Forum Clubic

Commentaires : Un exemplaire de la Tesla Model S Plaid prend feu dans d'étranges circonstances (page 4)

Je lis tellement de choses dans une journée, et parfois la recherche est ardue pour retrouver ce qu’on cherche en employant les bons termes employés d’origine, tu connais j’en suis sûr.

Mais j’ai un beau deux-pour-un ce matin pour toi et tout le monde.

Pour l’enquête du feu de Houston Texas, l’enquête a établi que le shériff avait déjà en sa possession une vidéo démontrant qu’il y avait effectivement un conducteur dans la Tesla.

Et en bonus, pour ajouter aux soupçons de coup monté pour ce feu-ci, le propriétaire de la Tesla Plaid possède 60 millions de parts de Tesla, mais aussi 64 millions de « puts ».
Je ne m’y connais pas trop, mais les « puts » sont utilisés par les shortsellers, ceux qui parient contre Tesla (ou autre compagnie), et qui font du profit lorsque l’action chute!
Le propriétaire en question serait un gageur invétéré qui séchait l’école pour aller aux courses de chevaux et tient secret ses activités.

Encore une fois, il n’y a pas preuve, seule l’enquête le dira, mais l’accumulation de circonstances étranges fait planer le doute sur les grands titres de combustion spontanée et du conducteur qui aurait eu sa vie menacée qu’on a vu partout en première page, et qui laissent supposer que les Tesla ne sont pas fiables. Ternir la réputation de Tesla est le but recherché et atteint dans bien des cas, car les enquêtes et les rétablissements des faits ne font jamais la une.

Très intéressant article :

A 129 990 dollars, ca fait cher la « tentative » de faire chuter l’action; Il faut que tu finisses par l’admettre, même les Tesla peuvent avoir des problèmes, toute seules, comme les autres, sans qu’il y ait « sabotage » ou autre complots contre le grand Musk .

2 J'aime

C’est juste la troisième fois que j’admets, et volontiers, que les Tesla ne sont pas parfaites.

Mais je te signale que 130 000 dollars est une goutte d’eau sur les 60 millions d’actions du bonhomme.
60 000 000 x 680 l’action = 40,8 milliards de dollars. Même pas 1% de risque.

Evidemment que non.

Mais une nouvelle fois (je dois mal m’exprimer), la nouvelle génération de batterie évitera les départs de feu ‹ spontanés › au niveau des batteries à cause d’un mauvais vieillissement des cellules et en cas de feu, la technologie limitera la propagation du feu cellule après cellule. Et accessoirement, cela simplifiera le refroidissement des cellules, donc réduira les coûts.

Le but n’est pas d’avoir un véhicule non inflammable (là, il faut la voiture des Pierreafeu :)) mais d’avoir un produit qui règle l’un des problèmes des batteries de traction.
Et sans oublier que les véhicules thermiques ne sont pas sans danger en cas d’incendie.

c’était vrai il y a 3 ans mais maintenant, avec les normes à venir en 2025, tous les constructeurs sont obligé d’y aller, même les Allemands et Peugeot (c’est dire :slight_smile: dont le PDG disait il y a 18 mois tout le bien qu’il pensait du sujet…)

Il y a une différence de taille entre TESLA et les autres constructeurs. TESLA n’a aucun client installé qui veut une TESLA thermique… alors qu’aujourd’hui, la majorité des clients des autres constructeurs veulent des véhicules thermiques (même pas hybrides). Donc, il y a une forme de prudence et une contrainte industrielle : les constructeur doivent investir sur 2 technologies, et cela limitait donc la R&D sur l’électrique.

Le fait nouveau est qu’en 2025, les normes vont tuer le thermique et les constructeurs n’ont pas le choix (reste à voir ce qu’il va se passer côté acheteurs, ruée sur le thermique en occasion récente ?).

Pour revenir à votre question, en Europe, Renault développe une gamme de véhicules sur les principaux segments qu’ils adressent avec une stratégie industrielle cohérente (plateformes optimisées, stratégie sur les batteries commune avec Nissan avec production à proximité du site de montage, partenariat avec ST Micro pour l’électronique de puissance, site dédié aux véhicules électriques, etc…). Ceci a été annoncé dans la conférence eWays il y a quelques jours et cela semble être tout sauf du marketing car touchant l’outil industriel.

Sisi, des porte-clés brise vitre/coupe ceinture sont en vente libre.

1 J'aime

C’est très possible, oui, et jusqu’au tout dernier moment des gens achèteront des thermiques pour les garder 10 ou 15 ans, qu’il s’agisse de neuf ou d’occasion. ^^

Parce que n’en déplaise aux défenseurs acharnés du VE qui font souvent de leur cas personnel une généralité, il y a énormément de gens pour qui, et pour diverses raisons, un VE n’est ni intéressant ni adapté à leurs besoins. neutre

Simple exemple : sans citer tous les autres inconvénients et même si les prix des VE s’alignaient sur ceux des VT à gamme égale, ce qui est toujours loin d’être le cas à l’heure actuelle*, en Belgique l’électricité nécessaire à la recharge à domicile coûte presque le double par rapport à la France (et ne parlons pas des compteurs bi-horaire pour profiter du tarif heures creuses, il y a des plans sur la table pour les rendre pratiquement inintéressants). tss.gif

  • et qui selon moi n’arrivera pas avant que les ventes de VE dépassent ou au moins égalent celles des VT, ce qui n’est pas demain la veille.
1 J'aime

Totalement exact, cf le « scandale » provoqué en 2010 par les pédales d’accélérateur soit disant défectueuses de Toyota. De un il a été prouvé que les cas les plus médiatisés n’étaient que des tentatives d’arnaques, de deux la presse (surtout américaine) s’est subitement tue lorsque Toyota qui en avait sans doute assez du battage médiatique a fait poliment remarquer que la série de pédales incriminées avait été fabriquées aux USA, et qu’il n’y avait aucun souci avec les Denso fabriquées au Japon. paf

Il se trouve que j’avais alors une Yaris 2 de 2008 qui avait une pédale de cette série « défectueuse »…je l’ai gardée + de 8 ans sans aucun problème.

Ce ne sont pas les médias qui sont seuls responsables. Ceux qui leur fournissent la matière, le prétexte, le leurre du sensationalisme savent bien comment ça fonctionne.

A le lecture de cet article : Les batteries à électrolytes solides pourraient ne pas être la révolution attendue
On pourrait même se demander si ce type de batterie se généraliseront tout court.

Et après ils veulent obliger les gens a prendre des voitures électriques pour 2030…2035

Evidement, quand on voit l’état du véhicule à la fin.