Forum Clubic

Commentaires : Vaccination : Doctolib et Vite Ma Dose en feu après l'allocution du président Emmanuel Macron

L’intervention télévisée du président Macron, qui a officialisé l’extension du pass sanitaire
lundi, a conduit de nombreux français à réserver leur créneau de vaccination précipitamment. Ce qui a secoué les plateformes comme Doctolib ou Vite Ma Dose, prises d’assaut.

Belle prouesse technologique française. C’est rare quand on voit les sites du gouv qui tombe facilement.

Là c’est sur que c’est pas des stagiaires d’EPITA ou de l’école 42 derrière.

4 J'aime

Euh ce ne sont absolument pas des sites du gouvernement. Doctolib existe depuis longtemps et c’est un groupe privé derrière.
Pour Vite ma dose il me semble que c’est le boulot d’une seule personne sortie d’école d’ingénieure peu avant.

D’ailleurs les sites ne sont pas tombés, en tout cas pour doctolib il y avait un système de file d’attente prévu pour éviter la surcharge, sur vite ma dose je n’en sais rien.

7 J'aime

Oui je sais que Doctolib est privé, français avec des employés français.
Je parle des sites du gouv qui eux tombent facilement et pourtant gérés par des français aussi, du moins je l’espère.

C’était pour souligner la différence de compétence pour une même nationalité ^^.

Oh, le site URSSAF il tombe même sans afflux…:slight_smile:

2 J'aime

Doctolib résiste plus que les sites qui vendent des PS5 !

1 J'aime

J’ai bien fait de faire prendre des rendez-vous le lundi à certaines connaissances dit-donc, avant le discours.

@thibotus01 résumer la fiabilité d’un site à l’unique compétences des personnes c’est un peu limite non? Y a pas que la qualité du code mais surtout de l’infrastructure. Si doctolib est hébergé sur un serveur plus costaud que ceux de gouv.fr alors les dev n’y sont pas forcément pour grand chose.

Une dent contre epita?

2 J'aime

Les Francais sont vraiment des moutons, depuis 15 jours on pouvait prendre rendez vous tranquille. Maintenant c est le bordel :).

8 J'aime

Triste preuve que seule la contrainte fonctionne dans ce pays.

11 J'aime

Depuis plusieurs mois même :wink:

4 J'aime

Impressioné que tout est tenu quand même.
Franchement, bravo aux équipes.
On parle pas d’un simple « blog », c’est une belle infrastructure derrière.

1 J'aime

Ca ne fonctionne (la contrainte) que sur les indigènes. Les autres en sont de facto exemptés, personne n’ira vérifier, cela ferait exploser les banlieues. Tout ça vous le savez tous très bien.
Pas de vaccin pour moi perso, ça ne fonctionne pas :rofl: Donc…

1 J'aime

Tu dis vraiment n’importe quoi.

@chriselden message supprimé
6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d’humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

Je crois que je vais attendre encore malgré tout … Je préfère me passer de certaines choses afin d’avoir un minimum de recul avec tout ceci.

Sachant que le vaccin ne fonctionne pas à 100% pour la souche dédiée et qu’en plus c’est assez inefficace contre les variantes. On remarque juste que sur certains vaccinés qui se prennent une variante, les effets sont atténués.

On devrait logiquement voir apparaitre des améliorations de ces vaccins jusqu’à ce qu’on ait quelque chose de bien plus fiable et efficace mais ça se compte en mois …

2 J'aime

@xylf Ce serait cocasse qu’il ait une dent contre epita, sachant que l’équipe de Doctolib est blindée d’épitéens, et que le CTO en vient :slight_smile:

1 J'aime

Je ne suis pas un fan de ce gouvernement mais j’admets qu’ils n’ont pas la tâche facile…

1 J'aime

les fameuses banlieues explosives oui…

« Je crois que je vais attendre encore malgré tout … Je préfère me passer de certaines choses afin d’avoir un minimum de recul avec tout ceci. » C’est ce genre de discours qui est complètement énervant !..Au plus le virus se propage, au plus les variants arrivent, donc au plus on attend, au plus y a des chances que tout cela ne serve à rien…Je prendrais l’exemple d’un champs de bataille, si certains attendent de se battre pour voir la situation et une fois que sur le front ils se font anéantir, ceux qui ont attendu diront, « ouf, heureusement qu’on y est pas allé sinon on serait mort… » (ils auraient probablement gagné en y allant)

7 J'aime