Forum Clubic

Commentaires : Une nouvelle étape franchie pour le futur téléscope James Webb

Le télescope spatial James Webb (JWST) voit enfin le bout du tunnel. Après quasiment une décennie de retard, cet instrument scientifique véritablement exceptionnel devrait décoller au mois d’octobre. En préparation de ce lancement, la NASA et le constructeur Northrop Grumman ont réalisé une batterie de tests particulièrement poussée.

1 J'aime

Les Américains ont (vraiment) intérêt à ne pas se rater. JW va apporter pas mal de trucs.

1 J'aime

(…) possibilité d’envoyer des correctifs logiciel"S" au JWST « VIRGULE » capables d’être installés (…)

Les réparations d’Hubble on été ruineuses sur le plan strictement comptable (plus coûteuses qu’un télescope neuf) mais le défi technique a surmonter était tel, que le retour d’expérience est considéré comme aussi important que celui des missions lunaires !
Cette fois le défi technologique est encore différent, mais tout aussi difficile. Pour le néophyte, un télescope infrarouge de 6 m, n’évoque sûrement pas grand chose, mais il s’agit bien de l’une des missions les plus audacieuses que l’humanité ait jamais tentée !

1 J'aime

5 fois plus loin que la lune il y a encore une orbite ? bin mince je ne l’aurai pas imaginé.

Merci d’utiliser le lien dédié « Signaler une erreur » à la fin de l’article plutôt que les commentaires pour remonter des erreurs. jap

Plus qu’à espérer qu’ils n’envoient pas un télescope myope dans l’espace … (fallait quand même le faire sur Hubble …)

Oui mais comme l’erreur de courbure était « parfaite » on l’a corrigé numériquement (avec un peu de perte), puis avec une optique correctrice installée par les astronautes directement dans la chaîne optique (du grand art) !

C’est peut-être une question con, mais en une décennie, est-ce qu’il y a moyen que les instrus qu’ils aient placé dans la sonde au début du programme soient obsolètes? Je me doute que de base ils mettent des trucs en avance sur leurs temps. Ou bien font-ils des upgrade entre-temps?

1 J'aime

Il n’est pas en orbite autour de la Terre. Il est au point de Lagrange L2 du système Terre-Soleil. C’est loin, mais c’est le but pour, entre autres, éviter les interférences avec le bazar électromagnétique terrien.

→ « lorsqu’il orbitera à 1,5 million de kilomètres de la Terre »

Donc il sera en orbite avec la terre non ? C’est une autre orbite ?

Il ne sera pas en orbite autour de la terre mais autour du soleil, à un endroit particulier appelé « point de Lagrange 2 », qui lui permettra d’avoir en permanence la terre entre lui et le soleil, ce qui le protègera des rayonnements.

https://www.nasa.gov/topics/universe/features/webb-l2.html

2 J'aime

Ok merci pour la précision, je me disais bien aussi… :+1:

1 J'aime

Un autre lien sur les points de Lagrange : Les Points de Lagrange : quand la mécanique orbitale donne un coup de pouce à l'exploration spatiale

1 J'aime

C’est un point de Lagrange où le Soleil est caché par la Terre je crois.

Si c’est triste de voir que l’on ne met que 10B dans un tel projet alors que des projets militaires en bouffent des centaines. L’homme a à peine commencé à descendre du singe.

1 J'aime

Alors sur un graphique, oui, mais en réalité compte tenu de l’énormité du Soleil et de la taille relative de la Terre à 1,5 millions de kilomètres, le Soleil n’est pas caché. En plus, il s’agit d’une zone, pas d’un point matériel : JWST effectuera une espèce de trajectoire en lasso autour. Ses panneaux solaires seront bien illuminés côté Soleil ^^

1 J'aime

Oui, ils ont même une équipe de voyantes pour être en avance sur leur temps.

Oui, sans compter l’Agence Européenne et l’Agence Canadienne, partenaires du projet… L’Union est contributrice pour environ 1 Milliard de dollars, le Canada, je ne connais pas… On oublie trop souvent de citer l’ESA, je trouve…

1 J'aime

En attendant l’extension de l’anneau du CERN, et là, ce sera formidable! Le projet, avalisé, est celui d’un anneau de 100 km, cette fois !!! De quoi satisfaire les complotistes de tous bords … :joy::rofl: