Forum Clubic

Commentaires : Voitures électriques : les nouveaux modèles attendus en 2022

Malgré la conjoncture, le marché de la voiture électrique est resté très dynamique en 2021. Sans grande surprise, la tendance devrait se poursuivre l’année prochaine, notamment avec l’arrivée de nouveaux modèles.

1 J'aime

Le marché est resté dynamique car c’est juste une obligation pour les constructeurs de passer à l’électrique , les interdictions des moteurs thermiques arrivera et les derniers à opérer la mutation ne seront pas les premiers à vendre leurs véhicules électriques, les clients sont volatiles et suivent l’offre.

Je ne trouve pas que cela soit si dynamique que ça :frowning: Les batteries peinent à dépasser les 100kWh et la recharge est encore poussive. Sans compter que les prix s’annoncent stratosphériques pour le commun des mortels.

Ma prochaine voiture électrique, après ma Zoé que j’adore, devra avoir au moins 120kWh de batterie et pouvoir être rechargée au moins à 350kW. Bien sûr, il faudra aussi que je puisse la payer. Je déduis de l’article que ce n’est pas pour l’année 2022, ni même probablement avant 5 ans.

3 J'aime

Je ne résiste pas à l’idee de reprendre ( et transformer un peu ) :wink:votre phrase:

Ma première voiture électrique devra avoir au moins 120kWh de batterie et pouvoir être rechargée au moins à 350kW. Bien sûr, il faudra aussi que je puisse la payer. Je déduis de l’article que ce n’est pas pour l’année 2022, ni même probablement avant 5 ans.

En France, le véhicule électrique n’est pas forcément une absurdité mais dans de nombreux pays (ou la majorité de l’électricité est produite à partir d’énergie non renouvelable), ça en devient une, autant dire dans l’immense majorité des pays en 2022. Bref, c’est une véritable absurdité.Et ce pour encore beaucoup de temps((au moins jusqu’à l’avènement des véhicules hydrogène si ce dernier est produit à partir d’énergie renouvelable et que les lieux de production et de distribution sont les plus proches possibles afin d’éviter les déplacements et donc de maximiser le rendement global). Mais pour l’instant, les véhicules électriques tels que nous les connaissons sont un véritable non-sens, tant économiquement qu’ecologiquement.Je me doute qu’en faisant un tel commentaire, je ne vais pas que me faire des amis, mais je m’en contrefiche royalement.

2 J'aime

Après, s’il est content de sa Zoé, pourquoi la changer rapidement ?

1 J'aime

Pourriez vous faire un tableau comparatif avec les prix ? Merci

1 J'aime

Une chose est claire, c’est que les voitures électriques sont bel et bien réservées aux riches. Les doivent se contenter du thermique pour encore quelques années avant de se retrouver piétons, car ça restera cher.
Même chez Renault ça reste très cher, et encore, c’est avec le minimum d’équipements. Je ne développe pas plus, mais il y aurait tant à dire

Bonsoir M. Jousse,

La Megane électrique n’est absolument pas un SUV !
Attention à bien vérifier vos sources avant d’écrire un article Automobile.
Je comprend que Clubic veuille se diversifier, sans doute pour couvrir à terme la partie Système et Multimedia des nouveaux véhicules High-Tech, mais je relève réguliérement des erreurs sur les basiques autos.

En l’occurence ici, je vous laisse vous documenter sur la conception de la plateforme de la Megane, des concurrentes, la conception et l’intégration des batteries nouvelles générations ainsi que leur recyclage, dans le cas d’un prochain article.

Bonne soirée

Rien de neuf sous le soleil. Les voitures sont achetés neuves par les plus fortunés. Je dis bien « acheté », pas loué, ça c’est pouri ceux qui vivent au dessus de leur moyen / qui savent pas revendre une caisse.

Et il n’y a pas que la question de l’énergie renouvelable : en Belgique nous avons un bon parc d’éoliennes on shore et off shore, mais le prix de l’électricité renouvelable ou non a toujours été trop élevé chez nous et ça ne fait qu’augmenter. Je connais un certain nombre de personnes qui ont envisagé un VE, mais lorsqu’on tient compte du coût de la recharge même à domicile*, le résultat n’est pas très encourageant. tss.gif

Dans mon cas personnel, quand la Zoe était encore l’offre principale et raisonnable, j’avais aussi fait le calcul : entretiens moins chers, ok, mais le coût annuel de la location de la batterie était supérieur à celui de mes pleins annuels de carburant, la voiture était nettement plus chère à l’achat (+ 6.500 €), et bien sûr le coût annuel de l’électricité pour la recharge aurait explosé.

Ce n’est pas compliqué, la soeur de ma femme a une Zoe depuis avril 2019, et si elle lui reconnaît des qualités, elle dit aussi qu’elle lui revient au final plus cher que sa précédente Peugeot 2008 essence, et qu’elle regrette un peu le changement. neutre

Bien sûr, il y en aura toujours pour résumer tout ça à « anti-VE » ou autre formule simpliste permettant de ne pas réfléchir, mais la réalité est bien plus complexe, et elle varie également selon le cas de chacun.

  • de plus on parle depuis l’année dernière en Flandre d’un plan pour supprimer à terme le tarif heures creuses, ce qui rendra d’office la recharge de nuit aussi coûteuse qu’en journée. Et rien ne dit que les autres régions ne suivront pas un jour.
3 J'aime

Mouhais… En l’état, et grâce l’énarque poudré qui a fermé Fensenheim et à Pompili qui signe…ce qu’on lui dit de signer , les véhicules électriques qui rechargent en France roulent davantage au charbon qu’à l’uranium. Des génies, ces écolos !

Je suis très content de ma petite Zoé, mais c’est une voiture exclusivement pour la ville. Sur autoroute, j’ai environ 150km d’autonomie (en été et limité à 130 qui est la max de la voiture), ce qui la rend impraticable pour de longs trajets. Donc je pense à acheter une voiture plus grande et avec beaucoup plus d’autonomie (au moins 3x d’où les 120kWh de batterie).

J’adore le silence, les reprises, la tenue de route et la propreté des voitures électriques. C’est clairement l’avenir. Mais la lecture de l’article m’attriste un peu car ce que je vais pouvoir me payer non seulement n’existe pas mais ce n’est même pas pour demain.

La version sans location de batterie de la Zoé devient rapidement bien plus rentable qu’une voiture classique si tu as l’opportunité de pouvoir la recharger sur ton lieu de travail. C’est ce que je fait (prise domestique).

1 J'aime

Et la marmotte met le chocolat dans l’aluminium…

Sur autoroute, j’ai 300 km d’autonomie mais en roulant à 105 km/h max. Au-dessus le gain de vitesse n’est pas intéressant à cause de la surconsommation énergétique que cela provoque.

Si c’est certes intéressant de pouvoir recharger sa batterie rapidement, je me pose quand-même des questions à la lecture de cet article pour certains modèles
Ou pourra t-on charger à 350kW DC, sûrement pas chez soi, donc sur un nombre restreint de bornes « publiques ? » spécialisées, et à quel coût ?
D’autre part, où trouvera t-on l’électricité ?
Ne devrait on pas concevoir des modèles moins puissants, afin de permettre une charge plus rapide avec des chargeurs standards (oui, un mot qui ne veut pas dire grand chose mais entre 22kW et 350!!) et surtout réduire la consommation des véhicules et donc de notre planète

1 J'aime

Aucune chinoise dans votre article … Alors qu’elles arrivent en force ! Aiways (u5) MG zs et r , le break MG5 , Nio , Xpeng et Byd avec la prometteuse Dolphin quasi au même prix que la Spring ! Étonnant …

1 J'aime

Non, on est nombreux à constater que rien n’est prêt pour la transition énergétique, donc rassure toi, tu n’auras pas que des ennemis !
Le solaire, l’éolien et les autres sources renouvelables ne tiendront pas le choc du « tout électrique ». C’est un fait.
Il y a de l’espoir avec les dernières avancées chinoises sur la fusion nucléaire.
Il viennent de maintenir 70 millions de degré dans leur Tokamak pendant 17 minutes.
Mais ne rêvons pas, ce ne sera pas avant 2050…

Clubic pourrait-il pour changer nous présenter la gamme de VE « raisonnables », et pas ces éternels véhicules surpuissants, lourds et encombrants, et finalement non-sens écologiques pour enfants-rois friqués ?
Il y a encore des gens qui ont besoin d’une petite citadine ou d’une berline compacte pour leur déplacement de tous les jours.
Si on consacrait l’énergie de la batterie à l’autonomie et pas à la puissance, je suis sûr qu’on aurait des véhicules plus adaptés à la transition énergétique et sans doute capables d’effectuer des trajet de 1000km sans recharge…
Le marché est toujours écologiquement immature, si les gens ne changent pas, ils devront apprendre à nager à leurs enfants. Que va-t-on laisser laisser aux prochaines générations ?

Je coupe court aux commentaires : je ne suis pas un « rageux », uniquement un citoyen lambda pragmatique et respectueux de l’environnement !

4 J'aime