Forum Clubic

Commentaires : Un hacker fait fuiter des milliers de documents de recherche scientifique sur les coronavirus

Le hacker « Shrine » a récupéré illégalement, via le site Sci-Hub, plus de 5 000 documents de recherche sur les coronavirus avant de les mettre à disposition sur la plateforme Reddit, gratuitement, afin d’aider la recherche, notamment les scientifiques et soignants des pays en développement, souvent pénalisés par les Paywalls.

2 J'aime

bien, mais attentions aux fakes news qui vont tomber. Car des personnes qui n’y comprennent rien vont s’improviser journaliste.

Bonjour clubic.

Je ne comprend pas très bien votre article : le hacker Shrine rend publique et démonétisé des documents rendu publique et démonétisé par Sci-Hub avant lui?
C’est quoi l’exploit? pourquoi on ne remercie pas Sci-Hub plutôt que le « hacker »?
(surtout que sci-hub ne se limite pas au coronavirus)

L’accès aux articles scientifiques devraient être gratuit tout le temps.
Heureusement il y a sci-hub qui marche pas mal à condition de savoir contourner les DNS des fournisseurs d’accès Internet.
Ceci dit ça fait un moment que les grands éditeurs ont ouvert l’accès libre aux publication sur le SARS-CoV2, mais pas forcément tout ou ce qui est hors de ce mot clé (vaccins en général, techniques ou autres sujets pas directement liés).

Ben j’imagine que le gars a piraté le site et mis a disposition de tout le monde des documents qui normalement auraient dû être payants … Procédés moral ? Ça c’est une autre histoire…

Sauf que cela suppose des recherches, du travail, du matériel …et tout ça ce n’est pas gratuit d’autant plus qu’à l’arrivée ce sont très certainement toujours les mêmes qui feront de la recherche et les autres qui en profiteraient…

En fait c’est Sci-Hub qui fait ça en récupérant les articles payants des sites des éditeurs pour justement les laisser libre d’accès depuis leur site. Du coup je comprend toujours pas la plus-value du type.

Et la moralité de restreindre l’accès au savoir on en parle?

C’est certain, mais dans le système actuel, ce ne sont pas les chercheurs qui touchent de l’argent des publications, mais les éditeurs.

Et le pire là dedans, c’est que pour lire les revues il faut payer, mais pour publier aussi !

CF cet article par exemple qui revient sur l’historique et le fonctionnement du « système » : https://sciencespourtous.univ-lyon1.fr/publier-mourir-science-ouverte-sauver-recherche/

1 J'aime

Sauf que les chercheurs ne touchent que dalle lors de la publication de leurs recherches, pire, ils payent pour être publiés (cf le lien que je donne juste au-dessus).

Il faut comprendre comment le système fonctionne.
Les chercheurs doivent trouver des fonds, écrire des projets, les soumettre à des organismes évaluateurs tels que l’Europe, l’Agence Nationale pour la Recherche Scientifique ou des associations telles que l’ARC, la Ligue contre le cancer… En France les salaires sont payés par l’état ou bien ces fonds.
Pour l’essentiel le financement est donc publique ou par aide généreuse.
Ces chercheurs réalisent des travaux et les présentent le plus souvent sous forme d’articles pour partager avec la communauté scientifique les résultats.
Pour cela l’article rédigé est soumis à un journal comme Science, Nature, Vaccine… Cette étape est parfois payante. Par la suite si l’éditeur de la revue est d’accord, il fait lire à des chercheurs du domaine l’article (ils ne sont pas payés pour ça, sauf par leur employeur qui est l’état en général : CNRS, INSERM, Université…). Si le travail est validé, souvent après des compléments d’expériences ou clarifications. L’article est alors accepté pour publication.
C’est là que ça devient tordu. Le chercheur doit céder les droit de l’article à la revue qui va le publier. Cette étape est payante aussi, en général de 300€ jusqu’à plus 3000€ mais rarement. Il n’a théoriquement plus le droit de diffuser son écrit de façon publique (mais garde un droit à la copie privée).
Pour accéder aux articles, il faut payer et il y a beaucoup de revues, ça revient extrêmement chère. L’accès à 1 article individuel par exemple est autour de 40€ souvent. Les institutions de recherche payent donc des abonnements.
Dans ce système nous contribuables payons les chercheurs, les travaux, leur évaluation, leur publication pour finalement aussi payer pour y avoir accès.
Ainsi un chercheur CNRS de Lyon doit payer pour lire le travail de son collègue de Nantes par exemple, le tout payé par nous plusieurs fois à chaque étape.
Alors ne parlons pas des chercheurs dans les pays pauvres qui n’ont aucun accès à des abonnements à ses revues. Ca concerne aussi la recherche médicale qui peut informer sur ka prévention, les traitements…

1 J'aime

Les publications scientifiques n’ont d’intérêt que si elles s’adressent (potentiellement) à tout le monde et pas que les « scientifiques ».
La science n’est qu’un outil de l’humanité, et par principe ne peut être qu’universelle.

Je ne comprend pas ce que tu veux dire. Les articles scientifiques s’adressent à tout le monde, mais tout le monde ne peux pas les comprendre. Il faut en général de bonnes bases dans le domaine. Ca ne peut pas être pour tout le monde. Par exemple un article sur le virus qui nous oblige à être confiné ne rappellera pas ce que c’est qu’un virus, l’ARN, une pneumonie, un test de RT-qPCR… Car c’est évident pour les gens du domaine.

1 J'aime

Bonjour Hemge,

Shrine a simplement repris les documents sur Sci-Hub et les a rendus disponibles sur Reddit. C’est vrai que Sci-Hub serait le premier à remercier. Mais Shrine et ses collègues ont réalisé un véritable recensement (en scannant tous les documents de Sci-Hub pour récupérer tous ceux traitants des coronavirus) et une classification des articles, pour les rendre accessibles au plus grand nombre : les scientifiques, mais aussi les soignants et même, le grand public.

De plus, il est bon de rappeler une chose : le site Sci-Hub est bloqué dans de nombreux pays. Oui, il suffit de passer par un VPN. Mais si nous avons ce réflexe, ce n’est pas le cas de la grande majorité des internautes. A l’inverse, Reddit est extrêmement accessible !

Bonne journée !

Ha punaise …:flushed::flushed:je vois que le système n’a pas changé depuis 20ans… hallucinant​:thinking::thinking:

Il est possible que de très anciens documents éxistent sur ces virus, celui actuel correspond à une épidémie porcine de 1976 qui finissait par tuer les porcelets avec les mêmes symptômes qui a intéressé l’inra un temps et un vaccin avait été envisagé puis l’urgence du prion avec des impacts réels sur les humains a été plus intéressant, pourtant des covid il y en a bien plus chez les animaux qui n’attendent que de passer la barrière des espèces, le problème étant qui fait quoi, médecine humaine, vétérinaire?
Et quels traitements as t’on tenté sur ces cochons? La pharmacopée est énorme, et des covid depuis les années qu’on a identifié ce type de virus sur les animaux d’élevage il y en a eu une dizaine, quels traitements ont été tentés?
L’informatique est en manque de données antérieures aux années 80, il y a encore beaucoup de travail de fourmi à faire pour que le monde entier en profite.
Déjà l’épidémie à covid du sar en 2003 il n’y a pas d’infos sérieuses et accessibles facilement…

@carinae
Non le système reste le même pour ce qui est des journaux scientifiques globalement depuis 20 ans. Mais il y a maintenant un autre modèle qui s’est mis en place : les articles en accès libre sur des journaux uniquement web (les autres étaient ou sont encore papier + web) comme les PLOS (PLOS One, PLOS Genetic…).
Autre nouveauté, il y a beaucoup de chinois et à très très haut niveau, avec des travaux ambitieux, bien écrit… Parfois bousculant nos valeurs éthiques pour les essais thérapeutiques, mais sérieux.

@pemmore
Il y a eu beaucoup de travaux sur le 1er coronavirus SARS-CoV1 responsable de l’épidémie en 2002 (le SRAS en Français) et sur le MERS-CoV qui cause la « grippe du chameau » et est mortel chez l’homme dans 10%, mais c’est un coronavirus peu infectieux.
Sur le 1er virus, on a beaucoup apprit et des projets de vaccins étaient en projet, mais comme l’épidémie a été maîtrisée, les financements se sont taris. Les projets on été arrêté ou on très fortement ralentit.
Ceci dit ça fournit beaucoup de données pour faire un parallèle avec le SARS-CoV2 d’aujourd’hui. Je ne sais pas lesquelles sont en livre accès par contre (j’ai accès à tout d’office).
Si je comprends ton idée, ce serait de vacciner tous les animaux contre tous les coronavirus ? Ce n’est pas possible. Surtout que l’origine est très très probablement une chauves souris sauvage, qui le transmet à un autre animal (pengolin ?) puis ça passe chez l’homme.
L’épidémie qu’on redoutait c’était la grippe, en particulier aviaire qui passerait chez l’homme et/ou le porc. C’est venu d’ailleurs, comme avant HIV, la Dengue, Zika ou Ebola…
Il y en aura d’autres :frowning:

Ok merci des précisions. Il a donc bien eu une plus-value… Je n’avais pas cerné ce détail dans l’article.

Et juste pour information pas besoin de VPN un simple changement de serveur DNS suffit à retrouver Sci-Hub. (Je l’ai fait pour retrouver Sci-Hub en télétravail au début du confinement).

Absolument, freeDNS fonctionne très bien par exemple.

Vous avez raison quelque part, depuis j’ai continué mes recherches, le vaccin pour le covid du cochon aurait pu éxister, la question s’est posée un moment, ça aurait nécessité de disposer d’un budget à une époque ou notre gouvernement était contre de financer des chercheurs dont il ignorait si ça servirait à quelque chose, et préférer à la place installer des fonctionnaires.
C’était bien avant la première épidémie humaine du covid, donc ils ont réagi comme les Suédois, les bestioles s’auto immunisent, les malades à l’équarrissage. Il y a quand même beaucoup de choses qu’on ignorait sur ces virus, les fumeurs sont moins malades fumée ou nicotine? pourquoi les gros car il adore s’installer dans la graisse, vraiment le monde est un journal un niveau au dessus et sort des documents passionnants, puis pour éclairer ma lanterne j’ai feuilleté un gros livre de l’inra, des centaines de pages à lire, les mecs se sont pris de ces risques de dingues, on a des scientifiques en France incroyables. Sinon les grands spécialistes mondiaux du porc disent que cette maladie similaire fonctionnant strictement de la même façon est totalement différente et ne peut pas être une évolution heureusement…