Forum Clubic

Commentaires : Une IA pour comprendre pourquoi les fermes solaires tuent des milliers d'oiseaux chaque année

Les énergies renouvelables ont parfois des conséquences inattendues sur l’environnement. Parmi elles, il y a les carcasses d’oiseaux jonchant régulièrement le sol des fermes solaires.

C’est probablement un bug dans le logiciel de simulation de notre monde, il faudrait que quelqu’un se réveil et aille le signaler aux administrateurs

PS : dans certaines fermes solaires, la moitié des oiseaux morts ont leurs ailes qui ont partiellement fondues. Il faut aussi noter qu’à l’échelle de leur population les quelques morts sur les fermes solaires ne représentent peut-être rien de significatifs.

Dès qu’on fait dans la démesure on peut être sûr que ça va perturber l’écosystème
Il faudra surement réglementer la taille des fermes solaires et ne pas créer des surfaces trop grandes ou contigues.

5 J'aime

De ce que j’avais lu les éoliennes aussi tue des oiseaux.
Tu parles d’une écologie …

5 J'aime

bon ben apres les insectes les oiseaux vont disparaitre
au final il ne restera plus que des cailloux

1 J'aime

Et réchauffe l’atmosphère aussi en grand nombre

On ne s’inquiète pas plus que ça des millions d’oiseaux tués par les véhicules et les centaines de milliers tués par des collisions avec les vitres des habitations. On ne peut pas y faire grand chose. C’est justement parce que on peut peut être améliorer ce problème spécifique, même si il est mineur, que l’on s’y interesse.

1 J'aime

Une fraction de l’énergie est récupérée, et la réfraction et le réchauffement local n’est pas si important (sauf si on a déboisé pour mettre les panneaux…).

Je parlais des éoliennes :wink:

1 J'aime

Donc si j’ai bien suivi, on ne sait pas pourquoi ils meurent en particulier aux alentours des fermes solaires?
C’est assez étrange en effet puisque les panneaux solaires n’emettent pas de rayonnement particuliers…

Une IA pour comprendre! Formidable! Peut-être que des caméras auraient suffi, non? Certes, après il faut interpréter les images. C’est vrai que l’intelligence étant de plus en plus rare …

12 J'aime

Ce n’est pas une raison pour en tuer encore plus, surtout pour un systeme censé être écologique ça la fout mal

2 J'aime

Le vrai problème de ces fermes solaires c’est surtout que…bah elles ne fonctionnent pas en fait. La puissance nominale est absolument ridicule en vue des investissements, et du renouvellement tous les environ 20-30 ans de ceux-ci. Mais en plus de cela, on sait que la ferme, sur une année, ne produira que 20 % environ de cette puissance nominale (la nuit on ne produit pas, et quand le soleil est trop fort ou pas assez, on produit peu). Je ne me souviens juste plus si ces 20 % sont effectivement utilisables ou si en plus ils ne tombent pas en même temps que la consommation et qu’une partie est perdue. Mais quand ils produisent, on diminue d’autres énergies à coûts fixes pour laisser en priorité le solaire… Super utile. En gros on balance des milliards pour…rien. Je parle même pas du coût écologique des infrastructures, dont le bilan matériaux/énergie engagés par kWh produit est ridicule. Le capitalisme est doué. Il a réussi à se relancer dans une nouvelle voie de destruction et d’inutilité sociale, mais là où il fait vraiment fort, c’est en faisant croire à presque tout le monde que c’est « vert » et « écologique ». BRAVO.

2 J'aime

Les oiseaux sont voués à disparaître. Si j’en crois les néerlandais, les chats sont les pires prédateurs. Ils demandent de respecter la loi : il les accusent d’enfreindre la loi lorsqu’ils quittent le domicile de leurs maîtres()
En Australie, des campagnes d’extermination ont été lancées contre de terribles prédateurs : les chats

Les chats + les éoliennes + les fermes solaires = Je dois me préparer à expliquer à mes petits enfants ce qu’étaient les oiseaux…

5 J'aime

Pire, la fabrication des cellules photovoltaïques produit du trifluorure d’azote. Le NF3 est un gaz 17 200 fois plus polluant que le CO2. Et il n’est pas absorbé par la végétation.

sauf que les chats existent depuis des millénaires, et la différence entre l’extinction c’est nous qui le fera si on continue à les chasser, les empoisonner, les piéger avec les éoliennes et panneaux solaire et j’en passe
Bon en meme temps moins d’oiseaux c’est moins de fiente sur ma voiture :slight_smile:

2 J'aime

Il faudrait ne pas tout mélanger.

Le ratio d’investissement pour une centrale au sol c’est grosso/modo tout compris 1€ du wc
Une centrale d’1MW c’est 1 million d€.
A comparer à d’autres investissements dans de la production d’énergie c’est tout à fait compétitif.
Les contrats actuels sont signés sur 30ans
Ça ne veut pas dire que les panneaux tombent en rade à 29 ans et 11 mois.Un panneau a une baisse de rendement. au bout d’un certain temps Il est plus intéressant de le remplacer que de le conserver.
Actuellement les fabricants De panneaux donnent des garanties de maintient du rendement à 80% sur 20 ans.
Si les panneaux sont changés entre 20 et 30 ans c’est pour optimiser la centrale et bénéficier des avancées techniques.

La puissance et la production sont deux choses différentes.

La production dépend du gisement et s’exprime en productible (en heure d’ensoleillement ou en kwh par kwc)
Partout en France métropolitaine il n’est pas trop difficile de tirer des rendement autour des 1000kwh/kwc.

Dans une région où le productible est par exemple à 1300 une centrale au sol de 1 MW produira 1300 Mwh.
Si je suis votre raisonnement un peu bizarre des 20% de la puissance convertit en production, ça ferait donc une production annuelle de 200kWh pour une centrale d’1MWc.
Alors peut-être en installant une centrale orientée plein nord, panneaux face contre terre, au fin fond du pas de calais on arrivera à obtenir ces 20% de la puissance initiale. Sinon je vois pas.
Effectivement une centrale PV n’est pas neutre en carbone (comme absolument tout)
Mais le bilan carbone est connue à l’avance.
Et comparer aux émissions CO2 par kwh en France la neutralité carbone d’une centrale PV s’obtient après 4 a 6 ans d’exploitation ( allez ! Mettons 10 Ans pour les panneaux bien pourris) ramener à 20 ou 30 ans le bilan est plus que positif.

Les développeurs utilisent des logiciels pour optimiser le rendement.
Ces résultats ne sont pas du tout approximatif.
Les centrales existent depuis assez longtemps pour connaître ce qu’elles vont sortir par an.
Le delta due aux années plus ou moins ensoleillé n’est que de +/-10%.

Les centrales sont aujourd’hui développées sur fonds privées.
Le capitalisme n’a pas pour habitude d’investir à perte.
Les centrales PV sont rentables. Soyez en certain.

Au final je ne retiens que deux idées de votre commentaire.

Le bilan social. Pour le moment aucune statistiques n’en parle mais les ENR en phase exploitation pérennisent moins d’emplois que les ressources fossiles. Par contre en phase development beaucoup plus.

L’intermittence des ENR. C’est LE problème des ENR. Qui nécessite de trouver des solutions de stockage pas cher assez rapidement et qui nous oblige à conserver le nucléaire pour l’instant.

7 J'aime

Salut !

Écoute, je vais pas me lancer dans un débat de chiffres etc. Ca n’en vaut pas la peine, plusieurs chiffres existent et pour un commentaire Clubic c’est pas rentable^^

Maintenant : ce que j’ai dis est juste que pour une puissance donnée, par exemple une éolienne de 2MW, en comparaison de 2MW nucléaire, on obtiendra qu’environ 23 % de rendement par rapport à ce rendement à 100 % 24/24h. Un réacteur nucléaire lui, sera à environ 90%, et uniquement parce qu’on le baisse artificiellement, justement pour laisser la priorité aux ENR. Ce qui est un non-sens n’est ce pas ? Investir des milliards pour décarbonner une électricité qui l’est déjà. Pour rappel, selon le GIEC, le nucléaire est l’énergie la moins carbonnée. Et encore, c’est sur le parc mondial. En France, c’est encore plus vrai, car plus le nucléaire a une part importante, plus il permet de baisser ses émissions. Bref je m’égare. Ce que je voulais dire, c’est que sur le plan de 1) les ressources naturelles, 2) le coût en investissement par kWh, les ENR ne sont pas intéressantes. En tout cas pas sous la forme de grosses centrales. Les ENR intéressantes sont plutôt les thermiques : PAC, géothermie, panneaux thermiques, etc. Les solutions électriques, dans l’état actuel des choses, ne servent qu’à baisser ponctuellement les sources pilotables. Si cela peut être intéressant quand la source pilotable est fossile, cela devient inutile et même contreproductif quand il s’agit de nucléaire ou d’hydraulique. On baisse une solution à coûts fixes pour laisser la part à des ENR subventionnées coûtant des millards au contribuable. Et non, les centrales solaires ne doivent pas être si rentables, sinon ça serait l’investissement le plus massif. Or, c’est le charbon et le gaz qui progressent le plus. Le solaire n’est rentable que grâce aux subventions. Les subventions sont la nouvelle arnaque. Si on retire toutes les subventions et qu’on ne baisse plus les pilotables pour laisser la priorité aux ENR, et qu’on laisse tout en compétition, personne ne fait plus de solaire ou d’éolien. Petite anecdote : les lobbies gaziers sont les plus fervents soutients des lobbies éoliens et solaires… Oh on me dit dans l’oreillette qu’on ne sait pas faire de l’ENR sans backup pilotable… Et comme on n’a plus beaucoup de potentiel hydraulique, que l’idéologie écologiste a banni le nucléaire, que reste-il ? Le gaz, le charbon et le pétrole ! Nice :wink:

3 J'aime

En effet je ne vais pas perdre mon temps à répondre à ton commentaire c’est pas rentable.

Tu es tout à fait libre d’avoir ton opinion et de l’étayer avec tes arguments.

De mon point de vue d’écolo fanatique illuminé qui croit les médias (Joke)

Autant de contre vérités, de digression, De mélanges en tout genre, de rumeurs, de « on m’a dit que », dans le même post ça tient de l’exploit.
.
Donc Bon week-end à toi

3 J'aime

C’est probablement un bug d’affichage qui a engendré toutes les fautes d’orthographes dans ton commentaire.

PS : ne le prend pas mal c’est juste pour que tu te relises a l’avenir.