Forum Clubic

Commentaires : Valve : une console portable à venir baptisée SteamPal?

Valve préparerait secrètement une console de jeux vidéo portable.

Quand on voit le soutien qu’ils ont donnés aux Steam machine, je ne me lancerai jamais sur leur première génération de console.

6 J'aime

Ca serait bien une console portable qui pourrait faire du streaming avec nos jeux acquis. Comme ça on pourrait jouer à tout sans que la console soit hyper puissante.

Il faudra quand-même une bonne connexion internet.

Bah après l’idée c’était de laisser des constructeurs indépendants vendre leur propre console en intégrant steam OS. Ca n’a pas pris, les constructeurs ont donc juste laissé tomber et Valve aussi. Creuser plus au fond aurait été une bêtise, vu le peu d’utilisateur.
Est ce qu’une portable fera la meme ? Surement. Mais pas sur. On verra. Moi je pense que leurs jeux ne sont juste pas adapté à ce format, ce sont des jeux PC. Alors certes on pourra me retorquer que beaucoup sont jouables à la manette, mais bon… on peut jouer au clavier/souris console, ça ne veut pas dire que les gens le font en masse

Il leur suffit de faire une appli Android / iOS pour ça.

Sauf que la Nintendo Switch rempli déjà pas mal ce créneau (L’esprit PC en version console portable) depuis que les gros éditeurs y ont sorti leurs jeux PC AAA (Minecraft, Fornite, Hades, Skyrim, Dark Souls, The Witcher 3, Doom, Diablo, etc.) e plus d’un catalogue original riche…

Ca et les services type xCloud qui permettent de jouer sur mobile via abonnement Game Pass. Que resterait t-il d’unique à cette console ?

Steam n’a pas sa place dans nos portefeuilles pour ce type d’appareil, je pense…

1 J'aime

« Que resterait t-il d’unique à cette console ? » => La compatibilité avec sa bibliotheque steam, les mods. Une console au format PC (C’est à dire avec un hardware plus évolutif). Non, franchement, en vrai, ça pourrait interesser beaucoup de gamer PC.
Pourquoi irais je acheter une sous version de The Witcher 3 sur Switch, alors que je peux l’avoir sur steam compatible Windows et steam OS ?
Par contre, autant je pense qu’il y a un public, autant que je pense que comme pour le cloud gaming, c’est encore une niche.

1 J'aime

En général, les joueurs répondraient oui à à peu près n’importe quel proposition qui ne les engage à rien… Donc ça ne vaut pas grand chose d’un point de vue business…

Du côté de Steam (qui n’a pas eu une expérience heureuse avec ses steam consoles et ses manettes), il s’agit de mettre un hardware compétitif pour faire tourner décemment une ludothèque exigeante tout en s’assurant qu’ils ne perdent pas leur chemise dans l’affaire. Le point d’équilibre entre coût de production et le prix de vente n’est pas évident à trouver même pour les plus grands, sachant qu’ici, Steam n’a pas le monopole du marché PC (des copies arriveraient dans la semaine de l’annonce officielles).

Un hardware évolutif ? Comme quoi exactement ? un nouveau CPU/GPU ou bien juste des barrettes de RAM. Et comment tu fais pour gérer chaque configuration ? Via le paramétrage ? Ce ne sera pas aussi stable que sur Switch/Xbox/Playstation ?

Ca m’a l’air très mal parti comme histoire…

1 J'aime

Le marché des consoles portables n’a qu’un seul acteur. Il y a largement de la place pour un 2é. Steam a donc ses chances surtout que les jeux proposés seront absents de la logithèque NINTENDO. A voir donc.

Ça serait une bonne idée! J’aimerai tellement une machine capable de faire tourner mes jeux de façon nomade (et encore, je suis pas un gros joueur de AAA mais plus de jeux indés)

Par contre, presonnellement, je pense que si Valve se lance sur le creneau, il va falloir s’occuper du hardware ET de l’OS pour ne pas avoir une myriade de configurations différentes qui poseraient pb à l’OS avec la compatibilité etc.

idem pour l’idée du harware évolutif, ça ne me semble pas une bonne idée, car ca laisserait des joueurs avec des config trop différentes et une console est pas là our être évolutive comme un PC (avis tout à fait personnel)

Il y a pas mal de switchlike qui « douvent » arriver sur le marché, des pc « consoles portables » comme les GPD Win etc mais rien qui décolle vraiment… La faute surement aux composant sur ces machines incapables de faire tourner les derniers AAA en 4K full config mais c’est logique vu la taille des machines…

Ou alors, une machine comme une switch avec des graphismes honorables, on peut faire mieux aujourd’hui qu’une switch je pense, et un bloc sur lequel brancher la console pour envoyer sur la TV et qui pourrait accueillir une CG externe? là je pense qu’on aurait une machine interessante :slight_smile:

1 J'aime

« Un hardware évolutif ? Comme quoi exactement ? un nouveau CPU/GPU ou bien juste des barrettes de RAM. Et comment tu fais pour gérer chaque configuration ? Via le paramétrage ? Ce ne sera pas aussi stable que sur Switch/Xbox/Playstation ? » = > Je n’ai pas voulu que tu pourrais forcement ajouter de la ram, mais que tu pourras acheter des machines avec des specs différentes, proposé par des constructeurs tiers. L’idée d’une steam machine n’était pas mauvaise à la base.

« Du côté de Steam (qui n’a pas eu une expérience heureuse avec ses steam consoles et ses manettes), il s’agit de mettre un hardware compétitif pour faire tourner décemment une ludothèque exigeante tout en s’assurant qu’ils ne perdent pas leur chemise dans l’affaire. Le point d’équilibre entre coût de production et le prix de vente n’est pas évident à trouver même pour les plus grands, sachant qu’ici, Steam n’a pas le monopole du marché PC (des copies arriveraient dans la semaine de l’annonce officielles). » => Bah à mon avis, l’idée c’est pas que Steam produise nécessairement le hardware. Quoiqu’il pourrait très bien en proposer comme modèle de base. Pour ce qui est du monopole, Steam a un quasi monopole sur le PC.

« Ca m’a l’air très mal parti comme histoire… » => Bah vu qu’on en sait rien. On peut pas en dire grand chose. Tout ça, c’est beaucoup de spéculation.
Quand je dis qu’il y a potentiellement un interet face à une Switch. Je prend pas beaucoup de risque, car c’est objectivement vrai. Ca ne veut pas dire que ça va marcher ou que Valve va bien s’y prendre.
Beaucoup des gamers PC n’en ont rien à foutre de la switch. Ca veut pas dire que jouer en mobile ne les interesse pas.

1 J'aime

C’est clair, on l’a bien vu avec Sony, la réussite dans le marché du jeu mobile est uniquement lié au nombres d’acteurs sur le dit marché…

Le soucis avec le coté portable, c’est surtout de proposer un catalogue de jeux adaptés au format portable. On l’a bien vu avec la DS et la PSP, la première a proposé une expérience portable avec des jeux adaptés à ce type de support, la seconde a voulu porter l’expérience de salon dans une machine qui tenait dans une (très grande) poche. Le soucis c’est qu’en situation de mobilité, tu fais rarement des sessions de jeu de plusieurs heures. Du coup casquer une blinde pour une machine probablement volumineuse, juste pour profiter de quelques (dizaines) de minute avant de rentrer chez soi et du coup jouer sur sa console ou son pc car ce sont les même jeux, pas sur que beaucoup de gens sautent le pas.

Et on va me dire la même chose qu’à chaque fois sur le sujet « oui mais il y en a, des fois, bah ils font des trajets plus long de temps en temps, et du coup avoir une machine comme ça plutôt qu’un vrai ordinateur portable qui prendrait un petit peu plus de place pour une ergonomie globale bien meilleur et un rapport prix/performances plus intéressant, ça pourrait leur être utile s’ils ont de l’argent à gaspiller ». Mais comme ils le disent eux même, parfois, de temps en temps, et avoir de l’argent à gaspiller, ça ne fait pas un marché.

2 J'aime

Les constructeurs de consoles vendent le hardware à prix coûtant (parfois à perte) car ils gagnent de l’argent sur tous les jeux vendus, y compris ceux des éditeurs tiers.
A moins de verrouiller la console pour qu’elle ne puisse lancer que Steam, je ne vois pas bien quel modèle économique ils vont utiliser.
A moins qu’ils ne vendent leur « console » au prix fort. Mais ça ne peut pas se démocratiser.

2 J'aime

Et ensuite une SteamSecam ? (les anciens comprendront :wink: )

1 J'aime

Je sens comme une légère pointe d’ironie ici alors je me permet de faire remarquer que ce n’est pas ce que j’ai dit.

Non c’est vrai, t’as dis que vu qu’il n’y avait qu’un seul acteur, il y avait largement la place pour une second, comme quand Sony à tenté sa chance… Un second acteur dont les jeux étaient à l’époque absents de la logithèque nintendo…

Exactement, Sony a tenté sa chance sans succès, faute de proposer quelque chose de suffisamment différent sans doute. A charge pour Valve de ne pas faire la même erreur sous peine d’obtenir le même résultat.

La principale différence était que là où nintendo proposaient des jeux adapté à la fois aux spécificités de la console ET du support nomade (entre autres des jeux se jouant par petites sessions et bien découpées pour éviter de devoir couper 3 fois au milieu d’une quête parce qu’on a plus le temps et qu’on doit la ranger), Sony à voulu proposer une expérience de salon qui tenait dans une (très grande) poche, donc pas adapté à de courtes sessions, et avec plus ou moins les mêmes jeux qu’on avait déjà sur console (en gros je répète ce que j’ai dis juste au dessus).

Personnellement, j’ai du mal à penser que steam arrivera à avoir du succès en refaisant la même chose que sony, avec une machine forcément volumineuse si elle veut tenir à dragée hautes aux machines qui font déjà tourner les jeux disponibles sur steam (la switch ayant choisis une fiche technique bien plus limité justement pour réussir à garder un poids réduit, mais peine à faire tourner ses jeux en 1080/60).

Du coup j’ai du mal à imaginer un destin différent des steam machines, de la huya ou je ne sais plus quoi, et des autres plus ou moins concepts qui ont tentés de faire rentrer un laptop « gamer » dans un boitier qui pouvait être tenu entre les mains.

Il est certain que simplement downgrader les jeux pour les rendre jouables sur une machine à la puissance limitée ne suffira pas et qu’un système de sauvegarde instantané, ou de mise en veille prolongées avec possibilité de reprendre la partie à la sortie de la veille, sera indispensable pour rendre les jeux jouables par courtes cessions. Proposer des choses que Nintendo ne fait pas, tant en matière de jeux que de fonctionnalités, me semble aussi un passage obligé. Nous verrons bien si Valve l’a compris.