l’aurait pas été à 179 (puisque cette voiture peut rouler à 179 km/h), sur la totalité, ça ne doit pas représenter grand chose, voir rien.

Encore une idée progressiste toujours mieux que les autres, donneurs de leçon insupportables.