Forum Clubic

Commentaires : Une série Blade Runner est en chemin, affirme Ridley Scott lui-même

On savait déjà qu’une série Alien était en chantier, mais Ridley Scott vient cette fois de confirmer qu’une série Blade Runner était également dans les cartons.

C’est difficile de faire des séries avec des concepts originaux? L’industrie cinématographique américaine est spécialisée dans le recyclage. Après avoir recyclé tous les films de star wars, lord of the ring et films de superhéros, voilà un autre navet qui va passer au recyclage.

1 J'aime

« Une série Blade Runner est en chemin, affirme Ridley Scott lui-même »
La syntaxe est un peu bizarre non?

1 J'aime

Surtout tenir éloigner le réalisateur de Blade Runner 2048.

Ah il est pas bien Blade Runner 2048 ? Moi j’ai vu que le 2049 et je l’ai trouvé plutôt cool (enfin si on a aimé le premier normalement ça passe bien).

8 J'aime

J’sais pas bien si « navet » pour un film internationalement reconnu et apprécié ce serait pas ce qu’on appelle un jugement à l’emporte pièce ^^.

5 J'aime

Autant pour moi 2049, faute de frappe

1 J'aime

Pourri ce film, après ceux qui ont des gouts de chiottes ma foi ça les regarde.
Blade Runner est anthologique, 2049 à un scénario pourri après si il suffit d’une critique positive de la presse pour encenser ce film de **** et de suivre sans réellement d’avis critique, rien d’étonnant c’est l’ère actuelle.
Un époque de suivisme et de moutonneux.
Le film a été scenarisé à l’emporte pièce, il a la critique qu’il mérite, je ne suis pas critique ceci dit, ma foi ceux qui aiment les films insipides, dénoués de sens et sans réelle trame.

2 J'aime

Blade Runner, le premier, tenait surtout pour son ambiance cyberpunk et la prestation de ses acteurs. C’est assez typique de Riddley Scott d’ailleurs : des films bons mais sans plus, mais qui arrivent à sortir du lot grâce à d’excellents acteurs dirigés de main de maître et des ambiances qui vous prennent aux tripes. A la fin du film, tu te dis que tu as aimé mais tu ne sais pas dire exactement pourquoi.
Quant à l’adaptation en série, si c’est pour finir comme celle sur Total Recall et celle sur Minority Report, bof.

moui… effectivement peut être ça…

Ce que j’ai aimé avec Blade Runner, c’est cette atmosphère sombre et mélancolique si bien calée avec ce monde cyberpunk, filmée il y a 40 ans, et pourtant si raccord avec ce qu’on découvre progressivement (encore heureux qu’on y soit pas encore…)
Ces gens normaux (Deckard est tout sauf un surhomme), et ces androides humanisés, tous entrainés dans un monde-tourbillon, et une histoire qui les fait bouger, se battre, contre ou ensemble…
…pour se retrouver à peu près tous où on pensait que ça finirait de toute façon…

pas vu BR2049 : par contre vu Dune du même réalisateur, après avoir lu tous les Dune et vu le film de Lynch : je ne juge pas ce film pourri : au contraire à par certains détails (Liet Kynes, Jessica, les palmiers…) il était plutôt réussi : faudra que je regarde BR2049 pour me faire ma propre opinion.

Blade Runner 2049 est tout simplement la suite logique et cohérente du premier film, et même si le rythme est un peu lent, je ne me suis pas ennuyé et j’ai pris ce qu’il avait à m’offrir. ^^

Mais il est vrai que je ne suis pas du genre à trouver un film bon ou mauvais en me basant sur des critiques qui ont décidé qu’il était l’un ou l’autre. neutre

Question à méditer : les critiques, positives et négatives, postées sur les sites du genre Allo Ciné, que signifient-elles au juste ? strictement rien, juste que l’avis de quelques dizaines de pelés et tondus n’est en rien représentatif de la qualité d’un film, et encore moins de l’opinion des 1,2 millions de personnes qui l’ont vu rien qu’en France. paf

Bref, on en revient toujours au même point et quel que soit le domaine : rien ne vaut l’opinion que l’on s’en fait soi-même…à moins bien entendu d’avoir exactement les mêmes goûts que la personne qui vous conseille/déconseille un film. ^^

2 J'aime

Blade Runner 2049 c’est surtout un cri d’amour à l’univers de l’oeuvre de Philip K. Dick là où Riddley Scott s’était bien essuyé les pieds dessus… un bijou de solitude et d’entropie. Mais le film est aussi une démonstration de photographie et de scénographie !

J’ai été un peu déçu de Blade Runner 2049, ça se regarde, la photographie est très belle, mais l’ambiance n’est pas aussi prenante et immersive que le premier épisode, rien que la bande son composée par Vangelis sur le premier était à tomber par terre, la bande son du second épisode est nettement moins inspirée de mon point de vue à tel point que j’ai pas envie de la réécouter comme j’ai pu le faire avec celle de Vangélis.

Bref, j’ai aussi vu que certaines séquences sont plus ou moins fortement reprise du premier, notamment la séquence où le flic fait une recherche sur son ordi.
J’ai l’impression que le réalisateur a manqué d’inspiration et les scénaristes n’étaient pas motivés.

Je penses que ce film sans être mauvais devrait être refait par quelqu’un d’autre quitte à ce que ça prenne 10 ans s’il le faut.

Ma foi, tu as raison, tu m’as convaincu. Je ne suis qu’un mouton tu sais, mais je suis bien content d’avoir trouvé un berger plein de mépris pour les autres moutons, ceux qui ne sont pas de son avis. Rien d’étonnant à l’ère actuelle.
:sheep:

4 J'aime

Concernant le titre de l’article, le « lui-même » est de trop. Bisous.

1 J'aime

Donc en gros, tes gouts sont totalement objectifs et font clairement référence. Toute personne qui n’a pas les mêmes gouts que toi est forcément dans l’erreur… que dis-je, n’est même pas digne de parler cinéma vu qu’elle n’a aucun sens critique.

Mais bon, c’est dans l’air du temps… l’air du commentaire dédaigneux sans aucun recul, sans aucune remise en question.

2 J'aime

Ah! Le BladeRunner va avoir sa série! Bon, Philip K.Dick y sera peut-être un peu plus respecté dans son œuvre (Do Androids Dream of Electric Sheep - 1966). Ce roman visionnaire colle à notre époque de manière absolument magistrale. Le premier bladerunner s’en inspirait seulement pour n’exploiter que le volet des Nexus 6 en les rendant meilleurs que l’homme mais affligés d’une date de péremption inéluctable. Une série devrait permettre d’explorer les autres aspects du roman dont je recommande vivement la lecture.

Un mouton, oui, mais électrique.

2 J'aime

Disons qu’il est mis pour « en personne ». Cela appuie le caractère exceptionnel de son intervention et permet de penser qu’il valide pleinement ce projet en qualité. La langue française est si riche.

Le Ridley part souvent dans le réligieux: Prometheus : la preuve. Sa série « Raised by Wolves »: c’est spécial mais bien fait.

A voir. Ca peut-être excellent, bon ou pas terrible…