Forum Clubic

Commentaires : Tinder : vous pouvez désormais ajouter des vidéos à votre profil

Pour matcher sur Tinder, finies les poses figées, il va maintenant falloir bouger : les utilisateurs peuvent désormais embellir leur profil de quelques vidéos.

Vivement que je redevienne célibataire !

1 J'aime

C’est dans ces moment là où tu te dis que la polygamie, c’est bien !

« Il n’a jamais été aussi facile de trouver l’amour sur Tinder en 2021 »… Mouais…

Perso je n’y crois plus trop aux sites de rencontres vu leurs fréquentation. Des centaines de mecs en manque qui harcèlent directement n’importe quelle femme qui passe, des papys espérant sauter une fille de 40 ans de moins qu’eux, des faux profils, des femmes hyper exigeantes qui s’attendent à trouver le milliardaire chef d’entreprise ET beau gosse en plus… Il reste pas grand chose :slight_smile:

1 J'aime

Je ne comprend pas… ca fait plus de deux ans qu’on peut rajouter des vidéos a son profil. Quelle est la nouveauté du coup ?

@Rémi Bouvet

Bref, il n’a jamais été aussi facile de trouver l’amour sur Tinder en 2021.

Vous la sortez d’où cette phrase à la c** ?

Sais pas mais en 2021 comme on 2012, j’ai toujours le bug Tinder… Mais bon, la patience est la vertu des mendiants… en Amour ¯_(ツ)_/¯

Pour avoir testé Tinder pour vérifier par moi-même si c’était si bien que ça, j’en conclus que c’est pourri.

Déjà être une blonde sur un site de ‹ rencontres › n’aide pas, avec les à-priori et fantasmes has been, grâce aux charmants dragueurs hyper respectueux de Tinder, j’ai appris beaucoup de moi-même…

Que j’étais une sal*** à la recherche de sensations fortes avec des noirs et des arabes ! Oh, ha bon ?

Que j’avais des seins trop gros par rapport à ma corpulence, donc en plastique ! Haaa je ne me souviens pas être passée sur une table d’opération durant ma vie, c’est alzheimer !

Que j’étais sur l’appli juste pour ajouter des bit** à mon tableau de chasse ! C’est un mur qu’il me faut pour tout accrocher…

Aussitôt installée, aussitôt virée, je me suis rappelée pourquoi je ne traînais sur aucun réseau (a)social, définitivement je suis très bien dans ma petite bulle !

5 J'aime

Ptite bulle pour une ptitepuce :stuck_out_tongue_winking_eye:

Tu as raison mais le constat n’est pas bien reluisant non plus pour l’autre sexe et je rejoins ce que certains gars disent (oui j’ai testé). Et ce que tu dis est vrai mais c’est aussi parce que certaines ont fini par jouer le jeu et elles finissent par devenir majoritaires. (J’ai même vu un profil où elle disait préférer « les noirs et les arabes » justement).
Après niveau « traumatisme » c’est sûr que les femmes sont plus exposées que les hommes, pour en avoir discuté avec certaines elles recevaient quotidiennement des photo-portrait « d’asperge », et franchement, j’imagine pour nous les gars : si on recevait quotidiennement des photos de « tartes aux poils », je crois qu’on finirait par être tout aussi blasés.

Bref, les sites de rencontre, un appeau à cassos.

Article « sponsorisé » tout simplement ^^

C’est le bas fond de l’internet qui se ramasse sur Tinder. Beaucoup de leurs utilisateurs sont des jeunes avides de sexes qui sont incapables de batir une relation sérieuse ou bien qui ne sont même pas capable de comprendre ce que l’amour signifie.

Je n’irais pas sur ce réseau si j’étais célibataire car c’est rempli d’une bande d’insignifiants.

La fonction vidéo va encore plus dans ce sens ou l’image est plus important que le contenu pour certains.

Vu la photo de profil, je pense qu’il a bien ferré :sweat_smile:

Oui on a tendance à mettre tous les mecs dans le même panier, parce que 90% d’entre eux envoient leurs asperges en photo en guise de ‹ drague › ou d’approche’.

C’est devenu tellement banal de nos jours d’envoyer ses parties intimes, que ça en devient presque un critère d’importance sur les réseaux de ‹ drague ›.

Nous les filles si on envoyait nos parties intimes à tour de bras, on se ferait insulter de sal*** qui ne se respecte pas.

Mais bon quand on voit déjà le comportement de beaucoup de mecs dans la rue, qui siffle, tripote les nanas, forcément en virtuel les limites n’existent plus…

Et les nanas ne sont pas exempt de défauts, quand j’en vois beaucoup habillées sexy, mais qui en + provoquent, et osent sourire ou dire merci quand elles se font ‹ complimenter d’être bonne ›, ça m’exaspère…

Je suis jeune, et censé comprendre toutes ces personnes, mais pourtant non, je me sens née dans la mauvaise période !

1 J'aime

+1 mais au masculin :wink:

Un peu dure comme formulation pour ceux qui subissent dans la solitude sexuelle.

C’est clair.

Pas facile de s’y retrouver avec les faux profils, les vieilles photos, les filtres, les brouteurs, les exigent(e)s non lucides sur eux-mêmes etc…
L’amour et le sexe font vendre depuis presque la nuit des temps et cela risque de continuer un moment.

Un peu comme avec les Rolex ? Si t’en as pas eu au moins une t’as raté ta vie ?

Entre ne pas avoir de Rolex et ne pratiquement jamais avoir de rapport sexuel alors qu’on en a l’envie/besoin, je pense personnellement qu’il y a une très forte différence.

1 J'aime

J’exagère, mais à peine. Mon fond est correct : la (hyper)sexualisation est avant tout une construction sociale moderne avant d’être une réalité « millénaire ».
On en revient à dire : est-ce que ces applis aident vraiment ceux qui sont vraiment dans la misère affective/amoureuse ou sexuelle ? Ou elles ne font que perpétuer cette (hyper)sexualisation et semble marginaliser la normativité ?

Mon propos n’est pas là. Je voulais juste faire remarquer que je trouver la phrase méprisante pour ceux qui souffrent de ce manque de relation. Peu importe pour moi les causes, modernes ou non. Ces personnes sont dans la souffrance et les traiter de cassos est totalement inapproprié de mon point de vue.

1 J'aime

Là après ça va un peu plus loin que Tinder et il faut élargir son champ de conscience, parce que ce n’est pas que sur Tinder que tu rencontreras ce genre d’individus quel que soit son genre ; et beaucoup n’hésiterons pas à te regarder d’un œil méprisant. Il ne faudra pas hésiter dans ces moments-là à jouer de ses « qualités » pour les rabattre dans leurs cordes. Ça peut parfois être jouissif et ça booste un peu son égo :slight_smile: Le tout est de ne pas se démoraliser et garder ses armes assez affûtées pour affronter au moment opportun tous ces nombrilistes méprisants et méprisables. Ne pas non plus se lancer dans des phrases toutes faites comme « mauvaise période », d’abord parce que ce n’est pas forcément vrai car chaque époque a bien évidemment ses travers, et ce genre de phrases ça nous démoralise plus qu’autre chose.

Bon courage dans la vie ptitepuce :slightly_smiling_face:

Je pense que tu as une définition différente du mot « cassos » de moi, du coup ma question est encore plus pertinente.

1 J'aime