Forum Clubic

Commentaires : Twitter suspend définitivement le compte de Donald Trump

C’est finalement après de longues heures d’hésitation que Twitter a décidé de passer à l’acte. Le compte de Donald Trump vient d’être suspendu du réseau social.

La dictature du « camp du bien »…

25 J'aime

Le pire c’est que c’est vrai.
Dommage qu’il n’ y a plus personne qui va défendre les américains .

Comme pour les milliers de chromeur "famille complète " qui vivent dans des tentes sur les plages parce que l’industrie touristique est complètement arrêté et que le monde ont absolument tout perdu avec les mesures sanitaires . ( Visible depuis Vancouver canada ).

2 J'aime

@Albert66 @newseven Donald Trump refuse les résultats de l’élection présidentielle (qui paradoxalement a sûrement été « grâce à lui » l’élection la plus contrôlée, revérifiée de toute l’histoire des Etats-Unis).
En incitant ses partisans à s’opposer aux résultats, il attaque (et pas qu’idéologiquement comme on a pu le voir) la constitution. La dictature n’est donc pas dans le camp que vous croyez…
Je ne sais pas à quel point la réalité alternative dans laquelle vivent les républicains américains a contaminé les esprits dans la région de Vancouver… Il est vrai que Trump a défendu certains américains durant son mandat, mais de quels américains s’agissait-il? Des plus fortunés. Pas du tout ceux qui sont en train de galérer.

11 J'aime

Je sais que cela n’arrivera pas mais peut on essayer de ne pas parler de la politique de Trump pour une fois pour se concentrer sur Twitter, qui est le vrai sujet de cette news.
Concernant Twitter donc, je trouve leur revirement bien opportuniste. Après avoir laissé Trump les utiliser comme tribune et avoir véhiculé de la désinformation pendant 4 ans ils se réveillent brusquement et se découvrent une conscience civique. De qui se moque t’on ?
Si au moins leur prise de conscience était sincère mais ils veulent juste éviter de sombrer avec le paquebot Trump.

8 J'aime

Trump a aussi refuse cette politique axee sur la couleur de peau et l’orientation sexuelle, ce qui a pousse des gens comme moi a voter pour lui quand meme, malgre toutes ses aneries.

Tu oublies aussi qu’il a tout a fait le droit de contester des elections, et qu’il n’a appele personne a la violence. Il a conteste les resultats de la meme maniere que les democrates ont conteste le sien tout au long de son mandat en parlant d’ingerence russe. Il est d’ailleurs amusant de constater que, depuis que l’enquete a demontre qu’aucune preuve tangible n’est venu etayer cette theorie du complot des democrates, on entend plus parler de cette histoire qui faisait pourtant la une des journaux presque tous les jours pendant 3 ans (et qui a servi de pretexte pour une tentative d’impeachment). En terme de contestation des resultats, personne n’a de lecons a donner chez les democrates, et malheureusement comme chez Trump.

Enfin, en termes de violences, les tentatives d’imposition de l’anarchie par les mouvements BLM ont coute la vie a une bonne 50ene de personnes depuis Mai dernier ainsi qu’environ 2 milliards de dollars (source: the sun) de degats materiels. Pourtant, Twitter ne bloque aucun des comptes de ces leaders qui appellent a la « revolution ». Comment ne pas y voir un parti pris et une tentative d’ingerence dans la politque d’un pays?!

12 J'aime

Je ne vois pas comment on peut séparer cette news de la politique de Trump. On est au contraire en plein dedans, et le contenu de l’article le montre bien.

j’aurai essayé :roll_eyes:

3 J'aime

Vous avez aussi la possibilité de vous informer ailleurs que sur « les média bien pensants » et de vous faire votre propre idée.

2 J'aime

En quoi est-il dérangeant pour vous d’avoir une politique qui met en avant des sujets tels que le racisme ou les discriminations liées à l’orientation sexuelle? A vous entendre, on dirait que cette politique, celle des Démocrates pour la nommer clairement, ne tourne autour que de cet axe unique, c’est un peu réducteur non?

Une contestation initiale des résultats était possible bien sûr. Mais depuis, 60+ recours devant la justice américaine (y compris devant la court suprême) ont été balayés d’un revers de la main parce qu’il n’y a aucun bien-fondé . Maintenant ça devient juste une opposition qui fait du mal à la démocratie américaine et qui empêche une transition décente avec Joe Biden.
Je rappelle que Trump a bien été « impeached » par la chambre des représentants. Si le Sénat avait décidé de la même manière, Trump aurait été destitué. Mais la validation de l’impeachment par la chambre des représentants est suffisante pour dire qu’il y a bien eu un impeachment, ce n’était pas qu’une « tentative » comme vous le dites.
Ensuite, cette procédure d’impeachment s’est appuyée sur le scandale avec l’Ukraine, et non sur les interférences russes.

Concernant BLM, il ne me semble pas qu’il y ait une volonté d’imposer l’anarchie. La société américaine (et elle n’est pas la seule) discrimine la population afro-américaine, à de multiples niveaux. Les violences policières en sont la démonstration la plus évidente et tragique. Les manifestations de BLM dénoncent ces violences et ont été, pendant la période dont tu parles, une réponse directe à la mort scandaleuse de George Floyd. Contrairement aux imbéciles du Capitol, il y a un bien-fondé aux manifestations des BLM.
Il vaudrait mieux éviter d’utiliser « the Sun » comme source, j’exagère un tout petit peu mais c’est un peu comme si tu utilisais comme source le magazine « Closer » en France. Et j’ai retrouvé ton article https://www.the-sun.com/news/1489479/george-floyd-protests-2billion-damage/, où est la source concernant la « bonne cinquantaine de personnes » tuée directement causé par BLM?

3 J'aime

Quoi ? Il a surtout les plus fortunés sur le dos.
Il a soutenu les américains ne vivant pas dans les grandes villes. Ces mêmes américains galèrent depuis 20-30 ans et qui ont enfin pu respirer avec Trump. Les petits industriels , les fermiers …
Il s’est mit à dos le GAFA en les imposants plus et en leur mettant le fisc sur le dos (coucou Facebook qui a du fermer sa holding en Irlande). Regarde les résultats d’élection, les villes sont démocrates et le reste de l’Amérique est républicain.

3 J'aime

L’info concerne bien Twitter. C’est une entreprise, non un service public. Comme toute entreprise, il lui faut gérer les risques d’image et les risques juridiques, que ce soit en suspendant un compte ou en le laissant fonctionner.
La maison blanche dispose d’une grande salle de presse d’où le Président (qui qu’il soit) peut tout à fait s’exprimer sans avoir recours aux réseaux sociaux. Ces derniers sont certes très populaires mais la vie ne s’arrête pas à eux. Le Président de la première puissance mondiale ne doit pas se trouver bâillonné par une dizaine d’entreprises, car, élu démocratiquement, il doit disposer d’outils de communication officiels. Mais, inversement, les entreprises ne doivent pas être dans l’obligation de relayer ses propos. C’est aussi ça la liberté.

4 J'aime

Bien que Trump soit un idiot, c’est tout de même regrettable que les boîtes technos peuvent couper les moyens de communication du président de façon arbitraire sans passer par un tribunal. Digne d’une république de banane. Et après ils viennent faire la leçon aux autres pays.

1 J'aime

Bon, pour info le premier impeachment était lié a une affaire avec l’Ukraine et avait plutôt un lien avec les élections de 2020 puisqu’il s’agissait de nuire au candidat Biden.

Ensuite, n’est il pas séditieux pour un président en exercice d’inciter ses supporters a manifester devant le siège du pouvoir législatif et donc de la démocratie. Méthode qui rappelle la prise de contrôle de l’Allemagne en 1933…

Par rapport à Twitter, je reconnais qu’il est difficile de savoir s’il s’agit plus d’utiliser la situation à des fins publicitaires ou par réelle conscience politique… En tout cas une interdiction temporaire de plus longue durée ou en core mieux, imposer un délai de 24h entre l’écriture et la publication des messages issus de ce compte serait sans doute plus démocratique que l’interdiction pur et dur de s’exprimer.

C’est très grave pour la démocratie.
Après le gouvernement des juges, on a maintenant des sociétés privées comme Twitter qui décident de se qui est bien ou mal et imposent une morale à toute la planète, comme la cancel culture.
En démocratie, ce sont les citoyens qui décident.
Quant aux violences des manifestations,bon en a eu de très nombreuses fois des exemples en France.
C’est un exemple d’une crise démocratique où les citoyens ne se sentent plus représentés par les médias et leurs élites.
Si on vous dit qu’il est obligatoire de voter pour un candidat parce qu’il représente le Bien et qu’il est soutenu par des sociétés privées et l’autre est présenté comme un fasciste, alors ce n’est plus la peine de voter !
J’ajoute qu’il est toujours amusant de voir des gens se réclamant de la pensée de gauche soutenir ces emblèmes absolus du capitalisme que sont les GAFAM…

4 J'aime

Je consulte de nombreux médias, avec des inclinaisons politiques variées. La compétence journaliste ne se limite pas à un seul « camp » pour reprendre votre terme.
Mais, et il y a un gros « mais », il faut distinguer le journalisme sérieux des âneries. Trop souvent, les médias alternatifs cités par ceux qui vont utiliser des termes tels que « média bien pensant » (car je ne mets pas tous les medias alternatifs dans le même panier) ne sont en fait que du complotisme de bas étage et ne reposent sur rien de sérieux.

Donc si par bien pensant, vous voulez dire sérieux, argumenté, reposant sur des enquêtes journalistiques de qualité alors oui, vous avez raison, c’est bien le type de média que je consulte. Se faire sa propre idée, c’est aussi être capable d’évaluer le. niveau d’argumentation et les données d’un article.

Lorsqu’on consulte un article qui remet en question des vérités admises, comme par exemple douter que la terre est ronde, il peut être tentant, inconsciemment, de se mettre à y croire afin d’appartenir à ce groupe d’individu minoritaire qui détient la vérité que personne d’autre n’a. Cela donne aussi le sentiment de sortir du lot, de la bien pensance, du courant « mainstream ». Ce sentiment d’importance est dangereux car il peut pousser les gens à croire n’importe quoi.
Donc pensez par vous-même mais avec raison, de façon structurée, et avec une petite pointe d’optimisme. Sinon vous risquez de croire un jour que Bill Gates a créé le coronavirus pour vous contrôler à distance avec la 5G. Même si ne dis pas que ce serait une application inintéressante de la 5G… :slight_smile:

5 J'aime

Couper les moyen de communication ? Au pluriel ? Désolé mais là c’est vraiment n’importe quoi et faux. Ils n’ont coupé qu’un seul moyen, le leur et seulement après moultes et moultes avertissements. De plus je ne vois pas le rapport avec les « républiques de banane ». Désolé mais ce que tu écris s’appelle un troll, ni plus ni moins.

C’est vrai qu’il faut laisser faire un Président qui perdu les élections, salir les le principe même de la démocratie, inciter à la violence et à la rébellion alors que les élections ont été validées par tous les acteurs : Grand Électeurs, juges et même cours Suprême.

Suivant les Trumpistes, le camp du bien c’est eux. Ils sont équivalent aux Mollahs iraniens, une fois le pouvoir acquis ils ne le lâche plus. Tout changement est est l’œuvre de terroristes.

Ils le lâchent bien tard à 2 semaines de la fin.
C’est vraiment le service minimum pour se refaire une virginité.

1 J'aime

Le camp du bien à également refusé un mandat d’arrêt contre Trump lorsqu’il les servait servilement ,maintenant il ne pourra pas prendre ses vacances en Irak

1 J'aime