Commentaires : Voitures électriques : le cap des 10 000 immatriculations franchi en janvier 2020

Le marché des voitures électriques commence l’année 2020 sur les chapeaux de roues : près de 11 000 nouvelles immatriculations ont été enregistrées en janvier, soit 8,2 % des véhicules neufs écoulés en ce début d’année.

1 « J'aime »

Reste plus que les bornes électriques dans les parkings et on est bien

Il serait bien de pouvoir réutiliser le parc des autolib, parce que les bornes ne servent qu’à la déco actuellement :’(

Bonjour, Je vais d’office le contre troll annonçant à pas de chevalier que la voiture électrique pollue plus que la voiture thermique. C’est faux.
Et pour ceux qui s’émeuvent des conditions d’extraction du Cobalt, sachez que le cobalt est très utilisé dans les carburants fossiles pour s’émanciper du souffre.
Bref il faut penser au cycle global de vie de la voiture. Et la il n’y a pas vraiment d’ambiguïté si ce n’est de savoir si la voiture électrique est gagnante au bout de 30000 ou 100000 km.
Quand au prix de la voiture, oui il est encore élevé, mais sachez que vous pouvez dire adieu aux filtre à particule, filtre à gazoil, embrayage, vidanges, filtre à huile. Et si vous conduisez cool, vous pouvez être sur que vous n’aurez pas besoin de changer de disques de frein, voir changer les plaquette seulement tous les 150000 km…
Quand à la durée de vie de la batterie, une batterie normale (sans défauts, ça peut arriver, la garantie est la pour ça), elle vous fera perdre environ 1% d’autonomie par an. Donc une voiture qui aurait 300 km d’autonomie, aura environ 270 km d’autonomie au bout de 10 ans. Cette dégradation fonction de votre utilisation de la batterie.

4 « J'aime »

Il me semblait que l’on pouvait s’en servir contre un abonnement annuel? Ce n’est plus le cas?

bah écoute, chez moi, les bornes sont fermées, et il y a même des bâches dessus… :’(

je trouve ça réellement con, juste à cause de problème politiques et pécuniers…

Dans ta liste tu oublies le coût de l’essence =D

Une charge complète de la bagnole coute à peine 10€ pour +500Km

C’est logique, les commandes ont été passeés en masse en fin d’année avant la baisse des primes… donc immat en janvier.

Note préliminaire : je roule en Zoe, c’est ma deuxième, donc je n’ai pas besoin d’être convaincu.

Je répondrais juste à ton message qu’une bonne hybride d’occasion avec un kit ethanol polluera bien moins avec des coûts d’entretien tout à fait comparable à l’électrique :slight_smile:

Juste pour dire que l’électrique n’est pas LA solution mais UNE solution :slight_smile:

1 « J'aime »

Pour une zoe a 25000 euros !!!
Ma twingo d’occasion achetée a 3500€ en 2013 roule parfaitement. Je peux polluer toute la planète a moi tout seul pour consommer 20000€ de fuel (environ 300000km). :slight_smile:
Édit : et encore tu dois louer ta batterie !

Si effectivement ce que dit Motobineuse est correct, l’article qui dicte que « Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Français ont été séduits par l’électrique en janvier 2020 au regard du nombre d’immatriculations enregistrées » est un mensonge et doit être corrigé.

1 « J'aime »

Les marchés de niche ont toujours eu un coût…

Une fois que ça se démocratise, tout coûtera moins cher =)

le cycle global de la voiture, j’en ai rien à faire…
seul le cycle de rentabilité pour mon porte monnaie compte…
si le surcout est amorti en 40000-50000kms maxi (soit 5 ans pour une 2ème voiture), je signe de suite pour un VE…
si l’on compte en moyenne 2.5€/100 en VE et 10€/100 en essence, le surcout acceptable maxi pour moi est de l’ordre de 4000€…(et encore sans location de batterie, avec une zoe, je ne rentre jamais dans mes frais par rapport à une clio, pour la simple raison que je ne roule pas assez…avec 25000kms/an, ce serait différent))
si ce n’est pas le cas, voiture thermique…
je raisonne de la même manière quand je fais le choix entre essence et diesel (surcout acceptable maxi 1000-1500€)

« C’est faux » ==> Pas tant que cela. Si le développement des VE est indéniablement une partie de la solution face à la pollution urbaine, ce n’en est absolument pas une pour ce qui est de sauver la planète ! Dans un monde où 80% de l’électricité est (et le sera encore longtemps) produite à base d’hydrocarbure, il ne faut pas trop rêver.
D’autant que si l’excellent rendement du moteur électrique peut laisser croire que c’est une solution miraculeuse, il suffit de regarder du coté de la production, du transport et du stockage de l’électricité pour comprendre que tout cela reste très polluant.
C’est ainsi que les terres rares qui ne sont effectivement que très peu présentes dans un VE, se retrouvent massivement au niveau de la production d’électricité, par exemple dans les éoliennes. Le tout avec une efficacité bien médiocre puisqu’en France (qui n’est pas le plus mauvais élève) il faut griller 2,58 kWh d’énergie primaire pour livrer 1 kWh d’électricité à l’utilisateur final. Donc en tenant compte en plus de la perte en charge et en décharge des batteries et du surpoids qu’elles impliquent (pour un taux d’occupation moyen qui reste lamentablement à 1,2 passagers par véhicule), l’efficience énergétique des VE n’a plus rien de magique. En fait, en dehors de cas particuliers non généralisables comme la Norvège (et ses barrages), le bilan ne sera jamais qu’un peu moins pire.

Par exemple, un truc que les conducteurs de VE oublient gentiment, c’est que l’usure de la chaussée (qui, soit dit en passant, n’est rien d’autre que du pétrole ou du charbon) est proportionnelle à la puissance quatrième de la charge à l’essieu ! Certes ce n’est pas nouveau, les véhicules sont de plus en plus lourds (ainsi que nos impôts), mais en tant qu’adjoint responsable de la voirie sur ma commune, ça m’inquiète vraiment ! Et en tant que pompier volontaire sur un territoire de montagne isolé, ce n’est guère mieux puisque je n’ai pas vraiment le matériel et le personnel pour faire face à l’emballement thermique d’une grosse batterie de propulsion !

Bon, tout ceci étant dit, je comprends parfaitement que la pollution urbaine soit un gros problème.

L’usure de la route et l’emballement thermique ? Bonjour les arguments.

1 « J'aime »

Note préliminaire: je roule au GPL et à l’éthanol et voudrait acheter une Renault ZE…
Pourquoi l’éthanol pollue moins???
En terme de CO2 a peu près autant que le diesel. Le TRE de l’éthanol en France est à peine supérieure à 1.2 (betterave sucrière).
Conseille plutôt:
-Le GPL pour les polluants sauf le CO2
-Le Biogaz GNV pour le CO2 et tous les autres polluants
-Le gazogène (au charbon de bois) si le SEUL polluant pris en compte est le CO2.
:slight_smile:

Pour aller dans ton sens en plus simple:
Rendement voiture thermique 25 ou 30%…
Rendement VE 90%, rendement charge d’un VE 90%, rendement moyen d’une centrale électrique 40%…
Donc bilan global de la mobilité électrique : 0,9x0,9x0,4= 32% !!!
C’est effectivement un peu mieux, mais pas de quoi pavoiser.

Cela permet juste de sortir la pollution des centre villes

Enfin on parle rendement! Ca fait plaisir!
On peut pinailler sur les chiffres mais c’est inutile…
Le mieux (faute de mieux et après la modération), c’est le VE (à charge bidirectionnelle) associé à un Smart Grid et aux ENR!
Donc vive Linky!
https://www.epexspot.com/en/market-data?market_area=DE&trading_date=2020-02-04&delivery_date=2020-02-05&underlying_year=&modality=Auction&sub_modality=DayAhead&product=60&data_mode=graph&period=

L’électrique pollue moins que l’essence après avoir compensé la pollution liée à l’électrification. L’éthanol polluant moins que l’essence (50 % de CO2 de moins, et 90 % de particules fines de moins), l’électrique pourrait polluer moins à terme mais c’est pas sûr que ça arrive avant de devoir remplacer les batteries.

« Bonjour les arguments. » ==> mais encore ?

Tu crois vraiment que le mixe énergétique canadien est transposable au reste du monde ?

On a bien compris que tu ne t’intéressais qu’à ton porte-monnaie à court-terme

A long terme, ton comportement coutera plus cher, t’inquiète pas

2 « J'aime »