Forum Clubic

Commentaires : The Last of Us Part II : l'équipe créative du jeu menacée de mort – est-ce que ce monde est sérieux?

Cet article ne contient aucun spoiler.

4 J'aime

Sympa ce petit mix d’horreurs actuelles, à la mode:… homophobie, antisémitisme, sectarisme.
On se croirait encore au 20eme siècle…

8 J'aime

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas les choix scénaristiques d’une équipe ou tout autre choix de l’équipe créative d’une oeuvre à laquelle on est attaché, c’est un chose, mais en venir à faire… ça…
Les réseaux sociaux ont ce travers qu’ils ont donné de la voix et de l’importance à des personnes qui n’auraient absolument pas dû en avoir, et ça donne des situations tout bonnement aberrantes et scandaleuses comme celle-ci.
C’est vraiment dégoûtant et regrettable à la fois D:

12 J'aime

Et il y a de forte chance que le « vrai gamer » va se br**** sur des vidéos de lesbiennes sur internet :roll_eyes:

9 J'aime

Il y a quand même beaucoup de « pseudos joueurs » frustrés qui ont du mal vivre leur enfance et ont refoulé leur scène primitive bien profond… H + F ou H + H ou F + F ou ? + ?

Et il ne faut pas grand’chose pour faire ressortir le tout…

« Puisqu’on aborde le sujet, il nous faut rappeler l’évidence : toute forme d’art est politique. »
C’est vrai et on fait tous de la politique sans forcément sans rendre compte, par exemple en publiant des commentaires ici-même sur des sujets sensibles. On rajoute de l’intolérance, de l’agressivité et ça dérape comme sur ce jeu.
Ca me rappelle un peu les polémiques sur le dernier épisode de Game of Throne. Et le résultat de ces dérapages, c’est que ça donne du grain à moudre à ceux qui veulent lever l’anonymat sur internet, autre sujet à frictions…

1 J'aime

Exactement. L’exemple du final de GoT est bien choisi, et a donné lieu c’est vrai à des pétitions (au mieux) mais aussi à des torrents d’insultes et de menaces envers le casting et les showrunners. On peut aussi citer le cas de Star Wars VIII …

Côté jeux vidéo, cela me rappelle aussi beaucoup la sortie de No Man’s Sky, qui ne répondait pas du tout aux promesses initiales des trailers. Hello Games, et notamment son fondateur Sean Murray, avait du encaisser des choses ignobles à son propos après la sortie du jeu.

Pourtant la relation lesbienne d’Ellie ou le personnage féminin très musclé sont logiques, servent le scénario et passent très bien dans TLOU2.
Contrairement à pas mal de séries récentes où les ajouts « inclusifs » sonnent faux, moraliste et ridicules quitte à gâcher une série, là ça prend toute sa place et ça fait même plaisir car ça nourrit les personnages et l’histoire tout en rendant le jeu original et frais.

Que ceux qui sont hermétiques à la diversité intelligente et bien amenée jouent à autre chose, tout simplement.

Et il ne faut pas oublier que l’inverse existe aussi. Quand overwatch a release le personnage Sigma ils ont eu des insultes car un jeu pourtant très inclusif sortait un personnage blanc d’âge mur et masculin. Les cons y’en a partout.

4 J'aime

Les réseaux sociaux ont ce travers qu’ils ont donné de la voix et de l’importance à des personnes qui n’auraient absolument pas dû en avoir

J’hésite entre ces diverses définitions pour ta phrase : ségrégation, discrimination, stigmatisation ou sectarisme. On pourrais même titiller le fascisme ou l’inquisition mais ça irais un peu loin :slight_smile:

Ça montre surtout que, comme d’habitude, une minorité se sent offensée et donne de la voix. La Société à passé son temps à cacher les miettes sous le tapis, les réseaux sociaux ont soulevés le tapis maintenant il faut faire avec. Remettre un tapis ne changera rien, hein.

2 J'aime

Et c’est exactement sur ce point que l’on peut faire la différence entre les personnes qui ont joué au jeu et ceux qui n’ont lu que des bribes du scénario / regardé des vidéos à l’emporte-pièce sur YouTube.

Là où les critiques (négatives) se trompent totalement, c’est que ces choix de personnage n’ont rien de gratuit et servent le propos du jeu. Tout comme le studio évite justement l’écueil d’en « faire trop » sur ces sujets. À une unique reprise, dans tout le jeu (pour rappel > 25 heures), un personnage fait une remarque à Ellie sur son orientation sexuelle. Pour les autres personnages, c’est un non sujet. Il n’y a rien à en dire, c’est un fait, point.

2 J'aime

Je n’ai absolument rien contre les gens qui émettent un avis, sous quelque forme qu’il soit, tant qu’il reste dans la limite de la décence mais je suis désolé, je ne cautionne pas le fait que des personnes utilisent leur liberté d’expression pour proférer des menaces de mort, d’autant plus sur un sujet comme celui-ci où ces personnes n’arrivent apparemment pas à faire la part des choses entre réalité et fiction.
La liberté d’expression est un droit fondamental qui appartient à tous, mais l’utiliser à ce genre de fin est tout simplement honteux.
That’s my 2 cents.

3 J'aime

« N’y gagnerions-nous pas tous en termes de variété des points de vue, et d’ouverture d’esprit ? »…ça a l’air plutôt mal parti, en tout cas…

Que chaque personnes puissent s’exprimer c’est la base de la liberté d’expression et pour moi c’est plutôt une force du monde d’aujourd’hui. Le problème des RS c’est pas qu’une personne dise ce qu’il pense mais c’est l’importance qu’ont lui donne et malheureusement plus c’est clivant plus il sera retweet par les 2 camps les « pour » et les « contres ».
Aujourd’hui ce sont les personnes modéré qui on plus de mal à s’exprimer car un mot mal choisie et les 2 camps te tombe sur la gueule :stuck_out_tongue:

Menace de mort ce n’ai pas de la liberté d’expression :wink:

J’aimerai bien voir les inbox de Katlheen Kennedy ou de Rian Johnson qui ont probablement encaissé autant si ce n’est plus.

Faut se méfier de l’effet loupe d’internet et de la possibilité de tricher avec la techno pour renforcer un peu plus cet effet grossissant. Ça n’atténue en rien la violence de ces propos, mais je suis toujours gêné quand on leur donne plus d’importance que le mépris qu’ils méritent en les rapportant un peu partout sur divers sites d’info.

1 J'aime

« Le mépris qu’il méritent », c’est-à-dire ?

Plutôt antijuif qu’antisémite (il y a très souvent confusion entre les deux).

C’est toujours la même chose, malheureusement, les gens gueulent quand tout est prévisible (ce que je comprendre) mais quand un truc imprévu arrive ils insultent et menacent … S’ils ne veulent pas avoir de (mauvaises) surprises dans un jeu ou un film/série, alors pourquoi suivre le scénario du produit ? Pourquoi l’acheter ?

Comme toujours, une partie infime de sombres **** foutent la mrde, faisant cher tout le monde et même les autres joueurs.

Toujours ch*ant d’entendre toujours les gens critiquer des gens sur leurs origines, couleurs, ici religion, sexualité etc. Chacun fait ce qu’il veut tant qu’il n’entrave pas les libertés des autres, pas compliqué pourtant.
Par exemple, j’aime pas certains (nombreux) choix fait dans The Walkind Dead, j’en trouve certains très mauvais, par pour autant que je vais aller insulter ou menacer Scott Gimple (ou Angela Kang maintenant). Si j’aime pas les choix j’arrête de regarder ou de jouer, je revend le truc et je passe a autre chose. Et pourtant des décisions débiles il y en a eu pas mal depuis 3-4 ans.

3 J'aime

Pour les gens qui s’expriment de cette façon, bien souvent, si.
C’est tout le problème d’ailleurs de cette « sacro sainte » liberté d’expression, qui ne doit en aucun cas servir de prétexte à une « liberté d’agression ».

Sauf que de ne donner que le mépris comme tu le dis laisse penser certains que ce genre de comportements (agressions, menaces de mort) est légitime, puisque « Oh ben, personne n’en parle, ce n’est pas si grave » …

Donc, bon …
Ce qu’il faudrait surtout c’est que ces menaces soient punies comme elles le méritent (c’est à dire en fonction de ce que prévoient les lois).

Triste monde… Pour moi cela montre la régression actuelle des mentalités, on est en 2020 et on débat encore la dessus… Pitoyable

2 J'aime

Le point de non-retour est atteint quand on menace quelqu’un de mort pour des partis pris. La justice s’occupera de ces gens écervelés. Cependant, cette politique pro-femen quotidienne s’invite sur tous les supports, s’impose à tous et devient vite insupportable. Je n’ai pas acheté TLOU2 pour ça en partie. A vous lire, on croirait qu’il n’y a jamais eu d’héroïne dans le jeu vidéo, svp gardez votre sang froid et soyez objectif(Tomb raider, bayonetta, No one lives forever et j’en passe). Tout est biaisé dans le discours actuel, à croire que c’est fait exprès pour énerver les personnes qui ont du recul et les affubler d’un terme commençant par « anti- ».

3 J'aime

L’anonymat sur les réseau sociaux est évidemment à double tranchant, certain(e)s se réfugiant derrière pour cracher leur venin. Se rendent-ils compte qu’ils font le lit des censeurs / moralisateurs de tout poil, qui rêvent d’abattre ce rempart essentiel à la libre expression ?
Par ailleurs, il est vrai que nos sociétés actuelles se radicalisent bien trop rapidement sur des sujets, certes, clivants, mais qui réclament justement une approche apaisée afin d’élever le débat. Ce « bashing » systématique est écœurant et largement contre-productif.
Au final, comme l’ont écrit certain(e)s plus haut, celles et ceux qui n’adhèrent pas au scénario peuvent parfaitement jouer à autre chose. Au démineur, par exemple… :wink:

1 J'aime