Forum Clubic

Commentaires : Une pétition circule chez Google pour que le géant stoppe ses contrats avec la police

Après Microsoft, un mouvement de contestation est également en train de s’organiser chez Google. Une pétition signée par plusieurs centaines d’employés du géant américain l’appelle à annuler ses partenariats avec les forces de l’ordre.

Si de nombreux médias font un article ou un reportage pour 1600 employés, cela peut permettre une couverture médiatique suffisante pour amener Google (Alphabet) à réagir.

1600 employés, ça peut paraître peu… mais il faut prendre en compte le fait que ces personnes risquent leur job en le faisant

C’est le monde à l’envers aujourd’hui, on passe pour des criminels en collaborant avec les forces de l’ordre…
oh wait horreur : « collaborer » .

Bref, si ça continue comme ça, je préfère partir pour Mars avec Elon.

7 J'aime

C’est d’une stupidite sans nom. J’habite aux USA depuis 20 et je n’aurais jamais imagine la direction que prend ce pays. Le nombre de bobos vertueux, crees par un systeme trop comfortable apparemment, qui passent leur temps a chercher sur quelle cible taper sans avoir a rendre de comptes, est devenu incontrolable.

6 J'aime

En effet, pourquoi aider la police a attraper des criminels, c’est stupide, se promener dans la rue c’est bien plus excitant quand on y risque sa vie, sa chastete, et tout le reste…

5 J'aime

Je pensais que cette pétition était -par principe- que les autorités n’avaient pas à réclamer les informations personnelles des usagers de Google. Eh bien non pardi ! C’est juste par pure haine du flic ! Par réaction gauchiste… Ces gens sont complètement tarés (et très dangereux vu leur pouvoir d’influence).

6 J'aime

Méchants policiers, gentils délinquants, juste un monde à l’envers…

8 J'aime

le monde tourne a la débilité, quand on en voit certains faisant partie de familles ou quasi chaque membre a un casier judiciaire qui remplirait 10 feuilles A4 et qui se permettent de l’ouvrir encore… et on laisse faire … sérieusement ?

6 J'aime

il faudrait simplement retirer le droit de vote aux familles de criminel, cela supprimerait une bonne partie des bénéfices que peuvent retirer les classes politiques à choyer des électorats néfastes pour le pays en question.

1 J'aime

J’avais posté un message similaire mais sans le politiquement correct du « cela peut permettre une couverture médiatique suffisante… etc. » En indiquant que 1600 sur les 118000 du groupe étaient PEU .

humm je ne sais s’ils risquent leur job mais certainement ces mêmes personnes iront se planquer derrière les flics en cas de problème … C’est très puritain tout ca …
Les gens veulent se donner bonne conscience et évidement certains malfrats en profite.
Ce qui est dingue c’est que maintenant les enfoirés sont les policiers et les gentils les délinquants … Tout au moins pour ceux qui s’expriment … Alors certes il y a eu quelques abus mais quand on voit que même en France on a des infirmières qui balancent des pavés sur les CRS … a croire que les flics servent d’exutoire aux frustrations individuelles des gens …

2 J'aime

Il y a plusieurs mois les force de l’ordre n’avaient pas chargé infirmières et pompiers ?

1 J'aime

Tu devrais lire cet excellent Thread :thinking:

Fort possible mais pourquoi ? Les infirmières et les pompiers ne sont pas des représentants de l’ordre… Quand on demande d’évacuer ou qu’on te dit que la rue t’es interdite…tu obtemperes.:face_with_raised_eyebrow: Et de surcroît de préférence sans insulter les gens qui sont en face :face_with_raised_eyebrow::face_with_raised_eyebrow: Même s’il y a des abus côté police franchement quand je vois le nombre d’insultes qu’ils prennent pour a peut près tout et n’importe quoi y compris de la part de gens qui se disent bien sous tout rapport…je me dis que très souvent ça doit les démanger de rentrer dans le tas​:thinking::thinking::thinking:

2 J'aime

Avec ce genre de raisonnement cela donne:
il suffit de faire des lois pour interdire au peuple de manifester dans la rue, de faire des attroupements de plus de 6 personnes etc… A partir du moment où on leur interdit ils doivent obtempérer. Sinon dézinguez-les. C’est interdit donc ils n’ont pas le droit et il est donc légal et légitime de leur faire payer leur désobéissance.

Si les gouvernants/dirigeants/patrons étaient capables d’écouter les revendications des citoyens/employés et d’en tenir compte de façon soft, une grosse partie des gens n’iraient pas manifester ou faire grève.
Je doute que le corps médical ou les pompiers qui vont manifester se disent le matin en se levant: tiens on va aller gueuler, foutre le bordel et insulter des flics.
Dans ce pays (et sans doute beaucoup d’autres) demander les choses gentiment, sans faire de vague ne fonctionne pas. Cela ne mène à rien. Il faut toujours qu’il y ait blocage, conflit qui dure pour que ça bouge (un peu).
Le citoyen lambda ne se dit pas le matin qu’il va risquer de perdre son boulot, se faire arrêter ou blesser pour revendiquer des choses. Quand les gens en arrivent au stade de la violence et de la confrontation, c’est que le reste ne fonctionne pas.

1 J'aime

Ou-la-la, ça pue l’ordre et la sécurité ici.
Evidemment la police est nécessaire, mais elle est là pour maintenir l’ordre et traduire les criminels supposés en JUSTICE. Pas pour appliquer une peine elle-même.
J’ai bien peur que beaucoup se croient toujours dans leur bon droit, jusqu’au moment ou ils vont se rendre compte qu’eux aussi, des fois, pourraient avoir à réclamer auprès de l’état se voir non-entendus (confere certains « gilets jaunes » qui manifestaient pour la première fois et n’ont pas compris quand ils se sont pris les flics dans la figure, « on nous traite comme de vulgaires gauchistes alors qu’on a raison de réclamer » (je vous passe la moment de réalisation), eh oui, c’est comme ça que ça se passe en France, même quand c’est vous).

Et encore une fois, pour que la police attrappe les méchants, via les technologies comme la reconnaissance faciale, elle ne peut pas se limiter à « regarder » que les criminels, elle doit regarder TOUT LE MONDE, et ensuite trier dans le tas. Ah, tiens, celui-là vient de griller un stop, on cherche des violeurs d’enfants mais on va quand même lui lettre une prune, après tout il a commit une erreur. Et puis la mamie qui ramasse pas la crotte de son chien, hop, une amende !

Ne demandez pas une justice absolue, cela s’appelle la dictature. Préférez une justice humaine, compréhensive, prenant en compte les contexte, gravité et nombre d’occurrence… C’est ce qui permet de « discuter », la technologie ne discute pas.

Rappelez-vous en pour le jour ou vous ou bien un proche, avec toutes les meilleures raisons du monde seront pris dans les filets d’une justice « aveugle » qui voit tout.

2 J'aime

S’il n’y avait qu’aux USA encore…

C’est typique dans le paysage anglo-saxons

pas du tout … ton raisonnement est une dérive de mes propos. Les flics sont les représentants de l’ordre public … et c’est tout. Ils ne sont pas la pour faire la justice (même si parfois ça se justifierai … ). Rien n’interdit de manifester … ça doit simplement se faire selon certaines règles. Personne n’est au dessus des lois, pompiers et infirmières compris et flics … Maintenant s’ils déconnent … ils en paient le prix d’autant plus que dans ce cadre la c’est fait sciemment… Moi je crois surtout que certains prennent les manifs pour un exutoire gratuit et dans bien des cas les gens ne se remettent pas en cause.
On parle tout le temps des manifestants blessés mais jamais des flics … bizarrement ! et encore moins des dégâts occasionnés par les fameux GJ …
Je ne dis pas que tout est bien … et loin de la, je ne dis pas qu’il n’y a pas des enfoirés … mais simplement que s’ils pronent la violence … et ben il ne faut pas s’attendre a de la tendresse de la part de ceux qui sont en face … quels qu’ils soient. Sans compter que les flics eux … n’ont rien demandé. Les bonhommes se trompent de cible. S’ils en ont sur le cœur autant le dire aux bonnes personnes …

3 J'aime